Marshal propose des appareils de mesures analogiques pour PC

Du bon gros gadget de geek ? Probablement oui pour la majorité des utilisateurs, ces appareils de mesure produits par le japonais Marshal ne font rien d’autre que de signaler avec une petite aiguille ce que des dizaines de logiciels savent faire avec une précision largement supérieure. Mais si l’objet est inutile, son côté rétro me séduit beaucoup

Marshal propose des petits appareils de mesures analogiques, des aiguilles qui se positionnent sur une série de repères gradués, une vrai interface à l’ancienne pour des mesures qui sont pourtant totalement gérées par des logiciels numériques 1000 fois plus précis.

Ces petits cadrans rétro éclairés se branchent en USB 2.0 sur tout type de PC et permettent de surveiller l’occupation du processeur, celle de la mémoire vive, l’utilisation d’un espace de stockage ou la température du système  Il ne s’agit pas de sondes mais bien de mesures prises par les composants de l’engin et traduites en analogiques par les appareils, les mesures sont donc très fiables

Je ne suis pas sûr de l’intérêt de l’objet en lui même, à part peut-être la possibilité de surveiller facilement un serveur éloigné dans une autre pièce via une rallonge USB sans avoir besoin de déporter son affichage sur un écran de contrôle. L’idéal pour un serveur de gestion de son par exemple, qui ne doit pas entrer dans un studio d’enregistrement dont on doit pouvoir surveiller les ressources système.

Un peu inutile ? Probablement, mais Marshal est raisonnable et ne vend pas ça une fortune non plus, à 25$ pièce cela donne un petit côté rétro à votre PC ou permet de garder un œil attentif à ce qu’il se passe dans votre machine.

Source :  VR-Zone

3 commentaires sur ce sujet.
  • 9 novembre 2012 - 19 h 14 min

    J’adore le côtè old school de ces affichages. Aaaaahhhhhhhh nostalgie quand tu me rattrappes ……
    J’ai des cheveux blancs et je les assume :-P

    Répondre
  • fpp
    9 novembre 2012 - 20 h 13 min

    Les bricoleurs font ça depuis des lustres (cf. Hackaday) mais il faut reconnaître qu’ils ont une bonne bouille !
    Ce qui serait nouveau c’est le côté USB/prêt à l’emploi, mais si ça ne fait que 2/3 métriques préprogrammées et que sous Windows, ça reste un gadget…
    En revanche le même avec une API simple, ouverte et scriptable en Python, là je me laisserais tenter :-)

    Répondre
  • 10 novembre 2012 - 15 h 27 min

    Effectivement le gadget Geek par excellence mais qui peux trouver son marché si des devs permettant de l’utiliser facilement voient le jour.
    Merci pour la News Pierre

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *