Qualcomm Born Mobile, une autre vision des usages mobiles en vidéo

Qualcomm Born Mobile, une autre vision des usages mobiles en vidéo

Beaucoup de compétiteurs du marché mobile restent figés dans un objectif de performances pures, parfois très loin des usages réels des engins : La vitesse de calcul reste l’objectif des fabricants ARM. Qualcomm ne semble pas vouloir communiquer sur ce point mais plutôt sur les usages possibles des technologies mobiles.

Qualcomm met régulièrement en scène de petites vidéos publicitaires qui parlent de tout sauf de performances. Cette dernière baptisée « Best Bus Stop Ever » met en scène des usagers d’une station de bus redécorée par le fabricant d’invitation a utiliser internet pour solutionner un problème récurrent quand on attend son buss : L’ennui et le retard.

La vidéo est amusante et montre donc des utilisateurs qui se servent de leur mobile dans l’arrêt de bus parce qu’une publicité les y incite. Le reste est suffisamment explicite. L’idée derrière cette pub amusante est qu’une machine aujourd’hui se doit d’être connectée et que toutes les puces devraient embarquer un modem 3G ou 4G parce que les utilisateurs ont pris le réflexe d’exploiter leurs terminaux (smartphones, tablettes) comme une source d’info permanente.

C’est la course qui se joue en ce moment entre les grands fabricants de puces ARM. Qualcomm est clairement axé sur cette vision depuis son achat d’Atheros en Mai 2011 pour 3.1 milliards de dollars. C’est cette même idée qui a poussé Nvidia au rachat d’Icera, toujours en Mai 2011, pour 367 millions de dollars. Rachat qui commence a porter ses fruits avec les annonces du type Tegra 4i d’hier qui embarque une puce de ce type. On sait que Nvidia a perdu des marchés en 2012 auprès de constructeurs de tablettes parce qu’il n’était pas en mesure de fournir les même prestation d’intégration que Qualcomm qui livrait une solution processeur ARM et modem intégré sur la même puce.

Qualcomm prépare une année 2013 intéressante avec ses nouveaux SnapDragon S600 et S800 mais ne cherche pas spécialement a mettre en avant leurs capacités dans ces communications grand public. Il faut dire que Qualcomm n’a pas Mme Michu comme cliente mais bien les fabricants de matériels.

Son SnapDragon S800 devrait offrir de belles performances, gravé en 28 nano il est architecturé sur le coeur Krait 400 de la marque et devrait offrir de meilleures performances dans une enveloppe thermique équivalente au précédentes puces SnapDragon. J’ai hâte de tester une machine équipée de cette puce.

3 commentaires sur ce sujet.
  • 20 février 2013 - 16 h 45 min

    C’est bien vrai ça !

    A part pour les joueurs, je ne vois pas à quoi pourrait servir une « course à l’armement » en terme de puissance CPU… Pour preuve, la plupart des applications de l’appstore à la pomme fonctionne sur les appareils de première génération encore.

    Et quand je vois que même avec un petit cortex A8 à 800Mhz j’arrive à accéder au web de n’importe où… A la limite un dual core pour avoir un peu plus de confort et un écran de meilleure résolution, pourquoi pas. Mais dans l’absolu, je n’ai pas besoin d’un quadcore@1.7Ghz pour mes mails ou l’accès internet.

    Répondre
  • 20 février 2013 - 16 h 46 min

    Bonjour Pierre,
    si je peux me permettre :  » pour ce faire »

    Juste un petit mot sur Qualcomm :
    je ne sais pas si beaucoup de personnes se souviennent que cette société a crée un magnifique client mail, Eudora (qui vit aujourd’hui sa vie chez Mozilla) avec des fonctionnalités très évoluées par rapport à la concurrence (en particulier une implementation MAPI très bien faite, passons) mais aussi un ‘daemon’ pop3 (qpopper) de très bonne tenue et qui a mon avis doit encore tourner sur certains serveurs.

    Répondre
  • 20 février 2013 - 19 h 31 min

    Le prince est bon, toute fois…
    Ca va aussi faire l affaire des voleurs à la tire avec tous ces terminaux à portée de bras de gens moins bien attentionnés…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *