Marché PC : Dell, HP et Asus en forme. Apple, Acer font grise mine.

Marché PC : Dell, HP et Asus en forme. Apple, Acer et Lenovo font grise mine.

Le marché PC bouge un peu pour ce troisième trimestre 2016. IDC et Gartner donnent des estimations des expéditions de PC avec un certain mouvement et pas mal de contraste. On découvre ainsi que HP, après être passé derrière Lenovo sur la première marche du podium du plus grand vendeur de PC, grignote à nouveau des parts de marché. Que Dell continue sa croissance et qu’Asus a également retruvé un rythme. Par contre, cela tangue beaucoup pour Apple, Acer et dans ue moindre mesure Lenovo. Les trois sont en perte de vitesse.

Pas de miracle, le secteur continue de se contracter et dans l’absolu les ventes de PC se tassent encore et encore. Mais tous les joueurs n’ont pas la même réussite. On a déjà évoqué les raisons de ce tassement à de multiples reprises : Parc informatique déjà installé et fonctionnant toujours bien, pas de gros basculement technologique depuis plusieurs années sur le secteur,  relais de croissance des pays émergents au point mort, concurrence d’autres produits sur le marché high-tech…

Minimachines

Les chiffres d’IDC

Ainsi Gartner et IDC annoncent respectivement des baisses des ventes de 5,7 et 3,9% du marché au troisième trimestre face à la même période en 2015. Mais face à ces éléments les marques s’en sortent avec plus ou moins de bonheur. Si le podium ne bouge pas, on reste sur une première place attribuée à Lenovo tandis que HP et Dell sont respectivement second et troisième. Les écarts se resserrent entre les deux premiers. Lenovo baisse de 2,4 points tandis que HP grimpe de 2,3 points en terme d’expéditions d’après Gartner. Ainsi Lenovo resterait en tête avec 20,9% de parts de marché contre 20,4 pour HP.

Minimachines

Les chiffres de Gartner

Dell se situe derrière avec 14,7% en hausse de 2,6%, la plus belle croissance du moment. Une croissance, ce trimestre, qui s’ajoute aux précédentes, depuis que Dell est sorti de bourse et que Michael Dell est de retour à la barre, le volume des ventes des machines de la marque a retrouvé de belles courbes.

Asus est également en positif pour ce trimestre avec une évolution de +2,4% de ses expéditions et désormais plus de parts de marché qu’Apple à 7,8%. La marque à la pomme subit une mauvaise passe avec un recul de ses expéditions de 13,4%. Une baisse énorme la laissant à 7.2% de PDM. Si il y a une énorme différence entre marge et expeditions, il est probable qu’Apple gagne beaucoup plus d’argent qu’Asus avec ses presque 5 millions de machines écoulées qu’Asus avec ses 5,797 millions, il va tout de même devenir urgent de mettre à jour la gamme de MacBook pour la marque.

Acer est également dans la tourmente avec une chute de son volume d’expéditions à deux chiffres également : -14,1% et 4,613 millions de PC écoulés pour 6,7% de parts de marché. Il est loin le temps où Acer caracolait en tête des expéditions mondiales en état N°1 des ventes de portables devant ses petits camarades et N°3 dans le monde en terme de ventes de PC tous types confondus. Cela date de 2008…

Le reste du marché est également en net recul. Cela se traduit d’ailleurs assez bien au quotidien. Toshiba qui se replie, Fujitsu qui cherche à se vendre. La mayonnaise Lenovo qui ne prend pas… Samsung toujours absent du marché PC sur de nombreux territoires importants. Au global, le troisième trimestre représenterait donc 68,945 millions d’unités expédiées pour Gartner et presque 69 millions de machines pour IDC. Il n’y a pas si longtemps encore, les ventes de machines représentaient environ 1 million de PC expédiés par jour. On en est loin désormais.

 

 

3 commentaires sur ce sujet.
  • 13 octobre 2016 - 10 h 54 min

    Il faut dire que l’utilisation des macs est devenue de plus en plus contraignante. Ils ont l’air de plus se préoccuper de contrôler la machine comme un Ios que de faire une machine de travail ergonomique et professionnelle.

    exemple :
    http://www.macg.co/os-x/2016/10/macos-sierra-contourner-gatekeeper-pour-lancer-un-logiciel-non-signe-95905

    macOS Sierra resserre la sécurité concernant les applications téléchargées depuis internet. Avant cette nouvelle version, OS X autorisait le lancement des apps provenant de « n’importe où ». C’était un réglage à activer dans la section Gatekeeper du panneau Sécurité et confidentialité > Général. Mais macOS 10.12 a retiré cette option ; désormais, il n’est possible que d’autoriser le lancement d’applications provenant du Mac App Store d’une part, ou du Mac App Store et des développeurs identifiés d’autre part.

    Répondre
  • 13 octobre 2016 - 12 h 12 min

    c’est un peu compliqué de savoir ou ils en sont avec les ventes

    à par que ça baisse pour tout le monde on ne sait pas si individuellement ils vendent plus avec moins de marge ou l’inverse sauf apple.

    Répondre
  • 17 octobre 2016 - 2 h 23 min

    @popo: c’est complètement faux.
    On peut exécuter n’importe quelle application sur MacOS Sierra.
    Par contre oui, l’OS demande confirmation la première fois que l’utilisateur exécute une application non signée.
    Apple choisi d’inciter l’utilisateur lambda à utiliser des applications venant de son store, qui sont plus contrôlées au niveau sécurité; c’est pas plus mal.

    Si Apple est en chute libre, a mon avis, c’est surtout que les machines actuelles sont juste inintéressantes, et toujours vendues à un prix fort qui semble injustifié. Apple semble mettre plus d’effort sur ses nouveaux marchés, probablement plus rémunérateurs, que sur son coeur de métier.
    A moins que les potentiels acheteurs attendent la fameuse mise à jour des MBP qui est sensée sortir incessamment sous peu, depuis 6mois…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *