A l’intérieur de la Xiaomi Mi Pad

On a découvert avec la Xiaomi Mi Pad une très belle tablette 7.9 pouces sur le papier. Un engin bien équipé et prometteur mais qui doit affronter les critiques d’une prise en main réelle avant de devenir ou non un best-seller. Une première approche a été faite avec son démontage.

Ecran 7.9 pouces, dalle IPS en 2048 x 1536, Tegra K1, 2 Go de mémoire vive, Wifi AC et lecteur de cartes MicroSDXC… le tout dans 7.5 mm d’épaisseur. Sur le papier la Xiaomi Mi Pad n’a pas beaucoup de défauts mais  ce genre de listing de composants peut cacher de mauvaises surprise une fois l’objet en main. Ce n’est apparemment pas le cas avec ce démontage de la tablette qui nous livre des informations précieuses et une première approche de sa qualité de construction.

Xiaomi Mi Pad

Hormis les images d’un studio photo nous montrant un engin bien fini et coloré, les infos ne sont pas nombreuses sur la Xiaomi Mi Pad. Cette première dissection de l’engin est donc bienvenue pour prendre la température et juger de la qualité de construction globale de cette tablette.

Xiaomi Mi Pad

Premier point, la coque arrière semble pouvoir se détacher  de la même manière que les smartphones Galaxy de Samsung. de simples clips apparemment, pour protéger la batterie et le reste de l’électronique embarquée.  Un choix qui annonce plusieurs choses. D’abord la possibilité d’accéder aux composants et donc en théorie de pouvoir les réparer. Mais aussi la possibilité de changer de coque pour un autre coloris.

Plusieurs éléments sont néanmoins présents sur cette coque, à commencer par un pad thermique destiné à dissiper la température émise par la machine : Un élément à mettre sur le compte de la présence du Tegra K1 ou plutôt une mesure de précaution  de la part de Xiaomi ? Difficile de le savoir pour le moment.

Autre élément, un pad contact permettant de protéger la tablette et maintenir la batterie en place est également présent. Enfin, on remarque la présence d’une antenne GPS et des 2 filtres de protection des enceintes de l’engin. Autant de points à prendre en compte pour qu’un fabricant tiers puisse proposer des coques différentes…

Xiaomi Mi Pad

 Un point que je ne comprends pas trop, c’est cette étiquette sur la batterie expliquant qu’on ne peut pas l’enlever ? Si on ne peut pas l’enlever pourquoi mettre une étiquette pour faciliter son extraction ? Peut être parce que la petite nappe souple en haut ne se remet pas facilement en place et que ôtant la batterie on condamne la machine.

Les éléments choisis pour constituer la batterie sont comme d’habitude chez Xiaomi de grande marque : Ici une LG  6520 mAh;  de quoi tenir la route avec un affichage de cette diagonale malgré la présence d’un Tegra K1 qui suppose une grosse activité multimédia et ludique. A noter toute absence de logo de certification CE sur la batterie ce qui suppose qu’elle ne sera pas commercialisée du tout officiellement en Europe.

Xiaomi Mi Pad

Des vis sont immédiatement accessibles à côté de la batterie, on peut apercevoir en haut à droite de l’image une des deux enceintes de l’engin. Elles sont censées être stéréo mais sont situées du même côté de la tablette ce qui rendra cet effet peu efficace dans la pratique.

Xiaomi Mi Pad

Xiaomi Mi Pad

La partie reservée aux composants semble bien faible face à l’énorme batterie embarquée. On retrouve sur ce petit bout de carte l’ensemble des éléments constituant l’électronique de la tablette : Processeur Nvidia Tegra K1, mémoire vive, stockage eMMC, tout en bas le lecteur de cartes MicroSDXC et les différentes puces réseau. Tout est évidemment caché derrière des protection métalliques.

Un listing des composants est fourni : La mémoire vive est signée Hynix, le stockage eMMC est un module ultracompact de Toshiba gravé en 19 nanomètres, Un Texas Instruments TI44AJ121 gère les ressources en énergie de la tablette, le contrôleur tactile est signée Atmel (MXT1664T). La partie son est gérée par une puce Realtek ALC5671 et l’amplification par un NXP TFA9890. Le Wifi 802.11AC est pris en charge par un composant Broadcom BCM4354 qui sait aussi gérer la FM.

Xiaomi Mi Pad

La capteur arrière en 8 mégapixels avec une ouverture f/2.0 est sur nappe souple et se démonte également.

Bref du beau linge qui fait de cette tablette, annoncée à 175€ en Asie, un des engins à surveiller pour cette année 2014. Avec ses couleurs peps, sa finition qui semble très haut de gamme et un tarif très bien placé au vu de ses composants, la Xiaomi Mi Pad reste dans mon top produit pour la rentrée.

Il manque tout de même un détail important, la disponibilité réelle de l’engin et la possibilité réelle de le commander en ligne. Qui proposera vraiment cette tablette à la distribution ?

Officiellement, Xiaomi n’a pas de partenaires distributeurs et livre donc lui même ses produits aux particuliers et entreprises. Si un magasin en ligne veut un produit officiel de Xiaomi, il est donc sensé acheter d’abord à la maison mère en Asie et ne bénéficiera donc pas d’un prix grossiste. Cela devrait donner des tarifs plus élevés en France de quelques dizaines d’euros.

Source : IT168.com

23 commentaires sur ce sujet.
  • s@s
    16 juin 2014 - 13 h 58 min

    “A noter toute absence de logo de certification CE sur la batterie ce qui suppose qu’elle ne sera pas commercialisée du tout officiellement en Europe.”

    Mais si la batterie est censée être inamovible, quel est l’intérêt d’y porter un marquage CE ? A mon avis il doit être sur la tablette seulement, non?

    Répondre
  • 16 juin 2014 - 14 h 03 min

    @s@s: Je n’ai jamais vu de batterie, même totalement planquée dans un laptop du type ultrabook, qu ine soit pas certifiée CE.

    Répondre
  • 16 juin 2014 - 14 h 12 min

    Je suis l’actualité de Xiaomi depuis que j’ai installé cette petit ROM il y a un moment sur mon Galaxy S et à chaque fois je suis épaté par les produits que cette marque est capable de produire. Composants ultra haut de gamme assemblé avec amour (on est loin de la qualité d’assemblage des marques blanches) le tout pour un prix délirant. Si Xiaomi inégre le Play Store et vend à l’étra

    Répondre
  • 16 juin 2014 - 14 h 13 min

    [..] l’étranger ça sera le début d’une nouvelle ère.

    Répondre
  • 16 juin 2014 - 14 h 20 min

    Idée pour les articles de manière générale : j’ai souvent du mal à trouvé le prix et c’est un des éléments déterminant pour l’intérêt d’un objet, le situer dans la galaxie d’objet lui ressemblant.
    Ici, par exemple, le prix de l’objet ne me semble pas indiqué. AMHA, c’est un point à mettre en avant.

    Répondre
  • 16 juin 2014 - 14 h 35 min

    @goolwen: “Bref du beau linge qui font de cette tablette annoncée à 175€ en Asie un des engins a surveiller pour cette année 2014. Avec ses couleurs peps, sa finition qui semble très haut de gamme et un tarif très bien placé au vu de ses composants, la Xiaomi Mi Pad reste dans mon top produit pour la rentrée.”

    Sinon j’ai une très bonne idée (chevilles en pleine formes) pour gérer les machines d’ici peu. Un peu comme du temps de blogeee mais en plus malin./ FAut juste un peu de temps pour la mettre en place. Il y a des parties que je ne sais pas programmerencore.

    Répondre
  • 16 juin 2014 - 14 h 48 min

    Pour le playstore, on peut probablement installer l’appli non ?

    Répondre
  • 16 juin 2014 - 15 h 02 min

    @philippe: Oui sur ma Huawei Honor X1 il n’y a pas le PlayStore mais un lien vers un autre market officiel Huawei qui permet de télécharger… Le Playstore :D

    Répondre
  • 16 juin 2014 - 15 h 03 min

    En Chine à fait un gros coup de buzz en proposant les premiere tablette à 1 rmb soit 12 centimes d’euros , pour cela il fallait remplir certaines condition

    Avoir au moins 300 points Xiaomi (obtenus en postant des messages sur le forum)
    – Avoir un compte VIP (pour obtenir ce statut il faut avoir acheté un produit Xiaomi)
    – Avoir créé son compte avant le 9 juin à minuit

    pour passer VIP il faut aussi uploader un avatar reel (avec une vrai photo) et envoyer une autre photo de sois avec un panneau contenant son nickname) la verif prend 4~5 jours

    En Chine pour le moment la tablette sera comme d’habitude disponible uniquement sur le site du constructeur et ensuite d’ici quelques mois (3 en général) la tablette sera disponible parmis toutes les boutiques en chine .

    Me tarde la tester la bête :)

    Répondre
  • 16 juin 2014 - 17 h 44 min

    En gros, la puce GPS sur la coque veut dire que la tablette aura le GPS ?

    Répondre
  • 16 juin 2014 - 19 h 14 min

    Au temps pour moi ! Mes confuses ….
    Mais c’est un sentiment que j’avais sur d’autres articles précédents ( que j’ai sûrement mal lu aussi ;) )

    Ahhhhhh blogeee …. (Souvenirs rêveurs ….)

    Répondre
  • 16 juin 2014 - 19 h 19 min

    @goolwen: M’en parle pas… tant de travail foutu à la benne…

    Répondre
  • ep
    16 juin 2014 - 19 h 42 min

    J’ai lu que le dos tient avec des “clips”. Des clips! c’est le signe d’un produit de qualité ça ?
    Autre chose, qu’est ce qui garantit que la liste des composants ne changera pas d’ici à la commercialisation éventuelle du produit en Europe ?

    Répondre
  • 16 juin 2014 - 20 h 10 min

    @ep: Cette xiaomi Mi Pad ne sera pas commercialisée en Europe

    Répondre
  • 16 juin 2014 - 21 h 18 min

    Peut on espérer une Tv box Tegra K1 de la part d’un fabricant ?

    Répondre
  • 16 juin 2014 - 22 h 12 min
  • 16 juin 2014 - 22 h 51 min

    Ah oui donc ça existe mais il faut investir dans une TV Lenovo =( Je pense que la solution la plus plausible sera de prendre la prochaine Shield de NVidia qui disposera d’une sortie HDMi. (dommage que cette Mi Pad en soit dépourvue…) Mais bonjour la pauvre connectique…

    Répondre
  • 16 juin 2014 - 22 h 56 min

    @Doug: Des consoles sous Tegra K1 vont débarquer :)

    Répondre
  • 17 juin 2014 - 2 h 36 min

    pas d’infos sur sa commercialisation en france ou en dehors de l’asie?

    Répondre
  • 17 juin 2014 - 3 h 47 min

    Pour le prix, en Australie, sur le site officiel xiaomi australia, elle est affiché en précommande a 399 AU$, soit 275 euros.

    http://www.xiaomistore.com.au/xiaomi-mipad/

    Généralement les prix australiens correspond environ bien au prix européen sans la TVA (ex: le Nexus 5 en Australie coûte 399 AU$ soit 275 Euros, sur le store français, il coûte 349 Euros).

    Maintenant, a voir pour la certification CE.

    Répondre
  • 17 juin 2014 - 8 h 07 min

    @Maxou: Xiaomistore n’est pas un site de Xiaomi, ce n’est pas un site officiel.

    Un WhoIs nous donne :
    Registrant JEZTECH INDUSTRIES PTY LTD
    Eligibility Type Company
    Eligibility ID ACN 166090357
    Registrant Contact ID BOJE1190
    Registrant Contact Name Jeremy Bogan
    Registrant Contact Email domains@segpub.com.au
    Tech Contact ID BOJE1190
    Tech Contact Name Jeremy Bogan
    Tech Contact Email domains@segpub.com.au

    Pour Mi.com :
    Registry Registrant ID:
    Registrant Name: PERFECT PRIVACY, LLC
    Registrant Organization: XIAOMI INC
    Registrant Street: 12808 Gran Bay Parkway West
    Registrant City: Jacksonville
    Registrant State/Province: FL
    Registrant Postal Code: 32258
    Registrant Country: US

    et pour Xiaomi.com

    Admin Name: liyongbin
    Admin Organization: xiaomi Inc
    Admin Street: 12 floors,No.2 Yongjie North road,Haidian District,Beijing
    Admin City: bei jing
    Admin State/Province: bei jing
    Admin Postal Code: 100080
    Admin Country: CN

    Répondre
  • 17 juin 2014 - 10 h 16 min

    @Pierre Lecourt: Oui de bon souvenir, mais ton travail rédactionnel de qualité est toujours présent et il est toujours agréable de te suivre.

    Répondre
  • 17 juin 2014 - 13 h 19 min

    cette tablette ne serait donc pas distribuée en france, dommage pour xiaomi, tant mieux pour les revendeurs chinois et google s’ils sortent une nexus8 avec Tegra K1

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *