Deux nouveaux Chromebooks éducation signés Acer et Asus avec stylet actif

La combinaison Chromebooks éducation et stylet actif semble de plus en plus appréciée des constructeurs : Acer et Asus s’apprêtent à présenter des modèles ainsi équipés pour le marché éducatif aux US. Après Samsung qui ne distribue plus de portables en Europe, ces machines pourraient débarquer chez nous.

les Chromebooks éducation ont le vente en poupe. Google a réussi à décrocher la timbale aux US et ils se vendent également pas trop mal en Europe. Les fabricants l’ont bien compris et calibrent désormais des machines sur mesures pour ce marché aprticulier. Le Acer Chromebook Spin 11 est donc un portable hybride avec une charnière à 360° qui allie à la fois un écran tactile capacitif et un stylet actif. Il pourra s’utiliser en mode portable classique mais également en tablette pour apprendre, jouer, dessiner ou écrire. De la même manière, le Asus Chromebook C213 proposera un système similaire avec, lui aussi, le  support d’un stylet actif à manier sur un écran déjà capacitif.

Minimachines.net

Google indique que ces engins devraient fonctionner avec des stylets actifs sans batteries intégrées et que ces éléments seraient abordables de manière à pouvoir être remplacés en cas de casse ou de perte. Ces stylets embarqueraient, en prime, une fonction présente dans les solutions Wacom : Une « gomme » qui permettrait d’effacer notes ou dessins simplement sans intervention logicielle.

Minimachines.net

Cette arrivée de la gestion de la gestion manuscrite dans ChromeOS est intéressante car elle se fait en profondeur. Non seulement le système entier prend en charge la reconnaissance de caractères en utilisant un système d’apprentissage via le Cloud et le Machine Learning1 mais certaines applications de ChromeOS comme Google Keep ont une fonction d’OCR intégrée directement dans leur code ce qui ouvre la voie à une utilisation totalement transparente du stylet dans leur interface. Les applications Android seront prises en charge par ChromeOS sur ces machines, ce qui ouvre la porte à l’ensemble des solutions du Google Play compatibles avec les stylets : ArtRage, Autodesk SketchBook, etc.

Minimachines.net

Pouvoir écrire avec un stylet sur un écran de 11.6 pouces en 1366 x 768 pixels est donc un élément intéressant pour un usage éducatif : Formation de caractères, écriture, dessin, applications spécifiques… Cela ne doit évidemment pas être la seule méthode d’apprentissage mais pourrait se révéler intéressant dans le cadre d’une activité ponctuelle en classe.

La machine d’Acer annonce 10 heures d’autonomie tandis que la version Asus grimpe à 12 heures de travail sur batterie. Le deux emploieront un port USB Type-C pour se charger. Ce qui est un point intéressant pour la gestion des machines : Il sera possible de confier la tâche de les remettre en charge aux enfants après usage en les disposant autour d’un chargeur dédié.

Le Chromebook Spin 11 est rigidifié pour résister aux  chocs avec, à l’intérieur,  une base de Celeron N3350 accompagné de 4 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage eMMC. Des versions plus performantes seront disponibles avec un Celeron N3450, 8 Go de ram et 64 Go de eMMC. Un lecteur MicroSD non détaillé permettra d’étendre ces stockages de base. Deux ports USB 3.0 type-A sont présents et deux ports USB type-C 3.1 également. Du Wifi de type 802.11AC compense quelque peu l’absence de prise Ethernet – que l’on pourra retrouver via l’USB 3.1 et un adaptateur – et du bluetooth 4.2 est également de la partie.

Acer propose deux webcams avant sur ce modèle : Une 1 Mégapixel classique au dessus de l’écran et une 5 Mégapixels en dessous pour pouvoir capturer plus facilement le visage d’un enfant en mode tablette ou tente. Le Chromebook Spin 11 d’Acer mesure 29.6 cm de large sur 20.6 cm de profondeur et 2.05 cm d’épaisseur. Il sera difficilement maniable en tablette nomade avec un poids annoncé de 1,4 kg mais pourra prendre place sur les genoux ou sur une table sans soucis.

 

Minimachines.net

Pas beaucoup d’autres informations sur cette gamme pour le moment, si ce n’est qu’ils ne seront pas disponibles sur le marché avant plusieurs mois. Impossible de savoir si les engins seront distribués en France et en Europe. La mode du Chromebook n’ayant pas beaucoup fonctionné dans l’hexagone, les fabricants sont réticents à proposer de nouveaux modèles, autant que les revendeurs sont frileux à les proposer.

On pourrait néanmoins voir ces engins apparaître sur le marché classique, c’est à dire en version Windows 10, dans une version plus ou moins améliorée de la version ChromeOS : Avec un peu plus de mémoire vive, de stockage et un processeur généralement plus musclé. Des détails nécessaires à la prise en charge de Windows.

source : Liliputing

Notes :

  1. Ce qui est un point qui pose question quand à la confidentialité des données et l’impact que suppose ces quantités de données envoyées à Google par un système visant le marché de l’éducation.
12 commentaires sur ce sujet.
  • 25 janvier 2017 - 13 h 02 min

    Avec Android Inside, et donc une possibilité pour les éditeurs du secteur de l’éducation de proposer des produits. C’est sûr que cela ouvre une belle porte aux fabricants appelés à faire des machines à tarifs contenus pour conquérir le marché en France. Education comme grand public.

    Android dispose d’un moteur de reconnaissance d’écriture manuscrite efficace. Option à installer sur ses smartphones et autres tablettes Android. Et il est question que Nebo, le logiciel des français de MyScript soit porté également sur Android. Disponible sur iOS et Windows (via leur stores respectifs), c’est une application redoutable pour la prise de note 100 % au stylet avec conversion en texte dactylographié.

    Merci Pierre pour cette présentation.

    Répondre
  • 25 janvier 2017 - 20 h 11 min

    Ils louent ça aux écoles 30 dollars par mois ? Une Surface avec écran 3:2 est mieux adaptée à l’écriture ou au dessin pour le même prix sur 2 ans

    Répondre
  • 25 janvier 2017 - 20 h 21 min

    @Samsung Magician: Sans garantie, assistance sur site, échange standard ni autres solutions de financement, oui. Les 30$ par mois je n’en parle pas car ils tiennent au fonctionnement qu’ont les écoles publiques US et à leur système de commande de materiel. Qui est très différend du notre.

    si tu rajoutes les prestations nécessaires à l’usage d’une Surface à son coût initial, la proposition de Microsoft sera bien évidemment beaucoup plus chère.

    Répondre
  • 25 janvier 2017 - 20 h 56 min

    @Samsung Magician: Je ne mettrai pas une Surface dans les mains d’un enfant à l’école :) À moins que Microsoft la rende un peu plus résistante aux chocs.

    Répondre
  • 26 janvier 2017 - 8 h 03 min

    Apparemment Dell lance également un modèle.

    Ce qui me plaît beaucoup avec cette généralisation des appareils hybrides, c’est le gain potentiel en productivité que cela pourrait amener dans le monde professionnel.

    Je pense que beaucoup de chose s’exprime et se comprend plus facilement avec un schéma qu’avec un long texte. On voit parfois des réunions de travail se terminer avec un croquis fait sur tableau blanc, pris en photo avec un smartphone et envoyé par mail.

    La communication par schéma pourrait faciliter pas mal de chose dans le monde de l’entreprise.

    Répondre
  • 26 janvier 2017 - 8 h 04 min

    @doigt agile

    +1 pour Nebo. Super soft.

    Répondre
  • 26 janvier 2017 - 9 h 11 min

    @Yvan : « On voit parfois des réunions de travail se terminer avec un croquis fait sur tableau blanc, pris en photo avec un smartphone et envoyé par mail. » Très souvent, par chez moi !!!

    Répondre
  • 26 janvier 2017 - 10 h 52 min

    ‘LLo,
    @Yvan & OuiDocteurBob:
    Ouaip, « un p’tit croquis vaut souvent mieux qu’un long discours », mais pour finir, c’est pas le tableau blanc qui gagnerait à être + « smart » (TBI ?) pour la productivité en envoyant directement son intéressant contenu à tous les participants ?

    Répondre
  • 26 janvier 2017 - 11 h 34 min

    Et cela s’apprend fort sérieusement, sous le nom de facilitation graphique (scribing). Cela ne fait pas que faciliter la compréhension, cela ajoute de la bonne humeur souvent (et cela permet de découvrir que le dessin n’est pas affaire de talent mais à la portée de tous moyennant un peu de pratique).

    Répondre
  • 26 janvier 2017 - 19 h 34 min

    C’est sur que cela semble sympa .
    Par contre ,comme je le disais précédemment si l’offre semble sympa ,le problème reste que l’achat de Chromebook en boutique voir en VPC reste limité .

    Perso ,j’ai pas trop envie d’un mini portable sous Windows 10 et l’idée d’un Chromebook m’offrant l’écran tactile et les application de jeux Android me tente .

    Répondre
  • 27 janvier 2017 - 7 h 09 min

    @fassil: Oui, on peut imaginer un tableau blanc connecté, ça doit sûrement déjà exister.

    Mais sans même parler des réunions à plusieurs, si j’avais un hybride aujourd’hui au boulot, je pourrais en un tour de main dessiner une solution et l’envoyer à mon équipe technique. Jusqu’à présent, je suis contraint de faire des schémas dans Excel, PowerPoint ou encore Visio. À la souris, c’est si long à faire.

    Répondre
  • 8 février 2017 - 18 h 37 min

    @Yvan, entierement d’accord! Je reve de la meme chose.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *