Microsoft Surface Pro : Disponible en Janvier à partir de 899$

Microsoft a enfin lâché officiellement les tarifs de sa tablette Surface Pro, la version x86 de l’engin. Contrairement à la version RT, elle fera tourner un Windows 8 classique, rétro-compatible avec vos anciennes applications et jeux. Disponible en Janvier, l’engin de base devrait coûter 899$ en 64 Go.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

Une version 128 Go de la Surface Pro sera également proposée à 999$, ce qui est paradoxalement un assez bon tarif. La Surface Pro est une tablette 10.6 pouces extrêmement travaillée d’un point de vue design et conception par Microsoft. Elle embarque, outre sa béquille et son clavier amovible ultra fin, un vrai coeur de PC.

Microsoft Surface

Son processeur embarqué est un Core i5 Ivy Bridge (dernière génération) signé Intel, une puce que l’on pourrait trouver dans un ultraportable classique, et qui lui permet avec Windows 8, de faire tourner vos applications traditionnelles issues de Windows XP ou Windows 7. La Surface Pro embarque également 4 Go de mémoire vive non évolutive, du Wifi N et du Bluetooth 4.

Microsoft Surface

L’affichage est surprenant avec une définition d’écran de 1920 x 1080 sur du 10.6″, un choix qui offrira la possibilité de lancer tout type d’applications mais qui ne trompera personne quand à la praticité de l’objet : Sans recours à la souris, et donc à un dispositif de type portable et non plus tablette, je suppose qu’il sera très difficile de travailler sur un logiciel professionnel dans une fenêtre de cette diagonale affichant cette définition.

Microsoft Surface

Pour le reste on a droit à une sortie DisplayPort capable d’étendre l’affichage vers un écran externe jusqu’à une définition de 2460 x 1440 pixels, un port USB 3.0 plein format , un lecteur de cartes, une sortie casque et un stylet de saisie. Windows 8 étant apte a gérer la reconnaissance d’écriture, cette option est bienvenue.

Avec 900 grammes sur la balance (680 grammes pour la Surface RT), cet engin est impressionnant de conception et de fabrication. Microsoft s’est engagé totalement dans cette bataille avec un objectif de vitrine important pour son système d’exploitation, la Surface est là pour valider la cohabitation de Windows et du tactile. Une challenge qu’il sera intéressant de suivre même si pour le moment il est difficile de voir comment le marché va suivre.

La Surface RT, la version ARM Tegra 3 de la tablette est déjà en vente, à partir de 499$ et personne ne semble vraiment se bousculer pour l’obtenir. Cette nouvelle version est certes plus chère  mais elle offre ce qu’il manque pour le moment à Windows RT : Des applications en nombre.

Microsoft Surface

Reste que pour le même tarif, 1000$ avec le clavier optionnel, on trouve des ultrabooks de belle conception aujourd’hui, difficile de savoir  donc comment le marché va réagir à cette annonce. On ne le saura pas avant Janvier et je suppose que les engins seront largement présentés au CES de Las Vegas. Un CES ou je devrais me rendre cette année d’ailleurs.

34 commentaires sur ce sujet.
  • 30 novembre 2012 - 10 h 08 min

    @ Pierre : ce tarif est ultra compétitif dans le monde professionnel, un ultra-portable HP type 2560P se vend aux alentour des 1400 euros (avec une cotation grossiste) pour une definition d’ecran bien moindre. Après je ne suis pas près de sauter le pas Windows 8 sur mon parc (environ 4500 machines pour une centaine d’ultra-portable) tout de suite.

    Perso je vais en demander un en test :D

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 10 h 10 min

    J’oubliais aussi : quid du sav MS tant qu’ils n’auront pas leur boutiques ? Un SAV long et poussif est un frein à l’entrée en entreprise pour une marque. (Exit DELL et IBM chez nous)

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 10 h 16 min
  • 30 novembre 2012 - 10 h 57 min
  • A
    30 novembre 2012 - 11 h 00 min

    @Stephane:

    Non, mais ce sont les fans (ou employés) d’Apple qui cherchent par tous les moyens à descendre cette machine (et tous les hybrides ou laptops avec écrand tactile d’ailleurs) et, pour cela, ils comparent le poids/dimension/prix par rapport à l’iPad (et en ajoutant ‘tablettes android’ dans leur commentaire pour donner l’illusion qu’ils sont neutres) en omettant de préciser que cette Surface est un vrai ultrabook est devrait donc etre comparé au MacBook Air.
    Mais là, c’est sûr, la comparaison est moins flatteuse et clairement à l’avantga de cette Surface. C’est de la mauvaise foi dans un but de désinfo et de propagande comme le font souvent les fans d’Apple.
    Et là ils mettent les bouchées doubles pour essayer d’empêcher les gens de voir cette machine telle qu’elle est:
    Le plus fin, plus léger ultrabook à écran tactile et clavier détachable du marché. Bref, une vraie innovation.

    Je dis ça d’autant plus facilement que cette Surface ne m’intéresse pas car je n’ai pas vraimment besoin d’autant de puissance. Une machine CloverTrail m’ira très bien. En tout cas quand il y aura des baisses de prix (car là ils sont simplement ridicules), à moins de me prendre une Acer W510 qui a un prix compétitif en plus d’un design agréable.

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 11 h 08 min

    Sans tactile, et avec windows 7… Ca ferait un super ultrabook !!!

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 11 h 25 min

    Correction, pour ce prix le clavier n’est a prioi pas inclus.

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 11 h 38 min

    @Stephane: Mais C’EST une tablette : sa diagonale et l’absence de clavier la placent obligatoirement dans cette catégorie avec les comparaisons qui vont avec.
    Elle est 300 grammes trop lourdes et les logiciels existants ne seront pas leur aises.

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 12 h 06 min

    Je suis assez d’accord que la chose est plus a comparer a un MacBook Air, coté fonctionnalités, qu’un un iPad.

    Surface et MBA ont un gros probleme d’autonomie ceci dit: ca tient pas le journée; si on veut regarder un film le soir a l’hotel faut brancher l’alim sinon on est vide le lendemain…

    Perso, pour le même prix, je me vois plus avec un portable classique *et* une tablette. Je pourrai regarder un film en travaillant, et même faire du remoting vers le portable. Evidemment, c’est plus casse-pied a transbahuter. Un netbook et une tablette ? :-p

    Répondre
  • A
    30 novembre 2012 - 12 h 24 min

    @obarthelemy:

    Qu’on dise “je préfère un laptop et une tablette”, je comprends. Cette solution a ses avantages et ses inconvénients, mais c’est vrai pour toute les solutions.

    Mais ce n’est pas ça qui est dit dans la plupart des coms ou des articles outre-manche et outre-atlantique (ou même certains ici). Là c’est clairement de la mauvaise foi ou un manque flagrant de compréhension.
    Comparé ça avec une tablette Android ou un iPad, c’est juste ridicule.

    Par contre, pour la solution netbook + tablette, là il n’y a que le prix (pour l’instant) et encore.
    Les CloverTrail W8 sont des netbooks+tablettes. Avec des autonomies de l’ordre de 15 heures (si il y a une batterie dans le dock). C’est super pratique et ça évite de se trimbaler 2 machines et, donc aussi, du poids en plus.

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 13 h 04 min

    @Pierre: Te serait il possible de faire un point sur l’offre actuelle du marché en tablette x86 ?

    Répondre
  • SGT
    30 novembre 2012 - 13 h 12 min

    Rendons justice tout d’abord à Microsoft d’avoir su faire progresser le concept des tablettes pro. Avec l’annonce de la Surface Pro cela va peut être obliger les constructeurs genre Dell, Acer , Lenovo, HP à être plus innovants.

    Je mets Asus et Samsung un peu au dessus(Asus initiateur concept Transformer, Samsung très bonne intégration du stylet techno Wacom).

    Microsoft introduit un système de béquille astucieux ainsi que deux clavier innovants servant de cache. Même si ça vient d’Apple l’alimentation magnétique est un plus.

    Bien, mais cette Surface ressemble plus à un galop d’essai qu’une machine aboutie :

    – 900 g –> trop lourde, déjà 600 g ça l’est
    – core i5 mobile –> on, a la puissance mais pas l’autonomie sans compter le bruit ponctuel du ventilo et la chauffe

    – Pour une utilisation pro il faut 126 Go (avec 64 on jongle) et le clavier… plus un dock donc la facture sera 1100 € voire au delà…

    – W8 est encore en devenir : relations entre RT et Legacy à améliorer, UI Legacy en retrait, gestion de 2 moniteurs simultanés à parfaire, etc…

    – mauvaise intégration du stylet Wacom (le bon exemple est celui de la Samsung Ativ Pro)

    – pas sûr que W8 Legacy gère bien la full HD et ceci particulièrement au niveau des applis.

    Bref à 799 € la Surface Pro je vends ma Slate Samsung xe700 et j’achète la Surface Pro. Mais à 1100 euros j’attends que Microsoft en vende très peu et solde son prix en mars… ou alors ce sera juin avec des machines et des prix plus matures (l’Atom Clover Trail n’étant pas performant, il faudra également attendre de ce côté là)…

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 13 h 26 min

    @SGT: ça devient compliqué à faire ce que tu décris et il est vrai que tout le monde voudrait ça (moi le premier). Mais en gros une tablette puissante (i5 ou équivalent), avec de l’autonomie (donc grosse batterie et/ou des consommations faibles des équipements embarqués), sans bruit (refroidissement passif) et légère, c’est juste impossible dans l’état actuel des choses. Il y a des concessions à faire et je pense que M$ les a faites avec les techno dispos du moment…

    Répondre
  • SGT
    30 novembre 2012 - 13 h 41 min
  • SGT
    30 novembre 2012 - 13 h 44 min

    @mengpo:

    C’est bien pour cela que je dis souvent que 2013 avec l’arrivée des nouveaux processeur Intel core i5 mobile et le successeur du Clover Trail sera une année beaucoup plus propice pour la crédibilité de telels machines. En attentant rien n’empêche ceux qui en ont les moyens de craquer.

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 13 h 50 min

    je pense que c’est clairement plus le marché pro qui est visé, il y une dizaine d’année, ma boite avait investi dans des fujitsu stylistic (sous XP) pour les commerciaux. un pc full tactile (avec dock pour la maison), c’était lourd et pas très autonome (2/3 heures par batterie), mais c’était super génial et pratique pour nous commerciaux, la bete valait environ 2500 euros, donc une surface pour 1000 euros dans le monde de l’entreprise ca se défend….
    A titre perso, c’est une autre histoire ^^

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 14 h 10 min

    @SGT: Sans oublier le beurre et le @+\$£ de la crémiere !

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 14 h 28 min

    Ça serait pas la tablette la plus chère du monde par hasard ?

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 14 h 32 min

    @SGT: Tout à fait :)

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 14 h 39 min

    @vange:
    Les tablettes avec une telle puissance ça court pas les rues quand même…

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 14 h 39 min

    La promotion du Tablet PC a enfin commencé !

    Tout l’esprit des Eeee PC qui a dsparu !

    Répondre
  • A
    30 novembre 2012 - 15 h 00 min

    @SGT:

    C’est pas 2013 mais 2014 pour le nouvel Atom basé sur l’architecture IvyBridge.
    J’ai pas envie d’attendre plus d’un an alors que, encore une fois, les CloverTrail associés à de la mémoire flash, c’est très fluide et cela ne lague pas pour 90% des usages même avec pas mal de programmes et fenêtres ouverts. (Je n’ai pas l’utilité d’un photoshop, ou de faire du montage vidéos)

    Haswell oui, on devrait le voir en été 2013.

    Répondre
  • A
    30 novembre 2012 - 15 h 10 min

    PS:

    Et avec ce raisonement on achète jamais rien, car ‘l’année prochaine, il y aura toujours quelque chose de mieux”.

    Encore une fois, les Surface doivent etre comparées à des ultrabooks.

    Et les CloverTrails à des netbooks bien plus rapides (grace au stockage flash et à W8), fanless, avec écran tactile, avec 15 heures de batterie… (mais plus cher, évidemment).

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 16 h 00 min

    900 $ minimum pour du 10″6, un poids de 900 grammes, une autonomie estimée entre 4 et 5 heures par le constructeur, je suis un peu dubitatif. A voir à l’usage comme dirait l’autre…

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 16 h 41 min

    “Encore une fois, les Surface doivent etre comparées à des ultrabooks.”

    non mais arrête avec ça, c’est deux objets différents …

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 17 h 16 min

    @SGT: Merci.

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 17 h 41 min

    10″ c’est trop petit

    Répondre
  • A
    30 novembre 2012 - 18 h 34 min

    @toto:

    J’avoue ne pas comprendre ta position.
    Dis-moi une chose qu’un ultrabook peut faire et dont cette Surface est incapable.

    Cette surface, et les autres hybrides W8 Pro (en Core iX, donc), peuvent faire exactement tout ce que peut faire un ultrabook mais, EN PLUS, sont tactiles, à écran détachables ou convertibles.

    On ne peut pas, par contre, les comparer à des tablettes Android ou iOS sous le seul prétexte qu’elles ont un écran tactile et un format similaire. Ces 2 types de machines n’ont pas les memes potentiels et usages possibles.
    Je ne dis même pas que l’une est mieux que l’autre (Ca dépend de ce que tu veux en faire ou si de la consultation est suffisante pour tes besoins), je dis que quitte à comparer la Surface (comme toutes ces nouvelles machines sous W8) à quelque chose, autant que ce soit avec un engin qui ait les fonctions les plus proches possibles, donc un ultrabook ou MBA. C’est tout.

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 19 h 04 min

    @SGT, il ne faut pas oublier que ça n’est pas une tablette, et éviter aussi de faire de la désinformation quand on pratique l’affirmation ;)

    :

    – core i5 mobile –> on, a la puissance mais pas l’autonomie sans compter le bruit ponctuel du ventilo et la chauffe

    Tiens donc, comme un laptop ayant la même configuration ? Si étonnant…

    – Pour une utilisation pro il faut 126 Go (avec 64 on jongle) et le clavier… plus un dock donc la facture sera 1100 € voire au delà…

    Prix d’un ultrabook donc… Rien d’anormal ici.

    – W8 est encore en devenir : relations entre RT et Legacy à améliorer, UI Legacy en retrait, gestion de 2 moniteurs simultanés à parfaire, etc…

    UI Legacy = UI Windows 7 améliorée… Y comprit la gestion du multi écrans, plus agréable (je l’utilise tous les jours…). Après pour les relations, je le vis bien au quotidien sur mon fixe, j’imagine que ça doit être tout à fait vivable sur un hybride étudié pour ? ;)

    – pas sûr que W8 Legacy gère bien la full HD et ceci particulièrement au niveau des applis.

    Windows 8 Legacy, encore une fois, c’est du W7 affiné, il gère donc le FHD de la même façon, aucun souci sur mon 24″ 1920*1200.

    Pour le poids, question de goût, je le trouve raisonnable, moi, pour un pc de 10.6″, en comptant son clavier. A peine plus lourd qu’un iPad premier du nom (qui à maigrit, certes, mais lui n’est qu’une bête tablette ;))

    Quand aux performances des Clover Trail, pour l’instant on a eu que des previews (plutôt positives), attendons donc de vrais retours avant de donner un avis définitif :)

    Répondre
  • sgt
    1 décembre 2012 - 15 h 11 min

    @Mesh:

    Question : possédez vous au quotidien une tablette Windows 8 sur base Core i5 ? Si oui vous avez une certaine légitimité à vous exprimer, si la réponse est non vos allégations mériteraient pour le moins que vous ajoutiez le bémol d’un avis personnel basé sur des lectures ou un test. Si tout comme moi vous possédez une tablette Samsung Slate Core i5 (ou la nouvelle Ativ Pro ou la TouchBook ) je serai plus enclin a suivre votre cheminement.

    ” il ne faut pas oublier que ça n’est pas une tablette”
    Tss tss…la Surface Pro est nettement plus proche d’une tablette que d’un ultrabook.
    Microsoft dans son communiqué de presse utilise la dénomination “tablette” pour la Surface Pro.
    Today at an event in Hollywood, Microsoft unveiled Surface: PCs built to be the ultimate stage for Windows. Company executives showed two Windows tablets and accessories that feature significant advances in industrial design and attention to detail.
    https://www.microsoft.com/en-us/news/press/2012/jun12/06-18announce.aspx
    Vous avez le droit de ne pas être d’accord avec Microsoft mais sen ce cas vous ne pouvez pas vous utiliser votre avis perso pour démontrer une vérité globale. CNET et TheVerge qualifient également la Surface Pro de tablette.

    On voit souvent le verre d’eau à moitié vide ou à moitié plein selon ce qui arrange (ici vous considérez que la Surface Pro n’est pas une tablette alors qu’elle est une tablette offrant également un mode ultrabook). Nous sommes dans une phase de profonde mutation, les appareils vont devenir hybrides, ce que je soulignais c’est qu’une partie du matériel ne permet pas encore d’en exprimer toutes les potentialités mais le concept est là. De part son form factor la Surface Pro est à ranger dans les tablettes avec des fonctions notebook. Le Duo 11 est qualifié par Sony de tablette. Les concept Transformer Asus et Samsung sont à la frontière de la tablette/notebook. Inversement des produits comme les Zen Touch et Lenovo Yoga sont à ranger dans les notebook offrant de fonctions tablettes.

    – “Tiens donc, comme un laptop ayant la même configuration ? Si étonnant…”
    Soyons honnêtes, pour l’instant Microsoft n’a pas d’autre choix que d’utiliser un Core i5 mobile, il n’y a rien d’autre de disponible sur le marché en attendant Haswell. Il faut vous rappeler que la Surface Pro a un form factor de tablette, possède un stylet, offre un écran tactile qui est doté de larges angles de vision, un trépied, etc. autant de choses qui ne sont pas des domaines classiques de l’ultrabook (à part Asus) et du laptop.

    – “Prix d’un Ultrabook rien d’anormal ?”
    Hé bien si, une autre erreur d’appréciation… les prix des Ultrabook sont trop chers, preuve en est leurs ventes ont d’ailleurs été un gros flop. Ce n’est pas parce que les constructeurs Intel et Microsoft veulent augmenter leur prix qu’il faut se laisser avoir par leurs sirènes marketing et considérer que les Tabletets W8 pro seraient peu chères du fait que leur prix avoisine celui des Ultrabook et que c’est destiné à une clientèle pro. C’est ce que j’appelle l’effet Apple, les fabricants rêvent de marge à la Apple et leur but est de reproduire uen sorte de martingale. Mais encore une fois Windows 8 est un OS de transition et on voit aussi des concepts bien fumeux (exemple Asus Taichi).

    – “UI Legacy = UI Windows 7 améliorée”
    Vous restez dans le sommaire. Microsoft à voulu réunir le passé et le présent (Windows Legacy) et le futur (Windows RT) C’est louable mais côté Legacy UI les améliorations sont pauvres et si il y a amélioration cela concerne les fonctionnalités… mode ruban, concaténation optionnelles des périphériques de masse, gestionnaire des tâches amélioré. Mais question UI, pas de skin dans la charte RT, pas d’agrandissement des boutons en mode tacile, un bureau sans menu démarrer (belle amélioration effectivement), des dossiers dont un ne peut toujours pas changer la couleur, pas de contextualisation des modes…

    Et en mode multi écran on ne peut pas définir lequel est en mode RT et lequel en Legacy, résultat des courses indifféremment avec une Slate Samsung core i5 les deux environnements se mélangent joyeusement en déclenchant des actions sur l’autre écran et vice versa. Cerise sur le gâteau si on installe un autre navigateur en mode Legacy, IE explorer RT disparait, il faut redéfinir IE pour le retrouver!

    – “Windows 8 Legacy, encore une fois, c’est du W7 affiné, il gère donc le FHD de la même façon, aucun souci sur mon 24″ 1920*1200.”
    Vous avez mal lu mon propos je ne parle pas d’écran externe. Ou vous ignorez ou confondez les notions de résolution (la résolution se caractérise par le nombre de pixels par unité de longueur) et de définition (la définition est caractérisée par le nombre total de pixels dans l’image). Ici la question est surtout de savoir comment cette densité de pixel induite par le ration définition/taille de l’écran de la Surface Pro va être gérée sous Windows Legacy (hors UI), une question que soulève très justement l’article). La notion de densité de pixel est très bien gérée sous Android et iOS.

    -“Pour le poids, question de goût, je le trouve raisonnable”
    Vous dites que ce n’est pas une tablette et vous comparez ensuite son poids à l’iPad ;-) Non c’est trop lourd : la Slate Samsung fait 860 g on ne peut guère la tenir longtemps. Microsoft a eu l’excellente idée d’adjoindre aux Surface un trépied. La Surface pro n’est pas un aboutissement c’est un excellent modèle à améliorer et qui devrait éviter aux constructeurs bien des errances. HP, Dell, Toshiba, voire Sony n’ont jamais été capables d’offrir ds machines bien finies et durable. J’ai vu des laptop Sony à 1600 euros dont la peinture argent partait au bon de quelques mois laissant apparaître le plastique dessous, avec un transformateur de la taille d’une brique.

    – “Quand aux performances des Clover Trail, pour l’instant on a eu que des previews ”
    Soyez objectif, c’est plus que de la preview :
    http://hothardware.com/Reviews/Intel-Clovertrail-Atom-Z2760-Windows-8-Tablet-Performance-Preview/?page=2

    et
    http://www.cpubenchmark.net/cpu_lookup.php?cpu=Intel+Atom+Z2760+%40+1.80GHz

    On voit mal par quel miracle les performances du Clover Trail feraient d’un coup un bond spectaculaires dans les performances brutes indispensables aux usage des applis pro…

    En fait le problème du Clover Trail est que c’est un processeur très trompeur. Sur ce genre de tablettes avec Windows 8 on une très bonne fluidité de l’interface ce qui laisserait à penser que les performances globales sont bonnes. mais elles ne sont en rien améliorées dans les calculs et pour les softs pros, seuls l’autonomie fait un bond ainsi que le traitement multimédia. C’est en l’état un processeur pour usage bureautique et multimédia, pas pour faire tourner des softs pro, pas pour travailler avec des brosses complexes sont Photoshop d’autant plus que les tablettes Atom z2760 sont limitées arbitrairement côté hardware ( 2 Mo Ram / 64 Go SSD).

    Pour conclure, le concept des tablettes Windows pro est là, mais les processeurs pouvant en offrir toute la quintessence ne sont pas là.

    Les trois meilleurs symboles sont :
    – la Microsoft Surface Pro (Tablette offrant des fonctionnalité de notebook)
    – La Samsung Ativ Pro (hybride tablette/notebook)
    – la Touch Book Asus (en 11,6″, hybride tablette/notebook)

    Sans compter les prix trop chers pour des phases de transition que cela soit les machines Clover Trail ou Core i5/i7

    Bref 2013 sera vraiment l’année de la consécration de ces nouveaux concepts.

    Et pour ne froisser personne il faudra certainement trouver un autre nom, ni tablette, ni notebook…

    Répondre
  • sgt
    1 décembre 2012 - 16 h 08 min

    @A:

    Pour le Bay Trail c’est fin 2013 début 2014. Intel a tout intérêt à accélérer la cadence face à la montée en puissance des ARM en milieu de gamme et du taillement de croupière Google (Android/Chrome OS) et iOS face à Windows. Si c’est 2e trimestre 2014, ils seront très mal barrés sur ce marché car entre temps ARM aura également encore avancé ( cf annonce 8 core Samsung, sans compter Apple).

    Comme je le souligne dans une autre réponse le Clover trail est un processeur très trompeur. Il est fluide sous W8 RT, offre d’honorables performances multimédia mais cela reste un Atom en perfs brutes donc pas fait pour des softs pros. Et quand vous évoquez la possibilité d’ouvrir plusieurs applis avec une limitations de 2 Mo de ram induite par cette plateforme c’est pour le moins contradictoire.

    Vous vous trompez quand vous dites “Encore une fois, les Surface doivent etre comparées à des ultrabooks” … en fait ce sont des machines hybrides qui suivant les modèles sont plus proche des tablette ou des ultrabook. La Surface Pro est plus proche de la tablette, Microsoft, Cnet, TheVerge utilisant cette appellation concernant ce modèle.

    Il n’est pas question de toujours attendre, c’est juste que les prix des 2 Surfaces actuelles donnent sérieusement à réfléchir pour des concepts certes très prometteur mais en devenir et des produits actuels qui sont transitoires…

    Ok si vous en avez les moyens et l’usage, vous pourrez acheter une tablettes Clover trail, ça vous offre un an. Sur ce plan l’Asus est mieux que la Samsung car elle est d’un poids plus réduit mais on perd l’intégration du stylets et les softs stylus Samsung. Au passage la reconnaissance de l’écriture avec stylet Wacom sous W8 est tout à fait remarquable, c’est dommage que Microsoft ne l’exploite pas mieux (exemple elle n’est pas fonctionnelle sous One Note et en terme d’interface Microsost Journal fait pitié).

    A 500 euros j’aurai peut-être craqué sur une Clover Trail pour voir mais pas à 750~900 €. je préfère acheter un iPad d’occaz pour faire des tests multi plateforme.

    Mais pour les tablettes hybrides pro (on va rajouter désormais “hybride” pour éviter de froisser, quelque soit le positionnement principal du device) mieux vaut attendre Haswell ou des remises sur la Surface Pro et l’Ativ Pro.

    Répondre
  • A
    1 décembre 2012 - 22 h 14 min

    @sgt:

    Pour le fait de savoir si cette Surface ou autres hybrides W8 ‘Pro’ (sous Core iX) doivent etre comparés à des tablettes ou des ultrabooks.

    Je parle de tablettes Android ou iOS.
    Alors le form factor est important mais je suis plus intéréssé par ce que ces machines peuvent faire.
    Ainsi, la comparaison avec des (et non l’appellation) ultrabooks est tout à fait justifiée.
    En fait, la catégorie dans laquelle on classe ces machines n’a que peu d’importance pour le consommateur. Ce qui compte c’est l’usage et les fonctions.

    Aussi, si on prend les specs, ce ne sont pas des speces de tablettes (encore sous entendu Android ou iOS).

    La seule utilité de comparer ces hybrides à des tablettes est de pouvoir dire: “Elles sont trop lourdes” ou “elles tiennen pas la batterie”.

    Mais comme un notebook sous ARM/Android tient bien mieux en charge. Est-ce que pour autant cela a un sens de le comparer à un notebook sous Core i5 ou un ultrabook? Bien sur que non.

    Maintenant si on les compare à des ultrabooks ou des notebooks (puisque vous pensez les ultrabooks trop chers), elles deviennent beaucoup plus intéressantes ces . Donc, des personnes qui ont les moyens de se les payer et pour qui elles peuvent etre très attirantes.

    Pour la ‘puissance’ de CloverTrail.

    RT ne tourne pas sur CloverTrail mais sur ARM. Mais je pense que vous vouliez parler de l’UI pas de l’OS dans son ensemble.

    Ensuite, on sait très bien que ces Atoms ne feront pas tourner Photoshop. On ne leur demande pas.

    Enfin, combiné à de la mémoire flash, ils remplissent les taches de 90% des usages d’un professionel (encore une fois pas un pro du design ou un informaticien) et meme plus.
    Et, oui, les tablettes utilisant cet Atom peuvent tout à fait faire du multitask comme travailler sur un doc Office et regarder une vidéo ou écouter de la musique en streaming. Et ce, même avec l’écran splitté.

    Voir à la fin de cette vidéo par exemple:
    http://www.youtube.com/watch?v=PUvRJ3Ijghg

    A noter que l’Acer W510 (CloverTrail et W8 complet, pas RT) est à 600€ avec 64 Go de Ram ET le clavier intégrant une batterie qui double la durée de batterie la portant à 18 heures annoncées.

    A titre de comparaison, un iPad 4 64 Go Wifi vaut… 850€!!
    Et évidemment c’est iOS (pas OSX), pas de lecteur de carte, pas de gps, pas d’usb, pas de clavier…
    Alors quand vous dites que ces tablettes sont trop chères (meme les Samsung et Asus à 750 et 850€), pour ce qu’elles sont sûrement.
    Mais pas du tout si on compare avec des tablettes bien inférieures made in Apple.

    Répondre
  • 2 décembre 2012 - 20 h 34 min

    @vange: Non, du tout, il y a des models x86 ebndurcis chez Fujitsu et Motion Computing beaucoup plus chers que ca.

    Répondre
  • 3 décembre 2012 - 11 h 49 min

    e prédis un échec cuisant à MS dans le domaine des tablettes tant qu’ils ne sortiront pas une 7″ sous Windows PHONE 8 qui sera le véritable compagnon d’un pc de bureau en entreprise : une tablette posée à côté du pc sur laquelle les messages (IM, mails, notifications) vont s’afficher et qui pourra avoir les notes et les documents à emmener en réunion.

    Les « Surface » sont un substitut trop cher à un ultra book : dans les présentations et dans les cas d’utilisation, la surface est systématiquement présentée ouverte avec un clavier donc sur une surface plate comme une table ou un bureau.
    Les ultra books sont plus adaptés, plus puissants avec plus de batterie que ces tablettes sous Windows 8 (RT ou non) qui sont construites avec trop de compromis pour être en adéquation avec les besoins de mobilité actuels.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *