Nvidia officialise sa tablette Tegra Note sous Tegra 4

Nvidia officialise sa tablette Tegra Note sous Tegra 4

Nvidia annonce officiellement le lancement de la Tegra Note, une tablette conçue par Nvidia autour de son processeur ARM Tegra 4 mais fabriquée par des tiers. En ce sens la marque reprend l’idée de la Nvidia Kai, une architecture construite sur mesure pour son Tegra 3 de manière a faciliter la vie des intégrateurs.

Résumé : La Tegra Note reprend un concept parfaitement bien maîtrisé par Nvidia. concevoir une architecture sur mesures pour un de ses processeur et l’offrir à des fabricants choisis qui l’assembleront ensuite pour la vendre. Cela permet à Nvidia d’être sur de proposer un produit abouti et de vendre ses puces. Du côté  des assembleurs, c’est un moyen de réduire les coûts. Enfin, pour les acheteurs, c’est un bon moyen d’obtenir des produits au rabais.

Nvidia Tegra Note

La recette qu’applique Nvidia à ses puces de cartes graphique est la même que celle que le constructeur cherche a intégrer pour sa puce Tegra 4 : Afin de faciliter le travail des intégrateur, Nvidia a fait travailler ses propres ingénieurs autour de son dernier processeur ARM afin de concevoir un écrin parfaitement adapté.

Ce sont ces plans, ces informations d’assemblage, toutes ces données que Nvidia va offrir à Zotac, PNY ou EVGA, pour qu’ils puissent assembler des Tegra Note en leur nom. Autant de travail a réaliser en moins pour ces assembleurs qui pourront proposer ces tablettes à des prix intéressants.

Pour vous donner une idée, avec le Tegra 3 Nvidia avait eu la même idée en proposant une plateforme de base baptisée Nvidia Kai. Plusieurs tablettes sont nées de cette collaboration comme par exemple la célèbre Nexus 7 2012 d’Asus et Google. On peut donc imaginer une tablette Tegra 4 à bas prix, grignoté encore par le jeu de la concurrence, sur le même principe que les cartes graphiques équipées de puces signées Nvidia.

CES 2012 Nvidia  conférence

La Tegra Note ne rimera pas avec entrée de gamme pour autant, le cahier des charges est intéressant. Parmi les points mis en avant par le papa du Tegra 4 il y’en a plusieurs qui valent le détour.

Cela commence par la prise en charge de Direct Stylus, une fonctionnalité qui permet aux tablettes équipée de la dernière puce Nvidia de réagir aux interactions d’n stylet capacitif avec la promesse de fonctionnalités généralement uniquement disponibles pour les tablettes équipées de stylet de type Wacom : Gestion de niveau de pression et détection de la paume de la main pour éviter de se fatiguer en écrivant.

Nvidia Tegra Note

Nvidia met en avant un son exceptionnel grâce à sa technologie PureAudio et la présence d’enceintes frontales, chose rare pour une tablette de 7 pouces de diagonale.

Nvidia Tegra Note

L’auvent Bass-Reflex de la Tegra Note situé à l’arrière

 

Une autre techno, issue du développement de la Nvidia Shield, sera également de la partie : Un système d’auvents BassReflex pour proposer des graves plus profonds a été développés et adaptés à la 7 pouces. si le résultat concret demande encore a être examiné, cela part d’une bonne intention.

La webcam 5 mégapixels minimum de la tablette sera capable de prendre des photos en HDR en temps réel. Autre fonctionnalité un peu gadget mais étonnante, la possibilité de filmer en 100 images par seconde pour faire des ralentis.

Nvidia Tegra Note

La Tegra Note sera bien entendu orientée vers le jeu avec la présence d’un Tegra 4 quadruple coeur cortex-A15 et son coeur compagnon mais aussi de ses 72 coeurs GeForce : Cette puissance de calcul 3D sera également servie par une prise en charge native d’une large gamme de manettes de jeux USB ou Bluetooth. La TegraZone, cet espace de téléchargement de jeux et de démos affiliée à Nvidia offrira en outre des titres plus ou moins exclusifs pour la marque.

Nvidia indique que la Tegra Note proposera une autonomie d’au moins 10 heures en lecture vidéo HD, les assembleurs devront donc s’en tenir à ce cahier des charge pour proposer leurs modèles. A priori pas  question de voir une de ces tablette avec une autonomie de moins de 10 heures dans cet usage. Enfin, des accessoires seront fournis : Une pochette de protection type flip et un stylet capacitif dédiés.

Nvidia Tegra Note

Pour le reste c’est classique avec un écran IPS 1280 x 800 pixels, 16 Go de stockage par défaut et un lecteur de cartes MicroSDHC. Une sortie MicroHDMI sera de la partie et le système embarqué sera 100% Android sans adjonctions ou surcouches superflues. Le Wifi sera un classique 802.11 b/g/n et si les mentions habituelles de détecteurs de type boussole, gyroscope ou accéléromètre je ne doute pas qu’ils soient présents. Un peu plus d’inquiétude pour la présence d’un GPS ou d’une fonction Miracast par contre.

Si l’on résume cette annonce nous avons donc en approche sur le marché une tablette clairement orientée jeu, performante et efficace pour cet usage, qui sera proposée par des marques ayant l’habitude de se livrer à une guerre des prix sur le marché des cartes graphiques. Elles ont un excellent réseau de distribution partout en Europe et il sera donc possible de trouver cette Tegra Note à un tarif intéressant très rapidement.

Cela encouragera non seulement le marché des machines Cortex-A15 a bouger mais surtout les prix de l’ensemble du parc a tomber encore un peu plus bas.

Source : Nvidia

15 commentaires sur ce sujet.
  • 18 septembre 2013 - 18 h 13 min

    Nvidia propose uniquement un design ou bien proposera-t-elle aussi une tablette sous sa propre marque ?

    Répondre
  • PJL
    18 septembre 2013 - 18 h 16 min

    Perso, avec le stylet, c’est une approche pro si cela permet une prise de note à la volée avec OCR en temps réel.

    Répondre
  • 18 septembre 2013 - 18 h 18 min

    @poulpator: Pas de distribution sous la marque Nvidia, uniquement sous celle des assembleurs.

    @PJL: C’est une problématique logicielle là, pas materielle.

    Répondre
  • sgt
    18 septembre 2013 - 18 h 23 min

    Ils auraient pu se fendre d’une compatibilité nTrig (certainement moins onéreuse que les solutions Wacom) au lieu entretenir la confusion avec leur concept stylet capacitifs capable de s’approcher des fonctionnalités des stylets actifs. D’autant plus que nTrig propose des mini stylets se rechargeant par condensateurs. Bémol, les solutions nTrig impliquent la nécessité d’un film actif.
    http://www.n-trig.com/Content.aspx?Page=PressReleases&PressReleaseId=857

    Donc si on se base sur la solution nVidia actuelle, sans pointe fine il difficile d’avoir de la précision même s’ils promettent la « pression ».

    A ce compte là dessiner avec le doigt ça peut marcher aussi… A leur décharge Wacom entretiennent eux aussi la confusion avec leurs solutions capacitives et actives.

    Répondre
  • 18 septembre 2013 - 19 h 23 min

    @sgt: Tu en as testé récemment des nTrig ?

    Répondre
  • 18 septembre 2013 - 20 h 59 min

    ALLER un tf300 comme ca et je prends direct !!!

    Répondre
  • SGT
    20 septembre 2013 - 8 h 15 min

    @Pierre Lecourt:

    Je n’ai pas eu l’occasion de voir des nTrig ministylet. J’avais pu tester les solutions nTrig sur l’HTC Flyer
    http://www.engadget.com/2011/02/15/a-closer-look-at-the-htc-flyers-screen-and-stylus-aka-htc-scri/
    C’était bien au niveau tracé et pression (un peu moins au niveau réactivité mais les processeurs de époque n’étaient pas aussi rapides).

    Mais ce stylet est plus gros que les stylets Wacom actifs, ceci en raison de la présence d’une pile. Mais cela reste sans commune mesure supérieur aux solution capacitive.

    Comme nTrig a annoncé il y a quelques mois ses technologies mini stylets à recharge par condensateur + film c’est étonnant que pour l’instant on n’ait pas vu d’annonces dans le monde des smartphone et tablettes (je crois que Sony l’utilise pour certains de leur modèles PC portables, Dell aussi dans le temps).

    En attendant l’annonce de nVidia contribue à brouiller le message entre la qualité qu’un stylet capactif et un stylet actif.

    Répondre
  • 20 septembre 2013 - 9 h 01 min

    @SGT: La HTC Flyer a été une vraie galère a développer apparemment, ça a occasionné des retards de livraisons, des bugs et nTrig semble en partie responsable. Pour l’avoir eu en main en avant première à un MWC après de nombreuses tractation parce que les démonstrateurs ne voulaient pas qu’on les filme en action, j’ai été très déçu. au final il semble que ce soit plus stable. Mais ca a du échauder les constructeurs face à un Wacom bien plus efficace et qui monte en gamme et en fonctions.

    Répondre
  • 9 octobre 2013 - 13 h 10 min

    […] seront pas exploitables mais cela reste tout de même beaucoup moins cher. Le principe même de la Tegra Note de Nvidia est de proposer ce type de service pour un prix conseillé de 199$/€. Il reste de quoi acheter un […]

  • 2 novembre 2013 - 9 h 46 min

    […] équipée d’un quadruple Cortex-A9 à 1.6GHz face à l’arrivée de tablettes de type Tegra Note en quadruple Cortex-A15 Tegra 4 comme la Zotac Tegra Note 7. Si le prix de ces engins avoisine le […]

  • 22 novembre 2013 - 12 h 16 min

    […] La Tegra Note c’est la recette de Nvidia pour proposer des tablettes sous processeur ARM Corte…. La petite 7 pouces est conçue et dessinée par Nvidia qui en offre les plans de conception et vend les composants, à tous ses partenaires. Dans le lot on retrouve des marques connues comme Advent, EVGA ou Zotac pour n,’en citer que quelques uns. Ces derniers pratiquent déjà la lecture par dessus l’épaule de Nvidia dans la conception d’autres produits dont la marque conçoit le processeur : C’est le cas des cartes graphiques GeForce. Un deal symbiotique qui a beaucoup d’avantages pour les fabricants qui n’ont pas besoin d’embaucher une équipe de développement coûteuse pour concevoir les produits. Ils se contentent de calibrer leurs chaines de production et de lancer la fabrication. […]

  • 9 décembre 2013 - 14 h 29 min

    […] du lot, à moins qu’une marque comme Nvidia se décide a décliner son modèle de Shield de la même façon que sa Tegra Note et rafle ainsi une bonne part des ventes de ce type de périphériques en confiant aux bons soins […]

  • 16 décembre 2013 - 10 h 06 min

    […] Nvidia sont de plus en plus nombreuses. Pour preuve cette nouvelle Gigabyte Tegra Note qui reprend le concept brut de décoffrage du fondeur. On retrouve la coque du modèle de base, ses enceintes en face avant, ses fonctionnalités, son […]

  • 27 mars 2014 - 15 h 43 min

    […] l’Espagne, le portugal et l’Italie qui n’ont toujours pas eu droit à cette Tegra Note 7. Pas de nouvelles de Gigabyte qui ne semble pas concerné par une distribution hexagonale non […]

  • 31 mars 2014 - 13 h 26 min

    […] Résumé : Très en retard par rapport aux marchés Anglophones, la France aura donc également droit à des tablettes 7 pouces sous Tegra 4. La Tegra Note 7 Gigabyte fait partie des élues qui seront distribuées sur le territoire avec la EVGA. L’occasion d’une mise en concurrence intéressante puisque les marques ne pourront pas se contenter d’un service minimum sur ce produit qui, par nature, est évidemment le clone d’un autre. […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *