Première prise en main de la console Ouya en vidéo

Première prise en main de la console Ouya en vidéo

Le design final de la console Android Ouya est désormais connu. La petite boite a été filmée et photographiée sous toutes les coutures aux US. L’occasion de découvrir cet engin si particulier. et le moins que l’on puisse dire c’est que la promesse d’une manette de jeu exceptionnelle a été respectée.

C’est le plus intéressant dans cette console, cette manette si particulière proposée par Ouya est une réussite tant esthétique que sur le plan technique apparemment.  Les premiers retours sont positifs avec une très bonne prise en main et une conception qui ne semble pas du tout bâclée. Matériaux solides et bien ajustés, excellente réponse aux diverses sollicitations et un placement de boutons convaincant. Reste les 2 gâchettes arrière de l’engin qui sont jugées comme étant en dessous au niveau plastique et finition.

   

Vous remarquerez l’utilisation des lettres OUYA sur les 4 boutons habituels de ce type de manette. On observe également 4 leds au dessus du rectangle noir de l’engin : Elles servent a identifier la « position » des 4 manettes sur la console. A noter que la manette exploite le Bluetooth et qu’il sera donc possible de connecter une manette de SONY PS3 dessus tout comme il sera possible de brancher physiquement une manette XBOX 360 USB.

    

La Ouya en elle même est finalement totalement identique au design d’origine d’Yves Béhar. Un cube en aluminium brossé et en plastique laqué extrêmement compact : de la taille d’un Rubik’s Cube. Elle est par contre très lourde. Ce poids a été volontairement augmenté pour ne pas voir la console « bouger » à cause des câbles branchés dessus.

Elle est décrite comme très silencieuse même si la mention d’un ventilateur à son bord est bien indiquée, il expulse la chaleur vers le dessous de la boîte. Une déception à ce niveau.

   

Les tests de la partie logicielle montrent que la console est peut être sortie un peu vite : pour coller au calendrier promis probablement. Une latence désagréable entre les ordres donnés à la manette et l’interface de la Ouya semble ainsi revenir dans beaucoup de témoignages. Un problème  qui devrait être corrigé dans le  futur.

En attendant la console a tenu son pari, trouver un financement sur kickStater et sortir sur le marché 10 mois après avec un écosystème et une armée de développeurs. Un très bon présage pour la suite non seulement pour Ouya mais pour tout le reste de l’univers Android. Il n’est pas impossible que le succès de la console ne pousse pas des développeurs de proposer leurs titres sur Google Play et que l’on voie rapidement des applications et jeux tirant partie du potentiel de plus d’engins : Tablettes, clé-PC et autres TV Box.

Source : Engadget.

27 commentaires sur ce sujet.
  • 29 mars 2013 - 19 h 10 min

    Elle a une belle tête, même si j’aimais bien la console transparente!

    je suis sur qu’on peut faire sauter le ventilateur si on la laisse un peu a l’air libre, derrière le téléviseur par exemple.

    Répondre
  • 29 mars 2013 - 19 h 19 min

    Vraiment dommage pour le ventilateur ! Ca gache tout.

    Et aussi… L’absence de support de stockage (comme un lecteur de carte mémoire).

    Où sont stockés les jeux achetés ou téléchargés ?
    Si c’est du streaming en ligne, la console Ouya n’est alors rien d’autre qu’une passerelle ?

    Répondre
  • 29 mars 2013 - 19 h 31 min

    @Sopilou: pour le ventilo, il faut attendre de savoir le bruit émit avant de dire que cela gâche tout, il est possible que ce dernier ne tourne qu’à très basse vitesse et soit inaudible.

    La machine a 8Go interne et tu peux brancher un support externe via la prise usb.

    Répondre
  • 29 mars 2013 - 19 h 47 min

    @redrag: les ventilos de cette taille sont rarement silencieux en fait, sauf a très très basse rotation et alors ils ne servent à rien ou presque. Ce que j’espère c’est un réveil très très rare du ventilo, comme un « fusible », une sécurité en cas de surchauffe inopinée.

    Ensuite j’ai encore espoir d’une erreur de la part d’Engadget, qui dit aération circulaire ne dit pas forcement ventilo (on peut rêver hein)

    Dans tous les cas je ne comprendrais pas ce choix : Si il y a un ventilo c’est qu’ils ont prévu l’overclock du CPU… Parce que sinon avec une recherche d’augmentation du poids de l’engin il suffisait de coller un dissipateur cuivre ou alu contre le Tegra 3 et contre la paroi extérieure de la Ouya…

    Répondre
  • 29 mars 2013 - 19 h 50 min
  • A
    29 mars 2013 - 20 h 00 min

    De toute manière… Une console qui est moins rapide/puissante qu’un smartphone ça doit pas faire réver un joueur, si?

    Cette console elle fait beaucoup de buzz mais est-ce qu’elle vaut vraiment le coup?
    Parce qu’un Tegra3 aujourd’hui…

    Répondre
  • 29 mars 2013 - 20 h 47 min

    Un Tegra 3 reste très puissant aujourd’hui, même pour les jeux.

    Bien entendu, le Tegra 4 est le processeur ARM qui mettra un terme définitif à l’architecture x86. Mais il faut encore attendre une bonne année avant de voir, selon moi, les 1ères commercialisations.

    D’ailleurs, Microsoft annonce Windows Blue qui est serait prêt pour ARM. Et donc une utilisation ‘PC’.

    Répondre
  • 29 mars 2013 - 21 h 41 min

    @Pierre Lecourt: d’après mes recherches, en charge, un Tegra 3 consomme moins de 4W, un simple petit ventilo tournant à vitesse très réduite peut suffire à brasser un peu l’air dans le boitier.
    Pour le moment, les développeurs ne se sont pas plains du ventilo, j’ai même lu qu’ils ne savent pas dire si il est en fonctionnement ou non.

    @Sopilou: Heu, X86 n’est pas prêt de disparaitre, ne serait-ce que pour des besoins de performances que les procos ARM sont encore bien loin de pouvoir fournir.

    Répondre
  • 29 mars 2013 - 21 h 49 min

    Le ventilateur, c’est le lot de toutes les consoles de salon depuis la Dreamcast, ça ne m’inquiète pas trop.

    Ce qui me fait vraiment peur, c’est que Polygon, dans son test, ait noté un input lag (une latence entre le moment où on appuie sur un bouton et le moment où la console réagit). Si le problème est réel et qu’il n’est pas corrigé, la Ouya serait… une console nulle pour le jeu vidéo !

    Répondre
  • 29 mars 2013 - 22 h 03 min

    @MortalKastor: J’ai lu ça aussi (j’en parle plus haut d’aulleurs) mais a priori ca serait pas tout le temps (bizarrement surtout dans l’interface Ouya !

    Techniquement il n’y a aucune raison qu’un titre android qui fonctionne via une manette Bluetooth sur tablette ne lague pas sur la tablette et lague sur la console. Je pense qu’il ‘agit surtout d’améliorations de l’interface a venir.

    Comme dit plus haut, le problème est surtout lié au calendrier pour Ouya. Bcp de projets sur Kickstater sont régulièrement repoussés pour cause d’optimisme forcené au moment du lancement. Mais Ouya ne peut pas se le permettre, pas quand on a signé avec Best Buy ou Amazon… Il vaut mieux livrer coûte que coûte et corriger les imperfections logicielles après cout.

    Répondre
  • 29 mars 2013 - 23 h 12 min

    Avec Tegra 3, on est sur des graphismes équivalents à la PS2/Wii mais avec des effets en plus…Avec Tegra 4, on s’approchera de la génération actuelle (Xbox 360/PS3), suffit de jeter un coup d’œil sur la démo de Dead Trigger 2. Avec Tegra 5, on est proche d’une Geforce GT 640M ! Donc au niveau d’un PC portable joueur moyen de gamme. Bref, la montée en puissance des jeux Android va aller de pair avec la montée en gamme des puces Tegra et des microconsoles (Ouya, Project Shield…).

    Concernant le ventilateur, il a été dit que le Tegra 3 de la Ouya fonctionne à pleine vitesse pour assurer du 1080p en 60 images secondes. Un refroidissement actif est donc nécessaire pour assurer une grande durée de vie. Il est inaudible selon les premiers retours.

    Répondre
  • 29 mars 2013 - 23 h 28 min

    @Pierre Lecourt: Oups, j’ai lu l’article en diagonal et je n’ai pas vu que tu abordais la question. Au temps pour moi.

    Oui, c’est vrai qu’il n’y a pas de raison que le problème soit matériel (à moins d’un gros gros couac dans la conception), et qu’il ne finisse pas par être corrigé.
    Mon inquiétude c’est, qu’en tant que première console de salon « indé » largement distribuée, qu’elle va être sous tous les projecteurs et être étudiée sous toutes ses coutures à sa sortie. Si un problème comme celui-ci subsiste à ce moment là, cela risque de nuire à toutes les minimachines de sa catégorie en leur donnant la réputation d’appareils peu fiables…

    Répondre
  • 29 mars 2013 - 23 h 37 min

    @MortalKastor: C’est pas faux… Mais bon, il ya une vraie armée de dev désormais avec la Ouya, on compte déjà plus de 550 jeux en cours de portage / dev et Ouya a largement de quoi se payer des ingés pour régler le problème. Le 4 juin c’est la sortie boutique physique de la console. Ça sera déjà chaud a gérer si il faut télécharger une mise à jour des le démarrage de la console une fois achetée en magasin, mais ne pas régler ce problème immédiatement ça serait la cata pour Ouya qui verrait des retours massifs.

    comme tu dit ils ne doivent pas se louper, l’écosystème est fragile.

    Répondre
  • 30 mars 2013 - 14 h 59 min

    Vivement que le tegra 5 sorte et la ouya en tegra 5 aussi !! Vu qu’apparemment niveau puissance graphique le tegra 5 serait égal a une 540m (ou 640m je sais pu)

    Répondre
  • 30 mars 2013 - 15 h 10 min

    Dsl du double post masi est ce que l’on pourra filmer en off screen l’ecran de la ouya ? (pour l’emulation d’ancienne console en particulier )

    Répondre
  • 30 mars 2013 - 22 h 05 min

    @Pierre Lecourt : je ne comprends pas ce que tu veux dire par ceci :
    « le plus intéressant dans cette console, cette manette si particulière proposée par Ouya est une réussite tant esthétique que sur le plan technique apparemment »

    Parce que selon moi, elle n’a justement rien de particulier. Les mêmes 4 boutons en façade qu’on se traîne depuis près de 20 ans, les sticks analogiques habituels, les inévitables gâchettes… Pas plus de boutons qu’ailleurs, pas de forme « différenciante »… Qu’a-t-elle donc de particulier cette manette?

    Répondre
  • 30 mars 2013 - 23 h 19 min

    @TomTom: le pad possède un pavé tactile.

    Répondre
  • 31 mars 2013 - 12 h 18 min

    @Pierre: Il vaut mieux un ventillateur qu’une console morte au bout d’un an car ses composants (condensateurs en particulier) auront trop chauffé. Des ventillateurs silencieux, même de petite taille ça existe, celui de mon acer RL100 est inaudible, celui de mon HP DM1 aussi, et de l’air chaud, ils en brassent ! Du moment qu’il est de bonne qualité (sur roulement j’espère car si il est sur palier bronze, c’est le ventillo qui dégagera au bout d’un an).
    Sinon c’est vrai qu’ils aurait pu en f

    Répondre
  • 31 mars 2013 - 12 h 21 min

    Sinon c’est vrai qu’ils auraient pu faire une machine fanless en utilisant un boitier plus massif et en y collant le Tegra dessus ! C’est idiot d’avoir rajouté du poids au boitier, is aurait fait une pierre, deux coups!

    Répondre
  • 31 mars 2013 - 12 h 36 min

    Pour faire du fanless il faut sans doute un temps de developpement du hardware plus long (placement et choix des composants) et un boitier plus couteux… Ouya pour sortir rapidement a fait son choix: le ventillo au fond du boitier !

    Répondre
  • 31 mars 2013 - 14 h 20 min
  • 31 mars 2013 - 15 h 58 min

    personne me repond …

    Répondre
  • PJL
    31 mars 2013 - 16 h 52 min

    @jujudk: Pas sur que beaucoup de personnes l’aient reçue en France.

    Répondre
  • 1 avril 2013 - 14 h 15 min

    oilà qui devrait faire office de douche froide pour beaucoup de fans intéressés par la Ouya, cette petite console Android qui sort à la fin du mois.

    Annoncée comme pouvant faire tourner des émulateurs, la console ne fera pas pour autant l’apologie du piratage : la preuve, les ROMs ne pourront y être utilisées. Entre temps la firme OUYA vient de tuer l’espoir des futurs acquéreurs concernant l’émulation , puisque revirement de politique chez OUYA fini la console « ouverte » aux émulateurs , on interdit l’ajout de ROMS (comme Sarko ok mauvaise blague) sur la console .

    Merci d’avoir financé notre console disait encore Julie Uhrman il y a encore quelques jours…aujourd’hui les retro gamers ayant financés en grande partie le projet peuvent enfin comprendre l’origine du nom OUYA , c’est le cri que l’on pousse quand on une console carrée dans le rectum :)

    Plus d’infos icihttp://www.gamalive.com/actus/16110-ouya-roms-emulateurs-android-piratage.htm

    Du pain béni pour le gamestick qui lui s’annonce ROMS SNES et GENESIS (Megadrive) ready

    Répondre
  • 3 avril 2013 - 6 h 26 min

    @doctorcpu:

    Oui mais ça c’est pas un scoop. Il n’y a rien d’étonnant à ce que la OUYA ne propose pas des émulateurs pirates directement, problèmes de copyright d’ayant droits toussa-toussa. Après la OUYA c’est une plateforme financée par les bidouilleurs et pour les bidouilleurs entre-autre, soyez sûr que d’une façon ou d’une autre on trouvera des émulateurs qui marchent sur la OUYA.

    Répondre
  • 5 avril 2013 - 13 h 21 min

    « A noter que la manette exploite le Bluetooth et qu’il sera donc possible de connecter une manette de SONY PS3 dessus »

    J’ai du m’y reprendre a deux fois a lire cette phrase et finir par me dire que c’est sur la console, et non sur la manette que l’on peut connecter une manette de PS3 x-)

    « . Ça sera déjà chaud a gérer si il faut télécharger une mise à jour des le démarrage de la console une fois achetée en magasin »

    Vous avez dit Wii U ? ^^

    Répondre
  • 13 mai 2013 - 11 h 00 min

    […] toujours en développement  avait levé quelques doutes notamment au niveau de son interface et surtout des délais de réaction entre les ordres donnés à ses périphériques et les réacti…. des éléments qui expliquent peut être pourquoi la date de sortie de la console a été […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *