Playstation 4 = Minimachine ?

Je me souviens d’un temps ou les consoles de salon pointaient du doigt les PC en pouffant, leurs concepteurs ne voulaient absolument pas que leurs « bijoux-technologiques-achetés-par-l’armée » soient comparés aux PC ventru qui trônaient dans les chambres adolescentes. Avec la Playstation 4 ce temps semble révolu.

Ce n’est pas moi qui le dis, c’est Sony qui a présenté hier au monde sa Playstation 4 comme un « PC Supercharged », l’allusion au monde PC est là et des gros mots comme x86, le nom de l’architecture historique des puces d’ordinateurs classiques, est même évoqué sur leur communication.

De fait, même si Sony fait encore mystère du contenu de sa boîte noire, la Playstation 4 est un PC un peu moins banal que les autres mais un PC tout de même : AMD sera aux manette de la partie processeur et Sony a parlé d’APU, pour Accelerated Processing Unit, lqui désigne les puces de calcul embarquant sur le même morceau de silicium la partie de gestion d’image. AMD en a fait son cheval de bataille avec sa gamme de puces « Fusion ».

Playstation 4

Sony va donc intégrer un processeur AMD « Jaguar », la prochaine génération de puces de la marque, x86-64 avec 8 coeurs et un GPU Radeon à 1.84 Teraflops de puissance grâce à 18 unités de calcul. On connaissait la Radeon HD 7850 mais elle n’embarque que 16 coeurs, on ne sait donc pas exactement de quelle puce il s’agit mais c’est une bonne nouvelle pour la marque, le contrat risque d’être bon pour ses affaires. A noter que ce type de cartes graphiques consomment 175 watts et nécessiteront une alimentation conséquente en plus d’une excellente gestion matérielle et logicielle de l’énergie.

Pour le reste la Playstation 4 embarque 8 Go de mémoire vive GDDR5 et un stockage mécanique qui n’a pas été dévoilé. Probablement parce que plusieurs modèles de Playstation 4 avec plusieurs type de stockages seront présents en rayon. Un lecteur de disques Blu-Ray sera de la partie et un mode veille « actif » permettra de télécharger des données (films et jeux) lorsque la machine sera éteinte.

La litanie des composants ressemble étrangement à celle des machines d’aujourd’hui : Eternet Gigabit, USB 3.0, Wifi N, Bluetooth 2.1 + EDR,

Autre nouveauté de taille, le Cloud Gaming sera à l’honneur et entrera de plein pied dans les foyers et donc dans les habitudes : La Playstation 4 permettre de jouer aux jeux issus des précédentes version de la console Sony de manière dématérialisée. Cette rétrocompatibilité avec les titres PlayStation, PlayStation 2 et PlayStation 3 explique le rachat de la société de Cloud Gaming Gaikai par Sony : On pourra retrouver les anciens jeux des précédents modèles via un calcul effectué à distance qui rappelle fortement les propositions de Nvidia avec Grid. Sony assure la possibilité de jouer sur Playstation Vita  à des jeux streamés depuis la console du salon, cela veut dire que comme la Project Shield, on pourra retrouver des titres des 4 Playstation sur un appareil compact et léger au sein de son foyer. J’imagine que la lecture de films sera également possible.

Au delà de l’aspect jeu et des éléments annexes qui seront associé à la console, on a donc affaire à une minimachine sur le fond, un objet qui pourrait être transformé en station classique si on récupère les pilotes adéquats et si Sony n’a pas trop protégé l’ensemble (ce qui m’étonnerait fort). Le changement d’époque est bien là et la barrière dressée entre Console et PC est donc tombée.

On n’a pas vu physiquement la console  qui doit sortir pour les fêtes à la fin de l’année, seule la manette et divers accessoires ont été montrés. Sony veut probablement garder l’effet de surprise de son engin et attend d’être prêt pour lancer l’artillerie lourde. Pas de prix annoncé pour le moment.

18 commentaires sur ce sujet.
  • 21 février 2013 - 9 h 42 min

    Je n’arrete pas de lire sur tous les sites US « super, on va pouvoir installer Windows et jouer aux jeux PC sur la PS4″… Personnellement, j’ai acheté ma PS3 en Décembre 2006 a Taiwan (j’y vivais), et elle fonctionne toujours super bien !! Voir cette nouvelle mouture avec cette puissance, ca fait tout simplement réver !!

    Le fait que l’on revienne dans le mon « PC » permettra le développement plus simple de jeux, et surtout un portage linéaire (normalement) sur PC et Xbox => centralisation du dev au final ?

    Dans quelques années, je paris qu’on aura un standart pour les consoles pour réduire les couts de dev, et tout se jouera alors sur le matos (puissance, carte video, aspect multimedia, etc).

    Sony, on t’aime toujours, alors fait nous réver !!!

    Répondre
  • 21 février 2013 - 9 h 56 min

    Ils ont oublié le pack office… Sinon j’ai hate de voir ce que l’on pourra y installer dessus!

    Répondre
  • 21 février 2013 - 9 h 58 min

    @prouted: à mon avis, les gens rêvent un peu pour Windows, bien qu’à un moment ou a un autre les hackers y arriveront peut être mais à mon avis t’auras un bon système fermé même si c’est un PC à la base

    Répondre
  • 21 février 2013 - 9 h 58 min

    Depuis la Dreamcast / PS2 le monde de la console était destiné à se rapprocher du monde PC ( modem, hdd , usb en façade ).
    Je suis satisfait du moment que ça permets de baisser les coûts de dev et ainsi avoir plus de jeux intéressant , je suis preneur.

    Répondre
  • 21 février 2013 - 10 h 07 min

    A mon avis ca compte pas comme minimachine parceque c’est tout fermé. C’est une console quoi.

    De même, ceux qui rêvent de portage Windows ou xbox devraient être déçus: il faut deja que le hardware soit traditionnel (BIOS ou EUFI, bus PCI…), ensuite ca m’étonnerait que les API soient les mêmes que pour xbox et Windows (DirectX). L’optimisation du code graphique voire CPU devrait être similaire, mais a part ca….

    Répondre
  • 21 février 2013 - 10 h 16 min

    Dans mon souvenir, la première Xbox était déjà un pc made in Microsoft :)

    Répondre
  • 21 février 2013 - 10 h 19 min

    @Rototo91: joli troll j’aime ^^.

    @Jolo:

    Comme tu le dis si bien, ainsi que Pierre dans son article, les consoles prennent le virage PC. D’ici quelques années, le terme console ne signifiera plus « matériel sur mesure » mais « pc sur mesure ».

    La « faute » à quoi? Au fait que le monde PC est maintenant partout, qu’à l’origine personne n’avait d’ordinateur chez soi à cause du coût que cela représentait.

    Il est maintenant plus intéressant (=moins cher) pour eux sur tout point de vue de se baser fortement sur ce monde PC pour leur console.

    Aujourd’hui, Steam sort sa propre « console » étant clairement un PC sur mesure tournant sous linux.

    Mais je pense que le futur des consoles (les « vraies ») n’est pas là mais sur l’arm. Je pense qu’elles prendront le même virage que les téléphones, tablettes… Car la performance ne cesse d’augmenter pour un cout moindre. Le premier dessus ne sera sûrement pas SONY. Mais Nintendo qui ne vise pas la puissance pure, c’est déjà plus probable.

    Répondre
  • 21 février 2013 - 10 h 43 min

    encore une console à moins value ci ce n’est pas la derniere je me coupe un bras.

    Répondre
  • 21 février 2013 - 11 h 06 min

    Moi, ce qui me chagrine, c’est que Sony est en train de boucler sa boucle question réduction de la rétrocompatibilité : La PS2 pouvait lire les galettes de la PS1, puis les premières versions de la PS3 pouvaient lire « certaines » galettes de la PS2, rapidement les versions suivantes de PS3 ont perdue cette compatibilité avec les galettes de la PS2. Et là, il semble bien que la PS4, dès sa première version, ne pourra pas lire les galettes de la PS3.

    Alors bien sûr, il est et sera encore possible de jouer à certains jeux des versions précédentes de PS.., mais cela se fera uniquement via la boutique en ligne, le Cloud, etc… Bref, il faudra encore ressortir sa carte bancaire… Trop peu pour moi, merci :(

    Enfin bon, je dis cela mais… ma tendre est accro aux consoles, donc trônent encore à la maison une PS2 et une PS3 (sans compter les nombreuses portables Nintendo). Mais là, même elle commence à saturer de cette pratique, et je ne pense pas qu’elle craquera pour la PS4 (enfin bon, on sais tous qu’en France il ne faut jamais dire Jamais ;-) ).

    Répondre
  • 21 février 2013 - 11 h 09 min

    Plus ou moins conforme aux rumeurs, mais quand même, il fallait avoir des balls pour annoncer comme « supercharged » une machine basée sur un processeur de netbook, une carte graphique milieu de gamme et une quantité de mémoire faible, quoique rapide.

    Répondre
  • 21 février 2013 - 13 h 25 min

    Mini machine ? Ni par la taille, ni par la consommation.

    Honnêtement, la Ouya est une mini-machine, pas la PS4.

    Répondre
  • 21 février 2013 - 15 h 48 min

    Entre steam avec Xi3, nvidia avec son shiell et grid, sony et sa PC4 :)
    on va se retrouver avec du cpu pc partout, une simplification du marché finalement, et aussi sûrement pour les dev qui n’aurons plus a jonglé avec des architectures trop différentes…

    on s’oriente vraiment sur des histoires de puissance brute, il y a plus vraiment d’innovation dans le fond. c’est sur les jeux serront beau, mais a quel prix ? et on va encore se retrouver avec des usines a gaz dans le salon…

    A mon avis le ratio plaisir de jeu et puissance de calcul que demande des petits jeux indépendants sur une minimachine type netbook serra plus intéressant que ces consoles sur-consommatrice avec des productions hollywoodiennes

    Répondre
  • 21 février 2013 - 15 h 54 min

    L’interface fait très windows 8.

    Répondre
  • 21 février 2013 - 19 h 27 min

    @Meshu

    4 threads et un GPU beaucoup plus costaud que toutes les consoles (et que certains PC dont le mien :( ), une mémoire conséquente et surtout ultra rapide, je pense que la puissance pour le jeu est bien là !

    Répondre
  • 21 février 2013 - 22 h 02 min

    J’ai l’impressioon que la PS4 est une console béta avant la PS5 qui sera complétement dematérialisé. Un browser sur une télé connectée, une manette ( voir autre accessoire) et le tout sera streamé par gaikai. Autant dire quelle sera collector cette PS4.

    Répondre
  • 21 février 2013 - 23 h 10 min

    @baldarhion :

    Ca reste extrêmement moyen surtout pour une machine qui doit durer. Un GPU meilleur que des machines qui ont 7 ans, ou une Wii U faiblarde, certes. Mais c’est le borgne roi dans un royaume d’aveugles à ce niveau là ;)

    Répondre
  • 22 février 2013 - 2 h 13 min

    La bande annonce fait moyennement rêvé : ça ressemble à des jeux qui pourraient sortir sur la 360 ou la PS3, et encore certains jeux récents sont plus impressionnants.
    Rien de fracassant pour l’instant. On attend la bande annonce qui déchire sa r… comme disent (encore?) les jeunes.

    Répondre
  • 22 février 2013 - 10 h 41 min

    @Simonvd:

    « on s’oriente vraiment sur des histoires de puissance brute, il y a plus vraiment d’innovation dans le fond. c’est sur les jeux serront beau, mais a quel prix ? et on va encore se retrouver avec des usines a gaz dans le salon… »

    Innovation dans le fond…comme quoi ? La Wiimote par exemple ? Qui a donné des chef d’oeuvres du jeu-vidéo aussi impérissables que Just Dance ou Wii Sport ? Ou Kinect / PS Move ?

    Soyons un peu objectifs quelques minutes…oui le déluge de polygones et de CPU surpuissants n’est pas la garantie de jeux plus profonds ou plus intéressants. Mais :
    1) la technologie ouvre quand même des possibles au service du jeu-vidéo, au delà de la simple démo technique: gestion des foules, des fluides, intelligences artificielles plus poussées
    2) la distinction entre « petits jeux indé minimalistes » et « blockbusters hollywoodiens » n’est pas vraiment opérante. Journey, l’un des meilleurs jeux de l’année, par un studio indépendant, était aussi une vraie performance technique. Jonathan Blow qui est venu présenter the Witness à la conf PS3 n’est pas précisément un auteur de blockbuster. Et ne parlons pas de Fumito Ueda, qu’on attend toujours
    3) le fait que la console soit puissante n’empêche pas de développer des « petits » jeux dessus. Tout ce qui tournera sur la ouya ou sur un PC bas de gamme tournera AUSSI sur la PS4 et la future Xbox. L’inverse par contre ? Pas possible…

    Ce qui est rigolo c’est qu’en devenant des PC avec la génération précédente, les consoles ont perdu une partie de ce qui faisait leur intérêt et gardé les pires défauts du monde PC : jeux buggés à la sortie, téléchargement interminables de patch et autres correctifs, plantages du système, ventilateurs bruyants…
    La PS4 semble annoncer un double mouvement vers une architecture encore plus proche du PC ET un effort sur la facilité d’utilisation (il faut dire que Steam a fait des progrès depuis) : possibilité de jouer à un jeu avant de l’avoir téléchargé en entier, suspension d’un jeu en mémoire etc…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *