Lian-Li PC-O5, un boitier mini-ITX en verre trempé et en aluminium

Lian-Li est une marque de boîtiers assez célèbres pour ses réalisations souvent haut de gamme, une fois encore sa nouvelle série O cherche à séduire avec des arguments qualitatifs. Matériaux, assemblage, fonctionnalités et finition, cette gamme est définitivement éloignée des solutions low-cost et ce Lian-Li PC-O5 l’est tout autant

Je ne relaye pas les annonces de ce type de boitier en général, même si ils sont conçu pour embarquer des minimachines cela me semble un peu éloigné du coeur du site et souvent repris par d’autres médias plus ou moins spécialisés. Ce qui a déclenché l’envie d’écrire cette fois-ci, c’est plutôt un détail, autre que l’emploi de matériaux haut de gamme même si certains mots assemblés comme verre trempé me font un certain effet. Non c’est une autre idée qui me semble bonne.

Lian-Li PC-O5

Le Lian-Li PC-O5 fait partie d’une gamme de 4 boîtiers dans la même veine, 4 boîtiers employant les même matériaux et arborant le même look. Seul le PC-O5 s’intéresse aux cartes Mini-ITX même si il est beaucoup plus gros qu’un boitier ultra compact à ce format. Ce qui a fait tilt, c’est que cette gamme propose un système de  fixation murale. C’est à dire la possibilité de fixer votre boitier au mur et d’y accéder du regard au travers une vitre en verre mais aussi de l’ouvrir pour modifier ses composants facilement.

Peu épais, le boitier utilise un riser, sorte d’adaptateur en angle droit, permet de profiter d’une carte graphique externe sur une longueur contenue (190mm max).

Lian-Li PC-O5

 Le reste des composants, alimentation et stockage s’étale dans le châssis sur des emplacement dédiés. de quoi construire une machine performante dans un châssis accessible et hors sol, cette option ne parlera pas à tout le monde mais pour certains c’est la recherche d’un Graal que de trouver ce type de solution sans passer du côté des boîtiers industriels.

Lian-Li PC-O5

Que ce soit dans des ateliers ou des fab-lab, des garages ou des environnements humides ou salissants, de nombreux utilisateurs semblent à la recherche de solutions de ce type. Pas mal de monde dans l’informatique embarquée est également en permanence aux aguets de solutions que l’on peut fixer « n’importe où ». Ma réponse tient souvent en quelques marques pour ces personnes : Shuttle, Zotac ou Intel avec les NUC. Des solutions ayant une compatibilité VESA, et qu’il est donc facilement possible d’accrocher au mur.

Lian-Li PC-O5

Mais pour tous ceux qui cherchent une machine plus performante ou tout simplement une solution vraiment sur-mesures, l’arrivée de ce type de boitier les sauvera de leurs solutions habituelles : A savoir de boulonner directement le châssis d’un PC tour traditionnel dans un parpaing avec des vis chimiques (dommage que je n’ai pas la photo reçue il y a quelques années ça valait son pesant de cacahuètes) .

Lian-Li PC-O5

Evidemment cela à un coût, et il est assez important à mon goût, 239€ pièce en prix public sans alimentation, le Lian-Li PC-O5 n’est évidemment pas donné. Pour ce tarif j’aurais aimé une vitre avant montée sur charnière comme une  porte pour  accéder facilement aux composants. Quoi qu’il en soit, la solution de montage proposée est bonne, et pas difficile à imaginer sur d’autres boîtiers. C’est peut être un micro marché mais demander à un robot découpeur de tôle de faire deux trous supplémentaires sur une face de son boitier standard pourrait s’avérer être payant à long terme.

Pour plus d’infos sur la page du Lian-Li PC-O5

12 commentaires sur ce sujet.
  • Cid
    18 décembre 2014 - 14 h 16 min

    Les boitier mini tix sont vraiment trop peu nombreux ou hors de prix (y’a pourtant moins de matière !) J’ai un Bitfenix Prodigy, acheté sans l’avoir vu en vrai. Il est plus gros que mon ancien Micro ATX ! :( Tous ces cubes sont trop gros je trouve… J’aimerai bien un style PCHC mais pourquoi ces tarifs de fou !?

    Répondre
  • 18 décembre 2014 - 14 h 47 min

    @Cid: va sur matteriel.net ou ldlc, des boitiers mini itx lian li pas cher, ça existe et ils sont top (je sais de quoi je parle j’en ai un, plus petit qu’une boite à chaussure debout !)
    je pense revendre ma machine actuelle et mettre mon nouveau desktop dans un des carré-alvéole d’un de mes meubles, ce boîtier me ferra peut être changé d’avis
    faut voir (même si je pense que les emplacements HDD limités me feront revenir à la solus que j’ai en tête actuellement)
    lian li c’est du super matos (et si on choisit bien, ça tient vraiment plusieurs génération de machine)
    toujours un bon investissement cette marque (et le WAF est élevé sur certains boîtiers)
    en tous cas ce boitier est superbe
    l’usage du verre et la fixation murale rappel certains produit hifi bang and olufsen
    ça en jettera dans le salon de certains, c’est sur

    Répondre
  • RV
    18 décembre 2014 - 15 h 41 min

    D’accord avec toi quand tu parles du vesa et du « petit-truc-que-l-on-peut-fixer-ou-planquer-dans-le-coin-d-un-bureau ». C’est exactement le cas dans le garage dans lequel je travaille. Les grosses tour antédiluviennes ont été remplacées par des écran all-in-one (« thin client ») ou des minimachines des gammes pros que l’on peut caser sous un écran ou fixé en VESA.
    Par contre ce boitier me semble un peu trop chicos pour ce genre d’applications. les machines d’atelier souffrent en tournant H24 remplies de poussières et de projections en tout genre. Cet objet est bien trop beau pour ça!
    D’ailleurs quid de la durée de vie de ces machines dont les petits ventilo se bouchent de crasse en quelques semaines…la dissipation passive sera une grande avancée pour ces cas d’utilisation extrêmes!

    Répondre
  • 18 décembre 2014 - 16 h 16 min

    @RV: Oui ce n’est pas un si petit marché que cela :)

    Pour un garage ce lian-li est totalement pas adapté c’est évident, le verre a beau être trempé, un coup de clé à molette et bim…

    Le probleme du fanless actuel c’est la poussière sur les aérations, si il ya des dépots fraquents il faut penser a aspirer. déjà de la simple poussière ca fait augmenter la T° !

    Répondre
  • 18 décembre 2014 - 20 h 54 min
  • 18 décembre 2014 - 21 h 42 min

    @Raoul bontempi: Ooooooh mais c’est mimi tout plein ça !!! <3

    Répondre
  • 18 décembre 2014 - 22 h 10 min

    Accrocher un écran au mur je comprends mais pour un boitier je ne vois pas

    Répondre
  • 18 décembre 2014 - 23 h 42 min

    @Serge: Imagine juste un atelier ou le sol est couvert de poussière et de projections, ou des outils sur roulettes très lourds sont manipulés en permanence. Ou le « bureau » est un établi couvert d’outils et de déchets. La seule place possible pour un PC résistant est en hauteur…

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 2 h 26 min

    Je trouve au contraire que c’est une super idée de relayer les meilleurs boîtiers en mini itx. Lequel choisir on ne sait pas toujours…

    Répondre
  • Cid
    19 décembre 2014 - 9 h 29 min

    Ou dans un caisson sous l’établi. J’en ai vu des pc standards qu’on voyait même plus les composants tellement ils étaient plein de m…e. Et ils tournaient ! Le pire était chez un fabricant de pneu où le noir de carbone est omniprésent, les pannes courantes étaient le disque dur qui lâche suite à une oxydation prématurée.

    @raoul @orangina J’avais vu tous ces boitiers, mais le prodigy était plébiscité :/
    Hier je regardais mon bon vieux Shuttle, plein de mélancolie :D

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 10 h 49 min

    Dans le même style il y a le RVZ01 de Silverstone à 90€
    http://www.ldlc.com/fiche/PB00161725.html

    Ou bien le ML07 qui a le même format en étant un peu plus sobre et fourni sans les ventilateurs (80€)

    Ceux-ci, au moins, permettent d’intégrer une vraie carte graphique =’)..

    Répondre
  • RV
    19 décembre 2014 - 11 h 26 min

    @Serge, Pierre a raison. Dans un atelier il n’y souvent pas de bureau à proprement parlé. C’est souvent des établis ou des tablettes à hauteur d’homme pour permettre de consulter une info rapidement, debout. Sur la tablette seulement la souris et le clavier. Sur le mur, l’écran. Ce qu’on faisait du temps des grosses tours c’est de les fixer sur une équerre parallèlement au mur pour permettre un nettoyage(a grande eau)facile sur le sol et éviter les chocs. Maintenant que les tours ont disparues, les minimachines prennent place sur la tablette ou fixée au mur.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *