Microsoft va rendre Windows 8 gratuit sur les tablettes de petites diagonales

Temps de crise oblige, Microsoft revoit sa politique tarifaire de manière drastique sur le marché de la téléphonie et des tablettes. L’éditeur a annoncé qu’il allait rendre Windows 8 totalement gratuit pour les fabricants voulant l’installer sur les tablettes inférieures à 9 pouces.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone
Résumé :La nouvelle stratégie de Microsoft pour lutter contre Google est de proposer une alternative au pas tout à fait gratuit Android pour les tablettes de petite diagonale. En offrant Windows 8 aux fabricants sur les tablettes d’une diagonale inférieure à 9 pouces, la marque tend à couper l’herbe sous le pied de Google et va lourdement inciter les fabricants à se pencher sur ce marché. Un coup bas pour certains, du génie marketing pour d’autres, la question de ce choix montre en tout cas que Microsoft change et s’adapte au marché. Évolue assez pour chercher des revenus différents que la rente de Windows.

La stratégie du produit gratuit.

Les tablettes inférieures à 9 pouces pourront bénéficier du même Windows 8 que les grandes mais ne le payeront plus. Cela ne veut pas dire que vous pourrez l’installer vous même sur votre PC mais bien que les constructeurs auront accès à un Windows offert. Bien sur le support des équipes techniques de développement de Microsoft restera payant.

windows 8

Quel est le but pour Microsoft ? Pourquoi offrir son système ? 2 raisons majeures s’imposent. D’abord la marque a beaucoup de retard sur ce segment avec la monstrueuse pile de tablettes de petites diagonales vendues sous iOS et Android. Offrir une version gratuite de Windows 8 permettra d’augmenter ses parts de marché rapidement. Or ces parts de marché sont importantes pour Microsoft, elles vont inciter les développeurs à s’intéresser au magasin d’application de Microsoft ce qui rejaillira sur l’ensemble de son parc, versions Windows 8 payantes comprises.

C’est aussi une bonne manière de faire découvrir Windows 8 sur des produits qui ne remplacent par le cœur de métier de Microsoft : En séduisant avec des produits à 200-300€ au Windows gratuit, la marque peut donner envie à ses clients de faire migrer l’ensemble de leur parc. Une sorte de version d’essai grandeur nature donc.

Proposer Windows 8 gratuitement sur ces petites diagonales incitera les marques à refaire des gammes complètes de produits Windows 8 et imposera à nouveau Microsoft dans leurs stratégies.

 

Chouette je vais payer ma tablette moins cher !

Asus Note 8

On ne s’emballe pas, ce n’est pas parce que Windows 8 sera gratuit que votre prochaine tablette 8 pouces coûtera forcément moins cher, il est des prix stratégiques qui ne changeront jamais vraiment. D’abord le prix actuel de Windows 8 pour tablettes est estimé à 15$ ce qui n’est pas énorme. Ensuite et surtout chaque maillon de la chaîne gagne un pourcentage du prix de base de l’engin et, pour proposer une tablette à 299€, il faut que les différents intervenants puissent avoir une part du gâteau.

Si la tablette passait d’un coup à 280 ou 270€, cette part diminuerait d’autant, ce qui ne serait pas forcément viable pour le bon fonctionnement de l’ensemble du circuit de distribution. C’est pour cela que les constructeurs ont l’habitude de choisir d’augmenter les composants de ce type de produits plutôt que de baisser les prix publics. Souvenez vous des premier netbooks d’Asus sortis en même temps sous Windows XP et sous linux. Les versions linux avaient plus de mémoire, plus de stockage que les versions Windows XP et les deux étaient vendues au même prix.

Le retour possible des netbooks 8 pouces ?

Deux prédictions faciles sont possibles dés aujourd’hui. La première c’est que bon nombre de marques vont s’intéresser à cette opportunité et essayer d’en tirer un profit maximum. Si Microsoft a mis le hola à cette manne généreuse à partir de 9 pouces, il est fort probable que les constructeurs se frottent à des diagonales les plus proches possibles de cette limite. Des écran de 8.9 pouces devraient donc fleurir.

Dell Inspiron Mini 9

Mais un autre aspect va surement intéresser les fabricants, celui des machines transformables de cette diagonale : Les netbooks 9 pouces comme les Dell Mini 9 ou Acer Aspire One ont connu un énorme succès par le passé et je milite auprès des constructeurs pour qu’ils s’intéressent à nouveau à ce format. Si une marque proposait demain un engin à la Asus Transformer Book T100 en 8.9 pouces avec un processeur Intel Bay Trail sous Windows 8 gratuit, cela pourrait avoir un gros potentiel sur le marché. Il suffit de faire une tablette 8.9 pouces qui se fixe sur un dock, pas forcément la plus rapide ni la mieux équipée du monde, mais à 299-349€ par exemple avec un Bay Trail, 2 Go de mémoire vive et 32/64 Go de stockage associé à une carte externe, la machine aurait pour elle les avantages d’une excellente autonomie, de belles performances et d’une grande compacité.

27 commentaires sur ce sujet.
  • 3 avril 2014 - 12 h 35 min

    Je soutiens l’idée du netbook 8.9″ remis au gout du jour… mais pas nécéssairement sous forme convertible, l’absence d’évolution possible de la tablette ne me convenant personnellement pas.

    Mon fidèle EeePC 901 modernisé, accès interne inclus pour remplacer stockage/DDR/carte wifi si le besoin s’en fait (immédiatement, comme pour le wifi… ou un jour, DDR/stockage) sentir.

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 13 h 03 min

    @yann: Le coté transformable c’est pour bénéficier de la licence gratuite ;)

    Répondre
  • SGT
    3 avril 2014 - 13 h 10 min

    C’est une très bonne nouvelle de la part de Microsoft. Certes une “économie” de 15 $ pour un constructeur c’est peu, mais outre l’effet psychologique, multiplié par des millions de devices cela peut faire de bons revenus supplémentaires.

    Par contre là où l’inconnue subsiste est : quelles seront les limitations ? On constate que la plupart des mini machines W8 mobiles sont limitées à 2 Go de ram et 64 go de stockage. Sans demander la lune on aimerait des versions en 4 Go de ram et 128 Go de stockage. Est-ce voulu ?

    Une autre grosse inconnue sera la présence autorisée ou pas par Microsoft de sorties moniteur externe HDMI sur ces futurs devices en dessous de 9″. J’ai testé en Allemagne le mois dernier l’Asus Vivotab Note 8″. Belle machine avec en plus un stylet Wacom, mais pas de sortie HDMI alors que son processeur l’autorise à faire de la petite bureautique. Bref ça donne pas envie de l’acheter d’autant que le Wifi Display c’est pas encore ça en terme de perfs. Bref qu’autorisera Microsoft ? Et que feront les constructeurs, les brideront-ils volontairement mais en ne le disant pas pour éviter de phagocyter leurs gammes supérieures ?

    J’espère que très vite tout cela sera clarifié. San vouloir tomber dans la théorie du complot il y a pas mal de choses qui restent nébuleuses suite à cette annonce.

    Saluons au passage les récentes annonces de Microsoft : concept d’apps universelles (smartphone, tablette et desktop), volonté affirmée d’offrir les meilleures solutions bureautique pour la mobilité, le retour (futur) du vrai bouton démarrer où les apps Metro pourront être affichées en mode desktop dans des fenêtre séparées. On a donc enfin un début de vraie contextualisation comme on l’espérait depuis la sortie de W8.

    Avec tout cela Microsoft va dans le bon sens… c’est juste qu’on aimerait éviter au passage le détail qui tue, comme bien souvent.

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 13 h 24 min

    N’oublions pas que MS touche déjà une “redevance” sur chaque copie d’Androïd, sous prétexte de brevets. La ruine ne les guette donc pas.

    L’après Ballmer permet donc quelques réformes timides: Office pour ipad, et licence win8 gratuite. C’est bien peu, étant donné la part de marché catastrophique de la société sur le marché mobile.

    Ce que le nouveau PDG devrait faire, c’est ce que le PDG de Bell (ATT) avait fait lorsqu’ils avaient perdu le monopôle: lire un discours à tous les employés contenant cette phrase symbolique: “vous devez comprendre que maman a quitté la maison”. Dans le cas de MS il faut annoncer l’abandon de Métro et sortir Office pour Androïd. Pour couronner le tout, il ne reste plus qu’à attendre qu’Intel fasse aussi cadeau ses processeurs sur les petites diagonales… Lorsque les poules auront des dents…

    La Commission Européenne devrait se pencher sur ces tarifs en fonction des diagonales des appareils. Ça semble discriminatoire et déloyal.

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 14 h 03 min

    Merci pour cette analyse, toujours aussi pertinente et intéressante.

    A suivre de près now :)

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 14 h 28 min

    Windows 8… mais le quel??? Windows 8.1 (comme sur le T100) ou Windows 8 RT (comme sur les surfaces)???

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 14 h 33 min

    @Pierre

    Une netbook 9″ à 300-350€ vs un hybride 10.1″ @ 300-350€ ?

    Pour quoi pas un hybride 9″ à 250-300€ ?

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 14 h 41 min

    “La Commission Européenne devrait se pencher sur ces tarifs en fonction des diagonales des appareils. Ça semble discriminatoire et déloyal.”

    point 1: Ça fait bien longtemps que les politiques ont abandonné tout esprit de réflexion envers MS …

    point 2: Je suis curieux de savoir si les brevets contre android donneront toujours “droits” à redevance … car comment justifier perdre de l’argent sur un truc que tu vends pas … ah oui pardon voir point 1 …

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 14 h 46 min

    Un Vaio P avec Bay Trail siouplé siouplé siouplé !!!!
    Bon comme Sony vient de revendre Vaio ça serait étonnant, mais quel dommage… il serait tout simplement parfait (pour moi s’entend).

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 14 h 49 min

    @SGT: Je me suis posé la même question et j’ai donc questionné à mon tour. C’est trop frais mais on finira par avoir le cahier des charges…
    Pour le 2Go/64Go c’est un positionnement prix et lié au fait que les puces adaptées n’étaient pas 64 bits.

    @jerrybutcher: ———————————- < - Encéphalogramme de Windows RT @DotNet: Parce que ça intéresse personne de gagner 50€ a se partager entre fabricant, grossiste et distributeur sur un PC. il suffit d’avoir 1 retour en SAV pour que tout le monde perde de l’argent. J’aimerais beaucoup avoir un prix public de 250€ mais ça n’arrivera pas pour cette raison là.

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 14 h 50 min

    @Mikey: Ca sera un VAIO C1VE reloaded pour moi :)

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 14 h 55 min

    Arffff voui elles étaient aussi magnifiques ces machines… mais avec la résolution du P alors :) on peut plus vivre avec 600 pixels de hauteur de nos jours !

    Répondre
  • SGT
    3 avril 2014 - 15 h 16 min

    @Pierre

    Merci pour l’info, effectivement l’absence de processeur mobile 64 bits basse conso bas prix jusqu’à récemment ça limite d’office la Ram…

    Pour le reste wait and see donc pour de futures minimachine alléchantes (avec sortie moniteur, stylet Wacom, fonction téléphonie, etc.). Cela semble très prometteur tout cela si on réunit toutes les annonces de la conf Microsoft Build 2014… il y a une vraie attention à la qualité et la cohérence.

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 15 h 35 min

    @Mikey: ben si on fait la maj de l’ancien produit a aujourd’hui, avec l’inflation, ca serait du Full HD :D

    @SGT: Ilest temps…

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 15 h 45 min

    Une bonne nouvelle sans doute. On a désormais un couple Intel Microsoft ultra compétitif. On a tendance a penser échec et mat même. Personnellement je vois tomber les barrières et le futur promet enfin plus de concurrence avec pour nous de nombreuses minimachines. Pierre tu ne risques pas de chômer !

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 16 h 33 min

    Microsoft part, ou plutôt reviens de loin, mais c’est un pas dans le bon sens. J’ai hâte de voir ce que cela va donner ;-)

    De mon point de vue, il y a quand même un avantage qu’offre (ou offrira ?) Windows sur ces futurs tablettes : les mises à jours. Je m’explique…

    J’ai un iPad V1, jusqu’à la version iOs 6.0 et malgré la sortie de versions Rétina, j’en étais content : fluidité, stabilité, tout nickel. Depuis la sortie de iOs 7.0, c’est la cata de chez cata , même les applis de Apple mises à jour foutent la zizanie et je ne compte plus les plantages et autres fermetures intempestives d’applications. Mon zoli Ipad en est presque devenu inexploitable, et c’est bien dommage car il est matériellement toujours nickel et la batterie toujours d’applomb.

    J’ai plusieurs tablettes Android, et globalement j’en suis satisfait. Mais, question mise à jour (tant de l’Os que des applis), c’est pas toujours la joie : entre les tablettes non suivies question Os, les soit-disant corrections de bugs d’applis qui au final les rendent plus instables voir crashent carrément. Sans parler des applis bourrées de pub (un peu comme les freewares iOs d’ailleurs).

    Au moins, avec Windows, on ne se posera pas la question de savoir s’il y a un suivit ou non : un peu comme à la Apple, dès qu’une mise à jour sort, tout le monde en profite. Un logiciel mis à jour foirent = pas grave on ré-installe l’ancienne version sans trop se poser de question.

    J’avoue, je grossi ici le trait du mauvais trolleur Windowsien vs le reste du Monde ;-) Car bien évidemment, Windows n’a pas que des bon cotés ! Mais plus le temps passe, plus je me dis que je vais peut-être revenir à mes anciens amours et donc à une tablette Windows pur jus, histoire de faire la comparaison. Ah, si Asus France n’avait pas eu la mauvaise idée de ne pas diffuser leur Vivotab Note 8 :(

    Répondre
  • mo
    3 avril 2014 - 20 h 58 min

    ooooh shit !!!!

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 22 h 02 min

    @Mxte29Fr:

    Oui avec windows on ne telecharge que des applis sure…c’est d’ailleurs a cause de ca que Windows est l os le plus sécurisé au monde…

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 22 h 05 min

    @Pierre Lecourt:
    C’est ça l’explication donnée pour des tablettes Windows plus chères que les Android à matériel égal voir inférieur?

    “Ensuite et surtout chaque maillon de la chaîne gagne un pourcentage du prix de base de l’engin et, pour proposer une tablette à 299€, il faut que les différents intervenants puissent avoir une part du gâteau.”

    Pourquoi? Les tablettes Android produites par les memes fabricants, dans les meme usines et utilisant quasiment les memes composants ne sont-elles pas vendues via les memes réseaux de distributions?

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 22 h 08 min

    @Toto:
    Oui, Windows est bien l’OS le plus sécurisé au monde… Mais c’est aussi le plus attaqué.

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 22 h 35 min

    @Bernard_Eng:

    Ah be iui il gagne haut la main tous les tests de hacking … de toute façon pour être aussi vendu avec les pc c’est clairement le meilleur et de loin car 90 pour cent de pdm …

    Répondre
  • 4 avril 2014 - 7 h 47 min

    @Pierre
    D’accord mais je pense (et la T100 illustre cela )
    que les fabricants peuvent compenser la marge unitaire modeste par le volume de vente!
    Un netbook rapporte plus mais si l’on en vends moins?
    :-)

    Répondre
  • 4 avril 2014 - 22 h 20 min

    Oui c’est idiot de le rendre gratuit car vu la qualité du système il va prendre le marché en entier faut juste attendre les 6 mois.

    Répondre
  • 11 avril 2014 - 16 h 36 min

    […] que la mayonnaise prenne, il faut donc des tarifs. Microsoft l’a bien compris et a décidé de filer sa licence Windows pour les petites diagonal…. Intel l’a bien compris également et pousse les constructeurs a proposer des modèles sur ce […]

  • 11 avril 2014 - 18 h 07 min

    […] C’est une des probable conséquence de l’arrivée de licences gratuites de Windows 8 pou…. Microsoft veut récupérer ailleurs le sacrifice de licence qui est accordé au fabricants. Bien sur rien ne vous interdira d’exploiter une licence d’une autre suite Office comme LibreOffice par exemple. Mais pour tout ceux qui comptaient acheter leur machine également parce que la célèbre suite logicielle de Microsoft était fournie, c’est bien évidemment une mauvaise nouvelle. […]

  • 4 juin 2014 - 15 h 17 min

    […] une bonne affaire pour Microsoft ? Non plus car l’éditeur ne gagne pas un sous sur la machine, il empêche juste l’érosion de ses parts de marché vers des solutions alternative. Un […]

  • 23 juin 2014 - 10 h 46 min

    […] œil ? L’éditeur de Windows n’a pas vraiment de raison de se plaindre, la marque a déjà statué sur la gratuité de Windows 8.1 pour les tablettes…, l’apparition de ces modèles ne changera donc pas ses gains dû à la vente […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *