Piwall : Créer un mur d’écrans low cost avec des Raspberry Pi

Les solutions d’affichage numériques multi écrans sont souvent très onéreuses. Outre les écrans en eux même, les systèmes permettant de les additionner et de les faire fonctionner de concert sont souvent extrêmement chers. Piwall propose de changer la donne.

Combien d’entreprises, de boutiques ou même de particuliers ont un jour rêvé de construire un mur d’écrans ? Une juxtaposition de 3, 5, 10 écrans pour afficher en grand des images ou une vidéo pour un événement, pour mettre en vitrine ou pour recycler d’anciens postes.

J’imagine que dans 99% des cas tous ces élans se sont butés au problème du prix et que la grande idée s’est vite brisée sur le devis réceptionné pour faire tourner la solution.

Piwall, société Anglaise, propose de réduire drastiquement ce devis en employant des cartes Raspberry Pi pour piloter le projet.

Minimachines.net 2015-04-17 18_50_50

Une carte Raspberry Modèle B minimum par écran jouant le rôle d’afficheur et une carte Raspberry Pi B supplémentaire ou un PC sous Linux permettant de piloter le tout. Coût du devis, 31€ par carte-écran a afficher et 31€ pour la carte de contrôle en se basant sur le prix du Modèle B sur Amazon sans frais de port. Chaque carte doit disposer d’une carte SDHC de 2 Go minimum.

Un switch Ethernet disposant du même nombre de ports que d’écran plus un pour le contrôleur. Des éléments optionnels peuvent être utiles pour la carte contrôleur : Un clavier, un écran en plus, un adaptateur USB vers Ethernet, un Hub alimenté et une carte son USB.  Ces éléments ne sont pas requis si vous utilisez un PC sous Linux à la place d’une carte Pi pour tout contrôler.

Bref le budget n’est pas énorme même si l’on compte les écrans nécessaires à l’affichage. A vue de nez, pour un mur d’écran de 6 affichages de 24 pouces on s’en tire pour :

  • 31 x 7 = 224€ pour les cartes Raspberry Pi
  • 100 x 6 = 600€ pour 6 écrans 24 pouces avec support VESA
  • 4 x 7 = 28€ pour 7 cartes SDHC 4 Go
  • 10€ pour un switch 8 ports

Total, 862€ pour un mur de 6 écrans de 24 pouces fonctionnant de manière coordonnée. Je ne compte pas le boitier des cartes, les multiprises et les câbles HDMI mais on doit s’en tirer avec plus ou moins de confort pour moins de 1000€ pour une solution de ce type.

La solution est également indépendante de tout fabricant, les appareils permettant de piloter des murs d’écrans ne sont pas donnés et leur SAV est très cher. L’abandon d’un modèle ou d’une gamme peut même obliger à changer le matériel en cas de panne. Avec cette solution modulaire, on est beaucoup plus flexible.

Le système est également très ouvert puisque le contenu peut être très varié et non pas limité à de la vidéo : Animations, pages web, jeux, tout type de contenus lu par la machine source peut être affiché derrière sur les écrans.

Piwall est gratuit, libre et Open Source. Vous  pouvez le télécharger sur leur site et le modifier comme bon vous semble pour l’améliorer ou l’adapter à vos besoins.

L’initiative est formidable et je suis sur que de nombreux murs d’écrans vont apparaître dans les futurs événements libristes grâce à cette solution. Galeries, musées, écoles et autres vont pouvoir recycler de vieux écrans pour en faire des affichages sympathiques pour pas très cher.

Le fait de pouvoir mixer des écrans de différentes tailles et définitions pour produire une image commune permet d’employer aussi bien des écrans destinés au rebut que des modèles assemblés pour l’occasion. Avec un vieux routeur 24 ports et autant de cartes Raspberry Pi, il y a moyen de se faire un mur d’image impressionnant pour une somme dérisoire face à des produits commerciaux concurrents.

24 commentaires sur ce sujet.
  • 17 avril 2015 - 19 h 00 min

    Cooooool!!!!
    Reste à convaincre ma femme de ne pas acheter les tableaux qu’elle envisageait pour notre living, et mettre ceci à la place.
    En plus d’être bien plus geek et moderne, ce serait moins cher!!!
    :-)

    Répondre
  • 17 avril 2015 - 19 h 30 min

    @jorge-c: Pas gagné, mais la peinture c’est bien aussi !

    Répondre
  • Urc
    17 avril 2015 - 19 h 35 min

    C’est sympa, pas cher mais limité. Ça ne permet de montrer que des vidéos; il n’y a aucune interaction possible. Au niveau de la résolution, je ne suis même pas sûr que le dispositif puisse exploiter des vidéos 4k ou plus alors que la surface d’affichage le permettrait. Et le code semble avoir été abandonné en 2013.

    Répondre
  • 17 avril 2015 - 19 h 59 min

    On se prend sans doute pas assez d’affichage publicitaire ET lumieux dans la tête tous les jours. Bon, je fais mon rabat-joie…Une solution libre c’est bien.

    Répondre
  • 17 avril 2015 - 20 h 27 min

    Six 24 pouces cela ne fait que 70 pouce soit presque le prix d’un 70 pouce, l’exemple n”est donc pas le meilleur. Par contre avec des 40 pouces d’entrée de gamme…

    Répondre
  • 17 avril 2015 - 21 h 42 min

    @Urc: Nope, il est parfaitement possible de faire un rendu de bureau.
    Le 4K est pas possible ? Chouette, personne n’aura a acheter une camera 4K pour faire la promotion du musée des charettes de Trafouillec les oies.
    Code abandonné ? Où es le problème ? Ca marche ET c’est GPL !

    @disanv parean: Je pense pas que le cuisiniste du coiin utilise ce genre d’outil pour afficher ses cuisines en 4 x 3. Le groupe scolaire peut par contre e faire un projet de classe et un outil sympa pour un spectacle de fin d’année.

    @Molux: Le principe d’un exemple c’est pas d’être le meilleur, ce qui est par définition très subjectif, c’est d’être … un exemple :D

    Répondre
  • 17 avril 2015 - 22 h 31 min

    Le gros souci des murs d’écrans c’est la colorimétrie, pour avoir un ensemble homogène, il faut au moins une sonde de température, parce-que à l’oeil c’est trop galère… Et ça l’est encore plus avec des écrans de différentes tailles et marques…

    Répondre
  • 17 avril 2015 - 22 h 36 min

    @Molux: Petit pb de maths, 6×24=144 pouces (soit 3,65m) et non 70 donc je trouve cette solution plutôt intéressante et peu cher!

    Répondre
  • 17 avril 2015 - 23 h 08 min

    Moi qui cherche depuis un moment un moyen d’utiliser ma Rpi comme un faux écrans secondaire (voir 3éme ou 4éme écran pour ma part), cette solution me semble être un bon point de départ pour faire quelque chose de viable.
    merci!

    Répondre
  • 17 avril 2015 - 23 h 11 min

    @lugi: Non non, ça fait bien 70 pouces très exactement…
    Un écran de 24 pouces 16/10 fait 21 pouces de longueur sur 13 de largeur, et en associant 6 écrans en 2 lignes de 3 ecrans, tu multiplie par 3 la longueur (63pouces) et par 2 la largeur (26pouces)
    Et en appliquant pythagore tu obtiens que la diagonale est égale à racine carrée de (63^2 + 26^2) ce qui donne à peu près 70 pouces :)

    Répondre
  • 17 avril 2015 - 23 h 29 min

    @titouli: Ca c’est une vraie critique fondée et intéressante même si en affichage temporaire ce n’est pas très grave. Il faut sans doute acheter des écrans identiques pour tenter d’avoir une image fiable effectivement.

    Répondre
  • 17 avril 2015 - 23 h 29 min

    Pierre dans ton calcul tu as oublié de compter 6 Adaptateur HDMI vers VGA + sortie Audio et câble acheté à la miniboutique bien sur ;-)

    Répondre
  • 17 avril 2015 - 23 h 39 min

    @lolonene: Ca devient dur d’acheter des écrans sans HDMI mais VGA uniquement :D

    Répondre
  • 18 avril 2015 - 12 h 01 min

    Des fois j’ai juste envie de mettre un “J’aime”.

    Répondre
  • 18 avril 2015 - 13 h 42 min

    Salut,
    pour rejoindre youri_1er, ça permettrait aussi d’ajouter des écrans à un pc portable par exemple (généralement limité à 2 affichages) et éviterais de passer par du Matrox TripleHead2Go ou autre.
    Je ne suis pas certain par contre qu’il soit possible de faire autre chose que de l’affichage étendu.

    Répondre
  • 18 avril 2015 - 16 h 08 min

    Et pour l’alimentation ? Je regarde un peu les hubs USB alimenté, mais il y a rarement des infos sur l’ampérage fourni.

    Répondre
  • 18 avril 2015 - 19 h 46 min

    […] Piwall : Créer un mur d'écrans low cost avec des Raspberry Pi. Scratch dans une optique Logo (compte Sésaprof nécessaire) [Comment créer son propre jeu vidéo avec Scratch] 5 outils d’apprentissage de la programmation pour donner vie à un autre robot. ScratchJr: tutoriel pour débutant. ScratchJr: Quelques fiches d’apprentissage. Scratch Jr : Une application Scratch sur tablette iPad. Raspberry. Raspberry pi. Raspberry. […]

  • 18 avril 2015 - 20 h 24 min

    @pierre Lecourt

    Je pensais à du recyclage d’écran, je me doutait bien que les écrans neufs ont de l’HDMI. c’était juste un clin d’œil à la miniboutique

    Répondre
  • 4 novembre 2015 - 1 h 06 min

    Comment afficher un bureau d une ubuntu sur autant d écran tout en gardant la qualité de résolution?

    Répondre
  • 27 octobre 2016 - 18 h 57 min

    Bonjour pour un mur 3×3 (55pcs) peut on gérer chaque ecran via plusieurs source exp: 4 eçrans même image et les 5 autres images différentes merci de votre réponse

    Répondre
  • 13 avril 2017 - 13 h 05 min

    Bjr
    Je suis en installation dans un club pour une discothèque il voudrait un écran de 3×3 .
    Je n’arrive pas à trouver ce type d’installation, impossible de trouver un fournisseur.
    Comment faire

    Répondre
  • 18 avril 2017 - 10 h 25 min

    @Anoufa: @Boitelet:

    j’ai le même souci: afficher des affiches de films différents sur 3 écrans distincts et faire tourner l’affichage.

    Répondre
  • 28 juillet 2017 - 23 h 22 min

    Bonjour,

    Je suis intéressé par tes solutions de mur d’image, je souhaite que l’on puisse en discuter.
    Comment puis-je te contacter

    Répondre
  • 28 juillet 2017 - 23 h 52 min

    @Maxime DECLEMY: Je ne fabrique pas ces solutions, je ne fait juste que relayer l’info de Piwall.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *