Nintendo Switch : A quand du jeu en Wifi Direct pour nos PC ?

Nintendo Switch : A quand du jeu en Wifi Direct pour nos PC ?

C’est hier que Nintendo a présenté sa Nintendo Switch, une console mobile sans aucun rapport avec le monde des minimachines. A priori, je n’ai aucune raison d’en parler ici donc mais un détail de ses capacités a fait à nouveau ronronner un rouage au fond de mon cerveau. Rouage qui s’active, plein d’espoir, de temps en temps pour le monde PC.

Cela doit faire trois fois déjà que ce rouage se meut suffisamment pour que j’écrive publiquement à son propos, sur Blogeee notamment. Ce rouage, je l’ai déjà activé également pour en décrire les aspects à des fabricants de PC le long de colonnes qu’ils me commandaient. La Nintendo Switch sait faire quelque chose qui manque très cruellement à l’univers PC mobile.

Vous pouvez passer directement à 1,50.

Si vous n’avez pas suivi le lancement de la nouvelle console de Nintendo, celle-ci propose la possibilité de se connecter à un téléviseur sur un dock qui lui permet de se recharger dans le même temps. C’est un autre truc que j’appelle de mes voeux depuis que le marché des tablettes fabrique des solutions disposant d’une prise HDMI. Pouvoir docker sa tablette pour jouer sur grand écran en la rechargeant semble être le strict minimum que l’on est en droit d’attendre d’un engin qui se prétend orienté Gaming. Pourtant les fabricants ne le proposent pas, tournent autour du pot, arguant que le coût serait trop élevé. C’est vrai qu’un dock avec 2 câbles, ça explose tous les budgets…

Minimachines

Bref, cette console s’utilise dans son salon mais aussi et surtout hors de chez soi avec un système de manettes amovibles et une béquille permettant de la positionner debout. Rien de très novateur donc, à priori, sauf que la console est capable de faire un truc que les PC ne font toujours pas correctement.

Minimachines

La Nintendo Switch offre la possibilité de jouer de machine à machine en Wifi Direct, sans passer par un réseau établi en Ethernet ou via un modem Wifi. Sans passer par internet mais plutôt de pair à pair. Ce n’est qu’un détail mais cette possibilité de lancer un dialogue entre deux consoles est un avantage énorme en mobilité.

La vidéo nous montre comment différents protagonistes peuvent s’affronter en équipe, d’une machine à l’autre dans un jeu de basket. Chaque console permet de piloter deux joueurs qui s’affrontent donc en équipe. En tout 4 joueurs peuvent se réunir avec 2 machines dans une même partie. Cela n’a rien de compliqué au demeurant, et ce système de Wifi Direct existe depuis des années. Il fonctionne un peu comme un appairage Bluetooth mais permet des débits plus rapides.

Reste que les PC classiques qui sont censés pouvoir gérer ce format de dialogue entre machines de pair à pair ne le font toujours pas. Une énigme lorsque l’on sait que cela n’est pas lié à un souci de sécurité puisque ce système utilise un protocole WPA2 tout ce qu’il y a de plus classique.

Overcooked sur PC du gameplay collaboratif et bruyant :D

Combien d’entre nous donneraient cher pour retrouver sur un PC mobile une fonction similaire ? Pouvoir ouvrir une application en tâche de fond qui inviterait d’autres joueurs à venir se frotter à nous dans une partie coopérative ou en opposition au sein d’un catalogue de jeux communs ? A l’intérieur d’une rame de TGV par exemple, découvrir que quelques rangées plus loin un inconnu veut bien venir tâtonner les pions d’un échiquier ou vous découper à la tronçonneuse dans des couloirs sombres ? Personnellement je paierais cher pour pouvoir jouer dans ces conditions  à un titre comme Broforce avec un parfait inconnu.

ilacoulemonporteavion

Et que dire de mini LAN parties improvisées entre amis ? Sans infrastructure, juste avec 2 machines l’une en face de l’autre, jouer un match de foot, faire une course, s’affronter dans un jeu de stratégie… Tout ces éléments que l’on trouve dans les jeux en ligne et qui font cruellement défaut dès que l’on sort d’une couverture réseau efficace.

Je ne comprends pas pourquoi les fabricants de PC ne mettent pas en place un système de certification de Wifi P2P pour encourager les développeurs à proposer ce type de jeu. La plupart me répondent que c’est un travail de développeurs, qu’il faut adapter les jeux et non pas les PC. Les développeurs, quant à eux, répondent qu’il faut être sur que le parc soit compatible pour que le développement nécessaire vaille son investissement. Le serpent se mord la queue.

Il suffit pourtant de voir le succès des jeux multijoueurs en direct sur le monde PC pour comprendre l’intérêt que cela aurait d’un point de vue ventes. Un titre comme Overcooked qui propose de travailler de manière collaborative devant un écran de salon est une vraie réussite. Un titre comme Towerfall, qui ne demande pas de ressources extraordinaires, est un vrai plaisir à jouer en duo.

Je ne comprends pas pourquoi une société comme Steam ne se focalise pas sur ce point, la marque a colonisé les grands écrans avec Big Picture pour apporter les jeux dans les salons. Elle propose même le streaming de ses titres… Mais proposer un protocole pour des jeux en Wifi Direct aurait probablement d’excellentes retombées. Avec une méthode de tri pour afficher les titres compatibles sur son store, le magasin en ligne aurait des ventes assurées.

Minimachines

Pourquoi ne pas imaginer cette image avec 2 ultraportables plutôt que des consoles ?

Je ne sais rien du futur succès de la Nintendo Switch ni même de son intérêt sur le marché, une chose est sûre, le seul truc qui me fait envie de son offre, c’est de pouvoir jouer entre amis n’importe où. Et  je serais probablement ravi de m’offrir un PC mobile capable d’en affronter d’autres avec un protocole de Wifi Direct standardisé.

23 commentaires sur ce sujet.
  • 21 octobre 2016 - 16 h 28 min

    Mais pour la plupart des jeux, les fonctions multijoueur en réseau passent par un système centralisé, qui nécessite toujour une connexion internet…
    Et pour les jeux avec multi LAN, la solution d’avoir un routeur mobile avec soi, avec un SSID du genre « Une partie de Broforce/Towerfall? » ca ne joue pas?

    Et sinon concernant la console Switch (et sa vidéo avec des images de Skyrim), aura-t-on droit au service des streaming Nvidia pour les gros gros jeux d’après vous?

    Répondre
  • 21 octobre 2016 - 16 h 35 min

    Oui c est vrai … juste un soucis la secu ! et un Pc Laptop a la base c est pas pour jouer …

    Donc ce system sur Pc ne se fera jamais ! pourtant tres facile a mettre en oeuvre techniquement…

    Répondre
  • 21 octobre 2016 - 17 h 21 min

    Euh, suffit de créer un réseau ad hoc non ?

    Répondre
  • 21 octobre 2016 - 17 h 52 min

    Avec nos amis, on se sert d’un téléphone en point d’accès mobile, ça marche généralement assez bien !

    Répondre
  • 21 octobre 2016 - 19 h 03 min

    je me demande si l existence du bluetooth justifie pas l absence de wifi direct, sans parler des pc de nombreux jeux android ont un multi bluetooth et je crois que le multi de la 3ds marche en wifi direct apres est ce que la necessite de plus haut debit est necessaire par le wifi direct? pas sur

    Répondre
  • 21 octobre 2016 - 19 h 42 min

    Wifi Direct ca existe sur Sony PSP depuis sa sortie en 2005. Rien du tout de nouveau ni d’extra-ordinaire.
    Le Wifi direct existe sur PC pour les imprimantes mais est trop réducteur pour le jeu en réseau et fait perdre l’accès à internet simultané à moins d’avoir deux cartes wifi.

    Répondre
  • bob
    21 octobre 2016 - 20 h 56 min

    encore mieux le cable croisé!!! ou la la! et meme plus besoin qu’il soit croisé avec l’auto négotiaation.

    Répondre
  • 21 octobre 2016 - 23 h 56 min

    @gogogadgeto: t’aime bien qu’on te dicte comment tu doit utiliser ou pas la machine que tu achète? moi pas

    @Xanxi: +1 :)

    le soucis n’est ni technique ni matériel ni logiciel ni sécuritaire, en faite y en a pas c’est tout à fait possible juste que personne le propose, mieux on tente d’empécher de le faire sur un système comme OSX ou Windows, doit y avoir des acteurs du marché qui voient pas ça d’un très bon oeil, sans doute une histoire de contrôle genre DRM toussa :D

    Répondre
  • 22 octobre 2016 - 1 h 42 min

    Je ne vois pas la loi passé dans le JO qui interdit de parler de la minigrosseconsoletablette ici et ça n’existe pas parceque comme sur la switch çà n’intéressent que les publicitaires.

    Répondre
  • 22 octobre 2016 - 2 h 05 min

    @Titi: Je n’ai rien compris :)

    Répondre
  • 22 octobre 2016 - 7 h 37 min

    @gogogadgeto: ça c’était vrai en 2000, aujourd’hui les portables gamers sont de plus en plus performant et de mieux en mieux refroidit (va voir chez MSI, Asus, Razer etc…)

    Pour rester sur le sujet, je m’interroge sur les performance de la tablette, le dock sera juste une sortie vidéo, tout les calculs sont faits par la tablette, donc quelle perf peut on attendre de cette console ? En tout cas le concept me fera peut être acheter ma première console !

    Répondre
  • 22 octobre 2016 - 10 h 45 min

    Tiens ! Une wikimedia, ou non, une razer edge pro, ah non, nintendo !
    Puissance d’une tablette ( nvidia tout de même ), capacités de stockage d’une tablette ( les jeux ont pas interet a être trop lourd, même avec un port µsd ). Pas de croix directionnelle :(

    Je suis pas emballé, « rien de neuf sous le soleil » par rapport a ce qui existe déjà en tablette « gaming » hormis les « manettes » lilliputiennes…

    Répondre
  • 22 octobre 2016 - 11 h 12 min

    Moi je sens que cette console va faire un vrai carton, c’est du Nintendo de la belle époque, bien pensé, bien réalisé et certainement bien vendu. Les jeux sur cartouche vont résister longtemps à la copie, les textures procédurales qui ne pixélisent jamais et l’usage mixte qui autorise un seul achat pour le salon et la mobilité.

    Et tout comptes faits, je ne suis pas triste de voir un autre gamming que les consoles nextgen, avec sans doute moins de pétapixels mais un peu plus de fun et de jouabilité.

    Quant à voir quelque chose d’équivalent sur pc, on a le temps de voir je pense.

    Répondre
  • 22 octobre 2016 - 14 h 09 min

    Pour ma part je suis resté sur ma faim…. Le concept est franchement bien car je me vois bien finir les parties ailleurs que devant l’écran. Mais il faut voir ce que va proposer N pour faire venir les éditeurs car c’est souvent ce qui leur manque. Ils peuvent faire survivre leurs consoles qu’avec leurs propres jeux mais à un moment cela ne passera plus.

    Je sais pas y a un truc qui me géne dans cette console mais j’arrive pas à mettre le doigt dessus…. Peut être les spéculations comme quoi il n y aurait plus de news avant l’année prochaine…. chose complètement con car il faut donner envie de la précommander ou de l’attendre avant les fêtes de fin d’année….

    Répondre
  • 22 octobre 2016 - 15 h 55 min

    Les réseaux adhoc n’emballent pas l’industrie car alors c’est l’utilisateur qui a le contrôle, pas le grand manufacturier du multimedia qui ne nous autorise à jour que comme il le souhaite.

    Laisser jouer sans passer par internet, c’est certainement risquer de s’exposer au hacking (détournement techno) et autre bidouillage, ainsi qu’au viol de copyright et autre IP (propriété intellectuelle) avec jeu sans licence et sans contrôle pour verrouiller les dérapages de l’utilisateur…

    Idem pour les black box, aucun intérêt, on veut que tout soit sous contrôle, pas que les gens forment des communautés d’intérêt dans notre dos… N’oublions pas que l’utilisateur/citoyen/consommateur est là pour « faire là ou on lui dit de faire ».

    Cela dit…avec tous les moyens offerts par le financement participatif, on se demande comment la crème de la crème de nos écoles d’informatique ou d’électronique ne nous pond pas un système adhoc performant et complet avec du logiciel libre…

    Répondre
  • 22 octobre 2016 - 17 h 17 min

    @brousse.ouillisse : quand tu vois que la crème des informaticiens des grandes écoles a besoin de 2 gigas de code pour programmer un tetris ou un pacman…

    Répondre
  • 22 octobre 2016 - 20 h 16 min

    « celle-ci propose la possibilité de se connecter à un téléviseur sur un dock qui lui permet de se recharger dans le même temps. C’est un autre truc que j’appelle de mes voeux depuis que le marché des tablettes fabrique des solutions disposant d’une prise HDMI. Pouvoir docker sa tablette pour jouer sur grand écran en la rechargeant semble être le strict minimum que l’on est en droit d’attendre d’un engin qui se prétend orienté Gaming. Pourtant les fabricants ne le proposent pas, tournent autour du pot, arguant que le coût serait trop élevé. C’est vrai qu’un dock avec 2 câbles, ça explose tous les budgets… »

    ça me rappelle ma petite archos 5 it et sa dvr station (hdmi/peritel) et sa télécommande… y’a 10 ans !

    Répondre
  • 22 octobre 2016 - 20 h 55 min

    C’est simple Nintendo fabrique encore des produits comme archos la fait à une époque, comme Apple le fait toujours, ainsi que quelques autres, mais depuis toujours les constructeurs informatiques ne font que l’assemblage de composants en espérant ressembler à ceux qui pensent leurs produits et espèrent sortir du lot par des capacités techniques ou un prix plus bas. rien de neuf sous le soleil, si il n’y avait que des informaticiens et pas quelques boites qui pensent leurs produits et leurs usages, on aurait encore des lignes de commandes et comme disait Bill Gates il y a quelques années: »je ne vois aucun avenir à un réseau pour particulier ni à l’informatique grand public », des visionnaires on vous dit :)

    Répondre
  • FQ
    24 octobre 2016 - 10 h 34 min

    @Xanxi: Pareil pour les Nintendo DS depuis le début.

    Je pense d’ailleurs que Nintendo a tout simplement repris le système, qui fonctionne très bien (même en partage de jeu avec une seule cartouche pour N consoles)

    Répondre
  • 24 octobre 2016 - 10 h 44 min

    Pourtant le Wifi Direct est bien utilisé. Sur Mac ou iPhone/iPad c’est utilisé pour AirDrop par exemple.
    Il y a aussi la PSP ou pour l’impression dixit un com plus haut.

    Répondre
  • 24 octobre 2016 - 11 h 39 min

    c est techniquement possible sur les laptop … je dis simplement que 95 % des laptops sont des laptop pour travailler … après c est tout a fait possible de prendre un routeur 4G avec batterie (Netgear le fait très bien) et de créer un réseau pour pouvoir jouer avec ses potes …techniquement y a rien de bien compliquer que ce soit en wifi direct et/ou avec un routeur avec batterie. Je dis juste qu il n y a pas d intérêt ! une console s y prête plus…

    Répondre
  • 24 octobre 2016 - 13 h 43 min

    @gogogadgeto: µCe que je trouve dommage c’est de ne pas pouvoir jouer avec un pote juste en face de moi sans passer par un réseau externe et la plupart du temps via des infrastructures énormes. J’aimerais que des jeux et des machines permettent de retrouver une plus grande simplicité à ce niveau pour jouer facilement en face à face. Le plaisir n’est pas le même à distance ou de visu.

    Répondre
  • 24 octobre 2016 - 17 h 19 min

    Je pense que NINTENDO a souvent un train d’avance mais pas souvent plein de passagers .
    Beaucoup d’idée au départ sauf que penon la Wii qui imposa une autre manière de jouer n’a pas percée face a PS-3 et XBOX 360 .

    Jouer un jeux sur le grand écran TV ou Moniteur OK ,sauf que je vois pas de différence que mon jeu sorte d’une NINTENDO ou d’un PC .
    Utiliser la console tactile comme une manette ,cela peut être intéressant si ma tablette me donne le plan du donjon et des indications sur les objets a trouver et la position des méchants .
    Si cette console utilise une manette sans fil et oblige a brancher sur TV pour jouer cause tablette déchargé pas d’avantage sur une portable ou une tablette .

    L’interconnexion OUI ,si ma tablette Android peut se connecter sans fil sur mon PC Windows pour jouer ou transférer des données .

    Si c’est pour utiliser mon téléphone Android comme manette sur ma TV box Android ,je préfère brancher une manette sans fil .

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *