Tous les nouveaux Chromebooks prendront en charge les applications android

Tous les nouveaux Chromebooks prendront en charge les applications Android

Cette évolution marquera un tournant probable dans l’image que l’on a de ces appareils. Avec l’apparition de modèles hybrides et l’intégration des applications Android dans ChromeOS, le regard porté sur les Chromebooks devrait évoluer. La possibilité de retrouver son univers numérique et de le faire cohabiter avec ses applications habituelles pourrait encore plus séduire.

En France, on est encore coincé sur l’habituelle question du « hors ligne ». A savoir « est-ce que je pourrait faire tel truc ou tel truc hors ligne ? ». Une question récurrente qui a pourtant sa réponse au bout d’une simple recherche en ligne. Mais le mal est fait, le regard porté sur les Chromebooks est essentiellement lié à cette question là et la réponse supposée étant négative, la plupart des achats sont freinés par la peur de ne pas pouvoir travailler sans réseau Wifi.


Asus Chromebook Flip C302

L’arrivée des applications Android devrait donner un regain d’intérêt à cet écosystème particulier et peut être titiller suffisamment l’attention de certains acheteurs pour qu’ils aient au moins envie d’essayer un ChromeOS. Reste qu’il faudrait qu’il y ait des endroits ou essayer ces machines, les rayons nouveaux Chromebooks des marchands sont désormais désespérément vides.

Asus Chromebook C302CA

Cette information de compatibilité est à mettre en perspective d’une autre annonce, celle d’un partage de connexion depuis un smartphone facilitée à l’avenir. Une fonction baptisée Instant Tethering est en effet en approche et permettra de partager facilement la bande passante de données de son smartphone Android vers n’importe quel appareil. Intégrée dans les Services Google Play 10.2, elle ne fonctionnera au départ qu’avec d’autres appareils Android mais il ne devrait pas être trop complexe pour Google de rendre cette fonction compatible avec chromeOS et donc d’ouvrir la porte d’une communication 3G ou 4G à n’importe quel Chromebook.

En plus de la déjà assez longue liste de Chromebooks compatibles Android, tous les nouveaux Chromebooks offriront donc, à terme, la possibilité de retrouver les applications que vous utilisez au quotidien : cela inclut aussi bien les jeux que les solutions de montage vidéo ou de retouche photo, les applications sur mesures et toutes les fonctions qui manquent encore à ChromeOS.

Source : Android Police via Liliputing

13 commentaires sur ce sujet.
  • 23 janvier 2017 - 18 h 08 min

    « En France, on est encore coincé sur l’habituelle question du “hors ligne”. A savoir “est-ce que je pourrait faire tel truc ou tel truc hors ligne ?”. Une question récurrente qui a pourtant sa réponse au bout d’une simple recherche en ligne ».

    C’est donc un probleme recursif en polus de récurrent. Une poule, un oeuf… ;-p

    Répondre
  • 23 janvier 2017 - 18 h 28 min

    Maintenant il faut créer une nouvelle catégorie d’application (bureautique) et google pourrait bien profiter de ça communauté de développeurs.

    Répondre
  • 23 janvier 2017 - 18 h 43 min

    Je pense que les non ventes de Chromebook sont surtout du a un manque de confiance des gros distributeurs d’informatique .

    Ces vendeurs préféraient surement vendre du Windows sur lequel ,il margeait surement plus .
    De même ,GOOGLE a fait l’énorme erreur de fournir un OS sans réelle applications .

    Je pense que CHROME peut encore se rattraper si ce CHROME est totalement compatible avec les jeux Android mais surtout si les chinois sont capable de bien diffuser de mini CHROMEBOOKS chez nous a des prix correct .
    Un mini PC avec un écran 10 ou 11 pouces tactile ,4 Go de RAM et un stockage minimal de 64 Go ,plus une solution de stockage type carte SD .

    Ce type de PC existe déjà sous Windows 10 ,le diffuser sous CHROME OS ne doit pas être difficile mais le prix de vente doit rester alléchant pour que le client puisse être tenté par cet achat .

    Répondre
  • 23 janvier 2017 - 20 h 35 min

    Bonjour,

    En tant que particulier (et non en tant que pro) je n’ai pas encore compris ce qu’un PC/Tablette/Smartphone pouvait avoir comme utilité si l’appareil n’était pas connecté. Lire une vidéo ou écouter un peu de musique (et encore), certes sinon je ne vois pas. C’est pourquoi ce reproche fait aux chromebooks me parait bien léger.

    A+

    Répondre
  • 23 janvier 2017 - 20 h 40 min

    Encore un petit avis.

    Ca fait trois mois que j’ai offert un chromebook HP 14 à ma chère et tendre en remplement de sa tablette Lenovo Yoga qui avait rendu l’ame après trois ans de bons et loyaux services.
    Plutot dubitatif au début face aux caractéristiques techniques limitées et à un OS à l’ergonomie un peu différente, je dois dire que j’ai vite compris l’intérêt de l’engin… et mon épouse aussi, impossible de lui piquer le truc.

    Perso, je ne vois aucun gros manque dans l’OS hormis un point bien casse-pieds et assez inattendu: la complexité à accéder aux fichiers stockés sur mon NAS. Vraiment étrange pour un engin quis e veut en ligne, sinon RAS ça fonctionne vraiment très bien.

    A+
    Et vu qu’il tourne 8 à 12 h par jour je confirme que c’est aussi plutot endurant (la tablette aussi tournait autant).

    Répondre
  • 23 janvier 2017 - 21 h 46 min

    @Dang: question de novice, qu’apporte ChromeOS par rapport à Linux X ou Y ?
    D’ailleurs ca se virtualise ChromeOS ? :) Avec la compatibilité Android… Ca me tente !

    Répondre
  • 23 janvier 2017 - 21 h 47 min

    @Graveen:
    Je me réponds à moi-même, il suffit de chercher VirtualBox + ChromeOS pour trouver une image Vanilla.

    Je vais tester :)

    Répondre
  • 24 janvier 2017 - 8 h 34 min

    En France le sujet « wifi » reste et restera encore longtemps sensible.

    Que ce soit pour le cloud ou pour tout autre accès internet de base, notre réseau hors foyer (aussi puissant qu’il puisse être) est malheureusement aussi inaccessible qu’elle pâtisserie derrière la vitrine pour un enfant déshérité…

    Je travaille régulièrement à l’étranger et j’ai beaucoup bossé en Corée du Sud et comment vous dire…nous sommes à l’âge de pierre compare à eux.

    Je vous donne en exemple: à aucun moment, durant mes séjours dans les différentes villes, je n’ai été dans l’impossibilité de me connecter (gratuitement et avec un excellent réseau) à internet.

    Dans le plus petit village, dzns le plus petit bar ou restaurant.

    Le Wi-Fi est non seulement gratuit mais dispo partout.

    Si c’est pour avoir un super cloud et un super wifi chez soi, et être en prison (verrouillés quand on en trouve) x comment voulez vous que ça se développe ?

    La 4G? Mouais…

    Dans l’esprit des gens, c’est wifi qui frappe:car gratuit et sans abonnement.

    Les coréens ont tout bons: comment ne pas comprendre qu’en donnant l’accès gratuit à Internet dans la rue, c’est tout bénef pour l’échange et la productivité…affligeant.

    Répondre
  • 24 janvier 2017 - 9 h 10 min

    Pour disposer d’un chromebook compatible Play Store (Acer R11), je peux vous dire que Google a fait de gros progrès depuis le début (j’ai aussi eu un Acer C720p il y a bien longtemps).
    Il ne manque plus qu’une compatibilité parfaite des apps (Kodi, par exemple, ne se met plus en plein écran depuis la dernière mise à jour).

    Je pense que 90% des utilisateurs pourront passer sur un chromebook lorsque les imprimantes locales seront toutes prises en charge et les apps 100% compatible. Ils ne seront pas dépaysé par rapport à leur smartphone, auront l’avantage du clavier et l’avantage de la tablette.

    De plus, les machines actuelles sont de bien meilleure qualité. J’ai eu l’occasion de tester un Asus Flip (dommage qu’il ne soit pas sorti en france) et mon Acer R11. Les 2 machines ont de très bon écrans, une bonne réactivité, une qualité de finition très correcte, bien meilleure que des portables Windows et surtout, bien moins chères.
    Si l’on ajoute à cela un petit crouton pour disposer de Linux…

    Affaire à suivre donc, mais je pense que Google est en bonne voie pour détroner Windows.

    Répondre
  • 24 janvier 2017 - 12 h 29 min

    Et mon Chromebook Pixel 2013 toujours abandonné par Google … C’est vraiment triste, j’aime tellement ce portable :/ Au moins j’ai Ubuntu c’est déjà ça.

    Répondre
  • Xo7
    24 janvier 2017 - 13 h 20 min

    @Nanogreg: moi aussi, le lonovo thinkpad 11e Chromebook, contrairement à la liste produite à travers les liens cités n’est pas supporté par Google play soit une erreur de Google ou un problème de version…. Et Internet est très pauvre sur ce sujet…. Le monde des Chromebook est vraiment petit !

    Répondre
  • 25 janvier 2017 - 3 h 26 min

    @dang:

    ton nas a pas d’interface web?

    Répondre
  • 16 mai 2017 - 13 h 49 min

    @Cerroni: Ben pourquoi la 4G « mouais » ? Vu les offres actuelles, la 4G est beaucoup plus intéressante, on a des forfaits très peu chers pour de la date illimitée ou presque, perso même au boulot je reste en 4G au lieu de me mettre sur le wifi, au moins c’est mon réseau et je suis pas fliqué par le taf, je suis un gros consommateur de data (j’écoute ma musique tous les jours sur google play) et j’arrive jamais au bout de mes 40 Go, le tout pour quelques euros par mois…

    Puis pour le wifi, faut des bâtiments, perso, habitant en pleine campagne, je suis bien content de recevoir le net au beau milieu des champs, sans bâtiment hébergeant une box wifi.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *