Much i5 : Une console 5 pouces et un smartphone Android dans la poche

Much i5 : Une console 5 pouces et un smartphone Android pour 200$

Et si votre prochain smartphone était aussi une console de jeu ? L’idée peut paraître saugrenue mais avec l’apparition de lignes secondaires additionnelles de moins en moins chères, avoir un second smartphone pour des usages un peu différents est de plus en plus courant. Ce Much i5 pourrait donc devenir une console de jeu et un smartphone de secours efficace.

Résumé : Le monde des consoles de jeux vidéo portables Android s’étoffe encore un peu et après la Archos Gamepad 2 et la Nvidia Shield pour ne citer qu’elles, la Much i5 vient compléter le panneau avec une proposition intéressante à 200$. A noter que le développement de ces consoles, ainsi que des modèles de salon, valide à chaque fois un peu plus pour les développeurs le fait de penser leurs titres pour une exploitation à la manette et non pas uniquement via l’écran tactile.

 Magic Media i5

La Much i5 on en a parlé en Juillet dernier, elle est d’abord apparue sous le nom de Magic Media i5 et se présentait sous la forme caractéristique des consoles portables : Un écran, entouré d’une interface de boutons et autres gâchettes pour pouvoir manipuler intuitivement les titres à l’écran. La différence entre cette console et les habituels modèles du marché de Sony ou Nintendo vient du fait qu’il s’agit d’une console Android permettant de faire tourner des jeux issus du Google Play.

Tekken 3 émulé surr la console Much i5 avec RetroArch 

Mais pas uniquement, comme beaucoup de ces consoles, la Much i5 est un engin capable d’émulation, c’est à dire qu’elle peut lancer des titres d’anciennes plate-formes de jeu en faisant croire au système qu’il s’agit d’une Playstation première du nom, d’une GameBoy Advance, d’une NES ou bien d’autres choses encore. C’est donc un moyen pratique de jouer soit aux titres actuellement disponibles sur le marché, soit une manière de retrouver d’anciens jeux.

Mais cette console est également un téléphone à double carte SIM qui pourra passer des appels et en recevoir et se connecter en 3G. Je ne  suis pas vraiment sur que porter une console à son oreille soit la meilleure solution qui soit, mais cela peut dépanner et l’engin étant Bluetooth 2.1, on peut lui appairer une oreillette sans fil sans problèmes.

D’un point de vue composants, au vu du prix demandé, la proposition est plutôt bonne sur le papier. La Much i5 est construite autour d’un écran IPS de 5 pouces affichant une définition de 1280 x 720 pixels. La présence de boutons autour de lui ne l’empêche évidemment pas d’être tactile.

Magic Media i5

Une paire d’enceintes stéréo est disposée à l’arrière de la machine, pas sur qu’elle soit au meilleur emplacement possible mais le constructeur a préférer garder un engin plus compact qu’une Archos GamePad 2 par exemple.

Magic Media i5

La puce embarquée est plutôt bonne, sans être la meilleure du marché, c’est un bon compromis entre performance et économies d’énergie : Il s’agit d’un ARM Cortex A7 quadruple coeur cadencé à 1.2 GHz, le Mediatek MTK6589. Une solution solide en terme de performance avec son un circuit PowerVR SGX544MP pour la partie graphique.

La mémoire vive n’est que de 1 gigaoctet ce qui signifie qu’il faudra éviter d’avoir trop d’applications résident en mémoire pour certains titres des plus gourmands et pour rendre plus efficaces les divers émulateurs de consoles. Le stockage est peut être le point faible de cette Much i5, avec 4 Gigaoctets de mémoire interne seulement, il faudra faire appel à des applications de transfert de données vers le lecteur de cartes MicroSDHC pour stocker beaucoup d’applications essentielles sur l’appareil.

Pour le reste c’est classique : Un wifi de type 802.11 b/g, pas de Wifi N malheureusement, un choix étrange qui s’explique par le prix de l’appareil, du Bluetooth 2.1 suffisant pour ce genre d’engin, une radio FM probablement intégrée à la puce Wifi et un modem 2G/3G complet ( 2G GSM 850/900/1800/1900 MHz et 3G WCDMA 850/2100 MHz).

Une vidéo capturée avec la Much i5

Une webcam arrière 8 mégapixel avec autofocus sera disponible pour prendre quelques clichés, elle est accompagnée d’une led flash. Une seconde webcam avant en 0.3 mégapixel est également prévue pour la vidéo conférence.

La Much i5 connectée via HDMI à un grand écran devient une manette de jeux

Un port miniHDMI, un microUSB et un jack 3.5 mm pour un casque complètent le dispositif. Une belle panoplie de boutons, joysticks et gâchettes entourent l’écran afin d’offrir une bonne jouabilité aux différents titres et le constructeur a également prévu un accéléromètre, un gyroscope, une boussole et même un détecteur de luminosité et de proximité pour éteindre l’écran lorsque vous téléphonez avec votre console… De quoi satisfaire les caprices de toutes les applications et jeux du marché. La Much i5 embarque une batterie 3550 mAh ce qui est plus que correct pour un smartphone 5 pouces et qui devrait donner à la puce cortex A7 assez de souffle pour une bonne autonomie.

Magic Media i5

Avec 260 grammes annoncés pour des dimensions assez élevées en tant que smartphone mais correctes pour une console de jeux : 18.4 cm de large, c’est la même largeur  que la Kindle Fire 7 pouces et  8.8 cm de haut. On imagine tout de même assez mal passer de longs coups de fil avec pareille machine sans un kit piéton.  La Much i5 fait également 1.47 cm d’épaisseur, difficile a garder dans une poche de chemise donc.

Elle est en vente sur GeekBuying pour 199.99$ sans frais de port, son importation ne devrait pas poser de problèmes de compatibilité vis à vis de son Android 4.2.1 embarqué qui gère le Français sans soucis. Par contre aucune mention d’une certification CE n’est mentionnée et vous pouvez donc rencontrer des problèmes de douanes.

Vous pourrez retrouver plein de vidéo de la console sur cette chaîne Youtube

Merci @Koenigbook pour ses infos.

5 commentaires sur ce sujet.
  • 11 octobre 2013 - 10 h 35 min

    […] Mise à jour: La console est finalement apparue sous le nom de MUCH I5 et est vendue 200$ en Asie. […]

  • 11 octobre 2013 - 10 h 53 min

    Je reste toujours dubitatif sur la notion de second smartphone. Qui possède un duplicata de carte sim ou prend régulièrement la peine d’éteindre son téléphone, de retirer la batterie et déplacer la carte sim pour un autre appareil en répétant ces manipulations ?

    Pourquoi ne pas mettre en place un partage du module téléphonie sur le smartphone et le mettre à disposition d’un appareil voisin ?

    Répondre
  • 11 octobre 2013 - 10 h 54 min

    Waw, avec le succès commercial qu’à eu la N-Gage, ça va forcément cartonner !

    Répondre
  • 11 octobre 2013 - 11 h 15 min

    Je m’interroge toujours sur les sticks analogiques. Sont-ils bien gérés par Android ?

    Répondre
  • 11 octobre 2013 - 11 h 19 min

    Mais je t’en prie !
    J’ajouterai juste un point non négligeable : La batterie est amovible et permettra de la changer au besoin. Et pour éviter les frais de douanes et avoir une livraison je vous conseille de vous rendre sur Belchine.net pour votre achat. Les consoles sont en stocks.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *