Une première puce graphique Intel indépendante pour cette année ?

Et si une puce graphique Intel indépendante sortait dès cette année ? C’est ce qui semble être arrivé aux oreilles du site TweakTown même si il ne cite aucune source fiable pour le moment. Un processus accéléré pour annoncer, dès le CES 2019, l’arrivée d’une gamme complète de processeurs graphiques.

Il faut bien évidemment prendre cette information d’une sortie de puce graphique Intel indépendante avec de grosses moufles et comprendre ce qu’elle signifie vraiment pour se faire un avis. D’abord, le site Tweaktown ne donne pas de source pour cette information. Cela peut être un bruit de couloir ou une information mal comprise comme une vraie confidence d’un ponte de la marque ou un marketing savamment organisé.

IrisLogo

Il s’agit également probablement uniquement d’une annonce prévue pour 2018 et non pas d’une commercialisation. Intel pourrait annoncer une gamme de puces cette année sans pour autant pousser la moindre boite en magasin. Le site parle d’une gamme complète de puces annoncées au CES 2019 ce qui ne veut pas dire qu’elles seront non plus lancées dans la foulée.

Cela colle néanmoins avec pas mal d’annonces précédentes comme l’embauche de Raja Koduri même si le calendrier semble très court. Il est possible qu’Intel soit sur le chantier d’une nouvelle gamme de processeurs graphiques depuis fort longtemps et que les derniers mouvements aient eu besoin d’être coordonnés. Du reste, on ne sait pas quel niveau de performances ni quel public seront visés. 

Est-ce que Intel va viser un marché à destination du très grand public avec des performances supérieures mais proches à ce que proposent ses circuits actuels ?  Est-ce que cette puce graphique Intel proposera des  fonctions particulières à l’usage des professionnels avec des solutions capable d’épauler efficacement des demandes comme l’Intelligence Artificielle ? Ou carrément des performances capables de rivaliser avec certains circuits aujourd’hui proposés par les ténors du marché du jeu que sont AMD et Nvidia ? 

Difficile de se prononcer pour le moment mais on se doute que le fondeur est sur les rangs pour avancer sur ce marché également.

10 commentaires sur ce sujet.
  • 9 mai 2018 - 16 h 13 min

    j’ai déjà vu de la carte PCIe intel y a un bout de temps, (même si elles passent inaperçues à coté des offres AMD et Nvidia) je comprends pas l’annonce de la 1ère puce graphique Intel, ce qui serai une 1ère c’est que la puce soit basée sur la techno AMD

    Répondre
  • 9 mai 2018 - 16 h 28 min

    Si je ne m’abuse tous leurs processeurs ont depuis déjà quelques années une puce graphique intégrée (mauvaise mais intégrée). Si intégrer une meilleure puce nvidia, amd ou autre paraissait une quasi-obligation, du coup un modèle stant alone pour se cannibaliser soi même ?

    Si c’est vrai, et si ce n’est pas une simple annonce pour influencer le cours en bourse, ça part quand même dans tous les sens.

    Franchement depuis 30 ans qu’INTEL fait des chips graphiques médiocres, je serait tenté de croire qu’ils ne savent pas les faire.

    Répondre
  • 9 mai 2018 - 17 h 01 min

    @H2L29:
    Cela fait un moment qu’Intel n’a plus fabriqué de puce indépendante.

    @Dadoo: Il n’y a pas que la 3D qui entre en jeu, il est possible qu’il s’agisse dans un premier temps de solutions très focalisées sur des usages pro. Et puis il faut regarder vers l’avant et pas vers l’arrière. Il a pas fallu longtemps pour Apple pour proposer leurs propres puces ARM a coup de achats. Intel est capable de faire la même chose.

    Répondre
  • 9 mai 2018 - 17 h 38 min

    @Pierre Lecourt:

    Apple propose même ses propres GPU depuis l’iPhone 8 / X
    Mais il lui a fallu des années avant que ça ne sorte.

    Répondre
  • 9 mai 2018 - 18 h 35 min

    @Nicolas: Il ui a surtout fallu des rachats :)

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 4 h 40 min

    @Dadoo: Les puces graphiques Intel ne sont pas mauvaises, elles se rapprochent d’ailleurs de l’entrée de gamme Nvidia (GT 1030) voir l’atteindrait peut-être avec de la mémoire dédiée.
    Elles correspondent juste à un besoin particulier qui ne sera pas le même que le type qui s’équipe d’un Titan.

    Répondre
  • gUI
    10 mai 2018 - 9 h 16 min

    Du moment que c’est toujours supporté 100% en natif sous Linux, ça me va !

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 11 h 22 min

    @Pierre Lecourt:

    Pour les GPU, il me semble qu’ils ont surtout embauché des transfuges d’AMD, qui dégraissait ses effectifs. Ils ont d’ailluers Installer leur centre de RD pas loin de celui d’AMD.
    On aurait pu s’attendre à ce qu’ils rachètent Imagination Technologies qui leur fournissait les designs des puces PowerVR, et dont Apple est accionnaire. Mais non.

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 12 h 57 min

    @Le Breton : permets moi d’être d’un avis tout à fait contraire. Sont-elles médiocres ? en effet : Intel a même dû les imposer aux forceps en les incluant dans ses processeurs. Ils ont même bridé la bande passante des autres GPU (nvidia/amd). Et palerons nous des netbooks avec ce fameux gm500 (je crois) jamais exploité, jamais doté des bons pilotes…. Bref, leur seule solution c’est de racheter le travail d’une autre société.

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 17 h 54 min

    @Nicolas: Je pense pas qu’AMD cherchait a dégraisser certains de ces transfuges.

    Et puis les ingé d’Intel sont aussi bons en moyenne que les ingénieurs d’AMD, de Nvidia, de Renault ou de la Nasa. Il suffit d’avoir la volonté, le temps et les moyens pour concevoir une bonne puce graphique. Le vrai soucis est généralement lié aux brevets mais comme Intel est dans la partie depuis longtemps ils doivent en avoir pas mal.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *