MiiPC : Une minimachine Android pour les petits à 99$

Concevoir un engin à destination des enfants, sous Android, au même prix que la console Ouya c’est l’objectif de MiiPC. Cette petite boîte conçue par ZeroDesktop serait proposée contre 99$ et choisi de se faire financer au travers d’une campagne Kickstarter.

L’idée de cette MiiPC est bonne mais il est difficile de voir le vrai plus proposé par l’objet pour de jeunes enfants pour le moment : Certes l’engin est abordable, facile d’accès sous Android mais à 99$ on ne voit pas très bien ce qui le distingue des TV-Box et autres clé PC vendues sensiblement au même prix. C’est probablement autour du travail de développement de creuser dans la bonne direction et de proposer un engin réellement construit pour les besoins et impératifs des plus petits.

 

Le materiel embarqué par le MiiPC est en dessous des produits que nous croisons habituellement pour ce type de machine : Un processeur double coeur ARMv7  cadencé à 1.2 GHz et signé Marvell. 1 go de mémoire vive et 4 Go de stockage interne accompagnés d’un lecteur de cartes SDHC pour étendre cette capacité. L’engin embarque en plus 2 ports USB 2.0, une sortie HDMI et un port Ethernet  non détaillé. Du wifi de type N et du Bluetooth permettent en outre de se connecter et de partager des périphériques. La partie audio est assurée par un haut parleur interne ainsi que des ports Jack casque et micro.

MiiPC

Comment justifier un tel tarif face à une Ouya sous Tegra 3 ? Simplement grâce à la partie logicielle proposée par le MiiPC : Un système qui vient se poser par dessus un Android 4.2 classique et qui propose d’après ZeroDesktop, un système plus sûr pour les jeunes enfants. Cela se traduit par des environnements pour chaque utilisateur qui donnent droit après connexion via mot de passe à des applications différentes. Une surveillance des sites autorisés et un gestionnaire de plages horaires pour le surf. Un système de monitoring des applications exécutées sous forme d’historique et en temps réel via une petite application à destination du smartphone des parents permet aussi de contrôler ce qu’il se passe sur le MiiPC.

MiiPC

C’est ça un environnement sain sur Internet !?

Papa peut voir du bureau ce qui tourne et quelle session est utilisée sur le MiiPC : Si Le petit dernier joue ou surfe au lieu de travailler comme promis, il peut également a distance empêcher des applications de fonctionner.

L’objectif est louable et l’idée est bonne, si la réalisation suit, ce type de solution a faible consommation d’énergie et qui ne nécessite pas énormément d’investissement peut fonctionner. Mais il faudra que le système d’application soit parfaitement réussi et suffisamment étanche pour qu’il résiste aux attaques de nos chères petits monstres.

Ceux-ci peuvent se révéler particulièrement retords en cas de blocage et trouver des parades inattendues. La plus efficace étant un total désintérêt pour un système trop bridé et surveillé qui ne sera plus employé que comme « leurre » technique lorsque les surveillants seront hors de portée. Et les mercredis après midi jugés sécures par des parents confiants qui verront de longues heures de session de travail s’afficher sur la MiiPC sera en réalité passée sur la bonne vieille machine familiale et sur un internet totalement débridé.

MiiPC sur Kickstater

Source : Engadget

12 commentaires sur ce sujet.
  • 26 mars 2013 - 9 h 38 min

    Le contrôle parental inclus dans windows live pour android en quelques sorte, mais avec l’obligation d’acheter une machine dédiée…

    On parie combien que ça va finir en application sur le google play, même si la machine sort un jour?

    Répondre
  • 26 mars 2013 - 9 h 39 min

    @Xaossiia: C’est ce que je me suis dit et ça serait surement plus rentable pour eux au final je pense.

    Répondre
  • 26 mars 2013 - 9 h 40 min

    Ca donne quoi android sur un ecran de pc ? C’est jouable pour du surf plein ecran ?

    Répondre
  • 26 mars 2013 - 9 h 53 min

    @Lglive: Oui pour le surf pas de probleme. Si tu as un smartphone android doté d’une sortie externe, rien ne t’empeche de tester à moindre frais…

    Répondre
  • 26 mars 2013 - 9 h 54 min

    c’est sur qu’en tant que parent je serais plus intéressé par une distrib android adaptée avec la surcouche, même payante, à installer ou je veux (sur le eeetop par exemple qui sert surtout aux enfants) que par la machine dédiée. Quand à la surveillance à distance, le jour où les parents comprendront qu’il n’existe pas de solution technologique qui remplace leur rôle …

    Répondre
  • 26 mars 2013 - 10 h 42 min

    @Goulven: Attention quand même avec Android, qui a de toutes façons une petite tendance à essayer de remplacer pas mal de « rôles » par les bons soins de Google !

    Répondre
  • 26 mars 2013 - 11 h 34 min

    @Lglive: Je viens de recevoir ma clé Android, et je suis surpris: tres bien. Clavier logitech k400 reconnu de suite, y compris le scroll a deux doigts…

    Répondre
  • 26 mars 2013 - 11 h 51 min

    Merci pour les retours, mon interrogation porte sur l’affichage des sites web, c’est équivalent à un chrome pc:linux qui utilise tout l’cran ou on ressent qu’on est sur un navigateur mobile et les sites sont plus restreints ?

    Répondre
  • 26 mars 2013 - 19 h 19 min

    Moi, c’est sans hésiter la Ouya côté puissance (Tegra 3).

    Répondre
  • 26 mars 2013 - 19 h 20 min

    D’autant plus que l’on pourra installer un Linux Ubuntu sur ces PC nouvelle génération.

    Répondre
  • 4 mai 2013 - 18 h 09 min

    Il est évident que si la Ouya est avant tout destine aux jeux ,il manque sur le marche Set Top BOX Android une mini machine sympa pour bidouiller dessus .

    C’est sur que comme sur les cle a base de Allwinner ou equivalent ,on trouvera vite une Distribution Linux pour completer ou remplacer Android .

    Peur etre un boitier plus gros et la possibilite d’en faire un media TV ou un veritable Ordinateur par l »ah=jout d’un veritable disque dur SATA ou d’une autre carte memoire .

    Répondre
  • 28 juin 2013 - 8 h 40 min

    […] Le MiiPC est un engin à destination des plus jeunes qui mise sur un côté communautaire et sur des fonctionnalités avancées de gestion a destination des parents. Avec plus de 3.5 fois la somme initialement demandée sur KickStarter, MiiPC a bien entendu qu’il avait la possibilité de réussir en travaillant en partenariat avec la communauté qu’il mettait en place. […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *