MSI Vortex W25 : Une station de travail dans un encombrement de 2.5 litres

Le MSI Vortex W25 est une nouvelle station de travail lancée par la marque dans un format quelque peu différent des solutions habituelles. Ce format particulier semble un dérivé des solutions portables de la marque, une manière de profiter de l’expérience accumulée sur ce secteur.

Le format est absolument plat, il ressemble en cela à celui d’un ordinateur portable classique, il ne manque qu’un écran et un clavier pour comprendre le tour habile de MSI. Avec ce type de machine à la fois compact et performant, la marque fait fructifier son expérience. Le Vortex W25 est le pendant « Workstation » à sa solution Vortex G25 orientée jeu.

MSI Vortex W25

Pour autant, il s’agit d’une station de travail de type MiniPC avec les tripes suffisantes pour mener à bien des tâches plutôt lourdes. L’engin de 2.5 litres d’encombrement propose une accroche de type VESA pour se fixer derrière un écran de manière plus discrète. A l’intérieur de l’engin, on retrouve un circuit graphique pouvant aller jusqu’au circuit haut de gamme Nvidia Quadro P5200 avec 16 Go de GDDR5.

2018-04-20 15_51_30-minimachines.net

Des modèles de Quadro P4200 8Go, et P3200 8 et 6 Go seront également disponibles. Le processeur pourra, quant à lui, grimper jusqu’à un Intel Core i7-8700 de huitième génération.

MSI Vortex W25

La ventilation est assurée par la même système  que le Vortex G25 

La mémoire vive est installée sur quatre slots DDR4-2400 pouvant faire grimper le système à 64 Go au maximum. Le stockage est composé de deux slots combinant PCIe NVMe et SATA. Un emplacement SATA III de 2.5″ est également disponible. 

MSI Vortex W25

La connectique est très complète avec quatre ports USB 3.0 type-A, un USB Type-C Thunderbolt 3, un autre en USB 3.0, deux HDMI 2.0, une sortie casque et microphone avec sortie SPDIF. Un port Ethernet Gigabit est également disponible ainsi qu’un wifi de type 802.11AC et du Bluetooth 5.0.

MSI Vortex W25

L’alimentation est composée d’un bloc de 330 Watts pour les modèles en Quadro P5200 et P4200 et d’un bloc 230 Watts pour la Quadro P3200. 

MSI assure que son Vortex W25 est 30% plus performant en terme de calculs processeur et 40% sur la partie graphique par rapport à la précédente génération. MSI estime que ce Vortex W25 peut être employé notamment pour la VR et la création 3D.

Plus d’infos sur MSI US

MSI Vortex G25 : Un PC gamer ultraplat original et performant

8 commentaires sur ce sujet.
  • 20 avril 2018 - 18 h 03 min

    Pourquoi ce design « gamer » aussi moche pour de produits dédiés aux professionnels ?

    C’est ridicule de la part de MSI, alors que Zotac, Acer, Intel et autres arrivent à faire des mini-pc aux designs très sobres.

    Répondre
  • 20 avril 2018 - 19 h 37 min

    Pour bien faire comprendre à intel que c’est un concurrent de leur skull machin….pour les pro un peu geek ^^

    Répondre
  • 20 avril 2018 - 20 h 29 min

    oui d’ailleurs, il sort quand le skull machin d’intel ? il était prévu pour avril…

    Répondre
  • 20 avril 2018 - 23 h 37 min

    Honnêtement, je n’aurais pas choisi un Design Gamer,
    pour une machine de type professionnel !
    J’aurais choisis une machine passe-partout, un design soft…

    @OCMan, @grrr : Je penses que c’est beaucoup plus puissant que les skull machines,
    et même bien plus chers, car on est sur des cartes graphiques pour professionnels !

    Il serait intéressant de connaître le Prix de ces Monstres
    qui sont normalement pas conçu pour jouer ?!
    Pour jouer, il y a les cartes graphiques standards,
    qui sont beaucoup moins chers…

    Répondre
  • 21 avril 2018 - 3 h 58 min

    @jeovusdemandedevousarrêter: les professionnels se sont habitués au design gamer depuis qu’ils doivent taper dans cette game pour trouver des pc portables décents xD

    Répondre
  • 21 avril 2018 - 12 h 11 min

    Les tarifs doivent être ouf…

    Répondre
  • 22 avril 2018 - 14 h 14 min

    Le look Ferrari ou Alfa Romeo pour un PC peut être rassurant dans le monde pro, ça ajoute un air sérieux et qualité

    Répondre
  • 23 avril 2018 - 14 h 03 min

    @Samsung Magician: ça ajoute surtout un air « ado attardé »…mais bon, l’habit ne fait pas le moine et le principal est quand même à l’intérieur de la bête.
    Le prix doit en effet être inversement proportionnel à la sobriété de la bécane…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *