Les Google Glass pas si mortes que cela ? Vers un passage sous processeur Intel

Mortes et enterrées les Google Glass ? Pas si sûr. Si la rumeur d’un désintérêt du moteur de recherche envers ses lunettes connectées reste persistante, les dernières informations en provenance du Wall Street Journal font plutôt état d’un bouleversement interne des composants de cette solution innovante.

Google n’a jamais caché son intention de commercialiser ses lunettes connectées à un tarif bien plus bas que celui demandé pour les développeurs. Une restructuration complète du produit afin d’atteindre un tarif commercial réaliste pourrait donc bien être la raison d’une absence de visibilité de cet objet emblématique dans l’actualité ces derniers mois.

Et si Google rendait les Google Glass abordables ? Si elles passaient sous un seuil psychologique de, mettons, 600€ ? Trop cher ? 300€ ? Qui se laisserait tenter et à quel tarif ? Proposées beaucoup plus cher, elles ne peuvent séduire qu’une poignée de fans peu regardant à la dépense. Avec un tarif plus réaliste par rapport aux besoin du marché, la demande serait toute autre.

Quark Intel

D’après le Wall Street Journal, les Google Glass seraient en train de basculer d’une solution ARM signée par Texas Instruments à une solution signée par Intel. Un changement de puce qui pourrait s’expliquer par une volonté de baisser le prix de l’engin. Intel étant en ce moment très généreux sur le tarif de ses puces tout en apportant une aide importante pour le co-développement de produits.

En retard sur le marché des objets connectées , Intel pourrait mettre les bouchées doubles avec Google pour rentrer de plein pied dans ce marché particulier. En commençant par des Google glass à destination des professionnels comme les médecins et autres utilisateurs pouvant tirer parti de ce type de dispositif au jour le jour. Une bonne approche que de passer par le monde de l’entreprise pour ce type de produit avant de viser le grand public. C’est d’ailleurs celle qui serait retenue par Google pour la commercialisation du produit.

Un point important qui pourrait expliquer ce choix de la part de Google, c’est la volonté du fondeur de se débarrasser d’une liaison permanente nécessaire pour l’exploitation de certaines fonctionnalités avancées. Les Google Glass actuelles doivent être connectée aux serveurs de Google pour comprendre le moindre  ordre oral. Or Intel a dans ses bagages technologiques des solutions autonomes ayant cette fonctionnalité. Avec son processeur Quark, Intel pourrait décentraliser une partie des tâches clé du dispositif. Un changement qui aurait une grosse influence sur le comportement de l’objet : Son autonomie serait revue à la hausse avec une liaison pas forcément utile en permanence. Ses facultés seraient également plus rapides en évitant un travail dans les nuages, inutile pour voir ses derniers rendez-vous ou relire la météo. Des rafraîchissements réguliers des données remplaceraient la connexion permanente.

Google Glass

Des fonctions comme la lecture audio en local, la navigation GPS déconnectée ou la dictée de notes pourraient ainsi être accessibles même au beau milieu du tunnel le plus profond. La prise de photo pourrait se faire en local avant un rafraîchissement ultérieur vers un smartphone de temps en temps. L’ambition des Google Glass pourrait être qualifiée de démesurée telle qu’on les connait aujourd’hui, en révisant quelques unes de ses options à la baisse et en sabrant le tarif de 1500$ de manière conséquente, le moteur de recherche pourrait satisfaire une vraie demande qui a du mal à se justifier aujourd’hui.

En embuscade, Intel pourrait se positionner fortement sur ce marché des objets connectés impliqués dans le schéma d’un réseau logistique ou d’une utilisation au travail, un marché énorme où le potentiel est totalement à développer.

9 commentaires sur ce sujet.
  • 1 décembre 2014 - 14 h 43 min

    Je sais c’est petit :
    “la navigation GPS déconnectée […] pourrait ainsi être accessible même au beau milieu du tunnel le plus profond.”

    Le GPS par Intel qui fonctionne même sous les tunnels :D

    Répondre
  • 1 décembre 2014 - 15 h 07 min

    Hum…
    Me déplaçant essentiellement en vélo :
    https://sites.google.com/site/electricpowerbike/

    Les googles glass(es) me font rêver : je ne dispose pas de mes mains la plupart du temps et pouvoir donner des ordres vocaux, comme je le fais actuellement avec le téléphone (Ok Google), pour 300€, je prends.

    Mais bon, peut être dans cinq ans ?

    Répondre
  • 1 décembre 2014 - 15 h 33 min

    @NonNon:
    “je ne dispose pas de mes mains la plupart du temps et pouvoir donner des ordres vocaux…”
    Sinon, pour moins que 300 euros je demande à mes enfants de me prêter une 3ème main… :-) Efficace et écolo! ;-)

    Répondre
  • 1 décembre 2014 - 15 h 51 min

    @Jorge : quand je soude, j’ai une troisième main… Mais sur mon vélo, les enfants ne m’accompagnent pas !

    Répondre
  • 1 décembre 2014 - 20 h 35 min

    Il est au courant le wall street journal qu’Intel est à la ramasse en mobilité? Déjà que les montres connectées sous Arm sont limités en autonomie alors Intel dans une paire de lunettes, à faire de la reconnaissance vocale de surcroît, hi hi hi!

    Répondre
  • 1 décembre 2014 - 20 h 41 min

    Nullité

    Répondre
  • 2 décembre 2014 - 18 h 29 min

    perso le coup du marché des toubibs pour les early adopters, j’y crois pas
    exemple, mon toubib en ce moment parle à tous le monde de la “fameuse” étude us qui montre un lien en certains glyome et le das des téléphones (un paquet de paramètres rentrent en ligne de compte, ce n’est pas une généralité, mais montre que oui, pour certains le téléphone portable, c’est pas bon)
    du coup, je le vois mal en prendre une (même si on lui offre)
    deja qu’il conseil une oreillette ou un produit sony type combiné à ses patients
    enfin bon, on verra bien parce que mine de rien entre le “pas droit de conduire avec des google glass, pas le droit d’aller au ciné avec (ça on s’en doutait mais chiant pour une paire…de lunettes ! ), pas le droits de filmer avec selon les endroits ou on de trouve (genre la rue donc inutile en dehors de chez soi dans certains pays) etc etc
    les google glass paraissaient une bonne idée au départ, mais maintenant plus une frustration future pour le possédant
    à part ça, le changement de fournisseur de la puce semble évident pour google, texas ayant lâcher l’éponge sur les puces soc arm, pas étonnant que google cherche un nouveau fournisseur

    Répondre
  • 2 décembre 2014 - 20 h 49 min

    @orangina rouge: D’un autre côté tous les médecins généralistes que j’ai connu fumaient comme des pompiers :)

    Répondre
  • 2 décembre 2014 - 21 h 13 min

    @Pierre Lecourt: je sais bien, les toubibs sont les pires patients d’ailleurs
    ils s’auto diagnostiquent et s’auto-soignent (résultat, souvent ils poussent la porte de l’hosto trop tard), ne respectent pas leurs conseils (fument, picolent, pas de sport, nourriture trop riche et j’en passe)
    après il y a aussi le coté générationnel qui joue
    le toubib dont je parle fume pas (son prédécesseur non plus et son associé non plus)
    mais ils ont un “mur de la honte” dans les coulisses avec des pubs bien sympa des labos sur des produits maintenant connus pour être dangereux (et le tabac en fait est)
    perso j’adore leur pub américaine lucky strikes “conseillé par le meilleurs médecins” (en anglish of course)
    ils l’utilisent pour envoyer bouler les visiteurs médicaux (ils les reçoivent dans cette pièce, ça fait son petit effet il parait, surtout avec les pubs françaises de certains produits)
    après, si votre touib continue de fumer, c’est son problème et s’il est bon toubib, why not
    mais j’ai bien l’impression que quand tous les gosses et ados qui se collent un iphone (ou autre) à l’oreille 4 heures par jour auront des “soucis”, ça va promettre (le temps de “provisionner” tous ça pour les procès)
    ce que vous faites avec votre tablette et une oreillette, on a l’air d’un con, mais au final j’ai pas l’impression que ce soit une mauvaise idée et je semble pas etre le seul (sauf problème de bluetooth, mais là, on interdit le wifi, la tnt et la radio alors)
    garder son device dans le sac ou la veste évitera aussi de trop le renouveler (enfin si accès au batterie, mais l’effet de mode s’estompe là)
    bref, je m’égare, rien à voir avec les google glass (je préfère la google car perso, les lunettes je m’en moque un peu)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *