Motorola abandonne le Laptop-Dock qui transformait son Atrix en portable

Lancé en fanfare par Motorola il y a tout juste un an, le double concept du systeme WebTop et du dock-portable de l’Atrix est finalement abandonné par la marque. Le prix des accessoires, le concept et surtout la concurrence probalement aussi performante que la solution particulière de la marque, on fait long feu du projet.

Motorola abandonne son système WebTop et son concept de Laptop Dock. L’objet n’a pas fait mouche même si l’idée d’exploiter un Smartphone performant que l’on glisserait au sein d’un portable partait sur un bon principe.

Lorsque Motorola a présenté son interface WebTop au CES de Las Vegas en Janvier 2011, la marque n’a pas fait dans la dentelle : En mettant en scène son Smartphone Atrix elle fournissait à la fois un téléphone, un dock HDMI + clavier pour le brancher sur un écran externe et son fameux Laptop Dock qui transformait le téléphone en véritable ordinateur portable avec écran, batterie, clavier et connectique.  Le tout fonctionnant sous WebTop donc, un système permettant d’exploiter le contenu de son téléphone dans une interface plus adaptée aux grands formats d’écran.

Les ventes n’ont pas été au rendez vous et Motorola abandonne le concept. il semble finalement assez clair que les attentes logicielles ne sont absolument pas les mêmes lorsque l’on change de format d’objet et qu’un périphérique de type portable 11″ ne puisse pas se contenter d’un pack d’applications issu d’un environnement d’abord pensé pour des smartphones.

Le prix du Laptop Dock, vendu en option 500$ ou avec le téléphone en package à 350$ a du certainement décourager beaucoup d’utilisateurs potentiellement intéressés mais c’est surtout l’inutilité de ce produit sans téléphone qui a du refroidir la plupart des clients. Autant un portable classique peut être exploité sans un téléphone greffé à ses côtés, autant le concept de Motorola fonctionnait comme une machine Zombie. Le coeur de la machine, son processeur, sa mémoire et son stockage, étaient situés dans le smartphone, rien ne restait dans le Dock. Un utilisateur sous Android qui sait exploiter les fonctionnalités sans fil de son engin peut finalement obtenir la plupart des informations que le système de Motorola proposait avec un portable classique, exploitable comme un outil indépendant.

Source : Androidcentral.com

2 commentaires sur ce sujet.
  • Alx
    8 octobre 2012 - 10 h 18 min

    C’était un peu couru d’avance quand même …

    Répondre
  • 8 octobre 2012 - 11 h 26 min

    un concept à reprendre par Ubuntu ;), en ajoutant une batterie au laptop, et pourquoi pas d’autres solutions, comme du stockage…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *