Non, Microsoft n'offrira pas Windows 10 aux pirates

Non, Microsoft n’offrira pas Windows 10 aux pirates

Gros titre hier, Microsoft se lançait dans une campagne de régularisation massive pour asseoir la domination de son futur système Windows 10. Ainsi, pirates acheteurs officiels d’une licence de Windows allaient pouvoir passer à la nouvelle mouture sans rien payer.

Ce qui équivaudrait tout simplement à traiter ses clients fidèles ayant acheté une licence de parfaits imbéciles puisqu’ils auraient exactement le même droit qu’un pirate ayant téléchargé le système. Cela ferait également chuter en masse tous les achats de licences puisqu’il suffirait de résister quelques mois avec un Windows 7 illégal pour se faire absoudre par la grande lessive de Windows 10.

Et bien non, le passage à Windows 10 ne rendra pas magiquement une version pirate de Windows 7 ou Windows 8 légitime. Les versions sans licence de ces systèmes permettront tout simplement de passer à un Windows 10 sans licence…

windows-10-pirate

Microsoft le déclare simplement : « Les PC sans licence officielle pourront passer à Windows 10 mais la mise à jour ne changera pas l’état de leur licence ». En clair, la moulinette n’autorisera pas plus les Windows Update et autres fonctionnalités liées à la présence d’une clé valide.

Microsoft permettra donc de goûter à l’interface de Windows 10 mais n’offre aucune garantie quand à la qualité du produit ni à la présence en amont de malwares et autres méchants petits vers qui pourraient être présents dans l’installation d’origine. Rien n’empêchera Microsoft de recenser et de traiter également au passage les données issues de copies ayant exactement les mêmes informations frauduleuses afin d’en déterminer leur nombre, leur déploiement et autres informations afin de les traiter et de prendre des mesures éventuelles. Il faudra bien lire le CLUF…

Cela permettra également à Microsoft de pointer une explosion du nombre de systèmes passés sous Windows 10, ce que l’éditeur ne manquera sûrement pas de faire pour son marketing.

Source : Ars Technica

48 commentaires sur ce sujet.
  • 19 mars 2015 - 16 h 30 min

    Comme si un mec qui a pirater Windows 8 n’arrivera pas à pirater Windows 10… ils sont marrant chez Microsoft.

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 16 h 34 min

    @Albert: Ce n’est pas du tout le sujet.

    Lorsque tu installes une porte devant ton jardin avec un muret de 80 cm de hauteur. Tu sais très bien que le premier quidam venu peut passer par dessus. Par contre si il le fait il est dans l’illégalité. LA news présentée hier expliquait que Microsoft voulait faire sauter le muret et considérait acheteurs officiels ayant payé Windows et pirates comme les mêmes clients, avec les mêmes droits et les mêmes avantages. Ce n’est pas le cas.

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 16 h 36 min

    @Albert : reste que le piratage est une plaie et que du coup les utilisateurs honnêtes sont toujours pénalisés: les cluf de MS sont parfois ahurissants de complexités. Activer à chaque fois sa licence office par téléphone est une plaie aussi.

    Reste que pour le particulier avec windows 8 les coûts de licence on beaucoup baissés (je ne parle pas du tarif honteux des versions serveurs) et si certains sont pas d’accords pour payer, ben il reste des systèmes libres et gratuits (et performants) :)

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 16 h 38 min

    Ce qu’il faut c’est activer sa licence tout simplement, (légalement ou non) puis de mettre à jour et VOILA !

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 17 h 06 min

    Je pense que cela n’empêchera pas Microsoft de proposer un Windows 10 de moins en moins cher (en boite) par rapport à ses aînés et de faire cracher les clients avec le store (applications, jeux, musique, streaming video…)

    Un peu le même principe que l’imprimante et les cartouches – ou les appli « gratuites » avec achats in-app – …
    Ils ont besoin par contre que l’écosystème du windows store soit « blindé » !

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 17 h 15 min

    « … le premier quidam venu … » quelle délicieuse expression…

    J’ai eu, instantanément la vision d’un Lefuneste entrant dans le jardin d’Achille Talon.

    Rafraichissant, merci.

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 17 h 16 min

    C’est pour être tranquille avec les histoires de licence que je suis passé sous linux : Xubuntu plus précisément et pour mon usage perso, c’est génial! Fini le racket lié aux changements de version et pas besoin d’un monstre de puissance pour faire fonctionner un tableur ou un traitement de texte…ou un navigateur.

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 17 h 19 min

    Et tous ces sites qui colportent cette rumeur :S ça m’étonnait aussi. Mais bon, internet maintenant c’est du copier/coller de ce que l’on peut lire ailleurs, avec parfois une traduction foireuse à la google translate. Heureusement que certains étudient le terrain avant de recopier des âneries :)

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 17 h 33 min

    Franchement, vendre du système d’exploitation vaut de l’intérêt de nos jours réellement, quand OSX est proposer gratuitement en mise à jour, à l’heure que Linux est de plus en plus performant, voire aussi pertinentet moderne (voyez Ubuntu Next avec Unity 8 et Mir, ou OZON OS, Gnome etc.) quand de plus en plus de jeu arrive dessus comme le dernier Bioshock Infinite disponible depuis cette semaine. Et SteamOS aussi…
    Donc…
    Le mieux est de permettre que le plus grand monde passe sur Windows 10 même les pirate, et dans l’écosystème établi, les pousser à consommer des services ou des applications indispensables, des options particuliers, des accessoires Microsoft, ou des Surfaces etc.
    L’OS, on s’en moque, le plus important, c’est les possibilités qu’il offre, et que Microsoft peut monnayer.
    Microsoft, ne pense pas que c’est utilisateur qui ont payer dans le passé pour des imbéciles, juste que c’est en cours d’être révolu.
    La concurrence est rude, surtout avec Google, qui améliora encore son ChromeOS avec les applications android optimisées pour fonctionner bien dessus.
    L’heure n’est pas de faire des sentiments, mais d’être toujours à la tête, en position de force, de leader, pour limiter l’invasion, car la menace est bien réel. Apple à lui tout seul a déjà fait pas mal de dégât. Sinon Microsoft ne se relèvera pas.
    Tout empire tombe finalement un jour !

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 17 h 39 min

    Est que j’aurais une license Windows 10 si j’utilise Ubuntu 14.04 officiel :) ?

    Ok je sors Pierre ;)

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 17 h 56 min

    @Pierre Lecourt:
    Ce que je voulais dire par la c’est qu’un type qui « pirate » Windows 8 n’en a rien à faire d’avoir une licence en règle de Windows 10, bien au contraire…

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 17 h 57 min

    @Albert: Ok, mais bon ç n’a pas grand rapport avec la news :)

    @Doctorcpu: Tu rigoles mais ça a plus de sens que de récompenser des pirates pour MS.

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 18 h 40 min

    @Edwood: OSx est tout sauf gratuit, il n’est installable légalement que sur un Mac et vu le prix élevé des Macs (je ne cherche pas à savoir si le tarif est légitime ou pas), on peut raisonnablement penser que le coût de l’OS y est inclus.

    Répondre
  • Guy
    19 mars 2015 - 18 h 51 min

    Ce que veux microsoft c’est des abonnés …
    Rien de pire pour une société que de ne pas fiabiliser ses entrées !
    Windows va devenir gratuit (ou presque) : il faudra payer un abonnement pour avoir les mises à jour …

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 18 h 57 min

    @ Redrag

    Je pense que ce que Edwood voulait dire, c’est que si tu as un Mac sous Mavericks, tu peux passer gratuitement à Yosemite. Là il semblerait qu’un utilisateur de Windows 7/8 doive passer à la caisse (mais peut être me trompe-je? ne pas hésiter à me corriger si cela s’avère être le cas) pour installer la MàJ vers Windows 10.

    Du coup, pourquoi Microsoft ne ferait pas pareil? Offrir « gracieusement » la nouvelle version du système et basé son business modèle sur les achat du windows store

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 19 h 31 min

    @Dazskin:

    Le prix est compris dans l’achat de ta machine que tu as payé entre 800 et 1500€ chez la pomme croquée.

    Et la mise à jour du système que tu as payé entre 30 et 100€ pour mettre sur ta machine n’est lui pas compris, si tu as payé le système.

    Sinon une machine sous windows directement c’est entre 80€ et 4500€ et là oui le système n’est pas compris, même à 4500…

    Sinon pour revenir dans le sujet moi ce qui m’importes c’est une disponibilité très rapide de windows 10 à un coût très modique vu les promesses qui sont faites (amélioration des performances déjà excellentes de 8.1, unité des applications/programmes avec le téléphone notamment).

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 20 h 16 min

    @ xaossiia

    Je suis pas sûr d’avoir tout compris (ou de m’être fait comprendre). Ce que j’explique c’est que quand on achète un mac, certes on paye l’OS au début, mais faire la MàJ de Mavericks vers Yosemite, c’est gratuit.

    Alors que sur un PC, on paye l’OS aussi à l’achat, mais faire la MàJ de Windows 8 vers Windows 10, il faut racheter une licence.

    La question que je me posais un peu entre parenthèses c’était si on payait bien la licence de Windows 10 si on a un PC sous Windows 8

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 20 h 21 min

    @Dazskin:

    On paye pas de windows 8 à 10.

    Et on t’as très bien compris, c’est toi qui n’as pas compris: ton mac design qui as des composants de qualité mais généralement de la génération précédente comprennent le prix de la mise à jour, donc tu la paye, mais différemment, car leur prix est sur évalué.

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 20 h 21 min

    La clarification est en effet bienvenue.
    Ce qui est curieux chez les pirates, c’est qu’ils sont souvent les premiers à critiquer vertement MS et sa politique commerciale tout en utilisant illégalement une très grande partie de leurs produits (de Windows à Office principalement..).

    A croire qu’ils ne sont pas au courant qu’il y a Ubuntu!

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 20 h 28 min

    @DotNet: nan mais tu comprends y a pas Call of Duty (cracké) dans ubuntu x)

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 20 h 31 min

    @DotNet : tout à fait d’accord ! D’autant plus quand on voit que les prix des licences OEM/boîtes ont bien baissé depuis windows 7.

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 20 h 33 min

    @H2L29 : certains disent que CoD tourne mieux sous wine qu’en natif… Je dis ça, je dis rien… *sifflote*

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 20 h 45 min

    oué encore faut il savoir configurer wine, je doute que ce soit le cas des gamers windows

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 20 h 54 min

    A la limite, microsoft pourrait faire financer les versions non-licenciées par des pop-ups publicitaires à l’emplacement où se trouvait les gadgets.

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 22 h 06 min

    @ xaossiia

    J’ose espérer que je paye le système et l’optimisation du matériel avant tout quand je me suis payé mon mac. Mais bon ^^

    En tout cas, merci pour l’info de la gratuité de passage de W8 à W10. Mais dans ce cas pourquoi payer la licence W10? Uniquement pour les machines sans système ?

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 22 h 10 min

    @Dazskin:

    oui les nouvelles machines sans système.

    Répondre
  • 20 mars 2015 - 1 h 12 min

    Je trouve ça normal …

    Répondre
  • 20 mars 2015 - 3 h 23 min

    @xaossiia: [« généralement de la génération »] Ohh le beau troll de base.
    C’est tellement de génération précédente que de nombreux sites WinPC considèrent les MacBook comme parmi les meilleurs PC, voir les meilleurs (sous Windows on s’entant).

    Répondre
  • 20 mars 2015 - 4 h 55 min

    @Dimitri: Effectivement, quel scandale que les developpeurs d’apps (dont MS) gagnent leur vie :-p

    Répondre
  • 20 mars 2015 - 8 h 00 min

    @MooMarama:

    Oui oui on vois ça avec le dernier sortis avec un processeur bien léger, et je vois l’optimisation des macs à mon boulot qui plantent régulièrement avec un simple tableur (sous osX hein) … Surestimer un matériel par ce qu’on l’as surpayé vous regarde.

    Répondre
  • 20 mars 2015 - 8 h 13 min

    @xaossiia: Ha oui donc parce que le dernier MacBook utilise un processeur M, il utilise des composants d’anciennes générations. Ben voyons!
    Un peu comme le SSD en PCIe x4, c’est aussi d’ancienne génération.
    Quand la mauvaise foi nous tient. Encore un gars avec des oeillères et préjugés.

    PS: et puis un Mac qui plante oui ca existe! comme des Windows ou des Linux, malheureusement.
    et si ca se trouve y a peut être un pb HW. Enfin je dis ca, je dis rien. Je voudrais surtout pas que vous puissiez penser en plus, qu’un mac peut avoir des pbs HW! Mais quelle horreur au prix que ca coute.

    Répondre
  • 20 mars 2015 - 8 h 59 min

    @Baldarhion:

    effectivement j’ai acheté ma licence win 8.1 à 70balles de mémoire. cest raisonnable.
    Je me pose pas de questions, je suis toujours à jour, etc.
    je le démarre pour les jeux exclusivement windows et itunes pour mes periph ios.
    le reste sous Ubuntu 14.04.

    Répondre
  • 20 mars 2015 - 9 h 02 min

    Un mac peut sembler hors de prix, mais pour la finesse, l’autonomie, la légèreté et la beauté (bien que ce facteur soit dépendant des goûts et des couleurs), cela reste raisonnable.

    Regardez combien coûte les ultraportables (dell XPS par exemple) = +1000€. Certes les composants sont supérieurs en terme de performance brutes mais c’est très réducteur de se limiter à cela. En effet Mac dispose d’un écosystème bien propre, et il faut l’avouer qu’à l’utilisation il n’est pas désagréable.

    Je ne parlerai pas d’innovation dans les produits Apple mais plutôt de perfectionnement de ce qui existe déjà, a un coût en R&D. Apple a aussi un super service client, et si on assemble tout ça, je ne trouve pas que les prix sont démesuré par rapport aux autres acteurs qui propose des solutions souvent moins adaptés et de moins bonne qualité.

    Répondre
  • 20 mars 2015 - 9 h 18 min

    Si même sur minimachines ça part en troll bien gras …. :(

    Répondre
  • 20 mars 2015 - 9 h 24 min

    @Dahevos: il ne s’agit même pas d’argumenter sur la légitimité du prix des Macs (chacun fait ce qu’il veut avec son argent) mais bien sur le fait que OSx n’est pas gratuit et que d’un point de vue économique, il ne parait pas incohérent d’offrir les updates puisque le système est verrouillé (il n’est légalement pas possible d’installer MacOSx sur un ordinateur non-Apple).

    Répondre
  • 20 mars 2015 - 9 h 55 min

    @redrag: C’est justement le dilemme dans le quel est Microsoft.
    Android, ChromeOS, iOS, MacOSX (accessoirement Linux) sont « gratuits » et deviennent prédominant chez le grand public. Si les professionnels se mettent aussi à ces systèmes, alors comment Microsoft va faire pour gagner de l’argent?
    Les autres ont le HW, les services ou la pub.
    Microsoft peut-il donner gratuitement windows? Devra-t-il augmenter la license OEM ? proposer un modèle par abonnement ? Vendre son propre HW ? Gagner de l’argent avec ses brevets ? …
    Les prochaines années vont être très intéressantes. Le « monopole » de Microsoft et en train de tomber il semblerait.

    Répondre
  • 20 mars 2015 - 9 h 57 min

    @obarthelemy: Cela ne me pose aucun problème :) (Sauf bien sûr quand les éditeurs abusent et fument de bon gros joints de 10 mètres de long : ex avec le remix de dungeon keeper par EA, entre autre)

    Répondre
  • 20 mars 2015 - 10 h 01 min

    @Dahevos:

    Tu revendras aussi bien plus facilement ton mac

    Répondre
  • 20 mars 2015 - 10 h 03 min

    Je viens de Mac (G4/G5) utilisé dans le cadre d’une activité pro.
    Lorsqu’Apple a commencé à déserter le monde pro et que les éditeurs historiques (ie: Adobe avec CS) ont fait un vraie portage sur Windows leurs applications phares, j’ai comparé les 2 plateformes.
    Pour un résultat identique (performance, qualité et productivité), passer sous MS me coûtait 20% de moins que rester sous Apple.
    Pourquoi?
    Parce que le hardware PCs n’est pas limité à un seul part number comme chez Apple.
    Sur PC, si je change l’alim ATX j’ai un choix considérable avec une grande fourchette de prix.
    Chez Apple, une seule référence et un seul prix imposé..

    Voilà, pour moi j’ai basculé en 2004 du coté obscur: j’ai du diminuer mes charges fixes pour coller à la réalité du marché qui commençait à partir à la baisse.
    Apple s’intéressait de plus en plus au marché de masse (Iphone, iMac, etc) a commencer à se détourner de petits clients historiques.
    J’ai remplacé les G3 par des PCs et j’ai gardé les G5 encore 2 ans avant de m’en séparer par des solutions serveur PCs.

    D’ailleurs l’avenir ne m’a pas donné tord: il n’y a plus de server chez Apple…

    Attention, c’est juste mon avis basé sur mon expérience.

    Répondre
  • 20 mars 2015 - 10 h 26 min

    @DotNet: La période G4/G5 n’a pas été facile pour les possesseurs de Mac. Ces machines de tenaient plus la route face aux PC/Intel.
    Aujourd’hui Apple est « complétif » uniquement sur les MacBook (en particulier Pro) et iMac.
    Après face à un PC monté à la mano, un mac ne tient pas au niveau prix et même perf, puisque l’on peut se faire sa machine aux petits oignons. Mais ce n’est pas vraiment comparable.
    Après y a aussi l’OS. MacOS et Windows, ce n’est pas vraiment la même chose. Si on préfère MacOS, y a pas le choix faut acheter un Mac. Si on préfère Windows, on plus de choix.

    Par curiosité, en pourcentage, combien vous coutait un Mac dans vos charges? Je suis assez étonné que le changement de machine vous ait permis de baisser votre prix client (de manière significative).

    Répondre
  • 20 mars 2015 - 12 h 07 min

    Macintosh… Un nom qui faisait rêver à une époque (oui j’ai bavé devant le LISA et le premier Mac…). Le hardware est choisi avec soin, le design est soigné, mais… Certains portables haut de gamme (chez Asus par exemple sont identique d’un point de vue qualité composants (qio a dit Pegatron ?)). En revanche…. ce serait bien pour leurs clients qu’ils embauchent un peu plus de dev… Parce qu’on a beau dire, le noyau de MacOS depuis leur passage à noyaus style MACH c’est la catasrophe… Les drivers maisons sont corrigés quand ils ont le temps et dans le domaine des jeux video par exemple, beaucoup de joueurs souffrent.

    Je me suis toujours demandé pourquoi ils n’ont pas pris le virage Unix plus complètement. Pourquoi ils ne sont pas parti sur un kernel FreeBSD ou Linux. Ah… la licence GPL !

    Répondre
  • 20 mars 2015 - 12 h 47 min

    Comme quoi chacun interprète les mêmes faits différemment.

    Pour moi Microsoft était en nette perte de vitesse depuis vista, a peine au niveau avec seven mais toujours avec une inflation démesurée de la puissance machine nécessaire.

    Avec 8.1 et 10 on arrive à des machines très rapides, autonomes et miniaturisées pour un prix qui ne représente plus qu’une fraction des machines précédentes.

    Le partenariat WinTel ne s’est jamais aussi bien porté, et les concurrents historiques ou plus récents sont enlisés dans le morcelage de leur systèmes (Google) ou la perte d’une partie de leur public (les pro pour apple).

    Comment peut-on raisonnablement penser que Microsoft soit en difficulté ?

    Les temps changent pour tout le monde, mais la firme de Redmond négocie le virage d’une manière que personne n’aurait cru possible !

    Il y aura probablement des effets de bords dont certains profiteront aux clients et d’autres nous feront enrager.

    Mais à mon avis et pour les raisons ci-dessus, ça va plutôt pas mal chez Microsoft en ce moment.

    Répondre
  • 20 mars 2015 - 19 h 16 min

    @MooMarama:

    Bien sûr que ce n’est pas le changement de Mac vers PC qui m’a permit de diminuer mes charges significativement pour que cela ait un impact direct sur mon prix de revient. Le passage aux PCs y a contribué et -20% sur son budget matériel informatique pour une TPE, c’est déjà énorme.
    Je refuse(rai) de baisser le salaire ou de supprimer un poste pour conserver un ordinateur, même s’il s’appelle Power Mac (on en était là).

    Répondre
  • 21 mars 2015 - 7 h 56 min

    @Dadoo: Dire que ca va super bien chez Microsoft, me parait optimiste ;-) D’un point de vue purement logiciel, leurs nouvelles offres (Windows10, Office 2016, …) a de la gueule.
    Mais la concurrence est aussi très forte, et Microsoft a raté (mais pourrait finalement revenir) de nouveaux marchés importants. En tout cas c’est très positif pour nous.

    @Baldarhion
    Trouver de bon dev chez Apple, c’est leur gros pbs en effet. Ils en cherchent justement. Ils ont en plein mais pas assez.
    Je ne pense pas que le noyaux Mach soit une catastrophe (sauf la gestion mémoire qui est à chier ;-) ), faut se rappeler ce que c’était du temps de MacOS8/9.
    Après je ne comprends pas votre commentaire sur le virage Unix. MacOSX est un vrai Unix like. Justement c’est impressionnant comment Apple a réussi à transformer NextStep en un OS « User friendly ».

    Répondre
  • 21 mars 2015 - 10 h 59 min

    @Baldarhion: je ne parlerais pas de spec mac puisque je n’y connais pas grand chose, par contre, il ne me semble pas que la licence gpl soit un problème pour « vendre » de l’unix (enfin la gpl si)
    mais si j’ai bonne mémoire, la licence apache permet de vendre du libre sans trop de difficulté (je crois d’ailleurs que c’est celle utilisée par google pour android et pour son chromeos – qui n’est autre qu’un gentoo sauce google)
    oracle semble aussi l’utiliser (et pour open office, c’etait ce qui etait prevu avant le fork) et je me demande ce qu’utilise red hat d’ailleurs

    bref, « vendre » de l’open source est possible, il ne faut juste pas se tromper de licence (accessoirement, les recours à un avocat spécialisé est toujours un plus pour ça, forcement le petit artisan est moins bien lotis que la multinationale qui peut prendre un puissant cabinet, mais ce doit quand même être jouable)

    et si ce n’est pas possible de vendre un respin d’ubuntu (normal), peut être qu’avec une base bsd c’est plus simple (comme cela me semble être le cas de mac os actuellement)

    mais encore une fois, vu le cas red hat, ce doit quand même être possible

    si c’est votre propre programme à vous, c’est une autre histoire (là, il ne vaut peut être mieux pas partir d’un projet open source, ou voir à déposer celui ci dans un pays permettant d’en vendre)

    compliqué ces histoires de licences (et je ne les connais pas toutes, il n’y a sans doute pas que apache – je peux même me tromper sur celle ci, mais certaines doivent permettre de « vendre »)

    Répondre
  • 21 mars 2015 - 12 h 03 min

    @orangina rouge: RedHat vend sa distro ET le service associé, à coté de ça leur repository est ouvert, il est possible de récupérer les paquets et les sources de ceux ci, il existe aussi des distros qui reprennent la totalité des composants de la distro RHEL et de la redistribuer gratuitement sous un nom différent

    http://www.centos.org/
    https://www.scientificlinux.org/

    Répondre
  • 21 mars 2015 - 15 h 12 min

    @H2L29: oui, je le sais bien (on peut même rajouter la distro linux d’oracle), même si par exemple cent os à toujours une génération d’écart avec la « vraie » red hat sur certain plan (de memoire, ça date pour moi les distro en RPM à part suse)

    le point que je voulais soulevé, c’est la possibilité d’avoir une licence permettant de vendre du « libre » (exemple, android et chromeos)

    pour redhat, j’avais acheté une boite il y a bien bien longtemps, jamais eu besoin du service
    je crois que mandrake faisait ça aussi
    comme quoi, y a pas que ms qui vend son os ou apple (il y avait un cd de mise à jour ou un os en version neuve et complète de macos à l’époque en vente à 29 euros (ou dollars), comme quoi mac os non plus n’ai pas toujours gratuit si le matériel est un peu « vieillissant)

    bref, c’est peut être pas le plus important
    (et désolé si je me plante sur la licence « apache » ou autre et l’exemple android et chromeos, les licences c’est pas vraiment mon truc ni mon obsession comme certains peuvent l’avoir)

    Répondre
  • 23 août 2015 - 23 h 32 min

    Plaisanterie !
    … les versions piratées de W10 avec activation existe déjà ^^ même si on ne voit pas trop leur intérêt
    Il faut savoir qu’une bonne version pirate apparait comme valide vu de Microsoft ! il n’est pas écrit version piratée … dans le logiciel

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *