Sondage : Et si on recyclait nos vieux netbooks avec des composants récents ?

Netbooks !? En 2017 ? Oui, je sais , le format est mort et enterré car “en dessous des attentes du public”. Dixit un constructeur qui confond format et performances. Si les netbooks ont séduit durant des années, c’est avant tout à cause de leur tarif et leur format. Avant d’effectivement décevoir par leur manque de performances…

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

Le grand jeu des détracteurs des netbooks a donc été de confondre allègrement la performance globale proposée par ces engins avec leur format. Et il est vrai que d’un point de vue performances, les machines livrées par l’ensemble des fabricants étaient tellement coincées dans le carcan étroit et  famélique imposé par Intel et Microsoft, qu’il est difficile de se souvenir de ces engins comme des monstres de puissance.

Minimachines.net

En laissant l’Atom N mourir à petit  feu sans véritable évolution du côté de chez Intel et en choisissant de ne plus permettre d’évolution technique des machines du côté de Microsoft,  sous la menace de la disparition d’une licence Windows gratuite en cas de sortie du cadre, les netbooks ont rapidement disparu.

Si je résume, les premiers netbooks sont sortis sous Linux, gros succès international des minimachines avec des EeePC 701 et des Acer Aspire One vendus par palettes entières : Plus de 30 millions en 2010. Avec de telles ventes, l’appétit de Microsoft s’est affûté. L’éditeur décide de ne pas passer à  côté du phénomène et pour contrer un Linux absolument gratuit, il décide d’offrir des licences Windows XP aux constructeurs de netbooks pour entrer dans la bataille. Ces derniers, comme les revendeurs, se lèchent les babines, si les netbooks ont bien fonctionné sous Linux, un des gros reproches du grand public est de ne pas retrouver ses habitudes. Une phrase qui peut se traduire par “Où est MS Office ?”. Pour truster totalement ce marché, il a donc été nécessaire de leur glisser une licence gratuite de Windows. S’en suit la disparition rapide de la quasi totalité de l’offre Linux. Sans concurrence, il ne restait plus à Microsoft qu’a imposer un encadrement sévère des caractéristiques des machines pour pouvoir bénéficier des versions gratuites de Windows 7 Starter. Impossibilité de faire évoluer le format avec des limitations de diagonale et de définition d’écran, Impossible d’évoluer au delà d’un certain nombre de cœurs et de fréquence de processeur. Pas le droit de dépasser des limitations drastiques de mémoire vive et de stockage. Les engins devenaient de plus en plus dépassés de mois en mois face à un marché concurrentiel qui ne ralentissait pas sa croissance. En l’absence d’innovation et sans aucune volonté des marques de tenter à nouveau l’expérience Linux, le format netbook est rapidement passé d’un succès flamboyant à la mort.

34-blanc-face

Mais cette disparition n’a aucun rapport avec le format des netbooks, il est plus à mettre en relation avec l’expérience qu’ils proposaient. Si vous ne vendez plus que des voitures d’entrée de gamme avec des moteurs de 40 chevaux à deux vitesses avec une vitesse maximale de 70 Km/h, il arrivera un temps où plus personne n’en achètera plus. cela ne remet pas en question le format de la voiture, ses quatre roues et ses quatre places mais bien sa motorisation. C’est ce qui est arrivé à la Ford Modèle T avec un début de production en 1908 et 13 400 000 véhicules produits. Avant qu’en 1927 Ford jette l’éponge. La grande différence entre le Ford T et le marché des netbooks, c’est qu’entre 1908 et 1927, l’industrie a largement réagi.

NC10

Où je veux en venir ?

C’est assez simple, si le marché n’a pas rejeté les netbooks du fait de leur format mais à cause de leur lenteur et de leurs caractéristiques dépassées comme le 1024 x 600 pixels obligatoire. Qu’attend le marché pour saisir l’opportunité de présenter en 2017 un format de netbook remis au gout du jour ? Techniquement, il n’a jamais été plus simple de faire une bonne machine qu’aujourd’hui. En observant le marché tablette sous Windows, on se rend compte qu’il est possible de construire des engins sous les 300€ avec un écran IPS de 10 pouces en 1366 x 768 ou en 1920 x 1080 pixels avec un Atom Cherry Trail compétent, de 2 à 4 Gigaoctets de mémoire vive et entre 32 et 64 Go de stockage eMMC de base.

Qu’est ce qu’attendent des constructeurs comme Lenovo, Dell, HP, Asus ou Acer pour proposer un engin de 9 ou 10 pouces avec ce type de caractéristiques ? Il serait largement plus simple de les construire aujourd’hui qu’il y a 6 ans et ce seraient d’excellentes solutions nomades avec une belle endurance, de meilleurs claviers, des liaisons wifi plus compétentes et évidemment un affichage et des performances bien dans l’air du temps.

ASUS VivoBook X202E

Les VivoBook d’Asus, des 11.6″ aux composants de netbooks modernes…

Ces nouveaux netbooks ne seraient toujours pas des concurrents des offres classiques mais bien des produits supplémentaires permettant de retrouver de la productivité en déplacement, ils permettraient de se connecter facilement et de travailler ou jouer de n’importe où. Pourquoi obliger le marché à additionner un clavier Bluetooth et une tablette tactile à la faible connectique pour avoir le même service qu’un engin qui pourrait être vendu plus cher au public ? Vous n’avez même pas à craindre un éventuel problème avec Microsoft : Il est désormais possible d’avoir un Windows 10 gratuit avec des engins sous Atom Cherry Trail, 4 Go de mémoire vive, un écran 7, 8, 9 ou 10 pouces et… 32 Go de stockage. C’est la seule et dernière limitation imposée par Micosoft. Mais vous pouvez très bien la contourner en montant votre stockage sur un SSD au format mSATA en le rendant accessible. Ou bien tout simplement livrer la machine en collaborant avec une distribution Linux ou même en FreeDOS

Je crois que la raison qui fait qu’il n’existe pas encore de solutions de ce type chez de grands groupes est liée à un complexe face à ce format du netbook. Un constructeur comme Asus qui propose un 11.6 pouces comme le Vivobook E200HA pourrait parfaitement décliner l’engin dans une diagonale plus faible mais il ne le fait pas parce que la marque pense sans doute que le format netbook est mort. Je reste persuadé que la moindre tentative se solderait par de belles ventes et que proposer un engin 9 ou 10 pouces avec une belle autonomie, un Atom X5-Z7350, 4 Go de mémoire vive, un SSD mSATA de 32 Go et un Wifi de 802.11AC pourrait faire un carton si il est placé à un prix autour des 300€. Soit le tarif des tous premiers netbooks1.

Minimachines.net

Et si il y avait une alternative aux netbooks constructeurs ?

Combien sommes nous à avoir un netbook qui dort sur une étagère. Sur les dizaines de millions de machines vendues par le passé combien ont été seulement “débranchées” et oubliées alors qu’elle fonctionnaient toujours parfaitement techniquement parlant ? Leur lenteur face à l’évolution des applications et des pages web les a disqualifiés pour un usage au quotidien mais dans l’absolu leurs écrans sont toujours présents, leur batterie tient toujours la charge ou peut être remplacée, leur clavier est disponible et leur connectique reste toujours efficace.

“Et si on les mettait tout simplement à jour ?” me suis-je demandé. Et si on pouvait disposer d’une série de kits pour remplacer ce  qui est obsolète dans ces engins et le substituer par du matériel plus récent ? Cela vous paraîtra peut être délirant mais ce n’est franchement pas sorcier à imaginer. En ouvrant un netbook classique comme le EeePC 90x d’Asus, on se rend vite compte qu’après avoir ôté son capot on est face à une carte mère uniquement retenue que par quelques câbles et quelques vis. Il est très aisé d’imaginer une carte de remplacement fabriquée par un tiers qui viendrait se loger à la place avec un équipement plus récent.  quand on voit l’intégration des MiniPC ou des tablettes, on comprend qu’il est tout à fait possible de venir parfaitement s’adapter au format proposé par la carte mère d’origine.

netboo

La carte mère ci dessus est celle d’un EeePC 901 d’Asus, un modèle 8.9″ qui s’est particulièrement bien vendu. il va de soi que cela serait encore plus simple sur un engin de plus grande diagonale en 10.1″. On y observe les éléments suivants : En 1 : Un Atom N270 à 1.6Ghz avec un TDP de 2.5 watts accompagné en 2 d’un NorthBridge 945GSM et en 3 d’un Southbridge ICHC7-M. Une série de puces que l’on pourrait facilement remplacer par une solution plus récente et plus compacte comme un Atom Cherry Trail X5-Z8350 à 1.44 GHz avec 2 Watts de TDP. A priori, il sera plus simple de dissiper ce processeur plus moderne et cela ne posera donc pas de soucis d’intégration. En 4 on observe le module Bluetooth et on peut imaginer l’intégration assez facile d’un bluetooth 4.0 à la place. En 5 les deux connecteurs qui montent vers la Webcam et le microphone situés dans l’écran : Ce sont des formats de prises standard de l’industrie et il sera donc possible d’intégrer des connecteurs classiques pour en tirer partie, d’autant que la webcam est connectée via une interface USB 2.0. En 6 et autour les différents connecteurs USB, VGA, RJ45 et autres situés sur la carte mère directement : Rien de plus simple que de proposer une distribution de ports équivalente avec des éléments plus modernes : USB 3.0, RJ45 gigabit, sortie VGA remplacée par du HDMI tout en recyclant le chargeur d’origine en adaptant la carte au courant délivré par celui-ci ou en substituant son port d’alimentation par un port MicroUSB. En 7 le ventilateur de la solution qui pourrait être transformé en un système de dissipation plus passif et enfin en 8 les enceintes du netbook qui seraient remplacées par des modèles équivalents.

mobo_dessous

Au verso de la même carte mère, on retrouve des éléments très classiques qui pourraient là encore être repris. Le est évidemment un slot de mémoire vive SoDIMM. Le 2 est l’emplacement de la carte Wifi que l’on voit en 5. les deux antennes pourraient là aussi être recyclées.  En 4, le SSD eMMC qui pourrait être replacé par un mSATA plus moderne. L’écran est rattaché à la carte mère par une nappe sur un connecteur de type LVDS… Là encore rien d’impossible à re-exploiter.

batt_chassis

Le tout profiterait des avantages de ce type de châssis : Une batterie amovible et remplaçable, une très large ouverture du châssis et une aération complète.

dessous_options
Il serait donc possible d’accéder à la quasi totalité des composants une fois la nouvelle carte mère installée et fixée dans l’engin.

Vorke V1 : Le test

Quand on observe les entrailles d’un MiniPC comme le Pipo X7 ou le Vorke V1 ci dessus, on se rend compte que la place nécessaire pour intégrer des composants modernes est largement disponible sur une plateforme comme un de ces netbooks 8.9 ou 10.1″. Les composants modernes sont beaucoup plus ramassés et facile à intégrer, à vrai dire ils “nageraient” dans l’espace disponible sur un eeePC 901.

L’idée serait donc de lister quelques plateformes qui ont eu beaucoup de succès en France comme à l’international, de faire un top 5 et de déterminer si oui ou non la production de cartes mères, associées à un guide en vidéo de démontage et remontage, pourrait se vendre. C’est exactement l’idée que j’ai soumise en tout début d’année à un constructeur assez connu de MiniPC. De se procurer les carcasses de 5 Netbooks différents et de réfléchir à l’intégration de solutions modernes dedans. Aujourd’hui, j’ai reçu une réponse plutôt positive indiquant que ce n’était pas du tout infaisable mais qu’il faudrait bien évidemment déterminer auparavant le nombre de clients potentiels pour commencer à estimer les tarifs.

On se heurte là à une triple barrière, d’abord on ne sait pas quels modèles choisir efficacement. Ensuite, on ne sait pas combien de ces modèles sont susceptibles d’être ainsi remis au goût du jour et combien sont partis à la déchetterie du coin. Enfin, on ne sait pas qui se sent d’attaque pour faire l’opération lui même. Sachant que ces trois étapes sont des filtres qui éliminent à chaque fois des acheteurs potentiels, il est difficile de savoir si il y a matière à lancer la production de 100, 500, 1000 ou 5000 cartes en tout. Sachant que la carte de base sera toujours identique mais que son format et sa distribution de composants et connecteurs devra être à chaque fois adaptée à la carcasse des netbooks correspondant.

Et la suite ?

Je ne la connais pas encore la suite, d’autant qu’avec mes soucis de connexion au réseau du moment, il m’est difficile de communiquer efficacement avec mes contacts en Asie. Impossible de faire de la VoIP pour le moment. Du résultat de ce sondage, il pourrait néanmoins ressortir quelque chose d’amusant. J’avoue que si il naît ici un certain engouement pour l’idée, assez pour mettre en production un lot de cartes mères de substitution, je serais assez amusé.

D’autant qu’il serait assez simple d’anticiper un boitier basique permettant d’employer la carte mère sans l’intégrer dans un de ces netbooks dans un format extra-plat. Une sorte de MiniPC classique qu’il serait possible de faire évoluer dans un format portable au gré du temps ou des occasions.

Notes :

  1. Qui pour rappel proposaient un écran 7″ 800 x 600, un  Celeron à 900Mhz, 512 Mo de mémoire vive et 4 Go de stockage eMMC
131 commentaires sur ce sujet.
  • 4 février 2017 - 3 h 19 min

    c’est aussi le constat que j’avais fait avec le medion en 10 pouces baytrail quand je l’avais ouvert pour coller un ssd en lieu et place du sshd
    la carte mère était si petite qu’on aurait pu la coller dans un 9 pouces facile

    on verra bien ce qui ressortira du sondage et du projet, mais j’aime beaucoup
    (même si comme beaucoup ici, on finit tous sur un X2XX pour les raison données dans le billet, j’en connais qui serait ravis)
    après, le hic vient souvent des “interfaces” écrans et batteries

    pour ceux qui voudrait redonner un peu de vigueur à leur machines et passer sous linux
    mint (en version debian tant qu’a faire, LMDE)
    ou DFlinux (une debian faite avec le forum debian facile, le DF, xfce et quelques petits menu bien sympa pour les débutants, très sympa comme projet avec un énorme forum derrière)

    en tous cas, super initiative

    @Thibaut: idem, j’ai pas compris que ces AMD marche aussi mal
    pour mes serveurs (perso), le proliant 1ere génération m’a tellement bluffé que je me suis refait un nas à base de carte mère mini itx gigabyte en e350 et boîtier chembro
    ben je les préfère tous les 2 à mon syno en atom n2xxx (utilisable qu’en nas là ou je fais bien plus avec les AMD)
    je regrette ce genre de proc (et de pas avoir acheté le netbook acer en c70 passif de cette époque)
    vraiment pas compris comment ils ont fait pour passer à coté du succès

    Répondre
  • 4 février 2017 - 7 h 43 min

    @titi:

    Mon EeePC901 fonctionne encore très bien, utilisé quasiment au quotidien (pour voir mes mails/news matinales, c’est lui qui est sur un coin de table au p’tit dèj et rien d’autre). C’est toujours lui qui suit en vacances pour accès net/gestion des photos…
    J’ai eu une tablette plus récente en cadeau, vite oubliée elle: A part pour jouer à Candy Crush on ne fait pas grand chose avec ça. Même pour un usage purement consultatif, le handicap de ne pouvoir la poser et devoir la tenir c’est chiant. Ca vaut d’ailleurs pour bien des hybrides avec le poids tout dans l’écran (archi de tablette tout côté écran donc clavier rapporté trop léger et pb d’équilibres).

    Le smartphone, pareil: Dès que le besoin dépasse la consultation sur le pouce de la météo ou du trafic, voire de mail (et encore), il sert de modem au 901 quand pas de wifi utilisable (rare: pouvoir l’ouvrir c’était aussi pouvoir mettre une carte wifi sensible et crachant 1W au lieu de 100mW, achetée aux US).

    Un netbook 9″ moderne et maintenable se vendrait comme des petits pains. La tablette n’a pas comblé le trou, le débilophone encore moins (mais lui remplace par contre pas si mal une tablette et ca plus grand monde n’en veut c’est clair).

    Sans compter un autre problème: Le côté hautement périssable des OS mobiles… Mon 901 a quitté XP il y a bien longtemps et ne rame pas plus qu’avec feu-XP sous une Debian 8 MATE en install minimale (via l’ISO netinstall), tout à fait conviviale et à jour.

    Aucune autre solution qu’un micro PC ne permet cette synthèse.

    Répondre
  • 4 février 2017 - 9 h 40 min

    Hello Pierre et merci pour cette initiative qui au delà de se cantonner à utiliser notre matériel existant répond bien à un besoin de mobilité, de modularité ET d’évolutivité que nous avons hélas perdu depuis quelques années.

    Je suis assez d’accord avec yann sur le fait que les netbooks étaient un “pic” dans l’évolution de l’informatique mobile et que depuis beaucoup a été perdu avec les tablettes, convertibles et hybrides au profit de l’ultra finesse et au détriment de ce qui est l’essence de l’informatique : pouvoir hacker et faire évoluer son matos comme on le veut (vous vous rappelez des eeepc701 avec kit tactile, ajouts de gps etc … ?) c’était le bon temps.

    Quoi qu’il arrive je ne peux que t’encourager vivement dans ces démarches !

    Répondre
  • 4 février 2017 - 9 h 58 min

    tant qu’a faire (et puisque des constructeurs semblent “à l’écoute” des consommateurs – pour une fois)
    je voudrais une compatibilité “TOTALE” avec linux
    et aussi pas de bios uefi-secureboot non compatible dual boot
    (pour un dual boot 7 ou 10 avec une debian par exemple)
    ainsi que toutes nos bonnes veilles entrée sortie qu’on aime bien (vga, ethernet, ben ouais)
    c’est fou, mais il me fait vraiment plaisir ce billet, incroyable
    (surtout que j’en connais qui m’en demande encore des netbook et… à puh)

    Répondre
  • 4 février 2017 - 10 h 01 min

    @yann: ben oui, un netbook sous nux, ça marche encore parfaitement bien pour le net (pas uniquement, mais c’est l’usage principal d’un netbook)
    souvent je lis de comm ici comme quoi non et je comprends pas
    je me demande sur quel sites ils surfent pour que “ça rame” à en être inutilisable comme ça

    Répondre
  • 4 février 2017 - 10 h 50 min

    Super idée, la mise à jour à faire est assurément d’installer une distribution GNU/Linux légère…

    Répondre
  • 4 février 2017 - 12 h 04 min

    Excellente idée !
    Perso j’ai un Toshiba NB200 que je considère comme un des meilleurs netbook sortis et il est toujours fonctionnel avec notamment une très bonne batterie. Si seulement il pouvait avoir un processeur plus puissant et plus de RAM …

    Répondre
  • 4 février 2017 - 14 h 26 min

    le problème c’est que l’on ne pourrait même pas se mettre d’accord entre nous pour un modèle consensus !!!

    par exemple moi, il me faudrait plus un 11’6 (j’ai dit que je regrettais le 1210 d’asus dans le sondage) avec une GROSSE autonomie.
    après en version ++ j’aimerais le clavier retro-éclairé et une futur évolution en APU AMD !

    du coup je suis déjà loin des 8′ !
    :D

    Répondre
  • 4 février 2017 - 14 h 52 min

    ‘LLo,

    @orangina rouge: sans doute au minimum quinze/vingt onglets ouverts de concert, pfuuu..!

    Répondre
  • 4 février 2017 - 15 h 04 min

    Je pense que l’idée est très intéressante !
    Ca rejoint une problématique à laquelle je pense depuis un moment : recycler nos “vieux” PC pour en faire des machines honnêtes et les donner à une association qui pourraient les dispatcher dans des pays en voie de développement.
    Si une poignée d’euros (pas plus de 50 je pense) permettait de remettre sur pied une machine comme un netbook, cela pourrait faire beaucoup d’heureux et rendre accessible l’outil informatique à des gens qui ne le peuvent pas. C’est une idée qui me trotte dans la tête depuis un petit moment : beaucoup de nos bécanes sont remisées dans des placards alors qu’elle marche très bien : il suffit parfois d’un bon formatage et d’une batterie neuve pour que les gens s’abstiennent de changer d’ordi…

    PS : j’écris ce message depuis un HP DM1 AMD e-450 recommandé par Pierre. La batterie touche à sa fin, j’ai une rayure sur la coque mais un formatage et un passage à windows 10 l’ont rendu plus performant qu’à sa sortie d’usine !

    Répondre
  • 4 février 2017 - 15 h 35 min

    @orangina rouge: Le site du Monde, le site du Figaro ou même la nouvelle version de Yahoo news sont sacrément lambins sur mon EeePC (Win7, 2Go, Firefox, Atom N280). Je n’ouvre pourtant qu’un onglet à la fois.

    Répondre
  • 4 février 2017 - 15 h 47 min

    @Augure: j’ai eu un packard bell en 11 pouces qui rentrait impec dans une housse de 10 pouces (la housse amazon noire avec les poignées et l’intérieur orange)
    il était super d’ailleurs (et marche toujours chez mon père)
    un clone de acer, je pense que ce type de kit s’adapterait facilement (même si ce pc, pas besoin de l’upgrader pour un atom meme next gen)

    @fassil: oui, je pige toujours pas
    ou alors, c’est des “hub” de streaming sous windows avec des adwares et de la pub partout
    jamais compris sinon

    @Clément: attention, dans les pays en voie de développement, plusieurs soucis se posent
    la conso électrique et la dissipation du matos deja (parfois, un pc qui pompe tous le jus du groupe électrogène devient vite un boulet pour tous et au final, pas utilisé parce que cher à l’usage)
    idem pour les soucis de chaleur ou les problèmes d’humidités

    un autre hic, l’accès internet !
    et là, bien souvent, internet dans ces pays, c’est via un abonnement mobile !

    même les gars de la distro d’emmaus en sont revenu des pc recyclés dans leurs bidons (c’est pas une vanne, voir le wiki du projet)

    c’est une belle idée et part d’une bonne intention (et on sait que l’enfer en est pavé), mais des smartphones, tablettes et router 3g leurs sont bien plus utile de ce coté !!!

    si c’est juste pour leur fourguer des machines qui vont finir par polluer leurs terrains, rivières et nappes phréatiques, cherchez plutôt un bon circuit de recyclage en europe

    c’est triste (quoique), mais vrai (et ils détestent qu’on leur envoi “nos ordures” comme si c’était un cadeau)

    rapprochez vous des projets existant, mais deja oubliez les vieux tromblon qui marchent pas sur batterie qui ne peuvent pas se recharger via des panneaux solaires par exemple ou une éolienne en kit etc etc

    c’est compliqué ce type de projet

    Répondre
  • 4 février 2017 - 15 h 54 min

    bizarre… c’est normal que mon commentaire ait disparu ??

    Répondre
  • 4 février 2017 - 16 h 01 min

    @Pal92: ce que je pige pas, c’est quand on me dit que ça rame…SOUS LINUX
    croyez le ou pas, j’ai encore un thinkpad en p3 et avec un linux, ça marche très bien pour certaines taches sur le web
    y compris le monde et le site de l’AFP

    par contre, avec un windows (même xp) et antivirus coupé, ça rame
    flash sous windows, c’est une plaie sur les vieux win par exemple

    ce pc me sert de machine de demo quand on ne me croit pas et ça bluffe toujours les gens

    vos pc sont toujours bons et opérationnels
    le système est important sur ce type de machines

    une raspberry pi marche super avec linux (openelec qui vous décode du 1080P avec bande son DTS par exemple)
    windows ne tourne pas dessus, mais s’il le pouvait, “l’expérience” utilisateur ne serait pas la même !
    alors qu’ubuntu mate tourne comme un charme

    la comparaison est pas bonne mais ce que je veus dire, c’est que vos netbooks sont des pc “light” mais qui tournent super bien avec linux (d’ailleurs, ils étaient prévu pour à la base)
    ceux avec les chipsets nvidia sont toujours de très bons media centers par exemple (et avec les avantages des X86)
    sous linux, ils sont toujours en état de marchent et sont assez recherchés (comme les dell mini 9 etc etc)

    Répondre
  • 4 février 2017 - 16 h 17 min

    @orangina rouge : windows 10 est plus rapide que 7 qui lui même est plus rapide que XP.
    XP, à la fin, était devenu un monstre de mises à jour (nativement, de mémoire, il ne gérait pas le wifi) ce qui le rendait lent, très lent.

    Répondre
  • 4 février 2017 - 18 h 15 min

    @Pal92: ublock origin => ces sites deviennent navigables (ils sont impossible y compris sur core i5, trop de trackers, de js, de… %$*#*! :D)

    Répondre
  • 4 février 2017 - 18 h 35 min

    @Pierre :

    Ai-je le droit de rêver?

    3-4 form-factor pensés sur minimachines, soumis à des fabricants extérieurs?

    Avec comme ligne rouge la capacité trop rare de
    – ouvrir les entrailles facilement
    – modifier un max de composants
    – penser des boitiers solides pour les machines à vocation d’ultra mobilité
    – proposer une bonne possibilité de connectique différentes(du rj45 pas oublié et 2 sorties d’écrans pour la productivité, sans oublier la connectique interne 1 SATA 2 mini pci express 2 DIMM voire mxm pour certains modèles)
    – un forum en ligne dédié avec espérons le une communauté vivante qui cause des bidouilleries possibles comme au temps des premiers eeepc
    – des machines paramétrables comme chez dell ou lenovo à l’achat et un form factor assez bien pensé qu’il reste le même durant plusieurs années – des composants de màj(carte maman, cartes filles en mini pci express pour différents modules tel que wifi, gps, WWAN…) qui sortent régulièrement en fonction des besoins exprimés par les consommateurs recensés sur un forum
    – un connecteur d’alim universel(pourquoi pas la possibilité d’alimenter en usb standard en plus d’un autre connecteur d’alim comme ça existe sur certaines machines chinoises type GOLE1)
    -des batteries amovibles bordel!
    -une distrib linux au petits oignons optimisé par la communauté en plus de la compatibilité standard windows.
    -de préférence un “cahier des charges” avec certaines exigences éthiques pour la construction des différents éléments voire pour le traitement de ceux ci lorsqu’on souhaite en changer…

    J’ ai le droit de rêver, mais c’est ce qui me semblerait orienté durable, capable de s’adapter à un max de consommateurs(et donc la possibilité de refiler facilement à son voisin sa machine pour qu’il corresponde à ses attente en cas de changement de matos obligatoire)

    Les 4 types de machines que je verrais qui correspondrait aux attentes des personnes avec qui je peux causer matos mobile:

    1- une machine sédentaire type, exactement comme le Vorke V1 avec juste un connecteur MXM libre pour les cartes maman qui seraient équipé de proc les plus balaises.

    2- un portable 9″ possiblement passif avec une bonne autonomie(le dell mini 9 qui serait équipé d’une vraie batterie serait un bon modèle)

    3- un 10-11.6 pouces équilibré avec un clavier possiblement rétro-éclairé pour profiter d’une taille de clavier qui commence à devenir confortable contrairement au 9″ (le e135 semblait un bon modèle bien équilibré et un modèle de modularité, il lui manque qu’un rétro éclairage)

    4- un 13 pouces pour les personnes souhaitant privilégier l’usage d’une seule et unique machine sans être obligé de faire trop de concession avec, comme ajouts par rapport 10-11.6 pouces, un port mxm libre en cas de proco bourrin, un port thunderbolt pour l’éventualité d’une sédentarité en 1 seconde via un dock, la possibilité d’avoir 2 batterie pour ne pas être obligé d’éteindre la machine pour en remplacer une.

    Les 2 initiatives qui m’ont marqué depuis que je suis petit dans le monde l’informatique et que je rêverais de voir réuni dans un projet :
    -IBM qui a souhaité proposer des formats standards pour l’évolutivité(même si j’étais tout petit à l’époque, c’est ce qui m’a fait rester si longtemps sur des machines fixes)
    -une démarche éthique à la OLPC, la notion de démarche éthique pourrait être proposé de 10000 manières différentes, au gré de ce que les consommateurs à l’origine du projet souhaiteraient y mettre……

    Forcément, tout ça couterait cher, mais quand on y regarde, cela couterait-il réellement plus cher que de devoir changer régulièrement son matos à cause de: 1-c’est tellement de la merde que ça casse 2-c’est tellement bridé que je dois acheter un nouveau pour correspondre à mes nouveaux besoins 3-le nouvel OS consomme trop pour suivre avec mon matos qui se fait vieux

    Quand on voit le prix pratiqués par certaines marques pour du “design” alors que ça rend les machines non-fonctionnelles, je me dit que d’autres seraient prêts à mettre ce prix pour des machines mieux pensées… du moins moi j’ en ferai parti.

    Répondre
  • 4 février 2017 - 18 h 36 min

    @orangina rouge: Ok, il faudra que je passe le mien sous Linux pour tester alors.
    La dernière fois que j’avais tenté de mettre Linux Mint dessus, il ne m’avait pas proposé de s’installer à côté de Windows mais de l’écraser. J’avais laissé tomber sans plus creuser.
    De toute façon, mon netbook passera forcément sous Linux quand Redmond laissera tomber le support de Win 7 (2020?) ; Je ne suis pas certain que Win10 soit vraiment à son aise sur ce type de machine.

    Répondre
  • 4 février 2017 - 18 h 43 min

    @Dimitri: Merci du tuyau, je teste.
    Jusqu’à présent, je n’installai pas de bloqueur de pub par respect pour les sites qui proposent du contenu gratuit (il faut bien qu’ils vivent si je ne suis pas abonné!) mais ça devient quelquefois vraiment envahissant et ça met mes machines à genoux, lesquelles, vous l’avez compris, ne sont pas jeunes!

    Répondre
  • 4 février 2017 - 19 h 12 min

    @Clément: Je ne sais pas si Win10 est vraiment plus rapide que Win7 (https://youtu.be/wb4Jd6-k2pw). En revanche, il est clair que mon netbook a pris cher quand il est passé de Win XP à Win7, simplement parce qu’XP n’était plus supporté.

    Répondre
  • 4 février 2017 - 19 h 40 min

    @Dimitri: c’est vrai que c’est évident pour moi ça
    peut être une suggestion à faire pour pierre (les logiciels et addons indispensables pour bien surfer en toute tranquillité même avec une petite machine)

    @Pal92: si bien sur que c’est possible
    si vous partez sur mint, le manuel est disponible sur le site du projet
    sinon tuto (dispo partout et même sur youtube)
    “faire un dualboot windows et linux” – mint ici
    ce sera le 4 eme choix “autre chose” (enfin celui que moi je prends mais “à coté de windows” est bien aussi)

    si vous souhaitez un support plus long que la version ubuntu, prenez la LMDE (basé sur debian, pas de cycle de 5 ans, c’est “à vie”. on installe une fois et c’est finit)

    mais essayez deja en faisant une clé bootable (ou carte sd – enfin, pas une classe 4 quand même hein – etc etc)
    vous verrez si vous aimez comme ça
    et si votre machine a un ssd, avec un linux c’est du bonheur (et même si mint n’est pas mon préféré, c’est celui de beaucoup ici)
    bonne fin de week end à tous (et vacances pour ceux qui en prennent)

    Répondre
  • 4 février 2017 - 21 h 55 min

    :( mon dernier post a disparu peu de temps après la publication, il était dérangeant? :(

    Répondre
  • 5 février 2017 - 8 h 34 min

    Je n’ai pas trouvé le sondage. Ma seule machine étant un netbook Asus Atom 64bits/2Go vendu pas cher avec une vieille version d’Ubuntu non LTS, je l’ai formaté en Lubuntu 14.04 LTS et j’ai juste rajouté le module ublock origin. Cela fait des années qu’il me suffit, je m’en sers quotidiennement (internet/musiques/films). Pas besoin de plus de puissance pour ma part, je n’ai même pas de TV. Je suis content de son clavier, de ses 3 ports USB, VGA, HDMI, jacks audio, carte SD et ethernet. Je possède un SSD dans un coin dans le cas où le disque mécanique lâcherait. Merci les mini-machines, merci Pierre.

    Répondre
  • 5 février 2017 - 8 h 36 min

    Enfin je rajouterai que je me sers beaucoup de mon netbook pour le montage photo (avec Gimp)
    Bon dimanche à tous.

    Répondre
  • 5 février 2017 - 10 h 22 min

    @Pal92:

    PETIT TUTO POUR INSTALLER MINT 18 EN PARALLÈLE DE WINDOWS

    Hé bien, concernant Linux Mint, que je viens juste d’installer en parallèle de Windows 8.1, mon conseil est de procéder comme suit, c’est TRES facile, en fait. Les grandes étapes: On télécharge l’iso, on l’installe sur une clé usb avec laquelle on démarre le PC, on repartitionne le disque dur pour faire une chtite place pour Mint et on installe celui-ci depuis la clé. On reboote et ça fonctionne…Vous avez 1 heure (maxi, 30mn si SSD) devant vous ? Je détaille ci-après.

    Mint est très complet, utilisable immédiatement une fois installé, dispose évidemment d’un magasin d’applications (Gestionnaire de logiciels) et tout et tout. Flash est installé dans firefox. LibreOffice, le visualisateur pdf, Thunderbird pour les mails, bref, tout est opérationnel pour la bureautique. Chromium pourra être installé depuis le Gestionnaire de logiciels si vous préférez ce navigateur.

    Télécharger l’iso et l’installer sur une clé usb de 4 Go minimum avec l’outil Rufus (il y a juste un petit truc pas clair avec ce logiciel, c’est qu’il faut aller chercher l’iso et quand il se demande, préférer le mode ISO au mode DD). Sinon, c’est trivial.
    Ensuite, on lance le PC sur la clé. Attention, si vous avez un boot UEFI (cette mention sera visible dans la liste de démarrage au boot), choisissez de booter sur UEFI: clé usb, PAS sur clé usb directement.
    Autre remarque importante: Si vous utilisez Bitlocker sous Windows, avec boot crypté, il faudra tout désactiver AVANT de faire l’opération.
    Enfin, et c’est parfois perturbant pour les windoziens, le gestionnaire de boot Windows sera remplacé par Grub. Il privilégiera Mint, qui sera sélectionné et lancé si pas d’intervention de votre part. Pour lancer Windows une fois Mint installé, il faut sélectionner depuis le clavier le “Windows Boot loader”, et windows se lance comme d’habitude.
    Une fois Mint lancé, on clique sur le logo et on tape GPARTED afin de lancer ce logiciel qui permet de gérer les partitions des disques. Si vous avez plusieurs disques, on peut les choisir en haut à droite de GPARTED.
    A ce moment là (c’est la clé du succès), on réduit la taille des partitions (par exemple, si vous voyez que votre partition système Windows a de la place), de manière à avoir au moins 20 Go de libre.
    On valide ensuite les opérations pour que GPARTED effectue et finalise le redimensionnement. On a alors une partition windows plus petite et un espace non partitionné…qui va pouvoir héberger Mint !

    Enfin, on lance l’installation de Mint en cliquant sur l’icone Installer Mint qui est sur le bureau et on suit les étapes à l’écran.
    ET VOILA ! Sur la page de partionnement, vous devriez désormais avoir la fameuse option “Installer Mint en paralèlle de Windows” (je n’ai plus la formulation exacte). C’est tout ! Vraiment facile.

    A l’installation de Mint, il faut cliquer sur installer les logiciels tiers, cela apporte plus de confort à l’utilisation (les puristes du Libre ne cocheront pas).
    Suivant la rapidité de votre disque dur et de votre connexion internet, vous mettrez moins de 30 mn pour avoir un système opérationnel.

    Répondre
  • 5 février 2017 - 15 h 07 min

    La mise à jour des vieux netbooks est vraiment une excellente idée, même si malheureusement je doute que cela devienne économiquement viable un jour…

    Pour ma part je rêve depuis longtemps d’une offre avec
    – un module “unité centrale” (du genre de l’Intel Compute Card) avec un connecteur unique à une extrémité.
    – un kit qui permettrait d’interfacer les connecteurs du boitier existant avec ce connecteur unique.

    L’avantage que j’y vois est que le module UC pourrait être proposé en différentes capacités (RAM/CPU/Stockage…), facilement upgradable, et en utilisant donc un produit qui pourrait être vendu (et rentabilisé) par ailleurs.

    Le kit d’interface, quant à lui, proposerait de base la prise en charge de l’écran / du clavier / de l’alimentation (conversion de courant éventuelle et bouton) et d’1 port USB. L’idée étant que d’un modèle de netbook à l’autre, il y ait le moins de différences possibles.

    Ensuite, ce kit d’interface pourrait être plus ou moins “DIY-isé” pour recycler les antennes wifi, ajouter un DAC, gérer le tactile (Aaah, le T91MT…), éventuellement rajouter GPS et 4G, etc…

    Répondre
  • 5 février 2017 - 16 h 05 min

    @Pal 92 : je parlais surtout du temps de démarrage (je ne suis pas très exigent avec mes bécanes) et dans la vidéo, cela confirme mon impression : windows 10 démarre plus vite.

    Répondre
  • 5 février 2017 - 18 h 46 min

    hop sondage répondu (pour ceux qui le voient pas c’est du google form ;))

    Répondre
  • 5 février 2017 - 21 h 30 min

    OUAIHHH remplacer toutes cartes mère de tous netbooks , par un raspberry pi 3 …
    et en faire un blog (et publier les schemas d’install) … tu as trouvé le le filon @PierreLecourt
    ( mais j’y crois , c’est pas possible , plus facile de jeter et racheter un nouveau , du moins dans nos pays riches ) … mais pourquoi pas , merci de nous faire espérer !!!

    Répondre
  • 5 février 2017 - 22 h 48 min

    j’ai depuis un an un Toshiba Click Mini qui rassemble pour moi tous les avantages du netbook :

    Test 01 net :
    http://www.01net.com/tests/test-toshiba-satellite-click-mini-l9w-b-102-un-pc-de-poche-avec-10h-d-autonomie-4707.html

    Sur Cdiscount
    http://www.cdiscount.com/informatique/ordinateurs-tactiles/toshiba-pc-convertible-tablet-click-mini-l9w-b-102/f-1075402-pdw0fe002006fr.html

    Acheté dans une vente flash Pixmania à 140 euros, il n’a pas eu malheureusement le succès mérité . Un démarrage en moins de 30 secondes sous Windows 10, un écran 8,9 pouces en Full HD. Un ovni informatique qui surprend tous les gens qui le voient. Tu en penses quoi pour ta part ?

    Répondre
  • 6 février 2017 - 1 h 56 min

    oulala : avec une Pi 3 ce n’est pas possible : les navigateurs modernes, qui nous proposent une “meilleure expérience” utilisateur, ne tourent pas correctement en l’état sur la petite cartounette.

    Répondre
  • 6 février 2017 - 6 h 50 min

    @Clément: Pour le temps de démarrage, c’est indéniable, Win10 fait la loi.

    Répondre
  • 6 février 2017 - 8 h 28 min

    @Tom:

    Vous m’interressez j’ai à peu près cette config qui dormait depuis quelques temps, et ma femme l’a ressorti et évidemment ca rame comme pas possible. Est-ce qu’un upgrade ferait un vrai plus ou un effet placebo car au final ca reste des composants de l’an 201?…

    Perso, il s’agit d’un HP Netbook Mini CQ10-730 de 2011 sous W7 starter Atom N455 et 1Go de RAM. Après quelques MAJ assez longues windowsiennes et MAJ navigateur (extension pour le confort de madame qui clique partout type adblock) c’est encore pire. On sent la limite de la bête, et le remplacement des composants internes par des modèles 2016/2017 seraient une excellente idée. CM + CPU + ddr 4Go pour quel budget ?

    Répondre
  • 6 février 2017 - 9 h 37 min

    @Alex: votre config est pas mal en appoint
    perso, je rajouterais de la ram (genre le bon coin)
    un ssd en promo
    mais surtout, une reinstall du système fraîche (windows, ça vieilli mal)
    windows ou linux selon vos goûts
    c’est de bons petits pc sympa le matin comme le soir, en appoint et pour les vacances
    (vider les appareils photos, brancher sur un petit projecteur pour les photos ou vidéos, jukebox audio comme videos, surf en dépannage etc etc)

    le truc, c’est de voir deja si la batterie tiens encore bien (sinon, prévoir encore, mais chez hp, c’est pas si cher)

    moi, je garderais si l’état du chassis est encore bon (et je le passerais en linux donc zéro euros si pas de batterie à changer)

    les balancer pas ces trucs là, c’est super, on en fait plus
    (et le besoin, simple, est toujours là, la preuve)

    Répondre
  • 6 février 2017 - 10 h 40 min

    J’ai répondu au sondage, mais c’est surtout le prix de tout ça…

    Si je remets juste à jour ma config sur un 900A:
    il faut déjà changer la batterie 45€ environ
    carte mpcie/msata 20€
    ssd msata Kingston : 30go :31€ 120go : 54€
    passer à 2go de mémoire 25€

    je suis déjà à 120€ mini de dépense pour un Atom N270 en 1024*600 avec un ventillo qui fait du bruit lol…
    déjà est-ce que ça vaut vraiment le coup, vu l’usage qu’il permettrait ?
    si je prend juste la batterie et je mets un linux mint dessus ça va le faire aussi…

    Donc une nouvelle carte mère à quel prix ? pour gagner quoi en mémoire ? en ssd ?
    juste être fanless, un proc plus puissant mais pour quel usage en plus sur un 1024*600 ?
    (à 230€ j’ai un 2 en 1 lenovo 9″ qui tient la route… je mettrais pas cette somme pour recycler un 900/901).

    Je préférerais partir sur un concept de netbook 9″ avec composants du moment (je me sers pas de l’écran détachable sur un 2 en 1… ) avec mémoire/stockage/batterie amovible. changer le proc ? d’ici là les constructeurs auront changer les format et rien ne sera plus compatible…

    Répondre
  • 6 février 2017 - 10 h 56 min

    @JP67: c’est pas faux
    au final, on verrat bien mais je vois bien un kit pour msi wind 10 pouces (et ses clones)
    et un sur 10 pouces asus

    mais c’est sur que quand on lit les comms au dessus avec les toshiba à 140 euros en promo (bon, c’était un ovni et forcement bloqué en win pour l’instant)
    ça fait réfléchir
    (c’est le jeu et le problème avec tous les portables, sinon on sortirait tous en thinkpad hein)

    Répondre
  • 6 février 2017 - 11 h 00 min

    Bonjour à tous

    @Clément et @Pal92

    Je confirme j’ai aussi un HP DM1 AMD e-450 3 Go de RAM.
    Une réinstallation complète en Win 10 Home, avec quelques optimisations système et changement de Disque dur (passage en 128 Go SSD).

    Résultat incroyable => la bécane tourne super bien, alors que j’avais arrêté de l’utiliser. Dommage que la batterie soit naze.

    Bonne journée

    Répondre
  • 6 février 2017 - 11 h 06 min

    @orangina rouge : Et pourtant ça donne envie, je l’adorais ce 900a (plus que le 901 en fait).
    je vais peut-être remettre une crunchbang dessus… (ça me fera un pc pour piloter mon robot sous pi3…)

    Et j’ai toujours aussi ma T100 qui est super sous win10…

    Répondre
  • 6 février 2017 - 11 h 43 min

    @JP67: ben oui, je sais
    c’était de super petites machines
    super à bidouiller, on les avait toujours avec soi (et puis on leurs faisait toutes les misères du monde, ben ça continuait toujours à tourner)

    on s’y attache super facilement à ces engins

    moi c’est le mini9 (gros passif avec la bébête – increvable… mais d’entreprise, snif)

    c’est sur que j’ai pas le même rapport avec mon thinkpad (que j’adore vraiment attention)
    téléphones, tablettes etc etc
    ça n’a pas remplacé ce “segment” bien à part (et qui manque aussi autour de moi)
    le dernier “bon” sous linux que j’ai trouver c’était un medion
    je l’ai offert à un noel, tous le monde en voulait un (alors que c’était très loin d’être le genre)
    pas de bol, medion a pus non plus (la marque pour le coup là)
    et c’était le dernier bidouillable pas tous soudé (sauf la ram, mais à 4 gigas, on pardonne)

    le gamin, ça va lui faire mal au cœur comme nous quand sa bestiole à “pas cher mais pile poil le bon format” va vieillir
    (et pendant ce temps, les constructeurs se roulent les pouces)

    bon, je suis méchant, on verrat du coté des cartes intel (les pc “pcmcia”) et les écrans “zombie” (si un jour ça sort enfin)

    Répondre
  • 6 février 2017 - 11 h 44 min

    @Kariyou : quelles optimisations as-tu fait ? La batterie du mien flanche, je pense la changer à terme. Je garderai ce portable pour les voyages. Où as-tu vu des changements en mettant un SSD ? au démarrage de ton navigateur ?

    Répondre
  • 6 février 2017 - 11 h 50 min

    @Kariyou: les gens balancent des trucs incroyables des fois

    le pc, faudrait un peu le voir comme sa bagnole

    entretien régulier et upgrade de temps en temps et ça roule impec
    suivant les modèles, ça peut tenir 10 ans (voir bien plus sous linux)

    et ça coûte moins cher que de racheter

    Répondre
  • 6 février 2017 - 14 h 46 min

    ‘LLo,

    @PAL92: “Pour le temps de démarrage, c’est indéniable, Win10 fait la loi.”
    Je n’ai remis les pieds exceptionellement & récemment en Redmondie que pour réinstaller win10 sur un xiaomi 13 (& pas pour moi en +), mais il serait peut-être + exacte de dire pour ressortir d’hibernation (fastboot) & donc en n’ayant + accès au démarrage sur CD/clé usb..?

    Répondre
  • 6 février 2017 - 19 h 57 min

    @Pal92:
    Essaie Lubuntu, ça tournera bien mieux que Windows 7.

    Répondre
  • s@s
    7 février 2017 - 15 h 02 min

    @Pierre

    Pourquoi ne pas monter un projet Kickstarter ?

    Selon l’engouement tu pourrais vérifier sa viabilité…

    Répondre
  • 7 février 2017 - 15 h 28 min

    @s@s: J’essaye d’abord de convaincre les fabricants potentiels…

    Répondre
  • 8 février 2017 - 13 h 59 min

    @orangina rouge:

    Oui un fresh install serait ideal effectivement, ca aiderait.

    Répondre
  • 9 février 2017 - 23 h 32 min

    Bonjour à tous,

    Bon, comme d’autres ici, je ne vois pas le sondage, je vais donc donner mon avis ici.
    J’ai découvert l’EeePC 701 sur blogeee, j’ai été emballé et je me le suis pris en précommande.
    Depuis, je m’en sers très régulièrement, dès que je ne suis ni chez moi ni au bureau.

    Avec le temps, je m’y sens un peu à l’étroit avec son SSD de 4 Go qui m’oblige à jongler avec les applis installées, son écran de 7″ en 800×480 et son processeur anémique (heureusement que je me suis offert une barette de 2 Go de RAM). Un de mes plus gros regrets est de ne pas m’être pris un 900A, mais à l’époque je pensais naïvement que les netbook allaient perdurer… Bref, j’aimerais lui trouver un successeur, mais je ne trouve rien qui ait grâce à mes yeux. (Encore que, pour tout dire, le LDLC Mercure ML4 me fait actuellement de l’œil…)

    Clairement, si aujourd’hui un fabriquant me proposait une carte même de substitution pour mon 701, avec un processeur plus véloce et moins énergivore, un SSD plus conséquent et plus de RAM, ça pourrait bien m’intéresser. Mais ça ne serait pas la panacée, je serais toujours à l’étroit dans son écran 7″ en 800×480. À choisir, je préfèrerais remplacer l’ensemble de la machine par un netbook 9″ moderne.

    Et puis, si l’idée est sésuisante, je pense que nous, amateurs du format netbook, avons une grande variété de machines que nous souhaiterions mettre à jour ; je ne vois pas comment un fabriquant pourrait contenter tout le monde avec un nombre raisonnable de cartes mères de substitution…

    À mon avis, il serait plus efficace de proposer un netbook « en kit » avec un chassis, un choix d’écrans 9″ 16:10 (1024×600, 1440×900, 1920×1200, tactiles ou non), une carte mère avec un choix de 2 processeurs, avec un SSD et la RAM remplaçable, et surtout la promesse de conserver la gamme en proposant de nouvelles cartes mères avec de nouveaux processeurs. Bon, allez, j’arrête de rêver…


    z80a

    Répondre
  • 10 février 2017 - 10 h 14 min
  • 10 février 2017 - 13 h 34 min

    […] Sondage : Et si on recyclait nos vieux netbooks avec… […]

  • 12 février 2017 - 11 h 55 min

    J’ai toujours adoré les netbooks. Mon premier était d’ailleurs le premier : le 701 dont l’écran a hélas laché. Puis est venu le temps du 1005HA et enfin du Transformer Mini (j’écris ce billet avec :)). Toujours des Asus et toujours le même niveau de satisfaction.
    C’est évidemment le cas du 1005Ha qui retient mon attention. Celui a connu tous les OS Windows depuis Seven Starter. Depuis son passage en Windows 10 Pro, il faut avouer qu’il souffre et pourtant tous ses composants internes ont été mis à jour (barrette de 2 Go de Ram et SSD de 128 Go). Le ventilateur “hurle” en permanence car le CPU est toujours équipé à 100%. L’origine du “mal” provient de Windows Defender qui occupe à lui seul 50% des ressources systèmes. Quand il est désactivé, ce qui ne peut être que temporaire, le ventilo se calme et le eeepc répond nettement mieux.
    D’où ma question : est il possible de remplacer Windows Defender par un autre antivirus plus léger ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *