Une montre Samsung sous Android Wear d'ici la fin de l'année

Une montre Samsung sous Android Wear d’ici la fin de l’année

Si il y a bien une marque qui érige en règle d’or la phrase « ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier », c’est bien Samsung. Après 2 montres connectées sorties successivement sous Android et Tizen, voici que la marque annonce une montre Android Wear.

Le rouleau compresseur Android Wear est en marche et ceux qui ne suivront pas sa trace auront de grande chance de se retrouver sur le bord de la route planifiée par Google. Avec un système conçu pour être plus autonome, plus efficace et surtout rapidement rempli d’applications compatibles, les objets Android Wear ont une grosse tendance à définir le marché des objets connectés de la même manière qu’Android a redéfini celui des smartphones.

 Samsung Gear 2

Samsung le sait, Samsung le craint probablement, et en parallèle d’une sortie de sa nouvelle Galaxy Gear, la marque annonce une troisième montre connectée d’ici la fin de l’année. La marque a lancé une première montre sous Android, une seconde vient d’apparaître sous Tizen… D’ici la fin de l’année ces modèles seront de l’histoire ancienne puisqu’une nouvelle montre rentrera dans le rang des objets sous la bannière d’Android Wear.

L’arrivée de concurrents comme Motorola ou LG sur  se secteur ou Samsung est un des seul fabricant de grande marque internationale à jouer est un premier problème mais c’est surtout la structure de fonctionnement d’Android Wear qui pourrait porter le plus préjudice à ses propres projets. Comme expliqué sur mon papier sur Android Wear, les montres exploitant le système de Google verront rapidement apparaître des dizaines, voire des centaines d ‘applications Android pouvant communiquer vers elle et ainsi rendre les objets beaucoup plus utiles que les autres produits limités à un magasin d’applications a recréer de A à Z. Autre énorme avantage, leur rôle d’afficheur d’applications calculées sur smartphone leur offrira forcément une plus petite consommation que le rôle  d’exécuteur d’applications calculées en interne. Autant d’éléments qui risquent de ringardiser, qui rendent déjà totalement obsolètes à mon avis, les productions actuelles de ce genre de minimachine.

La déclaration d’Hankil Yoon un des directeur chargé de la stratégie de Samsung est donc sans réelle surprise. Samsung lancera une montre connectée Android Wear d’ici la fin de l’année. On le sait, samsung est sans état d’âmes sur la fabrication de ses produits. Lorsque la marque utilise des puces de concurrents pour équiper ses machines alors même qu’il produit ses propres processeurs, on devine que l’objectif global est plus important que les productions internes. Ce constat étant fait, il est logique de voir Samsung ne pas chercher a s’aventurer uniquement de son côté avec une montre comme la Gear 2 sous Tizen. En cas d’échec comme pour la première montre Gear de la marque, ce serait passer de leader sur ce marché à une position très nette d’outsider face à LG et d’autres.

 Tizen

Mais Samsung étant Samsung, la marque profite de cette déclaration pour en faire une autre,n celle de la promesse d’un smartphone haut de gamme sous Tizen d’ici la fin Juin. Une promesse comme un rappel à Google, que si la marque Coréenne suis le mouvement d’un côté avec les montres, elle dispose également de son petit arsenal logiciel pour travailler en solo.

Source: The Verge.

3 commentaires sur ce sujet.
  • 16 avril 2014 - 21 h 20 min

    bonjour, pierre, petit hors sujet…
    ya un concours pour les meilleurs blog…ca vaut le coup de participer non?
    http://www.tribway.com/fr/influencers

    ça à l’air sérieux…je te laisse fouiller.
    Bonne soirée.

    Répondre
  • 16 avril 2014 - 22 h 36 min

    @OCMan: Oula les concours de ce genre et moi ca fait 1000. J’avais gagné un truc du genre du temps de Blogeee, je collais pas vraiment au profil des autres participants en fait ^^

    Répondre
  • 17 avril 2014 - 18 h 53 min

    Pas de problème ^^
    je disais ça à tout hasard, on sait jamais, je sait pas ou tu en est des recherches de financement et tout, et des fois je me dis que tout est bon à prendre…si minimachines est loin de ce stade, c’est plus que rassurrant!

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *