Mediatek Helio X20, une première solution 10 coeurs chez ARM ?

Mediatek a dévoilé un peu plus sa nouvelle gamme de solutions ARM baptisée Helio X. Une famille très généreuse en coeurs ARM et si le Helio X10 en additionne 8, le Helio X20 pourrait en compter jusqu’à 10.

Un conditionnel lié au flou savamment entretenu par Mediatek sur ses puces. Annoncées au préalable il y a quelques semaines, chaque puce se dévoile dans un long strip-tease high tech histoire de garder un peu de pression et d’intérêt.

Minimachines.net 2015-04-21 10_22_45

Rien n’est sur pour le Helio X20 donc, même si les pistes sont sérieuses. La puce sous architecture ARM Cortex-A72 et gravée en 20 nanomètres qui devrait être disponible sur le marché en fin d’année dans différents appareils mobiles.

Difficile de voir comment va être agencée cette solution Helio X20 : Il est probable qu’il ne s’agisse pas de 10 coeurs en Cortex-172 mais que la marque épaule une série de puce rapides par une autre moins gourmande en Cortex-A53. reste à savoir dans quelles proportions cet ensemble fonctionnera. L’hypothèse la plus vraisemblable étant un 6-4 à l’avantage des Cortex-A53 avec 4 coeurs hautes performances. Mais il se peu que Mediatek pousse la solution dans un sens inverse avec un 4-6 pour bénéficier d’une meilleure vitesse de calcul. Avec 6 coeurs Cortex-A72 et 4 A53, la puce de Mediatek serait probablement au dessus du lot en terme de vitesse.

Minimachines.net 2015-04-21 10_30_45

Il se peut également qu’un autre tour de passe passe soit effectué avec une solution 4 x 4 exploitant 8 coeurs rapides en mode heterogeneous associés à 2 coeurs moins vifs en mode big.LITTLE. Une solution qui rappellerait un peu ce que fait Nvidia avec les Tegra qui utilisent un coeur unique pour les tâches les plus basiques.

Minimachines.net 2015-04-21 11_48_58

Mise à jour : Il s’agit en fait d’une solution encore plus alambiquée d’après CNX Software et Android PC.es puisque le Helio X20 embarque 2 coeurs Cortex-A72 à 2.5 GHz pour les tâches les plus lourdes, 4 coeurs Cortex-A53 à 2 GHz et 4 autres coeurs Cortex-A53 à 1.4 GHZ. Un joyeux bazar a gérer pour CorePilot qui devrait permettre à la puce de toucher le plafond des performances actuelles en terme de vitesse sur les applications de test.

Difficile de voir exactement ce que va donner ce méli-mélo de performances en pratique. Il se peut que cette solution soit réellement intéressante si le CorePilot 3.0 de la marque est suffisamment bon pour lui adresser les tâches de manière optimale.

Minimachines.net 2015-04-21 10_23_43

Pour faire tourner cette solution, Mediatek présente son CorePilot en version 3.0. Il s’agit d’une sorte de tour de contrôle pour les tâches à effectuer par les puces. C’est CorePilot qui détermine quels processeurs réveiller et à quelle fréquence travailler. La seconde version de CorePilot proposait le mode Heterogenous qui pouvait concenter l’ensemble des coeurs disponibles pour une seule tâche de manière à optimiser celle ci en terme de performances à défaut d’économie d’énergie. La solution prenait évidemment également en charge la technologie big.LITTLE d’ARM permettant de balancer entre performances et autonomie.

Cet Helio X20 pourrait embarquer une des dernières solutions d’ARM en matière de chipset graphique Mali mais pourrait également se tourner vers d’autres horizons, Mediatek n’a pas détaillé cette partie. Seule l’intégration d’un modem 4G de catégorie 6 a été dévoilée.

Pour le moment, tout cela reste très flou et si les sources locales parlent de scores astronomiques sous différents benchmarks il faut rester prudent face à ces annonces. D’abord parce qu’elles flirtent avec la rumeur et l’annonce à demi dévoilée pour faire parler d’elle mais ensuite parce qu’il faut les remettre dans la perspective des puces concurrentes qui devraient être disponibles à la sortie de cette Mediatek Helio X20. Ce qui nous parait exceptionnel aujourd’hui, on parle de score sous Antutu frôlant les 70 000 points, sera peut être beaucoup plus la norme d’ici deux trimestres.

Source : Gizmochina

6 commentaires sur ce sujet.
  • 21 avril 2015 - 10 h 55 min

    Plus d’infos la: http://www.cnx-software.com/2015/04/21/mediatek-helio-x20-deca-core-processor/
    2x A72 @2.5GHz
    4x A53 @2.0GHz
    4x A53 @1.4GHz
    Je suis un peu dubitatif… je comprends que des fois on veut aller vite, et des fois y’a rien a faire… par contre, vouloir aller vite un peu mais pas trop, je vois pas. Ca va faire un score maousse en circonstances idéales (10 coeurs actifs), mais en situation réelle…

    Répondre
  • 21 avril 2015 - 11 h 08 min

    Voui, c’est peut être une manière de faire parler de soi ?

    Répondre
  • 21 avril 2015 - 11 h 43 min

    Beaucoup de déclinaison des processeurs ARM par contre pas beaucoup de clarté pour l’utilisateur d’une machine équipée de ces puces .

    En gros pour moi ,Novice quelle différence entre un Mediateck et un Allwinner équivalent .

    Si le choix d’un processeur Intel ou AMD en x86 reste relativement évident ,un choix de processeur Arm reste aléatoire .

    Un Allwinner A 31 ,quelle équivalence entre Rockchip et Mediateck par exemple .

    La plus part des processeurs Mediateck equipe des Smartphones cela vaut il dire que ces puces ne sont pas terrible pour des tablettes ou des box TV ?

    Répondre
  • 21 avril 2015 - 12 h 05 min

    @obarthelemy: Merci j’avais pas vu ! J’ai maj du coup.

    Répondre
  • 21 avril 2015 - 12 h 47 min

    Pour le grand public, je ne suis pas sûr que ça apporte grand chose, en revanche un petit serveur web avec autant de coeurs, c’est Apache2 qui va être content !

    Répondre
  • 22 avril 2015 - 4 h 12 min

    C’est assez étonnant comme architecture.
    Si quelqu’un a une idée du pourquoi de deux groupes de 4 coeur identiques, mais à des fréquences max différentes.
    Les coeurs savent jongler avec leurs fréquences propres, donc faire un seul groupe de 8 coeurs identiques semble suffisant.
    Parce que là il faut se taper la synchro des caches des deux groupes O_o

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *