Nextbook Ares 11 : Un intéressant netbook sous Android 5.0

Nextbook Ares 11 : Un intéressant netbook sous Android 5.0

Ecran 11.6 pouces, moins de 200$, ce Nextbook Ares 11 tourne grâce à Android 5.0 et se présente comme un 2 en 1 hybride netbook tablette low-cost. Si il est difficile de se faire une idée de son ergonomie et de sa finition, c’est un engin intéressant à suivre.

E Fun est une marque spécialisée dans la tablette entrée de gamme, je ne pense pas qu’elle fabrique quoi que se soit mais elle picore plutôt dans l’énorme production Chinoise pour alimenter son catalogue. D’où un certain intérêt autour de cette nouveauté puisqu’il est possible qu’elle débarque un jour chez nous.

Le Nextbook Ares 11 se présente comme une tablette hybride, un écran de 11.6 pouces qui se branche sur un clavier dock dans un format devenu très classique aujourd’hui. A moins de 200$ pièce, il exploite Android 5.0  grâce à un processeur Intel Bay Trail.

Minimachines.net 2015-03-31 10_29_06

L’écran n’affiche qu’un 1366 x 768, ce qui est assez peu au vu de sa diagonale, cela dit c’est un écran IPS avec de bons angles de vision, il aurait été préférable de passer à un affichage supérieur, quitte à augmenter quelque peu le prix de l’objet mais en l’état la proposition reste tout de même intéressante.

Là où cela coince un peu plus c’est l’emploi d’un Atom Z3735G, la puce très entrée de gamme d’Intel, celle limitée à une exploitation d’un seul et maigre gigaoctet de mémoire vive. Un choix embêtant pour un engin sous Android 5.0 qui profite quand même d’un poumon plus généreux pour s’exprimer pleinement.

Minimachines.net 2015-03-31 10_29_49

L’Atom est un quadruple coeur cadencé de 1.33 à 1.83 GHz 64 bits et c’est le moins cher de la série chez Intel avec un prix annoncé de 17$. Le passage à une puce du type Atom Z3735F par exemple aurait changé la donne.

Le stockage est assuré par un eMMC non identifié de 64 Go qui est largement suffisant pur un engin de ce type. La tablette embarque en prime un port MicroSDHC ce qui permet d’étendre encore plus sa capacité interne.

Minimachines.net 2015-03-31 10_29_19

Le reste de la connectique est standard : Un port MiniHDMI et un Micro USB en plus du jack habituel de ce type d’engin. Le Wifi est un 802.11b/g/n très classique associé à un Bluetooth 4.0. La partie tablette embarque 2 capteurs 2 mégapixels.

Minimachines.net 2015-03-31 10_29_29

Apparemment annoncée pour le mois de mai à 249$, cette apparition à moins de 200$ dés la fin de ce mois de Mars peut laisser supposer que d’autres modèles plus intéressants sont en approche. Pour ma part, je trouve l’objet assez séduisant. Disons qu’il ne lui manque pas grand chose pour être plus que correct. Le passage à une puce un poil plus rapide associé à au moins 2 Go de mémoire vive rendrait l’ensemble plus véloce et à même d’exécuter plus de choses efficacement. De la même manière une amélioration de la définition de l’écran serait à mon sens un gros plus.

Il ne faut pas croire que ces ajouts feraient exploser le tarif du Nextbook Ares 11 pour autant, il est possible d’imaginer la même solution proposée par un distributeur Français aux alentours de 249€ sans soucis. Avec son clavier rétro éclairé, son format 2 en 1 et un Android 5.0 suffisamment mur pour de nombreuses tâches, la solution aurait alors de nombreux atouts.

Source : Liliputing.

6 commentaires sur ce sujet.
  • 31 mars 2015 - 11 h 55 min

    En double boot win/android je serai très intéressé.

    J’aime beaucoup le retro-éclairage avec touches façon gomme, quels souvenirs !

    On pose une alerte Google ?

    Répondre
  • 31 mars 2015 - 15 h 09 min

    @Dadoo: Je me suis toujours posé la question de la volonté d’un dual boot avec Android. Windows est capable de faire tout ce que fait Android et peut même l’émuler. A part le petit jeu, je vois pas trop en fait.

    Ma question est quel usage supplémentaire avec Android par rapport à Windows justifiant un dual boot? Ca m’intéresse. Merci.

    Répondre
  • 31 mars 2015 - 16 h 29 min

    J’ai un peu le même type de question. Pourquoi vouloir un double-boot sous windows alors qu’android est une solution efficace sur ce type de machine. !:-)

    Répondre
  • 31 mars 2015 - 16 h 44 min

    @FabriceV: Ca dépend ce que tu en fais. Android est très limité par rapport aux possibilités de Windows. D’ailleurs, j’espère qu’ils ont fais en sorte que le double clic soit le même que sous Windows, parce qu’en web sous Android, ça zoom.

    Enfin bref, c’est pas du tout la même cam’.

    Répondre
  • 31 mars 2015 - 18 h 27 min

    Une bonne idée au départ ,a l’arrivée c’est le marché qui décidera .

    C’est sur qu’a 250 euros ,je souhaiterai plutôt une machine l’offrant a la fois Android pour les jeux et les applications et Chrome OS pour le reste .

    C’est pas avec un processeur limite a 1 Go de RAM que ce dual boot est possible .

    Un peu d’effort chez Google et les constructeurs pour nous offrir cette alternative a Microsoft serai plutôt très bien venu pourtant .

    Répondre
  • 31 mars 2015 - 18 h 38 min

    Pour répondre : il est des maux nécessaires, je n’aime pas du tout android, mais j’ai souvent besoin de vérifier que certains web projets fonctionnent aussi bien sous Windows que sous android voir iOS, donc cela me fait gagner du temps et une machine a trimbaler qui effectivement limitée à android ne servirait pas beaucoup.

    Par exemple de nombreux sites font appel à des bibliothèques javascript sensées fonctionner de la même façon sous tous les navigateurs alors qu’en fait il n’en est rien. C’est bien de pouvoir lancer un même site sous deux systèmes sur la même machine.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *