Mad Catz : Le fabricant de périphériques de jeu de retour pour le CES 2018

En Mars 2017, le fabriquant de périphériques de jeu Mad Catz se déclarait en faillite et on supputait alors que la marque et les produits ne finiraient pas à la poubelle mais changeraient de mains pour revenir sous une forme ou une autre sur le marché.

C’est désormais chose faite, de la faillite de l’année dernière il y a surtout un passif qui a été nettoyé. La marque a probablement pu épurer ses comptes, se débarrasser de quelques éléments gênants comme des dettes et la prise en charge de ses garanties et a revendu ses actifs à des repreneurs.

Ces repreneurs annoncent désormais le retour de la marque Mad Catz au CES 2018 avec une série de nouveaux périphériques. Je doute que l’on revoie un jour la marque sur le secteur des consoles de jeux sous Android comme du temps de sa Project Mojo. Pour le moment, les produits annoncés sont bien plus classiques.

Mad Catz 2018
La marque annonce quatre nouveautés pour ce CES :

La souris RAT air, un modèle sans fil combiné à un tapis de chargement par induction. Le clavier mécanique STRIKE 4. Le tapis de souris GLIDE et enfin un casque micro baptisé FREQ 4. La marque a beau avoir changé de direction, elle reste accro aux acronymes croquignolets. Et encore, j’ai pas mis les points entre les lettres comme le voudrait la marque apparemment. On ne dit pas RAT mais R.A.T. Pas STRIKE mais S.T.R.I.K.E. Outre que c’est totalement ridicule, c’est également un moyen vraiment super efficace de ne pas profiter de l’aide des moteurs de recherche qui peinent à comprendre ce genre de délire… Evidemment, qui a besoin d’un moteur de recherche pertinent en 2018 me direz vous, personne…

Mad Catz 2018

Pas d’autres informations à se mettre sous la dent mais le marché du gaming est porteur, fabriquer ce type d’accessoire n’est pas très risqué et on imagine que les repreneurs de la marque Mad Catz ne prennent pas de grands risques à s’offrir un petit stand au CES 2018 pour amorcer la pompe. Reste à savoir si les grossistes, distributeurs et clients auront à nouveau confiance dans le logo aux quatre griffes. Je suis prêt à parier que de nombreux clients ne se sont pas vraiment rendu compte que la marque a quitté les rayons depuis quelques mois puisque de nombreux produits hantaient toujours les stocks des magasins en lignes pour les fêtes…

Si la marge laissée aux divers acteurs du circuit est bonne, le retour de Mad Catz sur le marché pourrait se concrétiser. En attendant, le message que l’on peut lire sous l’onglet Innovation de leur site est assez explicite : “Coming Soon”.

4 commentaires sur ce sujet.
  • 5 janvier 2018 - 21 h 03 min

    Ma fois, s’ils reviennent, pourquoi pas. Il faut juste espérer qu’ils ne fassent pas du vulgaire renommage de produit noname.

    Pour ma part, je suis toujours content de mon clavier V.7. Excepté la touche “D” qui est un poil effacé, le reste est nickel :)

    Répondre
  • 5 janvier 2018 - 22 h 29 min

    Ils avaient bien servi de beta à Nvidia avec la MOJO

    Répondre
  • 5 janvier 2018 - 22 h 41 min

    J’ai cherché partout : impossible de savoir qui a racheté Mad Catz. “Kowloon”, “un groupe Chinois”, “Hong-Kong”, on dirait que le repreneur fait exprès de garder ça secret.

    Bref, surfer sur une image de marque peut peut-être relancer la machine. En revanche, il faut être sérieux car tout écart peut sérieusement impacter l’image du repreneur (je pense à Atari par exemple).

    Répondre
  • 5 janvier 2018 - 22 h 53 min

    @john: La Mojo est sortie APRES la Ouya… Le problème de la Mojo c’était son tarif et son faible intérêt.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *