L’Intel Edison aura également droit à un Atom

Présenté en même temps que la puce Quark, l’Intel Edison est une des plates-formes de travail du fondeur pour les objets connectés ou plutôt les « Wearables », ces objets prêt-à-porter électroniques qui sont censés nous entourer demain. Il est également question aujourd’hui de les équiper de puces Intel Atom.

Résumé :Difficile de savoir s’il s’agit d’un retard du Quark ou d’une demande du marché mais la plateforme Intel Edison, celle qui brillait de par sa compacité extrême puisque l’ensemble des composants tenait sur une carte de la taille d’une mémoire SDHC, va également accepter des puces Bay Trail de plus gros calibre.  Il faudra désormais compter sur une carte Intel Edison un peu plus grande et un peu plus gourmande, au catalogue du fondeur.

Intel Edison quark

Intel a tout à gagner à s’implanter sur ce marché dont la croissance ne fait que débuter alors que celui des PC continue de stagner ou de faiblir. Cette réorientation stratégique et la course au développement de solutions rapidement mises en oeuvre peut aisément se comprendre.

Intel garde le même coeur Silvermont dans sa puce Atom, celui des excellents processeurs Intel Bay-Trail qui occupent les tablettes Windows 8 actuelles. Evidemment, pour coller avec les besoins de ce type de produit, il n’y a pas besoin d’une performance du même niveau et les processeurs seront donc largement sous cadencés. Ce qui évitera aussi d’avoir une batterie énorme à transporter.

Des modèles double cœur fonctionnant à 500 MHz associés avec des entrées et sorties spécifiques programmables sont prévues, de quoi construire des engins un peu moins compacts qu’une simple montre pour le moment mais tout à fait exploitables dans des objets du quotidien mobiles ou sédentaires.

Cela ne tire évidemment pas un trait sur la carte mère Intel Edison de tout petit format annoncée sous Quark, elle continue son calendrier initial, cette étape est uniquement là pour affirmer la présence d’Intel sur ce marché et probablement répondre à des demandes industrielles. La carte Quark devrait être disponible cet été et commencer à proposer des fonctionnalités avancées dans des objets connectés d’ici la fin de l’année pour Intel. A voir si le rachat de Basis apporte des voies de développement à la marque.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*