MeLE PCG62 et PCG62-U : Des mini PC Skylake Windows ou Ubuntu

MeLE PCG62 et PCG62-U : Des mini PC Skylake fanless sous Windows ou Ubuntu

La marque MeLE n’est pas inconnue sur Minimachines même si elle n’est toujours pas importée en Europe. Le constructeur assume déjà plusieurs générations de produits avec toujours une bonne recherche technique d’efficacité et de fiabilité. Ces nouveaux MeLE PCG62 et PCG62-U sont ainsi présentés à la Global Source Electronic Fair 2016 comme des nouveautés de la marque. Ils proposent le même matériel embarqué mais sont livrés avec Windows 10 ou Ubuntu 16.04.

MeLE est un fabriquant Chinois qui propose des minimachines originales et assez travaillées. On lui doit parmi les premiers modèles avec HDMI IN il y a quelques années comme des solutions proposant des baies d’extensions pour stockage 3,5 pouces. Ces nouveaux MeLE PCG62 et MeLE PCG62-U sont moins originaux mais proposent un matériel assez intéressant à suivre, ne serait-ce que parce que le fabricant s’intéresse aussi au monde du libre avec une version Ubuntu.

MeLE PCG62 et PCG62-U

Les MeLE PCG62 sont des minimachines enfermées dans une coque métallique censée faciliter la dissipation de la chaleur émise par le processeur intégré. Fini le processeur Braswell du modèle précédent, bienvenue à une gamme complète de processeurs Intel Skylake.

Présenté avec un Intel Celeron 3855U, l’engin sera également proposé en Intel Core i3 ou Core i5 même si les modèles n’ont pas été détaillés. La mémoire vive sera constituée d’une barrette de DDR3L pour des variantes en 4 ou 8 Go. Le stockage interne ira de 32 à 128 Go via un eMMC intégré et pourra évoluer grâce à un slot mSATA sur la carte mère.

MeLE PCG62 et PCG62-U

Toutes ces solutions seront dissipées par un simple radiateur en aluminium posé sur la puce, une solution qui ne semble pas des plus évoluées mais qui devrait fonctionner correctement avec une gamme Skylake à bas TDP. MeLE aurait pu pratiquer quelques ouvertures supplémentaires sur le châssis de son boitier pour aider à la dissipation de la chaleur mais a préféré rester très classique avec un boitier qui protège bien les composants.

La connectique est intéressante puisque le constructeur a pensé à proposer l’engin avec un port HDMI 2.0 pour profiter des capacités de décodage des puces ainsi qu’un VGA , le reste est plus classique mais néanmoins complet : Deux ports USB 3.0 et deux ports USB 2.0 sont ainsi disponibles avec une prise audio, un lecteur de cartes SDXC et un port Ethernet Gigabit. L’engin propose un Wifi de type 802.11ac sur carte MiniPCIe (avec deux antennes externes orientables) associé à un module Bluetooth au format 4.0.

Comptez 159$ pour la version du MeLE  PCG62-U en barebone de base – c’est à dire sans mémoire vive ni stockage autre que le eMMC soudé à la carte mère et en version Ubuntu – Il faudra probablement débourser quelques dizaines d’euros de plus pour la version Windows 10 et ensuite compter sur les tarifs habituels du marché pour la mémoire vive et le stockage mSATA.

De plus en plus de constructeurs font le choix de proposer des solutions Linux désormais et cela fonctionne plutôt bien. Le MeLE PCG61, le modèle précédent sous génération Braswell, était ainsi sorti quelques mois après la version Windows classique et a rencontré suffisamment de succès pour que MeLE tente à nouveau l’aventure.

Source : NotebookItalia

3 commentaires sur ce sujet.
  • 12 octobre 2016 - 16 h 46 min

    Pinaise! J’adore le boîtier!

    Répondre
  • Mat
    12 octobre 2016 - 21 h 48 min

    La nouvelle mouture Windows 8 et 10 donne un arrière gout d’insécurité et de non confidentialité avec le désir de Microsoft de stocker de l’info utilisateur dans son cloud.
    Linux devient alors un produit rassurant face à Microsoft, Google et Apple.

    Répondre
  • 15 octobre 2016 - 11 h 39 min

    C’est quoi ces « baies d’extensions pour stockage 3,5 pouces » de MeLE, qq’un aurait un lien ? (google n’est pas mon ami sur ce genre de recherches)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *