Premiers tests du Nvidia Tegra 4 : Un score au dessus du marché

Le MWC 2013 vient d’ouvrir ses portes mais depuis hier Nvidia offre la possibilité aux journalistes sur place de tester le Tegra 4, la puce ARM quadruple coeur Cortex-A15 de la marque. Et les tests sont unanimes, les résultats obtenus sur la tablette de référence sont tous excellents, les meilleurs à ce jour sur ce nouveau marché;

je ne suis pas fans des benchmarks puisqu’ils ne représentent jamais la réalité des usages du quotidiens, ils servent juste a évaluer les processeurs entre eux ce qui n’a pas beaucoup de sens en pratique mais permet de se faire une idée plus précise de ce que peut donner une puce.

Ainsi les tests de Tegra 4 ont été relayés sur de multiples sites avec l’expérience de la série habituelles de tests : AnTuTu, Quadrant, SunSpider et CF-Bench ont livré leurs scores.

Tegra 4

  • AnTuTu : Affiche un résultat tout le temps supérieur à 36 000 points. (Le Tegra 3 est situé entre 11 et 14 000)
  • Quadrant V2 : Dépasse les 16 000 (Le Tegra 3 est situé entre 4 200 et 4 700)
  • CF-Bench: Au dessus de 41  000 (Le Tegra 3 est situé entre 7 500 et 13 000)
  • SunSpider: En dessous des 500 ms (Le Tegra 3 est situé entre 1 600 et 2100)

Des résultats loin devant les machines sous quadruple coeur cortex-A9 actuelles, ce qui est d’une logique évidente puisque le Tegra 4 change de génération de puce.

Tegra 4

Ce score est donc excellent mais il est a relativiser car les puces équivalentes ne sont pas encore sorties. Le Tegra 4 peut encore progresser et Samsung avec son Exynos Octa et Qualcomm avec son Snapdragon S800 peuvent faire de même.

Un changement d’époque et de possibilités

Tegra 4

Des cartes mères de référence de Tegra 4 signées Nvidia

Quelque soit votre choix de tablette de nouvelle génération, les résultats des tests commencent à montrer que l’évolution sera réellement ressentie pour les utilisateurs. Que le passage du double ou quadruple coeur Cortex-A9 au Cortex-A15 aura une réelle incidence en terme de performances. en espérant que ces performances ne concernent pas uniquement le jeu.

Même si ces tests sont a prendre avec des pincettes, si des mises à jour des logiciels de tests peut encore changer la donne, il semble établi que la nouvelle génération ARM saura apporter du neuf. Rien ne sera de s’emballer pour le moment, il faut juste surveiller ces tests de prés pour se faire une idée, et attendre une vraie prise en main des tablettes Next-Gen dans le futur.

Sources : Engadget, Android Police, AndroidCommunity

21 commentaires sur ce sujet.
  • 25 février 2013 - 10 h 32 min

    Impressionnant !

    Répondre
  • 25 février 2013 - 11 h 06 min

    Un peu erroné la comparaison avec le tegra 3, a Quadrant V2 j’obtiens 6476 (One X Rom SFR Jelly Bean) sinon le reste à l’air cohérent :)

    Répondre
  • 25 février 2013 - 11 h 08 min

    @Wiselud: C’est pour ça que j’aime pas les benchs :)

    Répondre
  • 25 février 2013 - 11 h 52 min

    Mouais, super.
    On pourra jouer à de super jeux. Bien.
    Mais bon, j’ai une console pour ça, et même si c’est jolie, ce n’est pas du niveau d’une console. Si on doit brancher une manette sur sa tablette, autant jouer sur console.
    Et puis jouer avec une l’interface d’une tablette/téléphone, ce n’est pas pratique. Et à part pour des petits jeux (solitaire/temple run/pinball/angry birds) fait pour, je ne joue pas sur la tablette.
    Il manque encore le discoure “je peux surfer plus vite” qu’intel a utilisé pour ses pentium II :D
    Non perso j’attends surtout une amélioration de l’interface d’Android.
    Car même si le CPU est un monstre de puissance face à ce que j’avais avant (je suis passé d’un iPhone 3G à un Galaxys S3), je trouve toujours sur Android 4.1.2 que l’interface est à la traine (des ralentissements et bien moins ergonomique qu’iOS) même s’il permet bien plus de chose.
    Franchement, comment un quadruple cœur peut ramer à afficher une page d’accueil alors qu’à côté mon iPhone 3G tout pourri n’a jamais ramé à revenir à l’écran Home ?

    Répondre
  • A
    25 février 2013 - 12 h 08 min

    Ouais mais toujours pas de tablettes ou téléphones annoncés utilisant le Tegra 4 ou le Tegra 4i.

    Aussi, tant que ces puces ne sont pas testées sur des machines dispos à la vente (au lieu de ‘machines devs’ fabriquées par NVidia dont personne ne sait ce qu’il y a dedans, quel est leur clock speed et combien elles consomment pour atteindre ces chiffres), les benchmarks de ce Tegra 4 sont sans valeur.
    NVidia a déjà ‘exagéré’ les perfs de ses puces, donc la crédibilité de ces tests…

    Répondre
  • 25 février 2013 - 12 h 10 min

    @Fuli10: Le discours “surfer plus vite” a bien été tenu je te rassure :D

    Répondre
  • 25 février 2013 - 13 h 57 min

    36 000 en score AnTutu ! Je suis bluffé !

    Répondre
  • 25 février 2013 - 20 h 23 min

    ouais et ça consomme combien? ok je sors…

    Répondre
  • mez
    26 février 2013 - 2 h 36 min

    On va finir par croire que Google alourdi et n’optimise pas volontairement ces Android, pour justifier cette débauche de puissance ;D.
    Quand je vois qu’un dual core 1Ghz fait tourner Windows phone comme une horloge. .

    Répondre
  • 26 février 2013 - 14 h 27 min

    Bah sauf erreur de ma part, les app Android, c’est du JAVA et non pas du code natif optimisé aux petits oignons. Ce n’est pas le cas chez winwin ou la pomme.

    Répondre
  • 26 février 2013 - 15 h 08 min

    @Sibere:

    Erreur de ta part ;)
    La vision “java c’est pourri c’est tout lent”, elle a peut-être été vraie à une époque mais ça fait un moment que ce n’est plus qu’un cliché. Il ne faut pas comparer les applets java que tu voyais en 2009 dans ton navigateur aux applications d’aujourd’hui.

    Parler de “code natif” n’a pas grand sens non plus. Les applications iOS sont écrites en Objective-C, ce qui n’est ni plus ni moins “natif” que la Dalvik d’android qui compile “à la volée” le code. A part écrire directement en assembleur, tu auras de toute façon des pertes de performance.

    Tiens, quelques infos :
    http://www.javarants.com/2010/05/26/android-dalvik-vm-performance-is-a-threat-to-the-iphone/

    Si problème de performance il y a sur Android, et c’était le cas (au moins jusqu’à la version 4.1), c’est plutôt dans l’optimisation des couches systèmes bas niveau qu’il fallait les chercher (rendu de l’interface graphique par exemple, qui est gérée en openGL depuis longtemps sous iPhone et à l’inverse n’utilisait pas totalement l’accélération matérielle sur Android < 4.0).

    Quant à comparer Android avec Windows Phone, beaucoup plus fluide il est vrai sur des processeurs entrée de gamme moins véloces, il faut aussi comparer ce qui est affiché de chaque côté en matière d'UI et les résolutions d'écrans qui vont avec. Côté Android, il faut afficher des fonds d'écran animé, des bureaux, des widgets, deux volets déroulants de notification le tout sur des résolutions d'écrans parfois 2 fois plus élevée que les lumia entrée de gamme ; côté Windows Phone 7, un fond noir avec quelques icônes vectorielles colorées, le tout sur des écrans à résolution relativement faible. Contrairement à ce qu'on croit, c'est difficile sur mobile d'avoir des écrans 4 pouces en full HD ET une fluidité constante du système sans un bon processeur derrière.

    Répondre
  • 26 février 2013 - 15 h 13 min

    Pour compléter mon commentaire, le vrai problème du java et de sa machine virtuelle par rapport au C semble l’utilisation de la mémoire vive. Plus que le processeur, c’est l’ajout de mémoire vive qui semble libérer les performances d’android : l’écart de performance perçue entre mon vieux galaxy S et ma nexus 7 vient à mon avis autant du processeur tegra 3 que des 512Mo de mémoire vive supplémentaire.

    Répondre
  • 26 février 2013 - 17 h 39 min

    @Sibere, mis à part les appli métier et Android le Java n’est pas assi connu que le C. Depuis quelques temps le NDK permet de programmer en C pour Android, ça fait du code natif qui est évidemment à destination des ARM mais pas forcément des x86. Les programeurs à l’aise en C et/ou adaptant un logiciel déjà existant en C utilisera certainememt le NDK en risquant de faire des incompatibilités avec les x86.

    Répondre
  • 26 février 2013 - 17 h 55 min

    @Skwaloo: Tu as un exemple en tête ?

    Répondre
  • 26 février 2013 - 18 h 55 min

    Urban Rivals

    Répondre
  • 26 février 2013 - 19 h 04 min

    @Skwaloo: Euh, c’est un jeu en ligne non ?

    Répondre
  • 26 février 2013 - 19 h 04 min

    @Skwaloo:

    Le NDK est disponible quasiment depuis la sortie d’android…Ce n’est pas vraiment une nouveauté, si ?

    D’ailleurs tu cites un seul jeu (Urban Rivals, pourquoi pas) mais tu pourrais citer l’ensemble des jeux du market. Les Need for Speed, Fifa et autres jeux 3D ne sont pas codés à la main en java dans Eclipse, ils sont tous portés à partir d’une base en C et avec le NDK.
    Sans parler des environnements de développement comme Unity qui fonctionnent uniquement en C.

    Répondre
  • 26 février 2013 - 19 h 06 min

    @Pierre Lecourt:

    C’est un jeu multijoueur mais il me semble qu’il y a une composante “client” importante, ce n’est pas juste un site web.

    Répondre
  • 12 avril 2013 - 19 h 18 min

    […] SnapDragon 600 de Qualcomm qui affiche 23607 points selon ce même test. il est également situé en dessous du Tegra 4 de Nvidia flashé à 36317 points. Le SnapDragon S800 n’a pas encore délivré son score sur le même test avec 4 coeur Krait […]

  • 19 juin 2013 - 16 h 16 min

    […] 35783 sous Antutu, c’est un très joli score. Un des rare test du Tegra 4 lui donnait un score à peu prêt similaire de 36317 points. […]

  • 3 juillet 2013 - 13 h 20 min

    […] génération comme le SnapDragon S800 à 2.3 GHz qui affiche 35783 points sur le même test. Ou le Tegra 4 ARM Cortex-A15 qui culmine à 36317 points. Cet Atom Bay Trail-T à 1.1 GHz  serait donc largement devant même si il reste a déterminer les […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *