Quelle puce ARM sera la star de 2013 ? Personne ne sait

Quelle puce ARM sera la star de 2013 ? Personne ne sait

Toshiba serait le premier a signer chez Nvidia pour une tablette Tegra 4 qui devrait sortir en Juin 2013, la marque Japonaise continue son partenariat avec Nvidia après des tablettes précédemment sorties sous Tegra 2 et Tegra 3. Reste que le marché est frileux pour le moment et personne ne semble trop vouloir s’engager chez les autres constructeurs.

Nvidia, Qualcomm, Samsung, RockChip, Nufront, AllWinner et bien d’autres encore, les concepteurs de puces ARM sont légion et les produits annoncés au CES 2013 sont très différents des produits précédents. Si l’ARM Cortex-A9 était déjà présent sur le marché au moment de l’explosion tablette, les nouveaux Cortex-A15 sont des produits qui arrivent à un stade plus mature.

Tout le monde à peur de se planter en ce moment. Les carnets d’ordre des fabricants n’arrivent pas à se remplir et pour cause, les fabricants de tablettes ne savent pas trop sur quel pied danser. Bien sur les labos ont reçu des puces de pré-production et tout le monde se rend compte de l’efficacité des nouvelles architectures mais personne ne semble vouloir faire le premier pas.

Nvidia Tegra 4

Toshiba aurait enfin osé le premier pas et s’apprêterait a dégainer une tablette sous Tegra 4, initiant ainsi la course au Cortex-A15. On sait que Samsung va probablement proposer une tablette avec son Exynos 5 d’ici peu mais pour le reste personne ne sait vraiment où il va. La peur de partir sur le « mauvais cheval » comme j’ai pu l’entendre au CES 2013, et de produire un lot de tablettes invendable parce que le public se serait tourné vers une solution concurrente, est énorme. Le problème n’est pa forcément dans la performance pure mais parfois plutôt dans l’appréciation du produit par le public. La meilleure puce en terme de vitesse n’est pas forcément celle qui apportera le plus de fonctionnalités.

Les marques vont t-elles rester sur des solutions plus entrée de gamme en attendant ? On a vu que les puces MediaTek avaient fait leur apparition en Cortex A9 très low-cost dans des produits comme la Acer Iconia Tab B1. Les fabricants semblent toujours séduits également par des solutions RockChip sur les marchés Asiatiques et beaucoup se satisfont amplement de la génération Quad core Cortex-A9 comme le Tegra 3.

Samsung Exynos 5 Octa

Une solution pour les fabricants de puce serait donc de baisser les tarifs de leurs anciennes solutions pour attirer de nouveaux acteurs, plus petits, a exploiter les anciens produits haut de gamme. Si les fabricants low-cost s’emparent du Quadruple coeur Cortex-A9, il faudra employer les nouvelles puces Cortex-A15 pour se démarquer et ainsi passer à la caisse pour s’offrir ces nouveaux produits.

A moins que ? A moins que les concepteurs de tablettes décident d’investir dans des fonctions annexes comme de meilleures définitions, la 3G ou la prise de note au stylet. Si le grand public juge les performances des tablettes suffisantes, il pourrait plutôt rechercher des utilisations nouvelles pour s’équiper. Le status quo reste entier et beaucoup de fabricants comme d’utilisateurs attendent fébrilement un MWC qui devrait dévoiler la véritable stratégie tablette pour cette année 2013.

5 commentaires sur ce sujet.
  • hd2
    1 février 2013 - 11 h 20 min

    Possesseur d’une Nexus 7, je me sens toujours un peu bridé en puissance pure et j’attends avec impatience la sortie de quadcore en A15…

    Répondre
  • 1 février 2013 - 12 h 57 min

    Possesseur d’un Nook Color (monocoeur Cortex A8 @ 800 MHz), je me demande a quoi un processeur plus puissant peut bien servir :-p

    Répondre
  • A
    1 février 2013 - 16 h 11 min

    NVidia a un bon département marketing, mais qualcomm fait du meilleur boulot (en puissance) avec ses S4 et S4 Pro (qui est LE haut de gamme en ce moment pour les smartphones).
    Et puis, si on compte le nombre de tels + tablettes vendues, l’Exynos 5 sera certainement la « star » des puces en ARM.

    En tout cas, c’est bien ce que je pensais, l’annonce d’NVidia comme quoi il réfléchissait à lancer leur propre hardware est bien liée à un faible carnet de commandes.

    Répondre
  • Gab
    2 février 2013 - 17 h 15 min

    J’ai du mal à comprendre pourquoi les gens hésitent à aller vers du Cortex A15.
    J’ai une nexus 7 et une Tranformer Infinity à la maison (Tegra3 pour les 2). C’est fluide, mais je pense que la navigation sur Internet n’est pas encore au niveau d’un PC moderne.

    Samsung a déjà des Cortex A15 dans la nexus 10 (petit volume et dual core).
    Je ne suis pas trop inquiet pour le Tegra 4 qui a l’air pas mal et bien évidemment pour l’Exynos 5 qui se retrouvera dans les smartphones et tablettes Samsung. Concernant Qualcom, j’ai un peu plus de mal à bien comprendre l’évolution par rapport aux S4 quad core de fin 2012. C’est encore un coeur Krait, ou le coeur est plus performant ?
    TI a arrété, ST est encore en retard…

    Je ne serai pas étonné que la situation 2013 soit donc assez similaire à celle de 2012 avec les 3 grands fabricants de puce ARM qui conservent leur part de marché.

    Répondre
  • 11 avril 2013 - 20 h 11 min

    […] cette tablette Toshiba est de 1.8 GHz. Fréquence affichée par le processeur Nvidia Tegra 4. Élément qui vient confirmer les rumeurs post-CES d’une tablette Toshiba fonctionnant sous la puce Quadri Coeur ARM Cortex-A15 de […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *