Le nouvel iPad 9.7 pouces montre que le format tablette est dans le coma

Apple sort un nouvel iPad pour rafraîchir sa gamme. Il faut dire qu’elle est haut perchée face à la concurrence actuelle et que sabrer un peu ses tarifs en ajoutant un poil de stockage n’est pas du luxe pour ce modèle de 9.7 pouces. Mais ces changements cachent mal l’état léthargique dans lequel se trouve ce format aujourd’hui.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

Apple subit lui aussi l’état décidément morose du marché de la tablette. Les ventes d’iPad sont en baisse, comme celles des modèles sous Android. Le plateau d’équipement a été atteint très rapidement et, faute d’un véritable besoin de renouvellement, le public n’a pas besoin de faire de mises à jour. Ce nouvel iPad vient juste remplir une case face à la concurrence mais n’apporte aucune innovation.

ipad-97

Difficile de reprocher à Apple quoi que ce soit, le format tablette est par définition le plus difficile à faire évoluer. La marque n’avait aucune raison d’investir dans un modèle haut de gamme révolutionnaire à cette époque de l’année et le nouvel iPad présenté hier, qui doit sortir le 24 mars, n’a pas de raisons particulières de réinventer la roue.

En réalité, plus qu’un nouveau produit, le nouvel iPad 9.7 pouces est un rafraîchissement de la gamme. son prix baisse et la mémoire de stockage augmente. Les 16 Go de base sont désormais devenus intenables pour Apple sur ce format. cela fait longtemps que la concurrence de marque a abandonné ce type de capacités sur ces tablettes de diagonale supérieures à 8 pouces. Pour 409€, il sera donc possible d’obtenir un modèle 32 Go. 509€ le 128 Go, la version 64 Go reste aux abonnés absents.

ipad-97

On reste sur un produit haut de gamme avec une dalle IPS en 2048 x 1536 pixels, un SoC Apple A9, une autonomie de 10 heures et un wifi de type 802.11AC associé à un Bluetooth 4.2. Par contre, le traitement anti-reflet a disparu de ce modèle, histoire de se démarquer des versions supérieures et de justifier leurs tarifs. Deux cameras sont disponibles, une 8 mégapixels au dos et une 1.2 mégapixels en façade. La connectique comprend un port Lightning et une prise casque. Le touch ID est évidemment présent puisque c’est devenu le sésame de beaucoup de services d’Apple à commencer par Apple Pay, la marque aurait tort d’en priver la tablette. Le nouvel iPad 9.7 pouces affiche 7,5 mm d’épaisseur et 469 grammes. Des éléments très honorables pour une 9.7 pouces face à la concurrence.

C’est tout ? Oui, rien de neuf, il s’agit plus d’une mise à jour de tarif que d’une mise à jour technologique. Aucune nouveauté dans le format ou les possibilités de l’engin, ce n’est qu’un écho des modèles existants. Le nouvel iPad est là pour remplir le créneau du modèle de remplacement. Celui qui est là pour servir de roue de secours à un iPad qui meurt ou qui casse, afin de préserver l’investissement en applications. Difficile de faire une croix sur un portefeuille d’applications payées au prix fort si sa tablette disparaît. Pour la remplacer, on pourra donc soit se faire plaisir avec un modèle haut de gamme, soit limiter la dépense avec ce nouveau modèle.

Que ce soit sous Android, sous iOS ou sous Windows, il n’y a aujourd’hui plus d’innovation sur ce secteur. A vrai dire cela fait maintenant plusieurs années que le format ne bouge plus vraiment. L’ajout de composants plus performants ou de capacités supplémentaires ne peut être considéré que comme une évolution naturelle. Les accessoires externes que sont les docks claviers ou les stylets apportent des services supplémentaires mais ne sortent pas franchement le format de son sommeil. Les modèles les plus étonnants de ces dernières années ont été signés par Lenovo et Microsoft, sans que cela ne rime avec des révolutions fondamentales.

C’est peut être le plus gros problème du marché tablette : Les systèmes d’exploitations des deux principaux acteurs du marché partagent leur fonctionnement avec les smartphones, ce qui leur fait subir une énorme concurrence d’usage et limite leur possibilités d’évolution. Et le format lui même ne prête pas trop aux bouleversements. Difficile de faire évoluer un engin composé essentiellement d’un écran tactile et épais de quelques millimètres.

10 commentaires sur ce sujet.
  • 22 mars 2017 - 13 h 29 min

    En dehors des mises à niveau technologiques, est-ce vraiment nécessaire d’évoluer dans le domaine de l’usage des tablettes ?

    La fonction d’une tablette est simple et actuellement bien remplie. Personnellement, je n’attends rien de plus d’une tablette que ce qu’elles offrent actuellement. J’en resent toujours le besoin. Ça apporte un confort indéniable en complément d’un smartphone qui lui est plus utilisé en mobilité.

    A la limite, j’enlèverais surtout l’habituel capteur photo situé au dos qui, sauf quelques besoins professionnels particuliers, ne sert à rien, qui ergonomiquement est une hérésie, et qui ridiculise celui qui ose l’employer (le capteur d’un smartphone est bien meilleur en général). Ça permettrait d’en diminuer un peu le prix.

    Répondre
  • 22 mars 2017 - 13 h 35 min

    Au meme prix que l’ipad air2 que j’ai acheté un novembre (oui oui c’était moi l’acheteur du mois ^^). En soit c’est déjà une révolution… Et il y a toujours une prise casque ca aussi c’est une révolution.
    Quoiqu’il en soit ils ont vraiment fait le service minimum sur ce coup.
    Et j’ai cru comprendre qu’il est un peu plus épais donc au revoir toutes les protections existantes?

    Répondre
  • 22 mars 2017 - 13 h 54 min
  • 22 mars 2017 - 14 h 30 min

    C’est aussi l’iPad destiné aux écoliers.

    Les modèles PRO ont déjà pas mal évolué vers le PC Hybride, avec le smart connector, et un stylet quasiment sans latence.
    Reste à iOS et aux autres logiciels d’évoluer pour en permettre davantage.

    Répondre
  • 22 mars 2017 - 15 h 16 min

    premier commentaire de la vidéo @Gégé:
    “So this is basically apple using their leftover iPad air 1 models and upgrading their chips…”
    :-)

    Répondre
  • 22 mars 2017 - 16 h 17 min

    @R2D2:

    Je suis celui de Décembre…
    J’aurais dû attendre pour économiser quelques €€€…

    Répondre
  • 22 mars 2017 - 16 h 36 min

    Ce “nouvel” iPad va permettre de relancer la pompe des achats, surtout pour remplacer la grosse quantité d’iPad 2 (sortis en 2011 tout de même, et vendu jusqu’en 2015…), qui avaient le “malheur” d’être tout à fait utilisables et compatibles jusqu’à iOS 9.

    J’ai toujours, et j’utilise toujours, le mien; acheté mi-2012 il est bien amorti. Son principal défaut est qu’Apple ne valide que les applications 64bits pour min. iOS 10 aujourd’hui; et l’iPad 2, il ne l’est pas, 64Bits.

    Ajouté à cela la baisse de prix, et tout est prêt pour que cela se vende bien, comme l’iPhone SE; de quoi faire remonter un peu les stats des ventes :-) et surtout vendre du logiciel via l’AppStore ;-)

    Au plaisir de vous relire.

    Répondre
  • 22 mars 2017 - 18 h 21 min

    @Laurent Simon: Bien d’accord. J’utilise une Galaxy Note 10.1 premiere version (2011, de tête), et elle fait toujours tout ce que je veux, comme au premier jour (a part lire les videos an h.265). Je me dis regulierement que je devrais au moins mettre Cyano…, pardon, Lineage dessus, mais rien d’urgent encore.

    Idem pour les gens autour de moi, le record est mon beauf qui a récupére mon HP Touchpad (cyanogenmoddisé çuila) et refuse que je lui offre mieux.

    Bref, tout le monde a une tablette, tout le monde s’en sert et en est content…. a tel poitn que y’a pas de raison d’upgrader. J’imagine qu’effectiement ca tue le marché.

    Répondre
  • 22 mars 2017 - 22 h 52 min

    on dirait que les gens se sont lassés de tenir l’écran à la main

    Répondre
  • 23 mars 2017 - 10 h 34 min

    @Laurent Simon:
    “j’enlèverais surtout l’habituel capteur photo situé au dos”.
    Les touristes qui utilisent leurs tablettes pendant les visites ne seront pas d’accord !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *