Les premiers tests d’AMD Ryzen Mobile sont excellents

Le premier portable sous AMD Ryzen Mobile est sorti. Il s’agit d’un HP Envy x360 15z sous processeur Ryzen 5 2500U. Sa commercialisation a entraîné l’apparition de tests et ce processeur semble se creuser une place confortable dans le paysage actuel.

Ce processeur Ryzen 5 2500U est un des tout premier de la gamme AMD Ryzen Mobile qui ait été commercialisé. Il est ici intégré avec une solution un peu imposante puisqu’il s’agit d’un 15.6″ de chez HP. C’est néanmoins une machine intéressante puisqu’elle permet de positionner cette gamme de puces face à l’offre concurrentielle actuelle d’Intel.

2017-11-26 01_21_54-minimachines.net

2017-11-26 01_21_13-minimachines.net

Le portable HP Envy x360 15z se décline suivant de multiples configurations

Pour faire court, le nouveau Ryzen 5 2500U est très bien positionné en terme de performances face aux processeurs Intel Kaby Lake et Kaby Lake-R disponibles actuellement. Les tests publiés par HotHardware et NotebookCheck sont éloquents. Le quadruple coeur d’AMD est même très robuste à l’usage et l’employer dans des tests de performances qui le poussent en terme de chauffe et d’endurance ne dégradent pas ses résultats de manière significative. Un constat qui prouve la bonne maîtrise d’un ratio performances/chauffe chez AMD.

2017-11-26 00_58_32-minimachines.net

C’est une excellente nouvelle car cela n’a pas toujours été le cas dans le passé. Cette gamme AMD Ryzen Mobile semble donc à la fois rapide, efficace, abordable et bien gérée par la marque. Le Ryzen 5 2500U est un quadruple coeur et sa consommation était une source d’inquiétude pour une intégration facile dans diverses machines. Les résultats obtenus par NotebookCheck sont clairement très positifs.

2017-11-26 00_59_11-minimachines.net

Le portable 15.6″ d’HP sous AMD Ryzen Mobile est moins gourmand en énergie qu’un ultraportable Spectre x360 15 équipé d’un processeur Intel Core i7-7500U et d’un circuit graphique GeForce 940MX. Cela ne se fait pas en échange de performances amoindries, bien au contraire. La machine sous AMD est 50% plus rapide en calcul multi-tâches et son chipset Radeon Vega 8 est jusqu’à 20% plus efficaces en terme de performances graphiques. Le bond en avant est évidemment énorme par rapport à la précédente génération de puces AMD.

2017-11-26 00_54_53-minimachines.net

Enfin, la consommation est très bien gérée par cet HP Envy x360 15. En veille, l’engin ne consomme que de 5.9 à 10.5 watts ce qui le place dans la fourchette basse de leur panel de test. A l’usage, en moyenne, il consomme 45.7 watts et au maximum 49.4 watts ce qui est ici largement meilleur que les autres portables sous AMD de génération précédente ou sous Intel. Un bon exemple avec le jeu The Witcher III montre l’effort fait par AMD sur cette nouvelle génération de puces. Son précédent FX-930P avec un chipset RX 460 consomme 11.4 watts avec ce titre quand le nouvel Ryzen 5 2500U avec Vega 8 n’en consomme plus que 50.2.  La solution Intel 8550U et GeForce MX150 est placée au dessus à 59.04 watts mais offre de meilleures performances.

2017-11-26 01_02_19-minimachines.net

Chez HotHardware, on retrouve la solution HP sous AMD Ryzen Mobile dans un beau panel de tests. Si elle est systématiquement derrière l’Acer Swift 3 sous Core i5-8250U et GeForce MX150, elle surclasse les autres machines testées dans un panel avoisinant  en terme de jeux 3D. Des titres comme GRID Autosport sont lus en FullHD et en image haute qualité entre 30 et 42 images par seconde. Moins bien que la solution Intel/Nvidia (63/76 ips) mais largement devant les solutions comparables de circuits intégrés aux processeurs comme le Core i5-8250U et son Intel 620.

2017-11-26 01_22_07-minimachines.net

Tout laisse à penser que cette nouvelle gamme de puce sera un bon cru : de bonnes performances globales en calcul et en 3D, un vrai multi-tâche efficace, pas de performances en repli à cause d’une mauvaise gestion de l’énergie et une autonomie qui devrait être correcte. Reste à savoir comment le marché va réagir face à cette offre. Avec ce niveau de performances, les constructeurs ont un atout pour concevoir des machines abordables et efficaces. En dessous de ce que peut proposer une solution du type Core i5-8250U et GeForce MX150 mais également plus facile à intégrer et moins chère. Le Ryzen 5 2500U va certainement se positionner sur un segment entrée de gamme performant qu’il deviendra intéressant de surveiller. La grande question est liée au Ryzen 7 2700U que l’on peut entrevoir tout en haut du classement du premier test de ce billet. Il est clairement au dessus du reste des autres solutions… Reste à savoir ce qu’il consomme et dans quelle mesure il peut encaisser ces performances dans la durée.

En attendant plus d’infos, et peut être un premier listing de machines moins encombrantes et un engin en test, il semble désormais impossible de faire l’impasse sur la gamme AMD Ryzen Mobile pour 2018.

 

12 commentaires sur ce sujet.
  • 26 novembre 2017 - 11 h 27 min

    Pas mal du tout ! c’est effectivement mieux que intel sur tout les points donc on a enfin une vraie concurrence pour les ultrabook qui sont plombés par le prix des soc intel !
    50% de mieux sur la partie GPU c’est pas mal du tout on va pouvoir bien jouer sur des pc qui ne consommes rien. (sauf pour les kékétoutdur4k500fpslol)

    Répondre
  • 26 novembre 2017 - 12 h 14 min

    @Pierre: Je crois que tu t’es planté sur ce que tu perçoit être les performances du Ryzen 7 2700U en haut du premier tableau. Dans ce tableau il s’agit du R7 1700, version desktop, bien plus de cache, fréquencé plus haut, 2 fois plus de coeurs, et qui consomme bien plus sans avoir d’IGP.

    Bref, les perfs du 2700u seront bien loin de celui ci et bien plus proche du 2500u. Le bond de performance devrait surtout se sentir sur l’IGP où toutes les unités de calcul seront accessible.

    Quoi qu’il en soit, des minimachines avec ces APU qui semblent peu énergivores et très performants seraient une merveilles pour de nombreuses utilisations!

    J’espère que les autres constructeurs vont suivre, que ces proc ne seront pas réservés aux grandes dalles et que le prix ne va pas s’envoler a cause de la rareté…

    Un éventuel X280 avec ce proc dedans et DEUX slot mémoire et je craque direct…

    Répondre
  • 26 novembre 2017 - 12 h 23 min

    Juste apporter une petit correction sur
    « La grande question est liée au Ryzen 7 2700U que l’on peut entrevoir tout en haut du classement du premier tests de ce billet »

    Il ne s’agit pas de du 2700u mais du 1700 desktop intégré par Asus dans leur ROG
    https://www.notebookcheck.biz/Critique-complete-du-PC-portable-Asus-ROG-Strix-GL702ZC-Ryzen-7-1700-Radeon-RX-580.250928.0.html
    Asus GL702ZC-GC104T (GL702 Gamme)
    Processeur
    AMD Ryzen 7 1700, Desktop

    Merci Pierre pour ton travail quotidien et vive minimachines.net

    Répondre
  • 26 novembre 2017 - 13 h 46 min

    Voilà qui est très intéressant, et le Ryzen 7 2700U devrait faire encore mieux!

    Personnellement, j’espère qu’ils prévoient aussi un APU concurrent à celui co-créé avec Intel, équipé du même GPU (VEGA 24).
    ça ne serait pas pour un portable, mais dans un NUC ça serait super!

    Répondre
  • 26 novembre 2017 - 20 h 34 min

    @Pierre: une coquille sur les consos ? « FX-930P avec un chipset RX 460 consomme 11.4 watts avec ce titre quand le nouvel Ryzen 5 2500U avec Vega 8 n’en consomme plus que 50.2. La solution Intel 8550U et GeForce MX150 est placée au dessus à 59.04 watts « . 114 watts pour le FX-930P avec RX 460?

    A-t-on à ce jour une idée du prix (même grossière, par 1000) des puces AMD ?
    Merci pour vos infos ^^

    Répondre
  • 26 novembre 2017 - 20 h 40 min

    @Coincoin c’est ravioli aujourd’hui:

    Largement moins que intel, forcément, donc c’est du tout bon :P

    mais du coup si ils sortent une génération prochaine pour poste fix, avec une génération de partie graphique meilleur que cette vielle architecture et un tdp sérieux, ca va faire mal !

    Répondre
  • 26 novembre 2017 - 20 h 40 min

    Ça promet de bons produit.
    Un bon portable avec une utilisation Freesync en mode économie d’énergie pour passer les 10h d’autonomie.

    Par contre dans un premier temps, vu le déficit d’image d’AMD, soit il n’y aura pas de produit (constructeurs frileux), soit des prix bradés pour mauvaise ventes (consommateurs frileux => bon coups potentiels) ou peut être un budget pub colossal pour se relancer sur le secteur.

    Répondre
  • 26 novembre 2017 - 20 h 58 min

    Déjà très content des produits mobiles AMD actuels (surtout en entrée de gamme face aux celeron), ça chauffe pas et l’APU intégré fait très bien le job sur la vidéo 4K et les jeux. J’ai hâte de voir ça avec Ryzen IRL :D.

    Répondre
  • 27 novembre 2017 - 17 h 45 min

    ils font tourner the witcher3 ultra pour 50 watts mais on sait toujours pas à combien de fps XD
    Semble prometteur, espérons que l’intégration se fasse dans des engins tout autant prometteur

    Répondre
  • Dan
    27 novembre 2017 - 18 h 56 min

    Ce premier test est vraiment prometteur.
    Pour une première mouture HP aurait pu choisir une machine plus « alléchante », plus « chouette », un ENVY 13,3 pouces par exemple qui a quand même une autre allure que ce 15,6 pouces !
    Chez HP c’est soit des branques, soit ils le font exprès, ça m’étonnerait que pour un nouveau proc de chez INTEL ils aient la même attitude !

    Répondre
  • 28 novembre 2017 - 22 h 05 min

    @Dan: HP???
    La boite qui a refusé 1 MILLION de processeurs AMD GRATUITS sous prétexte que la remise que leur offrait Intel était supérieure à la valeur du millions de procs?
    Non je pense pas que ce soit le genre de la boutique de se foutre de la gueule d’AMD…et du consommateur.

    Répondre
  • 9 janvier 2018 - 10 h 44 min

    […] ont certes annoncé des sorties mais on n’a pas vu venir grand chose sur le marché. Le HP Envy x360 est bien sorti sur Ryzen 5 2500U mais c’est le seul à ma connaissance a être réellement […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *