PonoMusic lève 3.9 M$ et prouve qu'il faut s’intéresser au son

PonoMusic lève 3.9 M$ et prouve qu’il faut s’intéresser au son

Avec le lancement de PonoMusic sur KickStarter, la société Pono fait carton plein. Son petit baladeur n’est ni le moins cher, ni celui qui dispose de la plus grande capacité de stockage. Il est simplement très efficace d’un point de vue son, à des années lumière de l’offre baladeur et smartphone actuelle.

Il vous en coûtera 300$ pour le moment sur Kickstarter et 399$ à la fin de la campagne de  financement du projet. Ce n’est pas une tablette ou un PC qui est affiché à ce prix mais un simple baladeur audio, le PonoMusic. Simple est un faible mot puisque cet engin de poche embarque un véritable DAC et l’ensemble des éléments nécessaires à la lecture de fichiers audio dans d’excellentes conditions.

400$ le baladeur ? Oui car le PonoMusic embarque un convertisseur de signal numérique vers un signal analogique, et celui-ci est de qualité audiophile. Alors certes ce ne sera pas l’équivalent d’un amplificateur de salon qui coûte 100 fois plus cher mais d’un point de vue baladeur c’est un excellent produit. La page de Ponomusic nous explique en détail les capacités de l’engin : Il permet d’écouter du FLAC de haut bitrate : 9216 kbps (192 kHz/24 bit). Alors certes il se heurte au même problème que les autres engins du genre, à savoir que se donner les moyens d’écouter une musique parfaitement définie cohabite mal avec le côté extérieur et demande un investissement important en matière de casque.

PONO

On n’est tout de même pas dans les problématiques posées par le monstre d’Astel & Kern et ses 3200$ puisque l’investissement est ici bien plus léger. L’engin n’est pas non plus du même calibre niveau matériaux et composants : Avec 64 Go de mémoire interne et 64 Go de cartes MicroSDXC, le PonoMusic est tout de même un bel engin. Il possède de surcroît 2 sorties audio séparées, une amplifiée pour casque et l’autre normalisée pour brancher un amplificateur externe.

Pourquoi je vous parle de PonoMusic ? Parce que cet engin vient de lever plus de 3.5 millions de dollars en quelques jours sur Kickstarter. Des milliers de personnes ont investi dans ces appareils

Aureon

Lorsque j’ai commencé à m’intéresser au monde du PC, à la fin des années 80, j’étais effaré de voir la pauvreté du son sur ces engins. Je venais du monde Amiga où le traitement sonore était quelque chose de totalement abouti et découvrir le monde du PC avec son minuscule HP qui buzzait m’avait fait un choc. Depuis, de machine en machine j’ai toujours pris soin de veiller à la qualité du materiel embarqué pour gérer le son.

Sound Blaster AWE 64

La liste des cartes audio qui dorment dans mes placards est énorme, des Maxi Sound de Guillemot en passant par les célèbres Sound Blaster jusqu’au AWE64 en passant par des Terratec, des Xonar ou des Turtle Beach, j’ai dépensé au final des fortunes, de machine en machine pour avoir un son correct et je ne pense pas être le seul.

L’arrivée des chipsets embarqués et l’explosion des ventes de portables et de tablettes a été un gros recul sur ce marché spécifique. Fini l’option « Hifi » dans une machine, impossible de rajouter une carte son efficace pour un prix abordable. Au moment ou le format CD était délaissé au profit d’un MP3 au format hyper destructeur, l’industrie du son PC s’est totalement cassée la figure.

AVA Maestro 50

A l’époque ou Naptser a décollé, ou le format MP3 a décollé, les débits n’étaient pas suffisants pour proposer aux gens de télécharger un album au format FLAC ou autre codec sans perte de qualité. Le résultat a été monstrueux, c’est comme si, en une ou deux générations de PC, toute l’évolution en terme de qualité musicale avait été remise à zéro. Chipsets intégrés aux performances médiocres, technologie privilégiant uniquement une seule plage de fréquence, généralement les basses et pour couronner le tout des sources audio catastrophiques parce que télécharger un fichier audio de plus de 3 Mo posait problème.

Si Gengis Khan avait voulu ravager l’industrie audio, il n’aurait pas mieux fait. Résultat, le tout puissant Creative Labs, champion incontesté de la carte son a quasi disparu des radars, des marques d’exception comme Turtle Beach ont du repenser entièrement leur modèle et passer de la carte son haut de gamme à des casques audio. Les marques qui voulaient mettre l’accent sur la partie  audio se sont raccrochées au branches en parlant high-tech avec par exemple des appellations Dolby ou Pro-Logic sur des portables au son pourtant rabougri. Celles qui s’en sont le mieux sorties d’un point de vue audio se sont finalement attachées à des marques de renom comme Altec Lansing ou Bang & Olufsen. Pas vraiment merveilleuses, leurs solutions avaient le mérite de proposer une alternative un peu plus crédible que le casque.

Et pourtant le son est tout aussi important que l’image pour le multimédia, voire souvent plus. Collez un film compressé comme un sauvage, un screener filmé par un grand anxieux qui a la tremblote et qui vous fournit 2 tiers d’images seulement parce que le crâne du spectateur de devant occupe le reste et vous trouverez toujours quelqu’un pour le regarder. Prenez un bon film, bien encodé et propre mais avec un son inaudible ou haché et personne n’en voudra.

Alors que l’industrie PC se casse la figure, que tout le monde cherche des solutions pas forcément évidentes pour intéresser le public, cette petite aventure de PonoMusic pourrait, je l’espère, ouvrir des yeux. Combien coûterait l’implantation d’un VRAI chipset audio, d’un vrai DAC, dans un PC portable ? Quel fabricant va se dire qu’une sortie numérique digne de ce nom ou qu’une amplification correcte d’un port jack dédié à l’écoute au casque et d’un autre, pour une amplification externe, pourrait être une bonne chose ? Qui ? On arrive désormais à des portables qui affichent une image en 4K mais dont la gestion du son reste reléguée à un chipset à 2$…

PONO

PonoMusic prouve que l’audio intéresse toujours un public particulier, un public de connaisseurs. Je reste persuadé que ce public n’est pas si confidentiel que cela et le succès de cette opération Kickstater prouve que des milliers de personne sont prêtes à dépenser des centaines de dollars pour parier sur un produit d’une marque inconnue qui leur proposera dans le futur ce que leur smartphone ne leur offre pas. Combien seraient prêts à investir quelques euros de plus pour un portable avec une vraie différence sur ce point de la gestion du son ? Une marque qui s’interrogerait sur la pertinence de livrer, par défaut, une tablette avec un dock lui permettant de se connecter au pire en HDMI et au mieux également en SPDIF.

24 commentaires sur ce sujet.
  • 17 mars 2014 - 9 h 41 min

    ca me semble un peu cher 400 mais bon …

    oui sinon tu as les cowon et avec un casque grado tu as un truc « écoutable » dans le silence car casque ouvert, pour pas trop cher ..

     » Bang & Olufsen. Pas vraiment merveilleuses, » pas d’accord, pour moi bo c’est de la daube ou le seul travail de la boite est de trouver un design original ..

    Répondre
  • 17 mars 2014 - 9 h 49 min

    « Il est simplement très efficace d’un point de vue son », non SERAIT, pour l’instant on ne sait rien de ce que vaut le Pono par rapport à ce que font des marques expérimentées comme iBasso, Fiio, Hifiman ou encore iRiver. Mais bon c’est américain, alors ils dosent le marketing.

    Répondre
  • 17 mars 2014 - 9 h 52 min

    « PonoMusic prouve que l’audio intéresse toujours un public particulier, un public de connaisseurs »

    … ou un public de gogos qui cherchent un truc plus exclusif a brancher sur leur casque Beats ? Si possible avec une forme pas pratique mais qui se fait bien remarquer ?

    Répondre
  • 17 mars 2014 - 10 h 00 min

    @toto: Tu as écouté quoi chez B&O ?

    @Misutsu: Oui mais c’est pas le sujet.

    @obarthelemy: Bof je m’intéresse pas au baladeurs pour les raisons précédemment évoquées. Mais colle moi un DAC sur mon PC ou mon dock de tablette et je suis heureux.

    Répondre
  • 17 mars 2014 - 10 h 05 min

    @Pierre Lecourt: Oui, je pointe juste l’importance de parler au conditionnel pour un produit qui se résume pour le moment à une plaquette marketing.

    Répondre
  • 17 mars 2014 - 10 h 15 min

    « amplificateur de salon qui coûte 100 fois plus cher… » 2,5 X, ça existe déjà chez Pioneer avec le même bitrate. Évidemment, la portabilité en moins mais beaucoup d’autres choses en plus. Mouais, pas pratique, la forme !

    Répondre
  • 17 mars 2014 - 10 h 18 min

    @Misutsu: C’est le syndrome Kickstarter :)

    Répondre
  • 17 mars 2014 - 11 h 07 min

    La qualité du son est importante mais je ne crois pas que l’électronique soit en jeu ici. J’ai l’impression que c’est plutôt un problème d’enceintes ou de casques.
    Personnellement j’entends bien les différences de qualité de son lorsque je change d’enceintes ou de casque. En revanche, lorsque c’est l’ajout d’un DAC ou le changement d’un ampli ou d’un lecteur CD je ne perçois pas de différence.

    Répondre
  • 17 mars 2014 - 12 h 44 min

    Oouah la Soundblaster AWE64 Gold, j’ai la même dans le placard !!!

    Le piratage musical a fait le succès du MP3 et nous a fait accepter une moindre qualité. Maintenant que le MP3 est l’offre standard pour la musique légale, et je le déplore, nos oreilles sont sans-doute à ré-éduquer…

    Pour revenir à l’article, le Fiio X3 est de la même veine et moins cher à 199 €.

    Répondre
  • 17 mars 2014 - 14 h 37 min

     » c’est plutôt un problème d’enceintes ou de casques. »

    oui c’est clair que a partir ou ta source est correcte c’est la que tu as le plus gros grain/perte …

    Répondre
  • 17 mars 2014 - 14 h 52 min

    La Turtle beach m’a bien fait baver, mais je m’étais rabattu sur une sound blaster faute de finance.

    La musique nomade hifi pourquoi pas c’est intéréssant, mais l’environnement est souvent bruyant, vous avez testé un casque avec annulation de bruit active ? J’ai un qc20, c’est pas mauvais. Après on peut dire ce qu’on veut de bose, mais l’annulation de bruit permet de mieux profiter de la musique.

    Si vous connaissez un téléphone qui puisse sortir de l’audio en numérique, je suis preneur, pas pour me balader mais pour écouter de la musique au bureau. Il me semble que apple pendant un temps mettait des sortie numériques coax sur ses macbook (commune avec le jack). Pourquoi ne pas faire ça sur les téléphones ?

    Répondre
  • 17 mars 2014 - 17 h 55 min

    @Pierre Lecourt: Il me semble que depuis le Nexus 4 (donc cela inclus les Nexus 5 et 7 au moins) l’USB otg est compatible avec les DAC audio. Le son est donc envoyé via le port microUSB sur une entrée USB d’un DAC.

    Reste à savoir s’il existe des DAC usb de bonne qualités (et à quel tarifs).

    Information à vérifier tout de même (et liste d’appareils compatibles probablement pas limitée aux Nexus).

    Répondre
  • 17 mars 2014 - 19 h 35 min

    C’est vrai qu’un ibasso dx50 se trouve à moins de 200 euros avec un son réputé exceptionnel pour le prix. Pono profite du buzz autour du financement collaboratif et des star qui poussent le projet.

    Répondre
  • rd
    17 mars 2014 - 20 h 31 min

    Le fio x3 se trouve facile a 125 €

    Répondre
  • 17 mars 2014 - 21 h 43 min

    Il ne faut pas perdre de vue que le format MP3 est apparu à une époque où les capacités de stockage étaient bien plus modestes et le prix/capacité moins favorable qu’actuellement. Imaginez votre discothèque en FLAC 192/24 ou 32 et vous verrez les Go s’envoler.
    @Alex: d’accord avec toi sur l’influence des enceintes ou des casques et je n’ose même pas parler de l’hérésie des câbles « chuimeilleurquelautre » qu’aucun revendeur n’acceptera de confronter à d’autres en test « double aveugle ».

    Répondre
  • 17 mars 2014 - 21 h 57 min

    @rd A quel endroit trouve t’on « facilement » le fiio X3 à 125€?

    Répondre
  • r
    18 mars 2014 - 4 h 12 min
  • Bug
    18 mars 2014 - 7 h 14 min

    Le MP3 a permis le gain de place en vue de la taille des espaces de stockages , de nos jours le flac bien meilleurs au niveau son mais qui prend bien plus de place en terme de stockage pourrait si des lecteurs portatifs voyaient le jour avoir un avenir certains !

    donc ce projet n’est pas idiot, il est étonnant que l’on ai pas d’autres type de projet comme celui-ci voir le jour.
    Actuellement le flac est pas lisible par les autoradio non plus ..
    A suivre merci pierre , le son est évidemment aussi important que le reste dans le monde du PC

    Répondre
  • 18 mars 2014 - 8 h 56 min

    @r : le lien ne fonctionne pas (dommage car c’était neil young semble-t-il)

    Répondre
  • r
    18 mars 2014 - 14 h 04 min
  • 18 mars 2014 - 19 h 18 min

    @Pierre Lecourt
    Un ampli de salon à 400$x100 soit 40000 $? Tu ne lésines pas…

    Répondre
  • 18 mars 2014 - 23 h 29 min

    @r : merci

    Répondre
  • 19 mars 2014 - 8 h 53 min

    @Ngeo: Je ne connais pas le qc20, j’ai le qc15. Dans l’avion, oui, c’est top. Mais à la maison, au calme, c’est quand même très porté sur les graves.
    A la maison/bureau, pour beaucoup moins (~100€) j’ai un Sony type « monitoring » (c’est ce qui se dit – car hyper neutre – moi je ne vois pas pourquoi il serait réservé à ça), et je préfère.

    Enfin je suis bien d’accord, le premier problème, c’est le casque. Déjà avec un investissement 2/3x moindre (100 à 150€), on fait un bon énorme en qualité, même avec un simple PC.
    Après, si d’autres ont la chance d’entendre une grosse différence, et les moyens d’en profiter, tant mieux.

    Répondre
  • 19 mars 2014 - 14 h 18 min

    @izaref: le qc20 est une version intra auriculaire (étonnante). Je suis d’accord sur le son, mais au bureau avec 4 pc + une clim qui tourne, je préfère le filtrage actif des parasites à mon casque grado ouvert.
    La source est aussi un problème mais cela vient après (de mon point de vue). Je préférerai avoir une sortie numérique sur mon téléphone pour pouvoir choisir mon dac.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *