Qualcomm DragonBoard 410c, une carte de Dev sous Snapdragon 410

Dragonboard 410c, ce n’est pas le nom de la dernière planche de Rodney Mullen, c’est l’appellation de la nouvelle carte de développement de Qualcomm avec à son bord, comme son nom l’indique assez bien, un SoC Snapdragon 410.

Qualcomm annonce la disponibilité d’une nouvelle carte de développement. Alors oui, ce n’est pas sexy, c’est même de l’anti-news que de parler de ce genre de bidule tout vert sans manette, clavier ni même écran. Et pourtant c’est intéressant car ces petites cartes sont le terreau fertile de nombreux produits futurs.

Minimachines.net 2015-03-16 15_24_30

De la taille d’une carte de crédit, cette nouvelle solution baptisée DragonBoard 410c en référence aux puces SnapDragon du constructeur Qualcomm, vise des solutions très compactes. Avec un processeur quadruple coeur ARM Cortex-A53 cadencé à 1.2 GHz associé à un chipset  Qualcomm Adreno 306 à 400 MHz, ce n’est pas la plateforme la plus performante qui soit mais une bonne base de développement à très faibles besoins en énergie.

Minimachines.net 2015-03-16 15_24_19

 

Elle suportera des modules de mémoire LPDDR2 ou 3 à 533 MHz et des modules eMMC eMMC 4.51. L’engin propose une sortie HDMI, 2 ports USB 2.0, un MicroUSB OTG, du Wifi de type 802.11b/g/n WiFi, du Bluetooth, un tuner FM et un module GPS. L’ensemble supporte les lecteurs de cartes MicroSDHC et les capteurs photo/vido jusqu’en 13 mégapixels. Des connecteurs 40 et 60 pins, destinés à des extensions vers des développements, la DragonBoard étant compatible avec les modules Arduino.

La carte permettra d’exploiter différents systèmes et en particulier Android et  Linux. Son processeur est déjà présent dans de nombreux produits milieu de gamme et en particulier des smartphones, mais cette carte vise ici un marché bien plus large :

Robotique, Internet des Objets, kiosques, affichage numérique, matériel de prise de vue, la DragonBoard 410c veut s’ouvrir aux programmeurs pour qu’ils puissent entrevoir l’avenir sous les ailes du petit dragon de Qualcomm. Comme d’habitude, la carte servira de base pour concevoir un produit qui pourra être industrialisé par la suite en achetant uniquement la puce nécessaire à la marque. Puce alors implantée dans un design vraiment sur mesures.

4 commentaires sur ce sujet.
  • Ted
    16 mars 2015 - 16 h 38 min

    sympa, surtout pour le GPS intégré (en plus du wifi et bt)!!! Reste à voir le prix…

    Répondre
  • 16 mars 2015 - 18 h 11 min

    Vouloir faire de la carte de développement Oui peut être est ce une solution marketing .

    Par contre faire du n’importe quoi reste absurde .

    Je pense entre autre a la solution Raspberry Pro par exemple et tout ce qui y ressemble .

    Il y a cette des pros ayant besoin de carte très ouverte par contre l’amateur voir le bidouilleur moyen n’as pas besoin de trop de connectique ou de capacité .

    L’idée de la Marshboard me semble plutôt sympa a savoir un module mère pour la base connectique et un module fille pour le processeur et la mémoire .

    Un processeur offrant trop de fonction me semble impropre a vraiment satisfaire l’utilisateur non professionnel .

    Je pense qu’une carte d’amateur doit offrir un minimum mais pas un maximum inutile .

    Un tunner radio ,un module GPS se trouve sur tout bon smartphone ou tablette .

    Un outil d’amateur doit plutôt pouvoir être utilisable comme quelque chose qui mélangerait le Raspberry et l’Arduino afin d’être tout a la fois ouvert a l’électronique qu’a la programmation .

    Bien sur il faut encore qu’une telle carte dispose d’une importante communauté pour réussir .

    Répondre
  • 16 mars 2015 - 20 h 45 min

    Ha non, sur les iPhone et iMachin pour écouter de la musique, il n’y a pas de tuner radio, parce que, Monsieur, la musique, ça se paye.

    Non mais !

    Répondre
  • 11 mai 2015 - 17 h 28 min

    Bonjour A tous,
    ET Objection : Votre Honneur …
    Bien, au contraire! ; ET Bravo !,
    à QUALCOMM pour l’ intégration des fonctionalites citees,
    sur cette carte de DEV. en package.
    Je regrette simplement qu il n’y ait pas … “en plus!”,
    comme un module intégré de Gestion de carte SIM
    (ou micro/nanoSIM) inclus, dans le package.

    Car je compterais tester/piloter une liaison de type M2M,
    via GSM (3G), ou LTE (4G)
    (~fonction modem) : Bonne, ou mauvaise Idee ?
    (selon Vous/Question A l’ assemblée ?)
    FAQ : Peut être avec “Ajout”, une pouce M2M “externe” à cette carte de DEV.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *