Une photo de la carte mère de l’Intel NUC Hades Canyon

Ce n’est pas la photo la plus technique qui soit mais on devine beaucoup d’éléments et on apprend des choses grâce à ce cliché d’une carte mère de Nuc Hades Canyon publiée par Intel. La carte sera identique pour toutes les versions de cette machine particulière avec évidemment des puces différentes soudées à bord.

La carte mère de ce Nuc Hades Canyon reprend, évidemment, le format particulier du châssis de l’engin. Un format rectangulaire avec des bords légèrement arrondis sans qu’il y ait de raison particulière. La forme a été choisie pour son esthétique plus que pour des raisons techniques. La ventilation active de l’engin aurait été tout aussi efficace dans un format plus classique.

Nuc Hades Canyon

Il n’y a probablement pas de message caché derrière la présence de ce clavier de Mac sur l’image, ce devait être le seul disponible pour prendre la photo…

Intel s’est fait plaisir donc avec un format sur mesures un peu particulier mais la carte montre également d’autres éléments intéressants comme, par exemple, cette distribution de composants sur ses deux faces. Cela participe à la réduction de l’épaisseur de ces NUC Hades Canyon. Je suppose que cela permet également de dégager l’espace nécessaire au positionnement des ventilateurs de l’engin sur la partie où sont soudés les processeurs. 

Une photo de la carte mère de l'Intel NUC Hades Canyon

Pour rappel, deux versions sont attendues prochainement de cet engin particulier qui emploie les puces Intel Kaby Lake-G, des versions des Core d’Intel associées à des circuits graphiques AMD Vega.

Le NUC8i7HVK qui proposera un Core i7-8809G. Un quadruple coeur gérant 8 threads cadencé de 3.10 à 4.20GHz associé à un circuit graphique AMD RX Vega M GH disposant de 24 unités de calcul et tournant de 1063 MHz à 1190MHz. Le second NUC8i7HLK exploitera un Core i7-8705G toujours sur 4 coeurs et 8 threads et des fréquences presque identiques (de 3.10 GHz à 4.10 GHz en mode Turbo) mais dont le chipset graphique RX Vega M GL sera plus faible avec 20 unités de calcul pour des fréquences oscillant de 931 MHz à 1011 MHz. Dans les deux cas, le chipset graphique Intel HD Graphic 630 est toujours présent, permettant ainsi à la solution de fonctionner sur les deux circuits suivant les scénarios et les performances demandées.

On distingue nettement les deux éléments de la puce sur l’image, associés à la mémoire de 4 Go connectée par une liaison EMIB. Si vous voulez plus d’infos sur ces puces, ce billet les présentant plus en détail devrait vous satisfaire.

Le design de cette solution est évidemment à l’avantage d’Intel en terme d’intégration, le fait de réunir les deux éléments sur la même puce tout en intégrant 4 Go de mémoire vive permet de minimiser l’espace occupé par l’ensemble. Avec une solution traditionnelle intégrant processeur d’un côté, circuit graphique de l’autre et mémoire dédiée encore à part, la carte mère de ce NUC Hades Canyon aurait dû être plus imposante. On comprend donc le pourquoi de cette photo, outre le côté « teaser » concernant la machine elle même, le design de celle-ci sert également de publicité à la solution Kaby Lake-G qui vise également le marché des machines portables. Cela montre sa capacité d’intégration. On remarque, au passage, les quatre trous situés autour du processeur qui vont permettre de positionner un dissipateur directement dessus.

Une photo de la carte mère de l'Intel NUC Hades Canyon

Plus bas sur la carte, on distingue le chipset de l’engin mais également des détails intéressants comme le placement des supports d’entretoise qui sont à l’extrême limite du PCB. Ils en débordent même pour ceux de la partie arrière. Le constructeur a forcé au maximum sur l’intégration de l’engin.

Une photo de la carte mère de l'Intel NUC Hades Canyon

Autre détail intéressant, l’intégration de la connectique qui ne vient pas chevaucher le PCB mais qui est intégré dans son épaisseur, les ports Ethernet, USB et USB Type-C sont ainsi moins encombrants en hauteur. Un détail qui permet de minimiser l’empreinte de l’engin. Si les doubles ports USB  avaient été placés totalement sur le PCB, la hauteur globale de la carte aurait été plus importante. Là elle est limitée à son élément le plus épais, le connecteur d’alimentation qui définit avec les ports USB 3.0 une sorte d ligne d’horizon maximale.

Sur ce panneau arrière, on distingue donc une prise jack 3.5 mm faisant office de sortie audio stéréo mais combinant en plus une sortie optique S/PDIF et une entrée micro. Le port d’alimentation propriétaire en 19 Volts et 12 ampères. Deux ports USB 3.1 Type-C avec support du Thunderbolt 3, deux sorties vidéo Mini-DisplayPort, deux ports Ethernet distincts, quatre ports USB 3.0 et une sortie vidéo supplémentaire en HDMI 2.0a.

Invisible sur le cliché mais bien présents sur la face avant, d’autres connecteurs seront disponibles. On retrouvera un lecteur de cartes SDXC, un premier port USB 3.1 Type-A et un second port USB 3.0 qui permettra de recharger des appareils même PC éteint. Une seconde sortie HDMI 2.0a, un USB 3.1 Type-C et une autre prise jack audio 3.5 mm avec sortie casque et entrée micro. Des connecteurs pensés pour la prise en charge de casques de réalité virtuelle.

Pour le moment, aucune date officielle en France n’a été fixée pour la sortie de ces NUC Hades Canyon mais la date devrait se rapprocher rapidement. les tarifs ne sont pas connus mais devraient être situés autour des 750$ pour le NUC8i7HLK et 900$ pour le NUC8i7HVK  plus puissant.

Source : TechPowerUP.

 

 

 

 

5 commentaires sur ce sujet.
  • dja
    21 mars 2018 - 14 h 39 min

    C’est beau une carte bien concue. Ca me fait toujours un petit quelque chose, c’est du hardware porn.

    Répondre
  • 21 mars 2018 - 16 h 00 min

    Oui, cette carte mère semble très propre, bien conçue,
    mais j’aurais bien voulu voir l’autre face !!!

    Personnellement, j’aurais bien aimé quelques explications,
    du genre des flèches sur les photos expliquant clairement
    à quoi correspond certains composants…

    En tous cas, le module Intel Kaby Lake G est très beau,
    très bien conçu technologiquement !
    A quand de tel genre de module chez AMD ?
    Car cela serait très sympathique de la part d’AMD…
    de pouvoir ajouter des Unité Vega supplémentaires
    avec de la mémoire HBM2 !!!

    Répondre
  • Dan
    21 mars 2018 - 16 h 02 min

    @dja: c’est good :)

    Répondre
  • 21 mars 2018 - 22 h 52 min

    @Pierre : le clavier Mac c’est parce que c’est la nouvelle carte-mère des prochains imac low-cost… [=> Par ici la sortie…

    Répondre
  • 27 mars 2018 - 12 h 42 min

    […] pu cependant découvrir une partie des entrailles de la version NUC8i7HVK : La carte mère que nous avions pu apercevoir il y a quelques jours ici équipée de mémoire et de […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *