Minilink 05/02/14 : Hisy selfies, nanotechnolgie et génie

Minilink 05/02/14 : Des selfies avec Hisy, d’la nanotechnolgie et un génie

Aujourd’hui un Minilink qui fait le grand écart du futile des Selfies avec Hisy au révolutionnaire avec une puce en graphène chez IBM en passant par un hommage à un grand concepteur de jeux et des tests poussés de diverses distributions Linux sur Intel NUC.

Selfie

Mot de l’année 2013, le selfie est la pratique de l’autoportrait photographique à tendance égocentrique. La profusion de smartphones a donné naissance à cette mode, souvent rendue nécessaire avec l’envolée de réseaux sociaux où il faut bien s’afficher, si possible en faisant bonne figure. D’où la profusion de vues en contre plongée, de sourires de canards et autres hommages qui font fréquemment retourner dans leurs tombes respectives messieurs Louis Daguerre et Nicéphore Niépce qui se disent souvent que si ils auraient su, ils seraient restés couchés.

Et bien voilà que cette mode du Selfie à une retombée positive, comme quoi il ne faut pas totalement désespérer de l’humanité. Hisy est un accessoires bluetooth né pour le Selfisme, un petit interrupteur avec presque 30 mètres de portée qui permet tout simplement de déclencher votre appareil photo de smartphone (pour le moment que sur iPhone mais ça arrive sur Android également.). On appaire téléphone et Hisy et nous voilà avec un interrupteur  à distance, un truc qui servira vraisemblablement à immortaliser des sourires disgracieux mais qui peut également apporter plein de bonnes choses à la photo depuis des appareils nomades; une petite liste d’idées que j’ai eues rapidement :

  • Prendre des photos d’événements à distance, au bout d’un manche telecsopique par exemple.
  • Se cacher pour capturer une photo à l’improviste.
  • Prendre des photos d’animaux sans les effaroucher.
  • Réaliser des « timelapse » ou autres animations sans avoir besoin de toucher, et donc de faire bouger, son smartphone.

La liste est évidemment énorme et le prix de l’objet est de 24.99$ aux US. L’autonomie de sa batterie est censée être de 2 ans avec environ 100 prises de vue par jour. Vous en saurez plus sur le Hisy sur leur site, pas de date de sortie sur Android pour le moment mais je guette le dispositif.

 Graphene IBM

IBM annonce la première réalisation d’une puce radio à base de graphène. Pour ceux qui suivent plus les frères Bogdanoff que la revue Nature, le graphène est un « matériau miracle » isolé en 2004 et qui a valu un prix Nobel à André Geim.

Ses applications supposées sont énormes et des dizaines de labos de part le monde font mumuse avec pour tenter de développer  des applications industrielles. IBM fait partie du lot  et planche sur ce qui pourrait remplacer à terme le silicium dans les semi-conducteurs.

IBM Research

IBM a ainsi réussi à créer une puce radio en graphène, un bon début pour une évolution de ce type de solution au sein des appareils connectés. Moins coûteuse que la fabrication en silicium, cette méthode pourrait coller avec l’explosion attendue des objets connectés. Le graphène étant peu cher à fabriquer et la méthode d’IBM également facile à mettre en place, on peut imaginer des puces radio dans beaucoup d’objets. Quand on sait également que le matériau a la capacité de stocker de l’énergie, on imagine facilement des patches en tous genres permettant de rendre n’importe quoi plus communicant. Vêtements, meubles, objets en tous genres. Je rêve d’une couche qui twitte son degré d’humidité en ce moment :

Bref, un super papier à lire sur Futura Sciences qui a pu obtenir une interview de Shu-jen Han en charge de ce programme de recherche d’IBM.

 Le génie annoncé en titre, c’est Sid Meier, créateur et développeur de jeux, surtout connu pour  sa série de gestion stratégie Civilization. L’homme a inspiré un Humble Bundle autour de ses créations. Le principe reste toujours le même avec un prix libre (à partir d’1 petit dollar) pour les kit de base comprenant : Sid Meier’s Civilization III,  Sid Meier’s Civilization IV, Sid Meier’s Ace Patrol, Sid Meier’s Ace Patrol: Pacific Skies et Sid Meier’s Railroads.

Edit : Rajout de l’excellent Pirates! au Bundle !

Pour 8.39$ vous  aurez droit en plus à Sid Meier’s Civilization V et un DLC Gods and Kings. Pour 15$ un second DLC, Brave New World,  fera partie du lot. Des  heures de jeu et de joie en perspective.

sid Meier

Comme d’habitude avec les Humble Bundle, vous pouvez choisir la répartition de la distribution de votre participation entre l’éditeur de jeux 2K Games, une oeuvre de charité (ici Action contre la faim) et le système Humble Bundle qui héberge l’opération. Le deal par défaut pour 15$ investi est de 9.75 pour 2K, 3$ pour Action contre la faim et 2.25 pour Humble. Au bout du compte vous recevrez des clés Steam pour télécharger ces titres.

 ubuntu-nuc

Enfin, Ars Technica nous fait  un joli aperçu des difficultés et avancées de différentes plates formes Linux ( Ubuntu, Mint, Fedora et SteamOS) sur un Intel NUC D54250WYK1. En plus d’un guide d’installation essentiellement basée sur le logiciel Unetbootin pour monter une image installable sur une clé USB, le site détaille ce qui fonctionne ou pas sur la minimachine d’Intel.

Intel 7260
Ars indique les étapes de son installation et comment outrepasser le bios EFI de la machine qui a tendance à n’en faire qu’à sa tête. Puis liste ce qui fonctionne ou pas pour chaque distribution. Le plus gros problème rencontré vient de la carte Wifi Intel utilisée dans la machine : Heureusement, au pire, elle est sur un port MiniPCIExpress et pourra donc être remplacée par un modèle plus compatible. La carte  Intel 7260 est très récente et Intel devrait fournir des pilotes Linux dans les mois qui viennent. Si le NUC vous intéresse pour devenir une solution Linux, je vous encourage donc clairement à lire ce compte rendu et les nombreux commentaires qui suivent.

A demain pour un autre Minilink.

6 commentaires sur ce sujet.
  • 5 février 2014 - 20 h 33 min

    humble bundle civilization!! miam miam.

    Sinon pour la télécommande de smartphone, il y a juste un détail à prendre en compte c’est : tenir le smartphone, pas sur qu’il y ai un pas de vis sous les iphone pour le mettre sur un trépied ;o)

    Répondre
  • 5 février 2014 - 20 h 35 min

    j’en reviens au humble bundle, si civ5 est un peu galère pour un T100 la version 3 et 4 seront nickel.

    Répondre
  • 5 février 2014 - 20 h 40 min
  • 6 février 2014 - 8 h 36 min

    Purée, ça doit être tellement facile à fabriquer un interrupteur d’APN en blutetooth, cette startup va s’en mettre plein les fouilles !

    Pour le graphène, le jour où il investira la batterie, c’est tout le petit monde de la mobilité qui va être remis en question. Quelque chose d’extraordinaire. Espérons que les chinois rééditent les batteries de tout ce qui est portable avec ces batteries et que les ressources de la planète suivent.

    @Pierre: Bientôt un petit billet sur le « Tango » ?
    http://www.generation-nt.com/tango-pc-ordinateur-miniature-dock-station-accueil-actualite-1846652.html

    Et à quand un clavier solaire qui ne coûte pas 80€ et que seul Logitech édite et une souris qui se recharge à l’énergie cinétique ? Bref, des périphériques sans fil à énergie infinie.

    Répondre
  • 6 février 2014 - 8 h 40 min

    Bon, rectif, le clavier solaire coûte en ce moment 47€ chez Cdiscount…mais c’est encore trop cher !!!

    Répondre
  • 6 février 2014 - 18 h 46 min

    Pour les Selfies, OPPO a sorti un smartphone (au format phablette) équipé d’un capteur rotatif et d’une « télécommande », baptisée OClick, (qui n’est pas limitée à la seule prise de vue) : le N1.
    J’en ai un et même si je suis loin d’être un adepte des selfies le combo capteur rotatif/télécommande peut s’avérer pratique : téléphone posé à plat sur une surface avec le capteur orienté vers le sujet, on cadre, on règle le focus sur une zone, on se place dans le champs et on clique. ^_^

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *