Les Qualcomm Snapdragon 800 apparaîtront en Juin

La production du Qualcomm Snapdragon 800, le processeur ARM le plus puissant de cette génération chez le concepteur, débutera à la fin du mois. Les premiers engins qui en seront équipés seront livrés en Juin. Bien équipée, très performante et très peu gourmande en ressource, cette puce pourrait se tailler une place de choix sur ce marché ARM cette année.

En proposant les premiers engins sous Snapdragon 800 dés Juin, Qualcomm se place en bonne position pour la rentrée scolaire de 2013 où de nombreuses machines seront dévoilées chez les fabricants. Ce n ‘est pas un secret de dire que plusieurs marques piaffent d’impatience à l’approche de cette puce et certaines ont même retardé leurs plans de productions pour coller à la sortie de ce dragon prometteur.

Ce Qualcomm Snapdragon 800 est en effet remarquable sur le marché ARM particulier qui est celui des puces pour smartphones et tablettes. Marché récent par rapport à l’existence même d’ARM mais jusque là le grand public ne se doutait ou ne s’intéressait pas réellement au processeur qui équipait son baladeur MP3 ou son GPS.

qualcomm Snapdragon 800

Un processeur ARM mais avec assaisonnement maison

Si les processeurs ARM ont tendance a se ressembler énormément d’un modèle à l’autre puisqu’ils se basent sur les mêmes conceptions de calcul (Les fameuses familles Cortex) Qualcomm se différencie en partie de cette approche. La marque a non seulement repensé le processeur graphique avec une création maison, l’Adreno 330 à la place d’un circuit Mali, PowerVR ou Vivante… Mais également dans la puce elle même puisqu’elle propose son unité de calcul Krait 400, basée sur une architecture ARM. Celle-ci reprend des éléments du Cortex-A15 sans toutefois être totalement identique au schéma d’ARM.

qualcomm-snapdragon-800-1366957999

Ces manipulations génétiques de l’offre de base permettent à Qualcomm de proposer des éléments très impressionnants sur le marché : Le Snapdragon 800 proposera ainsi des fonctions avancées et utiles au public. Si la fréquence de la puce gravée en 28 nano pourra évoluer jusqu’à 2.3 GHz et sera capable de lire de la vidéo HD, elle poussera ce concept jusqu’à la vidéo 4K à 30 images par seconde. L’affichage maximum autorisé par la puce sera de 4096 x 2304 et celle ci sera capable de traiter numériquement des capteurs 55 Mégapixels en direct.

Elle prendra également en charge les fonctions Miracast (pour le transfert vidéo et audio sans fil) et le décodage et encodage de vidéos HD 1080P. Mieux, en plus de ces fonctions vidéos, la puce sera la première à proposer un modem Wifi intégré à la norme 802.11ac mais également 4G/LTE. L’USB 3.0 et le Bluetooth 4.0 seront intégrés dans ce même processeur. Pour le son, la puce gérera des évolutions assez poussées de traitement numérique (DTS-HD, Dolby) toujours en natif. La puce profitera également de la technologie iZat GNSS de la marque qui prend en charge à la fois la norme GPS de positionnement mais également la norme russe Glonass.

Enfin, la puce proposera par défaut des capacités de lecture FM.

En 3D et en performances pures, un bond important devrait être proposé aux clients : 75% de capacités de calcul plus qu’un Snapdragon S4Pro, un des processeur ARM les plus performant actuellement sur le marché. L’Adreno 330 serait quand à lui 2 fois plus rapide que l’actuel Adreno 320. La démo vidéo de tablettes SnapDragon 800 cadencée à 1.5 GHz filmées au CES 2013 vous donne une petite idée de ses capacités en 3D.

Pour couronner le tout, le SnapDragon 800 devrait consommer moins que le Snapdragon S4Pro actuellement sur le marché.

qualcomm Snapdragon 800

Pourquoi l’industrie retient son souffle pour le Snapdragon 800 ?

Quand Qualcomm a racheté Atheros communications, fabricant reconnu de solutions wifi et 3G il y a quasiment 2 ans pour 3.1 milliards de dollars, tout le monde devinait le futur de Qualcomm : Des puces intégrées au maximum embarquant d’un seul composant, la quasi totalité des fonctions nécessaires à la fabrication d’un smartphone ou d’une tablette.

De fait, si vous listez les fonctions énoncées ci-dessus, vous vous rendez compte que l’intégration de cette puce prenne en charge la quasi totalité des besoins d’une tablette. Qualcomm propose également des solutions très modulaires en matières de normes 3G/4G  ce qui permet d’intégrer des composants identiques pour tous les marchés et donc avoir une seule chaîne. de production à gérer.

Pour un constructeur vous imaginez  le bénéfice de cette situation. Un seul élément à intégrer sur un support et il ne reste plus qu’a construire la connectique et l’affichage nécessaire ainsi qu’a l’alimenter.

C’est plus simple, plus évolutif (un même support pourra accueillir des puces différentes) et plus économique a construire et a maintenir. Qualcomm se chargera des mises à jour globales de sa puce et il ne sera donc pas nécessaire de mettre au travail des équipes d’ingénieurs pour adapter les évolutions techniques logicielles d’un modem Wifi d’un côté et d’un processeur de l’autre au sein d’un même système.

Attendez vous donc a voir débarquer des tablettes et autres solutions de type Smartbook ainsi équipées d’un Snapdragon 800 à la rentrée, sur un segment à mon avis plutôt haut de gamme et donc pas forcément très abordable. On ne connait pas le prix de la puce pour les fabricants, mais nul doute que cette solution tout-en-un soit parmi les plus chère actuellement sur le marché.

Source : Engadget

11 commentaires sur ce sujet.
  • 28 avril 2013 - 15 h 00 min

    la carrier aggregation 4G, c’est ça la killer feature de ce chip
    les autres vont ramer comme des malades pour rattraper le retard, mais je pense qu’Intel va finir par y arriver

    Répondre
  • 28 avril 2013 - 15 h 33 min

    Mais que reste-t-il aux autres ?

    Je crois que depuis les débuts de l’informatique personnelle, on a été habitué aux annonces fracassantes et au accouchements difficiles une fois les promesses lâchées…

    Mais pour le coup si cette puce donne ce qu’elle propose, elle va pouvoir réellement remplacer tout ce qui existe déjà, voir même virtualiser des systèmes entiers et émuler au vol tout ce qui passe.

    Moi je vois intel dans les choux, c’est sans doute leur pire cauchemard qui est en marche.

    Quant à microsoft, ils n’ont pas été bêtes de compiler un windows pour arm.

    @Pierre : la question anti spam est-t-elle au second degré :p ?

    Répondre
  • 28 avril 2013 - 15 h 53 min

    @Dadoo: Intel dans les choux c’est un peu tôt et surtout un peu difficile a prédire au vu de ce qu’Intel a dans ses cartons et de ses capacités a produire et a innover. Ce qui fait la force de cette puce c’est justement de pas entrer en concurrence d’Intel. sur le terrain d’Intel je ne vois pas trop de concurrents pour le moment.

    Répondre
  • 28 avril 2013 - 15 h 58 min

    J’ai lu un peu tout et son contraire sur l’impact d’avoir du tout intégré en terme de performance des différents modes de communication sans fil (wifi, 3G/4G, BT), qu’en est-il exactement ?

    Répondre
  • 28 avril 2013 - 16 h 14 min

    @Dadoo: je crois que t’as pas compris, quand je dis que je pense qu’Intel va y arriver, c’est sur le terrain du mobile, pas de la concurrence PC vs smartphones/tablettes. En gros , je crois en la pervasion d’une solution intégrée Intel d’ici 2 ans.

    Répondre
  • 28 avril 2013 - 16 h 25 min

    Pierre as tu des nouvelles de la futur transformer ? Ca sera s800 ou tegra 4?

    Répondre
  • 28 avril 2013 - 16 h 56 min

    A propos de Tegra 4… on a eu le lancement aux premieres loges, et depuis, plus rien ?

    Répondre
  • 28 avril 2013 - 17 h 28 min

    Je me pose pas mal de questions sur Intel vs Arm. J’ai regardé un peu des avis d’utilisateurs du Razr I qui est sous Intel et il m’a semblé que le prix était très compétitif et la consommation plutôt bonne. Finalement, en dehors d’un risque de compatibilité concernant surtout les jeux, j’ai du mal à trouver un intérêt aux machines avec des ARM costauds.

    Si ces ARM costauds se démarquent sur le plan technique, ca me fait également un peu peur niveau compatibilité.

    Répondre
  • Lou
    28 avril 2013 - 18 h 03 min

    Un bond, plutôt qu’un bon devrait être proposé aux clients.

    Je rejoins obarthelemy sur sa question, toujours rien à l’horizon concernant les transformers ?

    Répondre
  • 28 avril 2013 - 21 h 04 min
  • 28 avril 2013 - 22 h 06 min

    @Pascal:
    J’ai un gamin qui a un Razr I, pour l’hiver c’est bien car ça réchauffe les mains, quand il joue un peu trop longtemps (pour un ado c’est 2 ou 3h) la bestiole a carrément tendance à redémarrer.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *