De nouveaux processeurs Intel Quark pour les objets connectés

Le fondeur devrait annoncer 2 nouveaux processeurs Intel Quark , les X1010 et X1020D avec quelques petites fioritures techniques par rapport au X1000 qui est déjà en production. Rien de véritablement révolutionnaire, en fait cela ressemble à des ajustements techniques pour répondre à des demandes industrielles.

Résumé : Intel veut se faire une place dans les objets connectés, c’est une des clés de la stratégie proposée par son nouveau patron. Les Intel Quark en font partie et comme d’habitude avec le fondeur, la marque propose un éventail d’options sur ses puces. De quoi coller avec la réalité du marché et faire face à la concurrence touffue des puces ARM.

Pas de révolution donc, les puces sont toujours gravées en 32 nanomètres et ce sont les mêmes que le X1000, Intel va simplement ajouter des fonctions de prise en charge de la mémoire ECC ou l’apparition d’un Secure Boot pour authentifier les applications et le système installé avant exécution du code.

Intel Edison quark

Rien de neuf niveau performances mais plutôt des ajustement techniques, comme des éléments permettant à la marque de mieux répondre à des cahiers des charges industriels. Pour rappel, les Quark sont des puces x86 classiques, des 486 pour être plus précis, adossés sur une architecture conçue par ARM baptisée AMBA. Un choix qui s’est imposé à Intel pour une plus grande compatibilité avec les demandes du marché.

Quark Intel

Avec ces puces, Intel veut être présent dans la course qui s’amorce autour des objets connectés, un des points importants de la stratégie de son nouveau PDG. Intel a d’ailleurs pris les devants et racheté Basis qui pourrait utiliser des puces de ce type dans ses prochaines montres mais aussi fournir les bases de travail de la conception de ce type d’engin aux partenaires d’Intel.

Source : CPU-World

7 commentaires sur ce sujet.
  • 20 mars 2014 - 11 h 55 min

    Je suis étonné de voir Intel réagir si tard dans ce dommaine.
    De même je m’étonne qu’ils n’aient pas fait une Raspberry Pi like en Intel pour prouver que le X86 est aussi performant et plus malléable même en petite config.

    Répondre
  • 20 mars 2014 - 11 h 57 min
  • 20 mars 2014 - 12 h 12 min

    @Pierre Lecourt: elle est dispo cette carte?
    Je pense que c’est un produit qu’Intel devrais mettre en avant, c’est ce qui leur rendra une part des PDM dans la mobilité si ils arrivent à faire de l’embarquer pour tous (et les bidouilleurs) la ou ARM domine actuellement.
    Reste le prix qui est annoncé comme « cher ».

    Répondre
  • 20 mars 2014 - 19 h 03 min

    60€ chez un gros vendeur français en ligne. Aucune idée des perfs par rapport à un Raspberry par contre.

    Répondre
  • 20 mars 2014 - 23 h 06 min
  • 1 avril 2014 - 10 h 26 min

    […] :Difficile de savoir si il s’agit d’un retard du Quark ou d’une demande du marché mais la plateforme Intel Edison, celle qui brillait de par sa […]

  • 2 octobre 2014 - 11 h 50 min

    […] assaut à peine voilé contre les ambitions d’Intel et de sa gamme Quark et Edison qui, en tant que solutions x86, auront du mal a exploiter le système conçu pour […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *