Medpi 2015 : Dust DU-I116, un hybride 11.6 pouces

Troisième et dernier hybride, le Dust DU-I116 est donc une autre évolution de diagonale avec quelques changements de dalle puisqu’on passe du 16/10 au 16/9 avec un engin en 1366 x 768 pixels en 11.6 pouces. Le coeur de la machine ne bouge pas vraiment puisqu’on reste sur un Atom Bay Trail Z3745G mais cette fois-ci directement en 2 Go de mémoire vive.

La troisième tablette hybride sous Windows 8.1 de Dust est un modèle en 11.6 pouces qui affiche une définition 16/9 en 1366 x 768 pixels grâce à une dalle IPS classique. Accroché à un dock clavier grâce à une embase magnétique, il devrait arriver lui aussi pour la rentrée dans nos catalogues en France.

Dust DU-i116

Plus confortable encore, probablement un peu plus cher, même si le prix ne semble pas tout à fait établi. Le Dust DU-i116 est mieux pourvu par défaut que ses petits frères en 8.9 et 10 pouces importés par la marque.

Dust DU-i116

32 Go de stockage minimum, 64 Go max et surtout 2 Go de mémoire vive par défaut, non upgradable vers du 4 Go toutefois. Cette version embarque un Atom Z3735G quadruple coeur Bay Trail dont les performances seront comparables à celle d’un Asus Transformer Book T100 première génération.

Dust DU-i116

Plus confortable encore niveau frappe et confort visuel, il propose un usage mixte tablette et netbook plutôt agréable. Pas beaucoup plus lourd que le modèle précédent, il offre une prise en main de son clavier quasi instantanée.

Dust DU-i116

Touché chiclet, grosses touches peu espacées mais bien larges, bordures très fines et ensemble très lisible. Cette version QWERTY est déjà assez convaincante même si il faudra attendre le traitement de ce clavier en version AZERTY, il y a là un bon potentiel pour qui cherche un engin de prise de notes capable de se transformer en tablette.

Le pavé tactile ne grandit pas vraiment depuis le modèle 10 pouces, son implantation est juste un peu différente et la présence d’une touche pour le désactiver facilement à droite de la barre espace entre contrôle et Alt.

Dust DU-i116

Sur la tablette, on découvre pas mal de choses avec de bas en haut, un petit trou qui n’est autre que le microphone de l’engin. Un port SIM cachés derrière un système d’éjection de type smartphone, un lecteur de cartes MicroSD, une prise MicroUSB 2.0, une entrée d’alimentation propriétaire, une sortie Micro HDMI et la prise casque jack 3.5 mm habituelle. Sur le clavier, on découvre un port USB 2.0 plein format pour accueillir une clé USB ou autre.

Dust DU-i116

De l’autre côté du châssis, un second port pour brancher un USB plein format comme une petite souris ou autre. Le fabricant est ici probablement le même que le Dust DU-I89 tant les similarités entre les engins sont grandes.

Manque quelques infos encore et toujours : Autonomie réelle, efficacité du Wifi, poids exact et autres. Bien évidemment le prix exact et la date de sortie seront également déterminants, mais je pense que Dust veut rester très agressif en terme de placement produit. La marque n’a de toutes façons pas vraiment le choix face aux mastodontes du marché actuel. Se positionner avec un bon tarif et un engin efficace est une bonne stratégie pour l’importateur français.

3 commentaires sur ce sujet.
  • 28 mai 2015 - 17 h 24 min

    Si y’a moyen de lancer un Google Octane dessus :p (discrètement)

    Répondre
  • 28 mai 2015 - 17 h 31 min

    @Nico: Dés que je peux mais là je suis rentré !

    Répondre
  • 29 mai 2015 - 9 h 14 min

    Je ne troquerais pas ma T100 tant qu’il n’y aura pas 4Go de mémoire vive et un dock réplicateur de ports pour y apposer la tablette !

    Il faudrait que je lance le projet sur Kickstarter tiens…ou IndieGogo :-p

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *