Un prototype de tablette pliable chez Lenovo

Imaginez une tablette de 7.8 pouces qui pourrait se replier dans sa longueur pour former un double écran de 5.5″. C’est ce que propose ce prototype de tablette pliable présenté à l’exposition Lenovo Tech World 2017.

Comme tous les prototypes, ce concept de tablette pliable n’a aucune date de commercialisation prévue ni même de réelle opportunité sur le marché pour le moment, il s’agit pour la marque de présenter un produit sur lequel elle travaille.

La diagonale de la tablette de base est de 7.8″, un écran qui affiche une définition de 1920 x 1440 pixels et qui est piloté par un SoC Qualcomm Xiao Long 800. Au centre de l’affichage, une zone peut se plier sur 4.2 mm et proposer ainsi de rabattre les côtés de la tablette dos à dos pour former deux écrans de 5.5″. L’engin tourne sous Android 7.0 et peut embarquer une e-SIM pour se comporter comme un smartphone classique en passant des appels.

2017-07-25 11_40_46-

La tablette pliable une fois dépliée

Ce prototype est assez épais et ses bordures d’écran sont assez imposantes par rapport aux modèles concurrents mais il ne  faut pas oublier que ce type d’engin n’a pas de vocation commerciale et on imagine que toute l’optimisation possible n’a pas été portée à l’engin.

2017-07-25 11_41_01-

Puis repliée…

Les usages de ce type de machine sont encore flous : On imagine bien l’intérêt d’un engin de ce type qui tiendrait dans une poche et qui pourrait permettre de profiter d’un plus grand écran une fois déplié. Il est également possible d’envisager de multiples scénarios d’usage en mode replié : Prendre une photo en affichant de chaque côté ce que voit la caméra afin que le sujet photographié puisse se voir cadré dans l’appareil. Mais d’autres usages sont possibles avec le mode tente proposé comme le double affichage d’informations : Un utilisateur pouvant suivre un contenu différent de l’autre. Avec des manettes bluetooth on peut même imaginer des jeux peremttant de s’affronter de part et d’autre de l’écran.

2017-07-25 11_41_12-

Un appareil photo est intégré sur le côté, au centre à droite de l’engin.

Mais j’imagine que le principal intérêt de ce type de concept serait dans la possibilité de plier l’écran dans l’autre sens, de le rabattre sur lui même afin de le protéger au mieux quand on le transporte dans une poche. Pour le moment aucun  appareil ne semble pouvoir proposer cela de manière aussi complète que ce concept de tablette pliante de Lenovo. Faute d’une technologie d’écran souple assez mûre.

2017-07-25 11_42_08-

L’écran montre ses travers dans la vidéo : On remarque peu la bosse de la surface quand la tablette pliante est allumée mais les reflets ne pardonnent pas une fois éteinte; Une zone souple est clairement visible au milieu de la surface d’affichage ce qui ne sera pas des plus agréables à l’usage. On se rend compte également que Lenovo a du contourner un autre souci technique posé par la souplesse de la dalle : L’impossibilité d’installer un verre capacitif. Il semble ici qu’il s’agisse d’une dalle résistive, pas forcément adaptée non plus à un usage  ludique aujourd’hui.

Pas sûr que l’on voie avant quelques années ce type de tablette pliable sur le marché : Trop cher et trop fragile, cela reste encore totalement inaccessible technologiquement parlant.

Source : MSPoweruser

12 commentaires sur ce sujet.
  • 25 juillet 2017 - 12 h 27 min

    C’est dommage de perdre du temps et des sous dans de tels essais. A mon sens, une liseuse aurait bien plus de potentiel avec genre de prototypes (et là, pas besoin d’écran capacitif).

    J’ai déjà participé à ce genre de show pour présenter les protos (pas dans le même secteur), et parfois, il arrive même que les équipes ne peuvent pas expliquer l’utilité de leurs concepts, l’idée c’est d’attirer le client en lui disant « on est à la pointe », mais la pointe de quoi quand ça n’a aucun sens…

    Répondre
  • 25 juillet 2017 - 12 h 29 min

    PS : cela n’enlève rien au fait qu’au moins Lenovo est l’une des seules compagnies qui essaie de proposer des choses innovantes selon moi. Malheureusement, ils ne semblent pas aller dans la bonne direction.

    Répondre
  • Xo7
    25 juillet 2017 - 14 h 08 min

    A mon avis inutile aujourd’hui sauf a occuper le marché des brevets face à des concurrents qui complètent leur revenus en procès pour copie ou contre façon… Lenovo l’a fait en 2017 et pourra donc le refaire 2022 avec une technologie adéquate sans être traité de plagiste (tiens marrant plagiste pour un été comme le nôtre).

    la bosse sur l’écran est logique car lors du pliage la partie externe nécessite plus de matière que la partie interne, d’ailleurs l’écran doit certainement légèrement coulisser sous les bordures externes lors de ce mouvement de pliage.

    Répondre
  • 25 juillet 2017 - 16 h 09 min

    « Mais j’imagine que le principal intérêt de ce type de concept serait dans la possibilité de plier l’écran dans l’autre sens, de le rabattre sur lui même afin de le protéger au mieux quand on le transporte dans une poche.  »

    Au contraire, s’ils ont préféré plier l’écran dans ce sens, c’est pour favoriser l’utilisation plutôt que le transport, et maximiser la flexibilité permise par l’écran et diminuer l’épaisseur à la fermeture.
    A l’inverse, on aurait eu le débattement de l’écran + l’épaisseur du boitier, avec un aspect de dossier de classeur papier. Si on veut plier 2 plaques ensembles, mieux vaut mettre le moins flexible à l’extérieur.
    D’ailleurs, je crois qu’une précédente production de Lenovo utilisait ce choix peu harmonieux de l’écran plié vers l’intérieur.

    Répondre
  • 25 juillet 2017 - 16 h 46 min

    HP avait aussi en son temps (il a 4-5 ans, après le rachat de Palm) montré un prototype d’écran souple grand format. Il n’en est jamais rien sorti…

    Répondre
  • 25 juillet 2017 - 21 h 15 min

    Les batteries auront le temps de faire des progrès avant la sortie éventuelle de ce type de produit, heureusement !

    Répondre
  • 25 juillet 2017 - 21 h 46 min

    J’aime assez le concept. Pourquoi, parce que je trouve séduisant de pouvoir enfin lier le téléphone et la tablette. Plié, téléphone. Ouvert, tablette. C’est un tour de passe-passe avec lequel je suis à laise. Pour quand, je ne sais pas mais la techno avance tellement vite que je pense que cela sera pour demain et pas pour 2022.

    Répondre
  • 26 juillet 2017 - 0 h 53 min

    @Xo7: Le plagiat est perpétré par un plagiaire 😊 qui peut effectivement passer ses journées sur une plage privée exploitée par un plagiste 😉

    Répondre
  • 26 juillet 2017 - 2 h 16 min

    La tablette papier de Caprica me va (sans Cylon).

    Répondre
  • 26 juillet 2017 - 16 h 47 min

    En parlant de tablette, est-ce que l’un d’entre vous connaitrait par hasard une tablette 7 ou 8 pouces dual boot (androïd/windows) avec au moins un (mais deux ce serait mieux) ports USB au format classique (comme le Chuwi HI 12). Si en plus il y a le GPS et emplacement SIM ce serait le top…. Hein quoi? On me dit dans l’oreillette que le Père Noël n’existerait pas….

    Répondre
  • 26 juillet 2017 - 22 h 36 min

    @Forth: Ah, Caprica… Pourquoi s’être limité à la première saison ?

    Répondre
  • 27 juillet 2017 - 10 h 30 min

    l’intérêt?

    enfin une phablette et une tablette réunies.dans leur format optimisés.

    ça ne vous suffit pas comme intérêt?…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *