Pi-Top : Un Raspberry Pi comme coeur d’ordinateur portable

Le Pi-Top est un portable sans âme, ou plutôt, un portable dont le cerveau est livré en kit. Cette solution originale, fortement axée sur l’éducation, est autant une machine exploitable en tant que portable qu’un atelier disposant de son propre banc de montage.

Le Pi-Top est un châssis de portable qui va accueillir une carte Raspberry Pi avec comme objectif de pouvoir laisser l’utilisateur le bidouiller à loisir. Ce n’est ni une bonne affaire, ni une révolution technologique. Ce que propose Pi-Top c’est un accès facile aux composants de votre machine, un pas vers l’apprentissage de la programmation et de l’électronique.

2017-10-16 11_36_27-minimachines.net

Pi-Top est un 14 pouces en 1920 x 1080 pixels avec un angle de visibilité de l’écran complet de 180°. C’est déjà un énorme bon point face à de nombreux concurrents qui pensent qu’un marché de l’éducation peut rimer avec un affichage au rabais. Le clavier, au format QWERTY US est donc large, de type chiclet et offre une belle distribution de touches. On retrouve de vraies touches fléchées par exemple, une touche entrée sur deux niveaux, des fonctions accessibles et un large et très profond pavé tactile de 10.4 cm sur 7.5 cm. L’écran et le clavier sont deux éléments très importants pour utiliser un ordinateur portable. Ce n’est pas parce qu’il sera destiné à des enfants qui ont généralement une excellente acuité visuelle qu’il ne faut pas capitaliser sur ce point.

2017-10-16 11_36_48-minimachines.net

Et puis, en proposant de bons atouts de ce côté, le Pi-Top gagne un autre avantage, celui de la longévité. car si le coeur de cet engin est une maigre carte Raspberry Pi, elle est également totalement amovible. Ce qui veut dire que si la fondation Raspberry Pi se décide à sortir un jour une version 4 de sa carte ou une version 5 dans le même format, votre Pi-Top pourra en profiter et devenir plus performant. Autant proposer un bon écran pour les accueillir dans le futur.

Pi-top

L’autonomie annoncée du Pi-Top est située entre 6 et 8 heures et le châssis propose la connectique de la carte déportée sur son côté gauche et sur sa face arrière. Cela donne à l’engin un aspect quelque peu pataud. Il faut bien enfermer le Raspberry Pi et forcément cela entraîne un léger embonpoint face aux solutions actuelles.

Pi-top

Sur le côté droit on retrouve un port antivol Kensington Lock comme perdu dans une mer de plastique.

2017-10-16 11_41_27-minimachines.net

Mais le plus intéressant dans cette machine, c’est l’accès qu’elle laisse aux composants. Le clavier peut en effet glisser sur un rail vers la  base et donc libérer l’accès aux composants internes : La  carte Raspberry Pi elle même, bien sûr, mais également un large banc d’essai sur sa droite. Là, il sera possible de glisser divers autres composants pour intégrer des montages électroniques au sein même du Pi-Top. On pourra par exemple disposer une Breadboard, un support percé de centaines de petits trous qui sont reliés électriquement afin de pouvoir glisser des composants. Avec la Pi d’un côté et ses broches programmables et une Breadboard de l’autre, il est donc possible de monter des milliers de solutions électroniques directement au coeur de la machine.

2017-10-16 11_37_03-minimachines.net

L’inventor Kit proposé en option permet de faire ses premiers montages

Et c’est une belle trouvaille car l’usage est hyper didactique. Cela permet de laisser le projet en cours au sein même de son ordinateur : pour un enseignant c’est parfait puisque cela évite de devoir tout mettre dans un carton si le projet n’est pas fini et que les élèves doivent passer à autre chose. On laisse tout à demeure et on retrouvera son projet tel quel. Ce côté “banc d’essai” est une super idée car il permet de voir immédiatement les effets de son montage d’un point de vue programmation.

Chaque machine est livrée avec une carte SDHC  de 8 Go contenant le système d’exploitation pi-topOS Polaris de manière à prendre en charge directement le matériel embarqué proposé par la machine. Il est également disponible librement au téléchargement sur le site de Pi-top.

Reste le tarif : 319.99$ pièce sans la carte Raspberry Pi qu’il faudra acheter à part. Ce n’est pas donné mais cela reste raisonnable et surtout sans équivalent sur le marché. Rien que pour la durée de vie du produit, capable de changer de carte mère dans le futur, l’engin est facile à rentabiliser.

25 commentaires sur ce sujet.
  • 16 octobre 2017 - 12 h 06 min

    Malheureusement cette bonne idée, comme la mouture précédente, a un défaut majeur : le prix disproportionné par rapport à une carte Pi :( Surtout si l’on considère que, comme ladite carte Pi, il y aura inévitablement une 3ème version de ce Pi-Top, puis une 4ème, etc…

    Nota : Cela dit, dans le monde Pi, ce défaut de coût final (pour les “partisans du moindre effort”) est récurrent ! Une carte pas chère et pleine de possibilités, mais moult extensions possibles à des coûts prohibitifs. Reste que cela demeure un excellent petit objet pour les bidouilleurs purs, qui proposent souvent des trucs incroyables et pas forcément couteux :)

    Enfin un bon point quand même, avec la sortie de cette V2, peut-être que la V1 sera enfin proposée à un prix plus raisonnable ;-)

    Répondre
  • 16 octobre 2017 - 12 h 29 min

    trop cher

    Répondre
  • 16 octobre 2017 - 12 h 36 min

    @Mxte29fr: Je ne pense pas que ce soit possible de faire moins cher. Les échelles entre un Pi-Top est un portable issu des usines d’HP ou Acer ne sont pas les mêmes. Si Acer décidait de sortir un Pi-Top, le prix serait probablement divisé par 2 mais ce n’st pas dans leur intérêt.

    @jeanmarc: C’est ce qu’on dit des salariés Français aussi. Est-ce vrai ?

    Répondre
  • 16 octobre 2017 - 14 h 06 min

    En dehors du prix ,je pense que la solution dispose d’un atout avec l’intégration de la carte R-PI
    Ceci dit avec un peu de malice ,un chinois peut sortir une carte reprenant le format de connectique du R-PI et faire de sa carte une alternative valable .

    Par contre ,je pense que pour le prix la solution devrait permettre l’intégration d’un HD ou d’un SDD .
    Peut etre aussi que R-PI devrai sortir une carte plus puissante offrant une connectique SATA .

    Quand je vois Orange PI et autre sortir des cartes offrant le SATA ,les puces doivent pas coûter trop cher .

    Vouloir sortir du matériel dédiée a l’éducation ne limite t’il pas les parts de marché ?

    Qu’en est t’il du boitier de chez RS permettant l’intégration d’un Disque Dur ?

    Répondre
  • M
    16 octobre 2017 - 14 h 20 min

    Bonjour ,
    Le moins cher reste la fixation du RPi sur le VESA au cul d’un écran , quand il y en a .
    On peut utiliser une TV d’appoint , du salon quand personne ne la regarde ou recycler un TV à tube cathodique .
    Un clavier et souris filaire ou Sans Fil et basta .

    A la limite , le Pi-top , sans batterie ni clavier dans la mesure où ça ne dépasse pas le prix d’un écran 1er prix , si vraiment il fauit un écran dédié .

    Répondre
  • 16 octobre 2017 - 14 h 21 min

    pour moi, pas ‘trop cher’ car comme Pierre je trouve que si on peut remplacer l’archi materielle et que l’écran, le pad et la clavier son bon, ça le fait grave ! Mais par contre, une carte avec du sata, ce serait super, et avec du x86 serait le top (genre nuc).

    Répondre
  • 16 octobre 2017 - 14 h 24 min

    Pour moi il manque des haut-parleurs et un design plus fin en évitant d’empiler les 2 pcb.
    Le prix ne me choque pas tant que ça si l’écran et bon mais le concept ne me paraît pas pleinement abouti.

    Répondre
  • 16 octobre 2017 - 14 h 27 min

    Super la mauvaise idee :)

    Ca sert a rien … tu as moins cher et plus puissant.

    sinon y a le un dock pour le compute card inte et pas seulement pour intel = http://nexdock.com/

    Répondre
  • 16 octobre 2017 - 14 h 28 min

    S’est pas mal! Meme si un certain embonpoint à l’arriere…
    Effectivement encore un peu cher relatif aux composants mais evolultif et il faut payer un peu le design et R&D
    En tout cas un 1er jet qui j’espere inspirera d’autres : plus fin , moins cher…
    Basé sur un pi zero v3 ou v4 ….

    Répondre
  • 16 octobre 2017 - 14 h 35 min

    @Geppeto35:

    genre le intel compute card …! :)

    Répondre
  • 16 octobre 2017 - 14 h 42 min

    il est pas mal, l’ancien était du mauvais matos, la il m’attire bien, par contre ils auraient pu largement réduire l’épaisseur arrière, il y a de la marge … la si on l’achète il faut réimprimer la base mieux que ca …

    Répondre
  • 16 octobre 2017 - 14 h 58 min

    Mais arrêtez avec vos “trop cher” ! C’est pas un portable 5 fois rebrandé dont la caisse est ultra-standardisée et produit à 50.000 unités !! !! !

    Je trouve ce projet super. L’ouverture par le clavier, c’est une superbonne idéé.
    Juste une coquille :
    On pourra par exemple disposer une Breadboard, un support perc[b]é[/b] de centaines de petits trous

    Répondre
  • 16 octobre 2017 - 16 h 20 min

    sais pas, pour 25O EUR sur leboncoin t’as un Thinkpad avec Core i7 et 8Go RAM

    Répondre
  • 16 octobre 2017 - 16 h 58 min

    @ Monsieur Pierre

    “C’est ce qu’on dit des salariés Français aussi. Est-ce vrai ?”

    Malheureusement oui, puisque pour être “rentable”, un salarié doit rapporter 6 fois son salaire.
    1 pour lui
    1 pour son employeur
    4 pour engraisser ces prostituées qui nous imposent une vie rude en nous traitant de sans dents ou de fainéant…

    Pour en revenir à cette machine, il est évident que de pourvoir changer certain composants, fait baisser le prix sur la durée.
    Mais est ce que la plupart des gens (qui n’ont aucune patience n’y pertinence et qui nous le prouve en changeant de mobile chaque année en le payant 150% du prix sous excuse de forfait) seront sensible a cette évidence économique ?

    Répondre
  • 17 octobre 2017 - 9 h 03 min

    Je ne comprends pas trop certaines réactions … Est-ce qu’un Thinkpad permet à un gamin de jouer avec Scratch pour allumer des leds avec son premier programme, découvrir les rudiments de l’électronique, ou bien déclencher un signal IRL quand on active une trappe dans minecraft ?
    Non !
    Idem avec le dock de compute card Intel, qui n’a même pas de clavier.

    Evidemment ce type de config n’est pas destiné à remplacer votre outil de production, juste de permettre à des gamins de se coucher un peu moins bètes tout en s’amusant.

    C’est une superbe mini-machine pour apprendre et ne pas rester un simple consommateur en regardant des vidéos navrantes sur YouTube ou autre, pour ça il y a les tablettes.

    Sachant que le produit a une vocation éducative, le prix peut sembler rédhibitoire pour des particuliers (encore que, entre ça et la dernière Nintendo / Playstation, le choix est vite fait en ce qui me concerne), mais reste raisonnable par rapport à mon avis.

    Répondre
  • 17 octobre 2017 - 13 h 06 min

    Je trouve cela bien trop cher, mais je n’ose pas trop l’écrire de peur de vous fâcher.

    Trop cher par rapport à la camelote embarquée. Il est possible de récupérer un portable quelconque et d’y installer une Rasp dedans… Mais finalement la puissance actuelle de la Rasp, que j’adore par ailleurs, n’est pas compatible avec un des usages principaux qui consiste à naviguer sur le ouaibe.

    Du coup (si j’ose dire), à ce tarif là et pour ne même pas pouvoir naviguer confortablement…

    Autre chose : on a tendance à vouloir faire passer la pilule en accolant les mots apprentissage, enseignement bla-bla-bla… La fondation Raspberry a développé tout un système d’enseignement et d’apprentissage, et par exemple les cours sur FutreLearn pour être certifié formateur sont gratuits. Apprentissage ne rime pas forcément avec “dépense”.

    Répondre
  • 17 octobre 2017 - 13 h 37 min

    @Patch@Mama: Tu as raison : On peut faire individuellement la même chose pour beaucoup moins cher.
    Mais on ne peut pas le faire industriellement pour beaucoup moins cher en ayant la même cible que ce Pi top.

    Et aucune école ne fera le travail de construire 30 machines a partir de 30 “portables quelconques” parce qu’elle ne peut pas l’assumer en terme de temps ou de dépense : 30 portables sur Leboncoin, l’économe ne sera pas très content.

    La fondation Raspberry Pi propose de super choses, cette Pi Top est une alternative. Personne n’est obligé d’adhérer au concept ni même de se pencher dessus. Simplement une école qui voudra un produit clé-en-main pour commencer un cours d’apprentissage de la micro informatique ou de l’électronique pourra trouver cela intéressant et plus simple a gérer que d’acheter 30 cartes Raspberry Pi, 30 écrans, 30 claviers, 30 alims et 30 cartes mémoire…

    Encore une fois, ce n’est pas parce qu’on n’est pas la cible d’un produit qu’il n’y a pas d’intérêt au produit. Je n’achèterais pas un chalutier-usine pour aller pécher à la ligne sur un lac, je ferais aussi bien avec une barque 1000 fois moins chère. Pourtant je ne remet pas en cause l’intérêt du navire. Il est surement utile à d’autres. Evidemment je pourrais également conseiller au patron pécheur de faire racheter à ses 30 marins une barque chacun sur Leboncoin et de bricoler des cannes à pèche mais je doute qu’il m’écoute.

    Répondre
  • 17 octobre 2017 - 14 h 28 min

    Je rejoins le clan des “trop cher”.
    Pas trop cher pour ce que c’est (c’est comme le PC Olimex, c’est de la très petite série), mais pour l’usage que l’on peut en faire.

    En effet, avec un LCD à 90€, un clavier+souris à 10€, on se retrouve avec de quoi faire tourner une Pi pour 100€, soit bien moins cher, et avec plus de confort.
    Et si on utilise une télé déjà acquise, en récupérant un vieux clavier, une vieille souris, c’est 0€.

    Et là, on a un budget pour acheter plein de capteurs, d’accessoires, …etc…. voire d’autres Pi !

    PS: et, tout de même, plus de 300€ pour le pitop, je trouve cela cher. Tout court.
    Il faudrait que je relise l’article de Pierre, à propos des portables à faire évoluer, mais on peut pas acheter un kit coque/écran/clavier/batterie chez des chinois ?

    Répondre
  • 17 octobre 2017 - 16 h 35 min

    si c’est bien openhardware, qu’on peut y coller n’importe quel clone sous n’importe quel système et qu’on a le choix du coloris ça a du potentiel, le prix annoncé c’est pour la version fullhd mais il semblerai qu’il y a une version 1366×768 p-ê moins chère? la version allinone a l’air sympa aussi mais ça manque de détails

    Répondre
  • 17 octobre 2017 - 18 h 02 min

    Moi j’aime bien, je ne dis pas que c’est parfais et sans défaut, mais c’est déjà un grand pas, en plus cela à un côté ecologique de pouvoir recycler/conserver.
    Je trouve aussi que le tarif pique un peu, mais finalement sur le long therme cela ne reviens pas si cher.
    Le PI est mort, bah je le change,
    Le PI est trop lent bah je le remplace par le PI 4,…………. lorsqu’il sera sortie ->[]

    Répondre
  • 17 octobre 2017 - 21 h 46 min
  • 18 octobre 2017 - 9 h 31 min

    @Youri_1er:
    Pour les GPIO, je pense que l’idée reste d’embarquer un montage dans le portable.
    Après, rien n’interdit de prévoir une carte fille sur le côté, pour déporter les GPIO, quitte même à rajouter une protection sur les pinouilles ;-)

    Répondre
  • 19 octobre 2017 - 20 h 10 min

    Je connais déjà la réponse mais je pose la question quand même, existe-t-il des fichiers .stl de cette coque ? Et existe-t-il la liste des composants utilisés (écran, clavier) ? A moins que je n’ai mal compris et qu’ils aient été conçus spécialement pour ce pi-top.

    Sinon autre question quel écran, clavier, batterie choisiriez-vous si il vous prenait l’envie de tenter la fabrication d’une solution “similaire” faite “maison”.

    Répondre
  • 20 octobre 2017 - 18 h 14 min

    Bonjour Pierre, petite correction (qui convaincra quelques personnes du clan des “Trop chère” ?) : sauf erreur de ma part, le prix de $319.99 est AVEC Raspberry pi 3, sinon $284.99 sans, soit un peut plus de 240€. Pas donné dans la philosophie RPi, mais quand même intéressant pour ce à quoi ça ouvre…

    Répondre
  • 24 octobre 2017 - 12 h 22 min

    +1 Arnaud
    Le prix comprend Rasp Pi3 (voir “tech specs” … et l’écran fullHD quand même !
    326 euros TTC au taux du marché (avec frais de port), finalement, est-ce si cher pour un portable évolutif ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *