Olimex Teres A64 : Le 11.6″ open source est désormais disponible à 240€

Le Olimex Teres A64 est un ordinateur d’apparence très classique. Un 11.6 pouces comme on en a vu passer beaucoup. Mais cet engin est radicalement différent sur un point important, il a été conçu dans une optique totalement Open Source et Open Hardware.

Le Olimex Teres A64 est pensé pour faire fonctionner un système libre, vendu à 240€, il est livré en pièces détachées que vous devrez monter vous même pour pouvoir le faire fonctionner.

Olimex Teres A64Olimex Teres A64

Qui dit  Open Source et Open Hardware dit également processeur un peu différent des portables habituels. Point de puce Intel ici mais un AllWinner A64, une solution ARM Cortex-A53  quadruple coeurs associée à un circuit graphique Mali-400MP2. Pas une puce de toute première fraîcheur donc mais une solution qui fera tourner un Ubuntu 16.04 LTS ou d’autres variantes Linux.

Olimex Teres A64Olimex Teres A64

L’intérêt est de comprendre et maîtriser le fonctionnement de l’engin, Olimex livre même les fichiers CAD nécessaires pour construire une nouvelle coque ou y effectuer des modifications. Problème pour cette solution, sa distribution très confidentielle et l’engin souffre d’un prix élevé au regard de ses composants par rapport à la  concurrence.

Olimex Teres A64  Olimex Teres A64

L’écran 11.6″ par exemple est un 1366 x 768 pixels non détaillé que je soupçonne très fortement d’être en TN. La mémoire vive grimpe à 2 Go de ram en DDR3L et le stockage est constitué de 16 Go de eMMC. Il sera possible d’étendre un peu ce dernier avec l’emploi d’une carte MicroSD.

La connectique comporte une sortie mini HDMI, un jack 3.5 mm et deux ports USB type-A. Là encore ce n’est pas détaillé mais je suppose qu’il s’agit d’USB 2.0.

2017-10-13 14_57_35-minimachines.net

A 240€ en blanc ou en noir, on ne peut pas dire qu’il s’agisse d’une très bonne affaire en terme de rapport équipement/prix. Sans l’appui d’un plus gros partenaire pouvant diluer les coûts de développement et de construction sur d’autres modèles, il semble difficile de concevoir un engin plus abordable. Olimex fait de son mieux avec cette proposition mais évidemment il semble difficile de la voir autrement que comme un outil de support ou de formation.

Merci à Samy et tous les autres pour l’info

17 commentaires sur ce sujet.
  • 13 octobre 2017 - 18 h 15 min

    Ca fait quand même 200e de plus qu’un raspberry 3 pour un linux pas vraiment optimiser pour le multi-tache malgré un fonctionnement assez bon pour un usage quotidien basique.

    Répondre
  • 13 octobre 2017 - 18 h 26 min

    j’ai un peu de mal avec la mention OpenHardware, c’est pas parce qu’on fourni le .stl de la coque que tout les composants sont ouverts, même la RPi est pas aussi OpenHardware qu’elle le dit

    puis franchement je doute un peu de la réactivité de l’ensemble, puis ARM quoi, y a forcement des trucs où ça risque de coincer, genre skype ou oublie, teamspeak, steam… bref dès qu’on va vouloir sortir des sentiers battus la compatibilité va être un problème

    Répondre
  • Max
    13 octobre 2017 - 18 h 27 min

    S’il est évolutif : autre carte mère avec plus de mémoire et plus stockage, pourquoi pas.

    Répondre
  • 13 octobre 2017 - 18 h 32 min

    Hormis un look légèrement plus poussé qu’un ordinateur équivalent sous Windows cette machine n’a rien .

    Le fait de livrer un LINUX semble intéressant sauf qu’avec un peu de malice ,une solution a base du INTEL 8300 ou CELERON N aurait été préférable .

    Je pense qu’il y a un marché pour un petit portable en LINUX sauf qu’il faut offrir une solution viable dans le temps et de ce fait rester dans une solution de processeur x86 reconnu par la communauté des LINUXIENS .

    La réussite du EEE PC ASUS premier du nom a ouvert la porte ,une porte qui reste ouverte pour une machine moyennement puissante et peu chère .

    A quand le CHUWI ,le CUBE ou autre petit portable chinois sous LINUX a l’achat .

    Répondre
  • to
    13 octobre 2017 - 19 h 36 min

    Sur leur site, il est clairement expliqué que ce n’est pas un produit fini mais un outil d’evaluation ou de test pour ceux qui veulent voir comment fonctionne un laptop et il y a aussi les plans des pcb sur leur github comme d’autres de leurs composants. C’est a l’attention des initiés bricoleurs ou autres ingés quiveulent mettre les mains dans le silicium donc je comprends pas trop les comparaisons avec des machines finies commercialisées.

    Répondre
  • 13 octobre 2017 - 20 h 11 min

    Oui, c’est clairement une friandise pour les geek. Les cartes Olimex sont utilisées notamment dans des projets hexagonaux comme La brique internet ( https://labriqueinter.net/ ) ou YunoHost.

    Répondre
  • 13 octobre 2017 - 20 h 41 min

    je suis toujours a la recherche d’un pc portable construit pour acceuillire un raspberry :s en ful HD ou

    Répondre
  • 13 octobre 2017 - 22 h 17 min
  • 14 octobre 2017 - 1 h 37 min

    Egalement dans les machines open-source, l’intéressant projet Librem 5, un smartphone sous Linux de la société Purism qui termine sa campagne de financement participative avec succès (actuellement 111%). Purism est connue pour ses campagnes de Crowdfunding à succès sur des machines Linux qui respectent la vie privée.

    Ce smartphone Librem 5, avec des commutateurs hardware ON/OFF pour la caméra, le microphone, le wifi, et les données, permettrait de s’assurer de vraiment couper les processus. De plus, il crypterait nativement les appels/SMS/MMS via le protocole Matrix (en gros, si le destinataire n’a pas de Librem 5, il peut installer l’application Riot pour en profiter, sinon c’est décrypté).

    Bref, un gros espoir dans le domaine des téléphones là où Canonical a échoué avec son Ubuntu Edge, même s’il ne faut pas s’enflammer :
    https://puri.sm/shop/librem-5/

    Répondre
  • 14 octobre 2017 - 22 h 19 min

    @startlord:

    bonsoir et merci, car ici à 240 € c’est clairement une arnaque de base.

    Répondre
  • 15 octobre 2017 - 9 h 57 min

    Premièrement : le prix n’importe quoi
    secondement : l’utilisation est qd même extrêmement limitée, voir réservée à 3 personnes et demi

    Répondre
  • 15 octobre 2017 - 14 h 41 min

    Sympa de cracher sur Olimex…
    Ils font de leur mieux pour tenter l’expérience d’un portable fait de A à Z, et ils savent très bien que le prix est très loin de machines sorties d’usine. Mais là, on est plus chez un tailleur qu’au prêt à porter.
    Et c’est une expérience avant tout, avec tous ses inconvénients.
    Si vous ne voulez pas de cette machine, n’en achetez pas, mais les défoncez pas non plus.
    Des acteurs comme Olimex font avancer depuis des années le monde DIY, supportez les plutôt !

    PS: Pierre, désolé de pourrir tes commentaires, mais fallait que ça sorte.

    Répondre
  • 16 octobre 2017 - 6 h 37 min

    @prog-amateur:
    Les uSoft, Ubuntu, firefox os et consorts ont échoué car ils sont restés refermés sur eux-mêmes.
    Il est inutile de tenter à nouveau l’expérience d’un écosystème mobile fermé sur lui-même. Ce sera un échec.
    Sailfish OS et Jolla ça marche en grande partie grâce à la machine Dalvik.
    Cela permet au moins de laisser l’écosystème propre se développer sans (ou presque sans) la pression de la poule et de l’oeuf.

    Librem5 c’est sympa mais je crains, hélas, qu’il ne s’agisse que d’un nième Ubuntu edge.
    Sb

    Répondre
  • 16 octobre 2017 - 9 h 57 min

    La vente liée ET forcée de windows ne pose pas de problème mais la vente confidentielle sur base volontaire d’une machine pour expérimenter en dehors des tentacules du parrain du PC vous embête, cela me sidère et m’attriste.
    Sans doute trouviez-vous firefox inutile et si peu compatibles alores que IE 3-4-5 étaient si bien…

    Répondre
  • 16 octobre 2017 - 13 h 25 min

    Bah… en fait NON, car AllWinner A64 et Mali-400MP2 ne sont pas du tout ni Open Source ni Open Hardware!

    Répondre
  • 16 octobre 2017 - 13 h 52 min

    Que ceux qui crachent sur le prix osent montrer de quoi ils sont capable de nous faire pour pas + cher, tout en essayant de nous épargner leur manque de respect puant !… >:|

    Répondre
  • 16 octobre 2017 - 13 h 58 min

    @Piratu’: il y’a du GPU Open Hardware ?
    Même s’il n’est pas encore possible d’être 100% Open, c’est très bien de s’en approcher autant que possible. Il ne faut pas être Closed Mind !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *