Mele StarCloud PCG03, un MiniPC Ubuntu fanless sous Atom Z3735F

Mele StarCloud PCG03, une minimachine Ubuntu fanless sous Atom Z3735F

La Mele StarCloud PCG03 est une minimachine très intéressante sur le papier. Son équipement est très correct pour les 82€ demandés, elle est compacte et fonctionne avec un processeur Intel Atom Z3735F qui est dissipé totalement passivement. Chose originale et assez rare sur ce marché particulier, elle est livrée avec Ubuntu 14.04 au lieu d’une solution Windows ou Android.

La marque Mele est assez ancienne sur ce marché. Elle a débuté avec des solution Android sous ARM comme beaucoup d’autres mais s’est intéressée rapidement à des solutions X86. Le constructeur distribue depuis quelques années maintenant des solutions originales et a fait partie des premiers a proposer des engins disposant d’un port SATA pour faire évoluer le stockage de base grâce à un équipement standard.

Mele StarCloud PCG03

Ce Mele StarCloud PCG03 est une reprise d’un modèle précédent sorti à 149$ sous Windows 8.1. Il propose donc un passage à Ubuntu et change pour l’occasion la couleur de ses plastique pour un joli orange.  propose un équipement assez classique cependant : un processeur Intel Atom Z3735F quadruple cœur cadencé de 1.33 à 2.16 GHz avec 2 Mo de cache, une puce dégageant un SDP de moins de 3 watts et donc facilement dissipable avec un simple bloc d’alu.

Mele StarCloud PCG03

La mémoire vive proposée est de 2 Go de DDR3 non évolutifs et le stockage grimpe à 64 Go de eMMC 5.0. L’ensemble du coeur de la machine est monté sur une carte qui est elle même enfichée sur une autre carte mère au coeur du boitier.

MeLE PCG03

La carte fille de la solution Mele.

Une solution exploitée depuis longtemps par Mele est censée permettre de faire évoluer ses engins facilement. Dans la pratique je n’ai pas vu de réel usage de cette configuration particulière. Seul élément pouvant permettre à coup sur une évolution : Un lecteur de cartes SDXC pour ajouter plus d’espace au dispositif.

Minimachines

Le reste de la connectique est classique : Sortie HDMI, sortie VGA, 3 ports USB dont un en USB 3.0, un port Ethernet 10/100, un Wifi de type N 300 Mbps, , un port antivol et une alimentation propriétaire. Le Mele StarCloud PCG03 est livré avec un Kit VESA pour le fixer derrière un écran.

Mele StarCloud PCG03

Difficile de voir le potentiel exact de cette solution, surtout sous Ubuntu. Dans la durée il est impossible de savoir si cette version 14.04 sera évolutive ou non et dans quelle mesure le système a bien été adapté à la solution.

Minimachines

L’engin est disponible en stock sur la boutique de Mele d’AliExpress.

A lire : Comment bien acheter en Asie

Source : Androidpc.es

17 commentaires sur ce sujet.
  • 8 juillet 2016 - 21 h 45 min

    je suis justement en train de planifier la domotisation d’une maison complète, à base de périphériques zwave et d’un ‘ordi central’ basé sur une solution/intégration logicielle homemade (sous linux, forcément).

    Mes yeux se tournent logiquement vers les raspberry pi3, mais si je veux rester sur du x86, et dans ce cadre, je me demande si ce genre de solution ne serait pas idéale pour mon besoin.

    Répondre
  • 8 juillet 2016 - 22 h 21 min

    @brazomyna: Pour un truc de cette envergure, je te conseilles plutôt une carte mère MiniITX en Celeron qui aura un meilleur support Ubuntu je pense.

    Répondre
  • 9 juillet 2016 - 5 h 35 min

    Mais pour la domotique il se peut que le support soit meilleur sur un Raspberry. Beaucoup de projets domotiques utilisent la Rasp, il y a une forte communauté… Et puis les gpio c’est l’interaction avec l’extérieur, avec un PC, on fait comment ? On utilise les ports USB ?

    Répondre
  • 9 juillet 2016 - 7 h 18 min

    Pas mal du tout comme petit boitier , es ce qu’ils indiquent si nous pouvons avoir accez au bios ou pour booter sur une clé USB ?

    Répondre
  • 9 juillet 2016 - 7 h 55 min
  • 9 juillet 2016 - 8 h 38 min

    @StarLord:

    Pour des machines plus classiques il existe des petits adaptateurs qui se foutent sur les ports séries interne directement sur la CM !

    Répondre
  • 9 juillet 2016 - 9 h 04 min

    ‘LLo,
    Il doit y avoir plein de linux moins gourmands qui se satisferont de 2 Go de ram (avec un brin de swap) pour une utilisation basique à petit prix !

    Répondre
  • 9 juillet 2016 - 10 h 10 min

    @mortoxico

    Certainement (qu’il y a une soluce) -> sinon comment Ubuntu est-il rentré dans la eMMC ? ;-)

    Répondre
  • 9 juillet 2016 - 11 h 14 min

    C’est hors sujet mais pour ceux qui cherchent des raspberry pi il y a en a sur pearl.fr (plusieurs génération et des accessoires boitiers et carte filles).

    Répondre
  • 9 juillet 2016 - 12 h 19 min

    fassil,
    Des linux basiques ou autres vas faire un tour sur « Distrowatch » tu trouveras sûrement ton bonheur.

    Personnellement j’utilise Slitaz sur un eeepc 701 et c’est une distribution bien traduite en français, çà peut aider.

    Répondre
  • 9 juillet 2016 - 12 h 45 min

    @pierre je pense qu’on s’est mal compris: le matos a pour but de gérer la partie ‘domotique pure’, qui est essentiellement une sorte de ‘machine à états améliorée’: elle reçoit des inputs des différents capteurs via zwave (température, boutons, mouvements, statistiques de consommation et états des prises, ouvertures, etc…) et peut initier des actions en fonction de scénarios définis (genre ‘ouvrir tel volet et velux si température dépasse x et que soleil, et que prévision météo sur les 12 prochaines heures = chaud). Niveau interface, ça se limitera essentiellement à une api http REST, et un truc du genre gui web simpliste

    Le grand, grand, grand max serait un poil de synthèse vocale et la capacité à enregistrer/streamer un flux de caméra de surveillance (et encore, c’est déportable sur un matos secondaire, dédié).

    Typiquement ça ressemble à ce que proposerait une box type eedomus.

    Niveau besoin en puissance c’est donc très faible (un rasp pi est déjà large) et les principaux besoins concernent sa fiabilité, sa stabilité, sa résistance à un environnement type ‘garage’ (le fanless est donc tout indiqué), sa faible consommation (y compris pour une alim de secours sur batterie/onduleur) et tant qu’à faire quelque chose de pas trop cher pour en avoir toujours un en backup le jour où ça tombe en rade).

    C’est assez différent différent d’autres besoins complémentaires pour l’audio vidéo (serveur dlna, de streaming audio dans les pièces) de stockage (nas), etc… qui -eux- auront leur matos dédié, et effectivement plus puissant.

    Je suis plutôt dans la philosophie ‘unixienne’: plusieurs élèments séparés, qui font une chose et qui le font bien, tout en pouvant interagir entre eux.

    Répondre
  • 9 juillet 2016 - 13 h 30 min

    @StarLord: Tu résumes bien la question qui me taraude:
    – D’un côté les projets domotiques ‘out of the box’ sont bien répandus et pensés pour une install facile sur raspberry pi, et donc incitent à se tourner vers lui.
    – D’un autre côté l’archi ARM, même si elle se répand comme une trainée de poudre ces 5 dernières années, peut parfois empêcher l’utilisation de tel ou tel composant software qui n’est pas prévu pour (reco vocale/image notamment).

    Je pense que pour le technophile de base, mieux vaut du RaspPI ; dans mon cas (avec notamment un passif d’ingé software) où je compte mettre plus les mains dans le cambouis (solution aux petits oignons, développements persos, etc), une archi x86 est peut-être plus permissive pour l’intégrations de libs tierces.

    Question GPIO, c’est clairement pas un souci: les protocoles de communication pour de la domotique sont en général assez spécialisés et quand on veut en supporter un sans trop se prendre le choux sur la partie hardware (c’est moins mon truc), on trouve facilement tel ou tel module pour gérer tel ou tel proticole (genre une clef usb pour le zwave, …).

    Répondre
  • 9 juillet 2016 - 14 h 10 min

    USB 3 ??? avec un Z3735F ….limité à USB 2

    Répondre
  • 9 juillet 2016 - 14 h 53 min

    @apopi
    C’était pas vraiment une demande mais plutôt un avis ;-) & j’ai posé des manjaros dans ses saveurs les moins gourmandes (xfce & Enlightenment, voire openbox..) sur assez de babasses avec 2 Go de ram pour savoir que c’est largement suffisant pour une utilisation normale/basique !
    Ps: manjaro qui grimpe doucement mais sûrement chez distrowatch (vive le « rolling ») même si l’on sait que cela ne veut pas dire grand-chose en terme de réelle installation/utilisation..?

    Répondre
  • 9 juillet 2016 - 21 h 17 min
  • 9 juillet 2016 - 22 h 21 min

    @Tuxkillbill: exact, j’ai mentionné eedomus, mais je me suis mélangé les pinceaux à force de butiner en long et en travers le net à propos de la domotique. Je voulais en fait mentionner jeedom.
    Chacun ses préférences, mais le petit barbu que je suis n’envisage pas autre chose qu’une solution avec une ouverture et un contrôle total pour ma domotique, et un ensemble homogène avec le reste de mon écosystème (essentiellement de la debian, du mint, et de la cyanogen).

    Répondre
  • 9 juillet 2016 - 22 h 52 min

    @brazomyna:
    Ben oui, c’est justement ce que propose Jeedom. C’est du Debian (Enfin Raspian) et Jeedom et open source et ouvert

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *