MWC 2013 : Intel Clover Trail+, Bay Trail et Merrifield, la montée en puissance de l’Atom

Le MWC 2013 c’est l’occasion pour Intel de montrer le travail effectué sur sa gamme Atom et sur le futur de ses processeurs à destination des tablettes. Un travail de longue haleine pour le fondeur mais qui commence a se faire sentir et avec l’arrivée de premières minimachines, pourrait se révéler très intéressant pour les utilisateurs.

Intel étoffe sa gamme de processeurs et détaille son futur dans ses gammes à très basse consommation que sont les Atom. Plusieurs puces ont été dévoilées et d’autres juste annoncées au MWC 2013. Un avant goût du futur d’Intel sur ce marché et des possibilités des prochaine modèles ainsi équipés.

Intel Clover Trail+ double coeur, destination Smartphones et tablettes.

3 nouveaux processeurs Atom double coeur font ainsi leur apparition sur le marché, gravés en 32 nano, ils poursuivent la lignée des puces Medfield simple coeur dévoilées en 2012. Intel annonce une performance doublée sur ces processeurs Clover Trail en terme de calcul et triplée en terme de graphismes :

  • Intel Atom Z2520 double coeur cadencé à 1.2 GHz
  • Intel Atom Z2560 double coeur cadencé à 1.6 GHz
  • Intel Atom Z2580 double coeur cadencé à 2 GHz

La partie graphique de ces puces a été confiée à circuit PowerVR SGX 544. But du jeu pour Intel, assurer une performances suffisante en calcul mais aussi en 2D et 3D. Un vrai challenge pour Intel face aux compétiteurs ARM du marché qui annoncent de très beaux processeurs cette année. Cette gamme a été optimisée par Intel pour Android et s’insérer facilement aussi bien dans les smartphones que les tablettes.

Clover Trail devrait être capable de faire tourner des jeux 3D aux dires d’Intel mais aussi de gérer des définitions allant jusqu’à 1920 x 1200 pixels et gérer jusqu’à 2 Go de mémoire vive. Les dernières fonctionnalités du monde tablette seront prises en charge et en plus d’une gestion du HDMI, de capteurs allant jusqu’à 16 mégapixels et même de la capture HDR de photo, mise en avant par Nvidia au CES pour son Tegra 4.

Ces puces viennent épauler la gamme Lexington (Atom Z2420 de la tablette Asus FonePad) ainsi que les Medfield Z2460 à 1.6 GHz et Z2480 à 2 Ghz.

Merrifield et Bay Trail, passage au 22 nano dés cette année

Intel ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et va faire évoluer ses puces à une gravure en 22 nanomètres dés cette année avec la gamme Bay Trail. Ces puces auront de meilleures performances et baisseront encore leur consommation pour proposer des autonomies supérieures. Cette migration signera la fin des processeurs graphiques PowerVR si controversés dans la gamme Atom. Intel devrait embarquer à la place les circuits HD 4000 de sa gamme Ivy Bridge et assurer une compatibilité DirectX 11.

Il devrait donc être possible d’investir dans une tablette Windows 8 sous Atom Bay Trail gravé en 22 nano pour la rentrée scolaire. Cette gamme de puce devrait doubler la performance actuellement proposée par les Atom clover Trail et permettrait de réduire encore l’épaisseur de ces modèles Windows à des tablettes de 8 mm.

Intel compte sur son réseau de fabricants partenaires ODM pour proposer de nombreuses tablettes à destination du marché : Quanta, Pegatron, ECS et Wistron semblent donc être engagés dans ce processus tandis que les grandes marques décideront au coup par coup de leur implication. On peut imaginer une poursuite dans ce domaines des acteurs déjà engagés.

La suite logique a déjà été dévoilée avec l’apparition de puces Bay-Trail quadruple coeur en 2014 avant l’arrivée de la gamme Merrifield, le prochain nom de code des Atom d’Intel.

 

Une gamme encore confuse qui rattrape un retard longuement accumulé.

Intel paye l’addition d’une  très faible évolution du développement de la gamme Atom pendant les années netbooks. La marque a freiné des 4 fers sur cette gamme d’engins pour ne pas faire d’ombre à des machines de gammes supérieures. Aujourd’hui il faut rattraper ce retard en proposant plusieurs génération de puces d’un coup. Intel ne communique que rarement sur ses gammes en les appelant par leurs noms de code  de génération : Merrifield, Lexington ou Bay Trail ne sont pas les noms logiques de ces puces mais restent ici indispensables pour savoir de quoi on parle. Il y aura beaucoup de générations d’Atom en circulation en même temps en 2013 avant que le marché s’assagisse quand Intel aurait rattrapé son retard probablement avec les Bay Trail quadruple coeurs et  Merrifield en 2014.

Est-ce que ce sera alors l’occasion de retrouver des Atom au sein de solutions différentes des tablettes ? Le format 8-10″ des netbooks peut t-il retrouver une seconde jeunesse avec ces puces ? Difficile à dire pour le moment, Intel axe sa gamme sur de la grande mobilité et plutôt autour de machines hybrides à clavier détachables. Des minimachines  intéressantes mais malheureusement souvent très chères pour les petits budgets.

Une puce Bay Trail quadruple coeur au sein d’un engin 9 ou 10″ offrirait probablement un excellent compromis de performances, de prix et d’autonomie. Une autre façon de concurrencer le marché des tablettes ARM pour Intel ?

8 commentaires sur ce sujet.
  • 26 février 2013 - 11 h 20 min

    Super ptet enfin une chance réelle de revoir des « netbooks » sous ATom qui envois un peu d ici 1 an ….; quand tous le monde aura une tablette …

    Du coup ces procs support windows non??? donc les tablettes sous W8 devraient se généraliser a moindre prix un de ces jours j espère , histoire d avoir une alternative crédible et pas 3 fois plus cher a Android !!

    Répondre
  • 26 février 2013 - 11 h 30 min

    @FRED: sans parler du reste il faudrait entre autres qu’Intel fasse des efforts financiers pas que sur l’entrée de gamme pour les smartphones et tablettes apacher mais aussi au-delà.
    Ce qui me fait penser que je sais pas du tout combien ils vendent officiellement leur clover trail actuel d’ailleurs …

    Répondre
  • 26 février 2013 - 15 h 20 min

    Pour espérer retrouver quoi que ce soit de similaire aux netbooks « de la grande époque », il va falloir attendre l’intégration de l’HD4000 en lieu et place du circuit PowerVR, qui ne sera pas pris en charge proprement sous Linux, et probablement pas non plus sous Windows 8 (là, je m’avance, je ne fréquente pas assez … qu’on me corrige si je me trompe).

    Répondre
  • 26 février 2013 - 15 h 26 min

    @Lapinou: Oui, 2014 donc. Mais à ce moment là il y aura vraiment moyen de proposer des puces performantes et peu gourmandes. Peut être qu’Intel réactivera son canal et sa marque netbook ?

    Répondre
  • 26 février 2013 - 16 h 11 min

    bah le Celeron 847 c’est le nouvel Atom, Bon OK 5H avec une 5000 mah c’est pas terrible ….

    Répondre
  • 26 février 2013 - 19 h 10 min

    Les fréquences annoncées ici ne sont que les fréquences éphémères des mode Turbo. La fréquences de base est de seulement 933MHz !!! N’importe quel proc chinois fait mieux quand on stress un peu le proc !
    Il ne peut descendre en dessous des 800MHz pour limiter la conso, même pour ça il n’est pas bon !

    Répondre
  • 26 février 2013 - 19 h 15 min

    @Pierre Lecourt:
    J’espère que la peur de cannibaliser ses autres produits qui régnais du temps des netbooks chez Intel/Ms vas rapidement se dissiper avec l arrivé de ces solutions ATOM qui paraissent prométeuses… Pour moi c’est une bonne alternative aux règne annoncé de Google et Android dans le marché de l entré de gamme !
    On verra bien

    Répondre
  • 26 février 2013 - 21 h 48 min

    @minette: rien trouvé sur le prix du Z2760 depuis l’allégation à sa sortie d’Anandtech du prix aligné sur les ARM (15-30$), même pas une Digitimerie ou autre, dommage …

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *