Première vidéo promo pour la tablette Asus Memo Pad ME172V

Dis papa, à quoi ça sert une tablette ? A faire des graffitis sur les murs, faire ses courses, je sais pas moi, laisse moi tranquille et regarde cette vidéo ! La Asus Memo Pad ME172V n’est a priori toujours pas prévue pour la France mais cette vidéo la situe à New-York.On y découvre des usages et des caractéristiques mises en scène par le constructeur.

Pas grand chose de neuf niveau info mise à part la confirmation de la présence d’un écran capacitif multitouch à 10 points de contact ainsi que d’un slot MicroSDHC sur cette Asus Memo Pad ME172V. Il y a aussi des fonctionnalités propres à la marque comme l’application de prise de notes qui permet de mélanger photos, dessins et texte. On découvre également l’apparition d’un système multitâche avec la possibilité d’utiliser des outils par dessus des applications existantes.

On pourra donc surfer, envoyer un email, vérifier ses rendez vous, regarder une vidéo, prendre une petite note, lancer une calculatrice ou lancer un chronomètre ans véritablement quitter l’application sur laquelle on est. La marque confirme également que la tablette sera livrée en 3 coloris : Rose, blanc et gris.

Si la vidéo nous présente un appel en visioconférence au milieu d’un rayon de supermarché, il faudra que ledit supermarché soit doté d’un wifi ouvert puisque la Asus Memo Pad ME172V n’est pas 3G. Absence de 3G qui explique sans doute le choix d’Asus de ne pas distribuer cette tablette  en France. Avec l’apparition de la ASUS ME371MG, nous avons peut être une explication plausible. Asus va mettre l’accent sur sa tablette sous Atom disposant d’un modem 3G et voix qui devrait se profiler autour des 199€ plutôt que sur cet engin équipé d’un processeur ARM VIA Cortex-A9 WM8950 à 1GHz annoncé à 149€. La tablette 3G disposant d’un argument de poids pour lutter contre la concurrence uniquement en Wifi.

 

9 commentaires sur ce sujet.
  • 4 février 2013 - 16 h 25 min

    > Absence de 3G qui explique sans doute le choix d’Asus de ne pas distribuer cette tablette en France.

    C’est peut-être évident pour tout le monde mais là je sèche… On peut avoir une explication ?

    Répondre
  • 4 février 2013 - 16 h 29 min

    @mahikeulbody: Et bien si tu lances une tablette au perfs pas géniales a 149€ et que dans al foulée tu sort une tablette a peut prêt identique à +/- 199€ mais meilleure en perfs et avec 3G, tu risque de te retrouver avec tes tablettes à 149€ sur les bras.

    Répondre
  • 4 février 2013 - 17 h 15 min

    @Pierre Lecourt: Selon cette logique la ME371MG ne devrait pas être distribuée aux USA puisque la ME172V le sera (la vidéo la situant à NY on peut du moins le supposer). Ça me paraît bizarre, quand même, chui pas convaincu…

    Répondre
  • 4 février 2013 - 17 h 30 min

    200€ une tablette avec modem 3G ? ca me parait étonnant, en général rien que le *surcout* pour la 3G est de plus de 100€ ?

    Répondre
  • 4 février 2013 - 19 h 56 min

    @obarthelemy: Le surcoût de la 3G sur une Nexus 7 est de 50 €.

    Répondre
  • 4 février 2013 - 21 h 46 min

    Mais c’est une super tablette. On peut appeler dans un magasin quelqu’un qui est au téléphone, et VOIR cette personne pendant qu’elle téléphone. C’est une grosse innovation ca.
    Chapeau ! :-)

    Répondre
  • uko
    5 février 2013 - 0 h 44 min

    @obarthelemy:
    Le surcoût réel pour les constructeurs est bien moins élevé. C’est surtout Apple qui surtaxe de 100€ chaque upgrade de ses modèles, les autres sont généralement plus raisonnables.

    Mais si j’ai bien suivi, c’est surtout la dernière puce Intel qui fait la différence ici: Le module 3G est intégré et l’option a un coût très faible pour le constructeur, qui peut donc la proposer à un tarif bien plus agressif que les générations précédentes.

    Il y a fort à parier que cette option se généralise et que dans les mois/années à venir la majorité des tablettes embarque un module 3G.

    Répondre
  • 5 février 2013 - 16 h 12 min

    @uko:

    Pour moi c’est pas tant le surcoût « matériel » de la 3G qui pose problème au consommateur français ; c’est le surcoût de l’abonnement 3G dédié qu’il faut payer en plus.
    Quand on a déjà 3Go sur son smartphone qu’on utilise pas, devoir repayer à part une carte SIM à mettre dans sa tablette reste un investissement qui parait redondant. Alors oui, le tethering a des inconvénients (pompe de la batterie très vite, nécessite de garder le bluetooth ou le wifi allumé) mais il est…gratuit.

    Répondre
  • SGT
    6 février 2013 - 14 h 11 min

    Bonjour la fausse simulation qui fait vachement crédible

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *