Qualcomm offre 2.5 milliards de dollars pour CSR

Miam, l’appétit de Qualcomm pour des entreprises expertes ne finira jamais. Après le rachat d’Atheros et sa lente mais efficace digestion au sein de l’entreprise, la voilà qui propose un nouveau gros chèque de 2.5 milliards de dollars pour s’offrir CSR, le géant du Bluetooth.

Si l’acquisition d’Atheros a permis à la marque de s’offrir des technologies Wifi indispensables à son développement, l’acquisition de CSR (Cambridge Silicon Radio) semble promettre à Qualcomm des fonctions qui deviendront rapidement indispensables pour rester en tête sur ce marché on ne peut plus compétitif  des processeurs ARM.

csr

Atheros, finalement acheté par Qualcomm en Mai 2011 a permis au fabricant de composants d’être un des plus gros fournisseurs de puces en 2014. Le temps d’absorber l’entreprise spécialiste du Wifi et d’ intégrer ses solutions directement au sein des processeurs ARM de la marque, dans les Snapdragon, a été parfaitement bien géré par Qualcomm.

Ce qu’a fait le concepteur de puces, deviner que les constructeurs verraient d’un bon oeil l’achat d’un SoC comportant les principaux composants sur un seul bout de silicium afin de rendre l’intégration globale plus facile, a permis à Qualcomm de se retrouver présent dans la plupart des produits haut de gamme de cette année.

Aujourd’hui Qualcomm veut récidiver avec le Bluetooth et s’attaque pour cela au rachat de CSR, une opération qui n’a pas encore été validée mais qui est en cours de négociation. Il est possible que des concurrents s’intéressent à CSR et fassent une contre offre, mais au vu du montant offert par Qualcomm, on n’imagine assez mal qui pourrait faire de l’ombre à ce projet.

Qualcomm de son côté à une petite idée en tête avec le Bluetooth: proposer des puces alternatives et intégrer des fonctions pour piloter des appareils audio sans fil mais aussi travailler sur les objets connectés et sur le marché croissant des solutions embarquées. Un moyen pour Qualcomm de proposer encore une fois des solutions toute-en-un permettant à ses client de n’intégrer que le minimum de puces dans leurs machines. Un choix  qui a fonctionné avec le Wifi mais qui se fait rattraper par des solutions concurrentes. Il faut donc pousser l’intérêt du SoC plus loin en ajoutant de nouvelles fonctionnalités.

2014-10-27 16_48_11-Résultats Google Recherche d'images correspondant à http___www.bluetooth-gps-mod

CSR est connu pour ses puces audio Bluetooth exploitées par de nombreuses marques connues comme Beats Audio. Qualcomm n’arrêterait probablement pas l’activité du groupe si l’offre d’acquisition était validée par les régulateurs Anglais mais profiterait de son expertise pour ajouter directement dans ses puces des solutions parmi les plus efficaces du marché.

Un commentaire.
  • 27 octobre 2014 - 21 h 12 min

    Bonne nouvelle en ce qui me concerne.
    J’espère qu’on va vers une démocratisation de l’APTX, cheval de bataille de CSR.

    En passant, Pierre, aujourd’hui, quelles mini-machines et baladeurs sont-ils, de série (sans dongle…), conformes APTX pour les rétifs aux compressions par trop destructives sur du sans fil?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *