Le prix de la mémoire vive continue sa flambée : Jusqu’à 30% de hausse

Amorcée en Automne dernier, la hausse des composants mémoire ne faiblit pas et les nouveaux éléments révélés par DRAMeXchange révèlent un certain emballement du processus. Le premier trimestre 2017 verra une augmentation de la mémoire vive sur tous les secteurs.

La mémoire vive augmente et si cela ne se voit pas encore forcément de manière flagrante, ces échanges auront un impact sur le prix des composants comme sur le prix des machines équipées d’ici les prochains mois.

flash-memory-factory

L’élément de référence de DRAMeXchange est un module de mémoire vive de DDR3 de 4 Go, sur ce type de solution l’augmentation atteint les 30% par rapport à l’année dernière. Un chiffre important qui a des conséquences directes sur le prix de nombreuses solutions. Les autres types de mémoire sont également affectés et les retombées vont impacter toute la chaîne de produits informatiques : Smartphones, tablettes, PC, portables, NAS et toutes autres solutions embarquant de la RAM comme les cartes graphiques. Evidemment, les  barrettes de mémoire vive vont également ressentir un effet de cette hausse. DRAMeXchange estime qu’une barrette de 4 Go de DDR3 pourrait dépasser les 25$.

Une usine de mémoire Crucial

Il est probable que les constructeurs encaissent en partie cette hausse dans leurs configuration de manière à tenir leurs prix public en se serrant la ceinture sur leurs marges. Mais cette évolution du marché se conjugue avec une hausse du prix des composants des SSD, ce qui rend l’absorption totale de ce surcoût probablement intenable pour tous les fabricants. Sur le marché serveur, la hausse de la mémoire vive pourrait également avoir des conséquences importantes : un module de 32Go R-DIMM pourrait augmenter de 20% au premier trimestre.

La cause de cette augmentation est liée à la très forte demande de composants mémoire, notamment du marché mobile, pendant que la production n’évolue pas. Face à une plus forte demande et un marché mobile qui explose en termes de capacité mémoire, les fabricants augmentent donc leurs tarifs et font évoluer leur production ce qui raréfie d’autres composants…Un cercle vicieux qui pousse DRAMeXchange à annoncer une évolution globale à la hausse de 19% sur 2017. Une hausse qui ne sera pas  aussi forte que la demande globale en matière de mémoire vive, elle est estimée à 22% d’augmentation encore pour cette année.

Source : Fudzilla

10 commentaires sur ce sujet.
  • 12 janvier 2017 - 14 h 03 min

    Bon ben je vais passer une commande, je n’oublierais jamais l’augmentation de HDD suite au inondation….

    Pour info chez matnet j’ai passé une commande en 2015 pour:
    – RAM Gskill Kit extreme3 2×4 Go Sniper 1600MHz cas9 payé 86€ valeur actuelle 76.90€
    -Kingston SSDNow V300 – 120 Go payé 57,90€ valeur actuelle 57,90€

    je vais me reprendre un peu de RAM et un SSD

    Répondre
  • 12 janvier 2017 - 15 h 19 min
  • 12 janvier 2017 - 20 h 13 min

    quand c’est pas une inondation d’une usine dans le monde ils inventent une pseudo pénurie pour donner un coup de fouet à leurs profits, vu qu’ils ne sont pas des centaines ça doit être relativement facile de se mettre d’accord. Il parait qu’ils ont même fait ça en France avec les sandwichs sous vide

    Répondre
  • 12 janvier 2017 - 20 h 19 min

    @Samsung Magician: Mouais, je suis pas sur qu’ils aient été ravis de l’inondation… Pas plus de la pénurie. Mais libre à chacun de crier au complot. Ce que je sais c’est que pas mal de constructeurs déjà en perte grincent salement des dents à l’idée de devoir faire enfler leurs tarifs…

    Répondre
  • 12 janvier 2017 - 20 h 39 min

    @Samsung Magician:

    Le lien donné par zenon explique la hausse par l’augmentation des quantités de ram et de capacité de stockage dans les smartphones .
    Effectivement quand on regarde les prochains flagship des constructeurs de smartphones coréen on est sur du 6 à 8go de ram, et je ne parle même pas des chinois qui leur emboite le pas.
    Le stockage nand aussi s’envole, les mobile avec 128 ou 256go de mémoire sont déjà disponible.
    Donc nul doute que la demande est plus forte que l’offre et du coup les prix montent.

    Répondre
  • 12 janvier 2017 - 21 h 56 min

    @Samsung Magician: j’ai de la famille à Bangkok, ils étaient inondés et pas ravis du tout !
    alors les usines et industriels, j’imagine même pas
    là, c’était vraiment un coup de pas de chance, un vrai (et ça a mis tout le monde dans la mouise)
    ça et les rachats au même moment, ça n’a pas aidé

    pour la ram, pas oublier aussi que samsung est un TRÈS gros acteur sur ce marché (ram, flash, nand, ce que vous voulez, ils sont maous) et que, même s’ils ne sont pas déficitaire, l’affaire du smartphone leur a coûté très cher

    ils font des promos pour compenser, mais au final, si benef possible, ils cracheront pas dessus

    ça et l’euro dollar a quasi parité, le prix des produits importés va augmenté etc etc

    donc oui, on risque de payer plus cher (plus que les 2% d’inflation par an souhaité par certains) nos produits techno pas indispensable

    c’est le jeu ma pauvre lucette

    Répondre
  • 13 janvier 2017 - 6 h 08 min

    @yanos:
    Et 5 ans après les prix ne sont toujours pas revenus à ce qu’ils étaient en octobre 2011.
    Pour mémoire, à l’époque, un 2 To 3,5″, de même qu’1 To 2,5″, se vendaient moins de 65 euros TTC.
    Regardez les prix à l’heure actuelle.

    L’histoire à été abondamment commenté à l’époque. La production était revenue à son niveau d’avant les inondations dès le printemps 2012.
    Il suffit de regarder le résultat extraordinaire de Seagate en 2012 pour comprendre toute l’histoire.
    Db

    Répondre
  • 13 janvier 2017 - 18 h 39 min

    Moi j’achète plus depuis 2011.
    Et eux? ben ils produisent plu en résumé.

    Répondre
  • 19 avril 2017 - 13 h 38 min

    […] modèle et passer la facture à 76.97€… L’augmentation du prix des composants comme la mémoire vive et les puces de stockage ne risque pas d’en faire baisser la note […]

  • 14 juillet 2017 - 13 h 53 min

    […] On en a fait le constat il y a longtemps, la pénurie de certains composants a provoqué des soubresauts de prix sur la mémoire vive mais aussi sur les stockages électroniques. Une hausse qui s’est évidemment répercutée […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *