Orange Pi Zero Plus : Un fruit de plus dans la corbeille

Décidément, plus rien n’arrête Shenzhen Xunlong, la boîte chinoise derrière les cartes de développement Orange. La dernière création de la société est la Orange Pi Zero Plus. Une carte minimaliste construite autour d’un AllWinner H3.

La Orange Pi Zero Plus a beau sembler être la carte de remplacement de la première Orange Pi Zero, elle n’a pas grand chose en commun avec elle. On passe à un Allwinner H3 au lieu d’un H2+ et surtout elle ajoute une sortie HDMI et un module Wifi et Bluetooth.

Minimachines.net

La nouvelle Orange Pi Zero Plus de Shenzhen Xunlong emploie donc Allwinner H3, un SoC quadruple coeur Cortex A7 cadencé à 1.2 GHz avec un circuit graphique Mali-400MP2 lui même à 600 MHz. Sa mémoire vive grimpe à 512 Mo de DDR3 et son stockage est composé d’un module de 8 Go eMMC embarqué associé avec un lecteur de  cartes MicroSD.

Minimachines.net

La carte sort un signal vidéo sur un port HDMI compatible CEC et elle se connecte au réseau via un circuit Ampak AP6212 qui lui propose un Wifi de type 802.11b/g/n et un Bluetooth 4.0. Une antenne est livrée mais elle est montée sur un connecteur u.FL standard pour être remplacée.

Minimachines.net

La connectique comprend également un port MicroUSB OTG qui servira à alimenter la carte et  un MIPI CSI pour brancher une camera. Evidemment, il s’agit d’une carte de développement et elle dispose de 26 pins exploitables qui proposent l’équivalent d’un header de Raspberry Pi B+. Et 13 pins supplémentaire permettant de récupérer un signal audio stéréo, une entrée micro, deux ports USB 2.0, une sortie TV et un capteur pour un signal infrarouge. Deux leds sont intégrées à la carte, une pour indiquer son état et l’autre pour signaler son alimentation.

Minimachines.net

Une alimentation qui se fera via un classique 5 Volts en 2 Ampères. A 18.90€ pièce, cela en fait une solution très convenables pour des applications classiques. Dommage que l’unique port MicroUSB serve également à alimenter la Orange Pi Zero Plus, je doute qu’il soit facilement possible d’employer ce port pour brancher un DAC audio par exemple. Il sera bien sur possible d’employer la sortie HDMI pour extraire image et son de la solution. Avec ses dimensions réduites, 4.8 cm de large pour 4.6 cm de profondeur pour 20 grammes, la Orange Pi Zero Plus pourrait devenir une alternative intéressante sur ce marché de plus en plus encombré. Avec son AllWinner H3, elle devrait être compatible avec les versions développées sur mesures d’Android, d’Ubuntu et d’Armbian pour utiliser les développement réalisés pour les cartes à la framboise.

Source : CNX-Swoftware

8 commentaires sur ce sujet.
  • 20 mars 2017 - 14 h 07 min

    ” Dommage que l’unique port MicroUSB serve également a alimenter la Orange Pi Zero Plus 2″

    oui, mais comme dit dans la description, on a 2 ports USB supplémentaires proposés par les PIN additionnels ; en trois coup de fer à souder, on les récupère donc facilement.

    Répondre
  • 20 mars 2017 - 14 h 10 min

    @brazomyna: Yep… mais j’aimerais bien que ces cartes hébergent deux ports MicroUSB pour plus de praticité et garder l’OTG :p

    Répondre
  • 20 mars 2017 - 15 h 08 min
  • 21 mars 2017 - 3 h 37 min

    C’est un peu comme une Pi Zero mais avec le port HDMI, en vachement plus cher, snifff…

    Le H2+ c’est pas moins “puissant” que le H3, c’est juste le 4K qui n’est pas implémenté, me semble t-il (même la documentation sur le sujet chez AllWinner n’est pas claire).

    Au sujet des pinoches GPIO “équivalentes” à la Rasp B+, je ne mettrai pas ma main au feu. Après quelques erreurs de design détectées sur la Pi Zero, sur cette carte en lieu et place de PA10 routée sur Pin26 pour une Rasp la pinoche est utilisée par le BT.

    Il faudra voir aussi le circuit Wifi embarqué. Sur la Pi Zero il est anecdotique tant les performances sont très limitées.

    Les cartes sont sympas et finalement il y en a pour tous les gouts (surtout pour le H3 à toutes les sauces) mais malgré tout je ne comprends pas exactement la ligne directrice de Xunlong.

    C’est comme si l’entreprise faisait feu de tout bois, et je me permets de vous signaler, sur leur site, un nouveau programme de promotion des cartes permettant d’obtenir des exemplaires (gratuits ? combien ?) :
    http://www.orangepi.org/News/

    Répondre
  • 21 mars 2017 - 12 h 30 min

    Petite question, vous pensez qu’elle serait capable d’assurer un usage de mediacenter (kodi) via une distribution Android ? Quels seraient les limitations de cette configuration ? (La mémoire vive?)

    Répondre
  • 28 mars 2017 - 11 h 48 min

    De retour de Shenzhen…

    Peut-être, mais pas pour l’instant. Parce que Orange Pi sort les cartes à grand train, mais le système d’exploitation très conseillé pour les exploiter c’est Armbian. Et les petits gars de Armbian n’ont pas encore préparé les distributions pour toutes les cartes Orange Pi qui arrivent. Tant que les distros ne sont pas présentes, les cartes permettent de “jouer” à condition d’avoir une expertise sur le sujet, de jouer à préparer la distributions.

    Donc pour l’instant, il faudrait peut être se tourner vers une Orange Pi One qui est très peu onéreuse et qui fonctionne très bien.

    Répondre
  • 8 septembre 2017 - 19 h 41 min

    Ou en sont les distributions prévues ?

    Pour l’antenne Wifi la connectique permet elle l’usage d’une rallonge de 10 cm se terminant sur une embase permettant ensuite de visser une antenne standard ?

    Répondre
  • 16 septembre 2017 - 12 h 33 min

    Je viens de recevoir la Orange PI Zéro + la carte qui fais NAS .
    Les cartes Orange PI Zéro ont t’elle le même connecteur 13 broches ?
    Je pense racheter ce type de carte dans quelques temps ,je voudrais donc savoir si la carte Orange Pi Zéro PLUS peut remplacer la carte Orange PI Zéro sur la carte NAS .

    L’avantage si c’est possible c’est de disposer du HDMI sur la carte ZÉRO PLUS et d’installer alors ma carte ZERO tout court dans le boitier prévu pour lui .

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *