Minilink 06/02/14 : Amazon et le jeu vidéo, un iPhone à 2.6 M€ et votre Raspberry Assistant

Vous l’avez échappé belle, votre liseuse aurait pu être bonne à jeter ai-je appris aujourd’hui. Je suis également tombé sur un super montage autour d’une Raspberri Pi, sur un iphone à 2.6 millions de dollars et sur un Amazon qui se met à racheter des créateurs de jeu… Un nouveau Minilink

gutemberg

Il s’est passé un truc ces derniers jours, un truc que je n’ai pas vu passer mais qui m’a fait un drôle d’effet. Un peu comme si vous appreniez en allumant la radio qu’un astéroïde a frôlé la planète sans que vous l’ayez su. Bon, évidemment, c’est moins grave, mais tout de même. Il y a peu Adobe a annoncé une refonte de son logiciel Adobe Digital Editions qui sert à créer et gérer des ebooks. Personne n’avait été consulté dans l’industrie, ni les fabricants de liseuses, ni les éditeurs ni même les développeurs de logiciels. Surprise, cette mise à jour consistait surtout à une modification des DRM d’Adobe. Modification qui risquait tout simplement de rendre obsolète votre liseuse ! Grâce à la mobilisation de nombreux acteurs ayant révélé le pot aux roses, le calendrier de migration de cette mise à jour a été repoussé et sera probablement abandonné. On a donc vraiment frôlé la catastrophe numérique de très peu.

A lire en détail sur Aldus

KI-Cinder-More

Autre info, le rachat du studio de création du jeu Double Helix par http://www.doublehelixgames.com/. Le géant de la distribution  est déjà à la tête d’un studio de production de séries télé originales mais vient de rajouter un nouvel élément à ses possibilités de production avec le jeu vidéo. Double Helix, à qui on doit de nombreuses licences de film, est spécialisé dans ce type de travail de commande. Un atout pour Amazon qui pourrait donc s’appuyer sur le savoir faire des 75 membres du studio qu’il étofferait de nouveaux salariés pour développer des contenus spécifiques.

L’idée d’une console de jeu Amazon qui servirait à consommer du contenu en ligne est toujours d’actualité, ce rachat sera peut être un bon moyen d’offrir des services supplémentaires à ses clients sur tablette comme sur console.

A lire sur TechCrunch

16Mo !

Sympa ton stockage 16Mo

Sur ZDNet Thierry Noisette nous raconte comment un iPhone aurait coûté 2.6 millions d’euros si il avait été possible à fabriquer au cours du jour. Le détail est fait par rapport aux chiffres de l’époque : Le stockage par exemple, en 1991 un stockage flash de 1 Go coûtait 45 000 dollars ce qui fait, multiplié par 32 Go, 1,44 million de dollars pour ce simple poste. En comparant l’ensemble des composants, multipliant les capacités de calcul des puces de l’époque par rapport à celles d’aujourd’hui le total s’incrémente encore et encore pour un final de 3.56 millions de dollars soit 2.63 millions d’euros. Evidemment la miniaturisation atteinte par un smartphone moderne était impossible à atteindre, même un petit réfrigérateur aurait eu du mal à faire tenir les composants nécessaires à la réalisation d’un ordinateur du même acabit…

Le calcul est assez tiré par les cheveux mais montre tout de même la vertigineuse chute des tarifs des machines entre les années 90 et aujourd’hui. Chute qui explique probablement en partie les problématiques rencontrées aujourd’hui par les fabricants de PC.

Bill Gates

Le dieu vengeur des nerds s’appelle Ironie et il a encore frappé, nous apprend le NewYorker. On a vu que Bill Gates était revenu aux affaires chez Microsoft et qu’il se piquait de venir travailler à nouveau au sein du groupe en tant qu’expert technologique.

Sachez, chers amis ayant déjà passé moult nuits blanches dans des configurations obscures, que Monsieur Gates a passé la plus vaste partie de son temps lors de son « 1er jour » chez Microsoft à tenter d’installer Windows 8.1 sur son poste. Mieux encore, Gates aurait  tant peiné sur le problème qu’après déjeuner il aurait été déranger le nouveau PDG de la boite pour lui demander un coup de main. Les 2 compères n’ayant pas réussi et s’étant passablement énervés, le problème ayant brisé l’habituel flegme de Bill Gates, ce dernier aurait décidé de rester sur Windows 7 pour le moment. Ah ironie, je t’aime, je pense souvent à toi.

Pour finir ce Minilink, au moment où je recevais ma Raspberry Pi à 36€, un nouveau et exceptionnel montage réalisé avec la carte me tombait sous le curseur. Toujours sur Instructables, un internaute nous montre comment il a transformé un vieil intercom de bureau, glané par hasard, en assistant numérique capable de répondre à la voix.

Raspnberri Assistant

Comme d’habitude avec Instructable, on nous livre toute la méthode matérielle et logicielle pour reproduire la machine : Les lignes de commandes, les programmes employés et même les divers composants en plus de la carte Raspberry Pi. Le résultat est exceptionnel en anglais, et j’avoue que pouvoir demander à ce type de gadget la météo ou de lire mes derniers tweets et objets d’email me parait assez formidable. Le look de l’objet est grandiosement cyberpunk et le rendu audio tout à fait sympathique comme petite musique d’ambiance. un gadget fun donc, relativement facile à mettre en marche.

 A demain pour un autre Minilink !

11 commentaires sur ce sujet.
  • 6 février 2014 - 23 h 12 min

    Le coup de Bill gates ça sent le bon gag quand même. Ça nous plairait d’y croire certes… Mais quand même

    Répondre
  • 6 février 2014 - 23 h 18 min

    Ces articles ne semblent pas bien marcher, personne ne commente. Pourtant je trouve le style et les infos vraiment chouettes. Peut être que tu les publies trop tard par contre. Lire ça dans les transport, en rentrant du boulot, ça serait mieux.

    Répondre
  • 6 février 2014 - 23 h 44 min

    Encore un argument contre ces foutus DRM….

    Répondre
  • 7 février 2014 - 8 h 50 min

    Cela parait étonnant de faire fuiter de pareilles infos de la part de M$, ce serait se tirer une balle dans le pied.
    Qui plus est, il doit bien y avoir un « service informatique » chez M$ qui s’occupe de préparer les postes de travail, même si c’est pour Bill Gates, et quand bien même, Bill ne va pas appeler le PDG pour régler ça mais un vrai technicien…
    Manque de crédibilité cette histoire !

    Ce projet Raspberry Pi est excellent ! Le top serait une télécommande Bluetooth avec micro intégré pour lancer les commandes vocales, dispo en plusieurs exemplaires dans la maison, puis le son retransmis sur le haut-parleur se trouvant dans la même pièce que celle de la télécommande, grâce aux Viboomers. Trop classe !

    Je ne suis pas d’accord avec le fait que ces articles ne marchent pas. Cela génère du trafic et vu que nous ne sommes pas sur Clubic, ici les gens ne parlent pas pour rien dire, il n’y a peut-être parfois rien à ajouter…

    Répondre
  • 7 février 2014 - 9 h 01 min

    Pour l’histoire de Bill Gates cela ne m’étonnerais que peu.
    Il avais déjà fait le coup avec un mail incendiaire (rendu public) ou il attaquais ses équipes sur l’installation et la suppression de programmes dans XP.
    Il avais même dit à l’époque que c’était son rôle de réaliser cela, quelque part de se mettre à la place du quidam et de montrer qu’il y avais un problème!
    Oui car il est évident que si il y a quelques retours d’utilisateur sur un dysfonctionnement, ça ne va pas faire changer du code aux dev’ MS, par contre si c’est le grand Boss qui fait ces retours il y a intérêt à ce que cela bouge, et vite!
    Et c’est donc la que Bill Gates interviens, il est le premier à utiliser et à faire remonter les soucis sur MS, et même si ce n’est pas son travail et le but premier de son emploi il se doit de le faire pour que l’entreprise produise des solutions pertinentes!

    Bon sinon W8 il s’installe plus facilement qu’XP, Vista ou 7 si c’est vrais ils ont cherché la petite bête avec LA machine qui ne fonctionnais pas sous 8 volontairement!

    Répondre
  • 7 février 2014 - 9 h 27 min
  • Yrt
    7 février 2014 - 10 h 34 min

    petite coquille « création du jeu Double Helix par [vide]  » manque Amazon ;)

    Répondre
  • 7 février 2014 - 12 h 01 min
  • 7 février 2014 - 13 h 34 min

    Vraiment sympas ces minilink :)

    Répondre
  • 7 février 2014 - 18 h 50 min

    Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de commentaire (ou peu) que ce n’est pas lu. Ça me plait aussi ce format.
    Et la preuve qu’on n’est pas sur clubic, je n’ai pas mis « preums » alors que j’ai écrit le premier commentaire ;)

    Répondre
  • 9 février 2014 - 11 h 02 min

    Dans le même genre d’idées et bien que je déteste tirer sur les ambulances je vais vous en raconter une « bien bonne » comme on dit à Marseille.
    Il y a une quinzaine de jours, décidant de réutiliser mon Walkman NWZ-Axxx je constate que Windows ne le reconnait plus « Périphérique inconnu ».
    J’ai donc rebooté, ce que l’on fait classiquement. Niet, rien de mieux. J’ai changé d’ordinateur même constat.
    Un doute horrible m’est venu. Sony a retiré de Windows le driver. Comme c’est commode. J’ai écrit à Sony qui me propose une solution qui ne peut pas marcher puisque pour qu’elle marche il faudrait que je puis accéder à la mémoire du Walkman. C’est à se demander qu’elle est la compétence de celui qui a fait cette réponse. Par contre rien absolument aucune réponse sur ma demande concernant le driver.
    J’ai essayé en vain de retrouver un driver sur les serveurs de Sony. En vain.
    Je précise que j’ai la certitude absolue que ce n’est pas un problème matériel car j’ai réussi à le faire reconnaître par le système au prix d’une manœuvre tirée par les cheveux.
    J’ai voulu prendre contact avec le service gouvernemental de la concurrence et des prix pour leur demander si ceci est en accord avec les droits du consommateur. Sony me prive tout simplement de la jouissance d’un appareil que j’ai payé.
    Ce genre de comportement qui consiste à rendre inopérant un appareil qui n’est pas si vieux que cela (six ans, je crois) qui par ailleurs fonctionne très bien, il n’y a que dans l’industrie informatique que l’on peut se le permettre.
    Je l’ai cauchemardé, Sony l’a fait….

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *