Marché tablettes : 2016 pire que prévu et pas d'amélioration avant 2018

Marché tablettes : 2016 pire que prévu et pas d’amélioration avant 2018

Le cabinet d’analyse IDC vient de baisser son estimation des expéditions du marché tablettes, passant d’un recul de 9.6% par rapport à 2015 à une chute de 12%. Une situation qui ne vas pas aller en s »améliorant puisque ce secteur particulier ne devrait pas redécoller avant 2018.

Le volume total des expéditions du marché tablettes atteindrait 183 millions d’unités à la fin de l’année 2016 soit 12% de moins que l’année précédente qui était déjà une année en baisse. 2015 s’était soldé par une chute de expéditions de 10.1%. Le marché tablettes ne va donc pas très bien et les nuages semblent ne pas vouloir se dissiper pour 2017.

Une tablette hybride 8 pouces chez Thomson

Un point inintéressant à soulever est dans la composition de ce marché tablettes dans la tourmente : Alors que le marché PC est lui aussi en pleine crise, IDC relève que les ventes de tablettes à claviers détachables, très majoritairement vendues sous Windows 10 et donc assimilables à des PC, se portent bien. Mais elles ne  concernent que 16% des ventes de tablettes au total. Les modèles classiques, la part majoritaire du marché tablettes, continuent de décroître.

Non seulement les ventes sont en baisse mais leur valeur l’est également, les modèles qui sont encore vendus sont de moins en moins chers et désintéressent donc logiquement les marchands comme les constructeurs. Là aussi les modèles hybrides sauvent un peu les chiffres en augmentant le prix moyen des dispositifs. Il serait intéressant d’analyser les ventes de 2016 sous un prisme différent. En assimilant les modèles hybrides sous Windows comme des PC et en les extrayant des comptes du marché tablettes, la lumière sur les ventes actuelles pourrait être différente.

tablettes

IDC estime d’ailleurs que la croissance des modèles hybrides devrait se poursuivre et atteindre 31% des expéditions du marché tablettes d’ici 2020 pour 124 millions d’unités. Un chiffre et une projection à prendre avec les gants en kevlar de rigueur. Estimer à 4 ans en informatique étant un exercice très hasardeux.

tablettes

Le marché tablettes s’essouffle donc assez vite et les raisons soulevées sont toujours les mêmes : Peu d’intérêt au renouvellement des modèles déjà acquis. Pas de vraie révolution logicielle et des usages somme toute assez basiques. On utilise sa tablette pour surfer, regarder des films ou jouer et ces trois usages sont exploitables sur des modèles anciens. Le marché du jeu tablette visant au plus large possible avec un modèle Free to Play, les développeurs ont intérêt à ratisser large et à faire des titres jouables sur le plus grand nombre de terminaux possibles. L’apparition de smartphones à écrans de plus en plus grands et des solutions de plus en plus performantes empêche probablement un investissement dans une nouvelle tablette qui ferait doublon.

Les pays émergents restent donc le seul secteur de croissance, là où acheter un PC reste compliqué d’un point de vue financier face aux tarifs très attractifs des tablettes et smartphones entrée de gamme. Dans tous les  cas, il n’y a rien qui puisse donner véritablement envie aux leaders du secteur de se pencher activement sur la recherche et le développement de nouveaux modèles très haut de gamme.

Merci à Bestak pour l’info.

18 commentaires sur ce sujet.
  • 6 décembre 2016 - 10 h 49 min

    Merci pour cetet analyse !

    Petite question : avez vous une idée de la reference de la tablette Samsung en couverture (elle est fichtrement sexy !)

    Répondre
  • 6 décembre 2016 - 11 h 42 min

    Cela me fait bien marrer leurs analyses.
    Dans 6 mois, dans un an, ont pourra lire encore et encore la même chose !

    Jamais les constructeurs demandent aux clients leur attentes pour les prochaines générations ???
    Ils en vendraient peut être plus! Mais non, les marketeux sont à la ramasse, et à priori ce ne sont pas des utilisateurs, vu qu’ils n’arrivent pas à cerner les besoins des usagers ;-)

    Répondre
  • CHP
    6 décembre 2016 - 12 h 29 min

    @Mxte29Fr:

    Tout a fait d’accord.

    Et j’ajouterais : comment veulent-ils conquérir de nouveaux marchés (jeux, multimédia, 4G, …) avec des processeurs anémiques vieux de 3 à 4 ans ? voire des fonctions en moins tel que le GPS et certains capteurs ?

    Répondre
  • 6 décembre 2016 - 12 h 54 min

    Et oui, le consommateur a beau répéter et répéter ses besoins, les constructeurs font la sourde oreille.
    On nous vend des systèmes de plus en plus mauvais et de plus en plus cher.
    J’attend par exemple toujours l’arrivé d’une tablette sous Windows ou Linux pourvu d’un GPS pour une diagonale de 10 à 13″ etc…
    Enfin bref c’est devenu lassant :/

    Répondre
  • 6 décembre 2016 - 14 h 26 min

    @PierreB
    Samsung ATIV Smart PC

    Répondre
  • 6 décembre 2016 - 15 h 50 min

    « les modèles qui sont encore vendus sont de moins en moins cher et désintéressent donc logiquement les marchands comme les constructeurs.  »
    En même temps, à part Apple plus personne ne sort de vrai tablette haut de gamme, donc c’est normale qu’ils n’en vendent pas. Les smartphones sont équipés des derniers SoC qd les tablette doivent se contenter des générations précédentes…
    Quant aux hybrid sous Win elles sont bien en mode desktop, mais en mode tablette c’est pas trop la joie en raison du store rachitique de Redmond. Et l’autonomie est en deçà de ce que prose les tablette sous Android/iOS.

    Répondre
  • Psm
    6 décembre 2016 - 16 h 20 min

    ….que dire…. Viens de craquer pour un redmi note 3 full 4 g ( modèle Taiwan) et une promo Bouygues qui passe vraiment partout…… Ben voilà…. Tout est dit…… Je touche quasi plus ma tablette qui risque de prendre un peu la poussière….
    Commentaire via mon tél….

    Répondre
  • 6 décembre 2016 - 16 h 46 min

    Je cherchais à renouveller ma Samsung Galaxy Tab Pro 10.1″ pour cause de panne intermittente… et quand j’ai vu la sinistrose complete du marché des tablettes 10″. J’ai juste abandonné l’idée.
    A part la Huawei Mediapad M3 (malheureusement en 8.4″), aucune ne m’a donné envie de mettre la main au porte monnaie.

    Répondre
  • 6 décembre 2016 - 19 h 54 min

    Avant de renouveler sa tablette il ne faut pas oublier qu’il y a les montres, les drones, les imprimante 3D, les casques VR, les roues électriques etc..à acheter aussi!
    On n’arrive pas à suivre la cadence des usines chinoises!

    Répondre
  • 6 décembre 2016 - 19 h 56 min

    Moi, ce qui m’énerve, c’est la non mise à jour de la version Android pour te forcer à acheter une tablette.
    Ma Samsung Galaxy note 10.1 2012 (Android 4.1.2) fonctionne nickel mais le soucis c’est que Samsung ne veux pas la passer en 4.4 alors qu’il y a une ROM version officielle Samsung sur Sammobile pour cette même tablette.
    J’attends que d’autres applications ne soient supportées qu’à partir de 4.4 avant de flasher ma tablette (MyCanal n’est compatible qu’à partir de 4.4).
    Je crois que je vais me tourner vers les tablettes Google qui ont les nouvelles versions d’Android quasi immédiatement.
    Bravo Samsung pour cette obsolescence programmée.

    En passant, les hauts-parleur en façade de part et d’autre de l’écran est bien plus pratique que ceux sur la tranche.

    Répondre
  • 6 décembre 2016 - 22 h 16 min

    et l’obsolescence programmée ! ma yoga tab 1 viens de subir d’un coup d’un seul une baisse de régime tel qu’elle est quasiment inutilisable alors que jusqu’alors j’en étais ravi..même une restauration n’y fait rien……..que dire

    Répondre
  • 7 décembre 2016 - 0 h 29 min

    @Mxte29Fr:
    Tout à fait.
    Ce n’est pas dans le style des constructeurs de tablette de sonder le marché. Eux c’est plutôt forcer le marché à accepter leurs produits .
    Ça fait 6 ou 7 ans que ça dure mais non, ils n’ont toujours pas compris.
    Faut dire que ces /(%#€ d’analystes ne les aident pas : en assimilant les hybrides à des pc et non à des tabletts, forcément …
    Ces mêmes analystes et donc par conséquent leurs clients que sont les constructeurs n’ont toujours pas saisi que la tablette c’était le facteur de forme qui détermine les usages et non pas l’OS.
    Non, ça ça ne rentre pas dans leur petite tête car ils ne jurent que par Android et iOS.
    Or une tablette avec w10 ou Ubuntu touch (le jour où ça fonctionnera) à les mêmes usages qu’une tablette sous Android car qui peut le plus peut le moins.
    Et le marché à venir c’est justement le grand retour des vrais OS mais sur des facteurs de forme type tablette et smartphones.
    J’en parle depuis 4-5 ans à présent mais ça arrive.
    Ma prochaine tablette sera un hybride 10″ équipé d’Ubuntu touch et d’une VM android voire d’une VM W10. J’ai déjà un smartphone non Android équipé d’une VM android.
    Mais ça les analystes ne peuvent pas le comprendre car ce sont avant tout des marketeux qui brossent leurs clients dans le sens du poil et surtout ne pas les secouer (comme les sondeurs).
    Db

    Répondre
  • 7 décembre 2016 - 0 h 37 min

    @Emmanue:
    Ben oui mis comme 99,99 % des acheteurs s’en fichent ce n’est pas près de changer.
    Et après tout le monde se plaint d’avoir des OS troués comme pas possible car non mis à jour depuis 3 ans.
    Maisje pense que le déclin de la tablette est en partie du à cela. Les acheteurs ne sont pas éternellement idiots.
    Acheter un truc à 200 euros qui est obsolète au bout de 6 mois car plus rien ne se met à jour, ça finit par se voir.
    Apple iOS et les appareils Google sont effectivement d’une voie à suivre car, eux sont mis à jour immédiatement.
    Enfin leur obsolescence reste programmée tout de même car plus aucune mise à jour n’a lieu au bout de 3 ans.
    D’où une raison de plus pour justifier les grand retour des vrais OS (windows, linux) sur ces équipements car eux, au moins, sont mis à jour pendant de nombreuses années.
    Db

    Répondre
  • 7 décembre 2016 - 10 h 56 min

    Et puis avec la TVA à 23 % de notre futur président, plus de médicaments non remboursés, l’augmentation des mutuelles, les retraites compressées, et d’autres impôts à venir (TV sur tablette et smartphone par exemple)… le petit peuple consommateur va l’avoir dans le Fillon !

    Bref, le vieux matos va devoir durer et Pierre nous chroniquer des tutos « Faire renaître son vieux PC sous Pentium 4 avec Windows 10 », « je change la batterie de ma Motorola 360 », « Supprimer en tâche de fond les applications de GeekBuying et Top-Achat qui vampirisent vos batteries », « Changer la vitre de son Asus T100″… plus les chroniques des lecteurs comme « Mon vieux MacBook Air 11, une fusée sous Linux Mint » !

    La boutique s’étoffera en tournevis, colles à prises rapide, cartes-mères d’occasions, et produits Wiko ou Archos reconditionnés.

    En attendant le krach mondial pire qu’en 2008 qui bouillonne assurément.

    Répondre
  • 7 décembre 2016 - 14 h 03 min

    @Doit Agile:
    il suffira de voter pour Benoit Hamon, tu auras droit à 900 Euros de Revenus Universel par mois :) tssss

    Répondre
  • Ano
    8 décembre 2016 - 0 h 59 min

    En lisant les commentaires j’ai parfois l’impression d’avoir affaire à des gamins gâtés pourris qui trépignent de frustration parce qu’ils n’ont pas reçu le cadeau qu’ils attendaient pour Noël :-))) Certains d’entre vous paraissent souffrir d’un véritable problème d’addiction à l’achat compulsif de gadgets technologiques inutiles :-)))

    Répondre
  • 8 décembre 2016 - 10 h 52 min

    Pour ma part, je constate sur les statistiques de mon site que la part de visites par l’intermédiaire d’une tablette est passée sur une année de 13,79% à 15,63% ce qui semble montrer que d’une part les gens n’abandonnent pas l’usage d’une tablette et d’autre part, c’est loin d’être négligeable en utilisation.
    Par contre, renouveler sa tablette, pourquoi faire ?

    Répondre
  • 19 décembre 2016 - 22 h 48 min

    @Ano:
    Ben quoi ? c’est pas la raison d’être de Minimachines ?
    :D

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *